Les Seychelles, un paradis sous-marin

Ce n'est pas un hasard si feu le commandant Cousteau a tourné aux Seychelles son " Monde du silence ". Les Seychelles profondes sont captivantes, qu'il s'agisse de plongée tuba ou de plongée bouteille. De nombreux sites, tant autour des îles granitiques que des coralliennes, se prêtent bien à la plongée et en surface : masques, palmes et tuba sont fréquemment prêtés par les hôtels ou les organisateurs d'excursions en mer. La faune locale est diversifiée, nous pouvons notamment rencontrer de nombreux poissons coralliens tels que diverses espèces de poisson " papillon " la vieille, bonite, carangues, barracudas, mérous, requins, murènes... Parmi les espèces marines courantes, nous pouvons également mentionner les tortues de mer, poulpes, anguilles ou diverses espèces de nudibranches. Masque, palmes, bouteilles, et on est prêt à prendre plein les yeux !

 

Un aquarium grandeur nature

La plongée mériterait d'ailleurs de trouver plus d'écho dans cet archipel qui se révèle en effet l'un des plus beaux aquariums du monde. Un masque, un tuba et des palmes suffisent déjà à se régaler de ce monde du silence dont Louis Malle tira un film du même nom, tourné en 1954 dans l'atoll d'Aldabra avec le commandant Cousteau. On peut même plonger sans se mouiller en embarquant sur le bateau à fond de verre qui parcourt régulièrement le Parc National Marin de Sainte-Anne. Bien qu'on puisse toute l'année découvrir les Seychelles profondes, les passionnés préféreront les mois de mars à mai et d'octobre à mi-décembre. La mer est alors sereine, la visibilité des fonds peut être supérieure à 30 m en haute mer et la température de l'eau atteint les 27 °C. Pour les plus frileux, Une combinaison de 3 mm longue suffit amplement. De Mahé à Praslin et de La Digue à Silhouette, en passant par Denis, Frégate, Desroches et Alphonse, plus de 10 îles de l'archipel possèdent au moins un centre de plongée, généralement attaché à un hôtel. Quatre de ces centres sont ancrés à Beau Vallon, là où a lieu chaque année (fin novembre ou début décembre) le Seychelles Ocean Festival, un festival des images sous-marines de l'océan Indien rendant hommage à ses profondeurs bleutées. Projections, évidemment, mais aussi expositions, conférences et plongées constituent le programme de ce festival créé en 1990, avec le concours du Festival mondial de l'image sous-marine d'Antibes. C'est assurément le meilleur moment pour découvrir l'univers sous-marin de l'archipel. Ces fonds, hélas, ont été sérieusement touchés en mars et en avril 1997 par le réchauffement des eaux (dû à El Niño). La température à moins 50 m, d'ordinaire à 22 °C, est alors montée à 30 °C, tuant environ 85 % des massifs de coraux de l'océan Indien. Heureusement de nombreuses associations locales s'emploient depuis quelques années à la réimplantation de coraux.

A défaut de coraux, on peut observer les poissons, qui justifient amplement une initiation à la plongée. Certains centres proposent des départs de plongée sur les rivages, deux types de récifs étant explorés : les récifs madréporiques, comme les récifs frangeants, et les récifs granitiques, généralement incrustés de coraux mous. Les explorations des récifs du littoral se font entre 6 m et 18 m, la profondeur maximale autorisée par l'Association des plongeurs professionnels des Seychelles (APPS) étant de 30 m. A partir de 50 €, vous pouvez explorer les fonds marins en bouteille. La seule chasse autorisée est celle des images : tout harpon découvert à l'arrivée sur le territoire est immédiatement saisi par la douane dans un souci de protection de l'environnement. Quant aux coraux et aux coquillages, il est autorisé d'en ramasser en dehors du Parc national marin qui enserre un chapelet d'îles (Longue, Ronde, Moyenne, Cachée, Cerf et Sainte-Anne),  à condition que ces derniers ne sont pas en vie ou inhabités ! Néanmoins, les organismes de protection de la nature déconseillent ce ramassage.

 

Des rencontres hautes en couleurs

Toutes les espèces de poissons tropicaux évoluent en toute quiétude et sans timidité dans ces eaux limpides, chaque île baignant dans un vaste aquarium naturel dont les parois sont constituées par la barrière corallienne. C'est un monde de couleurs où, sur fond de coraux, d'éponges et de coquillages, on fait parfois de drôles de rencontres. On peut y observer le poisson-rasoir, qui se déplace à la verticale ; le poisson-papillon, au nez allongé, et le sergent-major, au profil aérodynamique. Le poisson-picasso, multicolore, et l'ange de mer impérial, strié de bandes jaunes, bleues, noires et vertes, sont fascinants. Le poisson le plus étonnant est sans doute le cordonnier soul fam, autrement dit en état d'ivresse, une algue bien précise enivrant en effet ce poisson lorsqu'il la mange. Il n'y a pas de danger aux Seychelles sous l'eau. Les quelques poissons à ne pas toucher cependant sont les espèces de poisson scorpion et les poissons pierres. Ces derniers, bien que rares, ne représentent aucun risque si le plongeur se contente de l'observer. Pour d'autres rencontres fortes, rendez-vous au-delà de la barrière de corail, là où on a la chance de croiser le souverain des mers, Sa Majesté le requin ! Il n'est guère affamé dans des eaux aussi poissonneuses. Les raies (aigle, pastenague, mobula) ne manquent pas à l'appel tout comme le requin pointe blanche, pointe noire, guitare ou requin dormeur, requin-demoiselle ou requin peau claire, les variétés foisonnent. A certaines époques de l'année (de juillet à décembre), lorsque les eaux riches en plancton remontent vers le plateau, on peut même s'offrir un nez à nez avec le plus imposant de tous, long de 12 m : le requin-baleine, ce majestueux planctivore qui se laisse facilement approcher.

 

Des spots en pagaille

Bref, quel ballet ! La seule île de Mahé compte ainsi une cinquantaine de sites, dont une bonne moitié entre Cap Ternay et la pointe nord de l'île. Pour la plupart comprises entre 8 m et 40 m de profondeur, ces plongées sont organisées par des professionnels, la plupart des centres étant reconnus par la Professional Association of Diving Instructors (Padi), association professionnelle d'instructeurs de plongée. Il faut aussi savoir que la plupart des centres utilisent l'équipement et les bouteilles SCUBA d'homologation internationale, et qu'il existe à Victoria et sur Silhouette des chambres de décompression. Au nord de l'île, vous pourrez aussi opter pour les îlots de Dragon's Teeth ou de Brissare Rocks, ou encore pour Shark Bank, un site où, comme le nom l'indique, vous pourrez nager avec des requins.

Pour les plongeurs ayant une âme de pirate ou d'explorateur, les fonds marins de Mahé contiennent aussi des merveilles : les Twin Barges et le Dredger.

A Praslin, direction l'îlot Saint-Pierre. Impossible de repartir de Praslin sans y avoir effectué au moins une plongée ! Un peu plus loin, vous pourrez opter pour les sites de Booby Islet (requins, tortues, coraux mous), de Whale Rock (raies, poulpes) voire les alentours de Cousin et Cousine. On peut aussi ajouter les sites Ave Maria et Albatros qui font partie des plus beaux sites autour de Praslin. Ils sont formés d'énormes blocs granitiques de plusieurs mètres de haut, très poissonneux dont l'architecture hors du commun ne pourra qu'émerveiller le plongeur. 

Enfin, sur La Digue, Marianne est le spot de plongée le plus impressionnant de l'île. Une véritable cathédrale de roches habitée d'un nombre incalculable de petits poissons... Quant à l'îlot Cocos, beaucoup qualifient ses rivages d'aquarium à l'état naturel. Alors chaussez vos palmes, enfilez votre masque et respectez-les !

 

Infos futées

 

Utile. Pour préparer au mieux son séjour sous la mer.

OFFICE DE TOURISME DES SEYCHELLES - Plus d'informations sur le site

Les dernières Actus

Seychelles, laissez-vous surp...

Les Seychelles possèdent leur lot d'images et de couleurs inoubliables, entre une végétation luxuriante d'un vert ...
Lire l'article

Mariages au paradis

Se dire oui sur une plage de rêve entouré de ses proches, voilà le rêve de beaucoup de Français. Et la tendance est ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis