Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español
Guide de voyage
Russie

Que voir, que faire en Russie ?

Les 10 bonnes raisons d'aller en Russie

8_©Olesya Kuznetsova - Shutterstock.com.jpg

Les longues journées d’été

Car la Russie n’est pas que neige ! L’été, le pays se métamorphose et c’est la dolce vita…

Maison traditionnelle russe ou isba, Russie © art_zzz - stock.adobe.com.jpg

Un melting-pot architectural

En saisir les richesses : des isbas au modernisme et avenues staliniennes.

Rubans St. George © Kert - Shutterstock.Com.jpg

La mémoire militaire exaltée

Toute occasion de défiler en portant un ruban de Saint-Georges est bonne à prendre.

5_Place Rouge © Reidl - Shutterstock.com.jpg

Des hivers enivrants

Rien n’égale le charme des villes russes couvertes d’un manteau blanc, même sous -20 °C !

1_Lac Baïkal © sbelov - iStockphoto.com.jpg

La nature méconnue et imposante

Du lac Baïkal aux contreforts du Caucase, les paysages russes sont à couper le souffle.

2_Chemin de fer du transsibérien près du lac Baïkal (c)  Dmitriy Kandinskiy - Shutterstock.com.jpg

Sillonner le continent en train

Découvrir le pays de la manière la plus poétique qui soit, au plus près des paysages.

Violet par Vassili Kandinsky © Everett - Art - Shutterstock.com.jpg

Une culture en mouvement

Fort de son héritage avant-gardiste, le monde culturel russe est en plein renouveau.

9_©Georgy Dzyura - Shutterstock.com.jpg

La vie au fil de lacs et rivières

La riviera a son charme, mais c’est encore mieux de plonger dans la Volga ou le Baïkal !

_Bortsch ukrainien © LarisaBlinova - iStockphoto.com.jpg

Le monde culinaire postsoviétique

C’est le plus grand trésor de l’ex-empire. Bortsch ukrainien, plov ouzbek, vins géorgiens…

7_Intérieur de la cathédrale sang versé © rusm - iStockphoto.com.jpg

Les mystères de l’orthodoxie

Slavon d’église, chœurs liturgiques… : l’ambiance des cathédrales russes est saisissante.

Que visiter en Russie ?

guide de voyage,  - © rusm istockphoto

Les incontournable de la Russie en hiver

Alors que les jours raccourcissent, la Russie se pare de ses plus beaux habits d'hiver, pour faire face aux flocons de neige qui tombent et aux températures qui baissent très sérieusement. Que ce soit pour ses paysages, les sports d'hiver ou pour flâner dans ses plus belles cités et se réchauffer autour d'une boisson chaude, la période hivernale à un goût particulier en Russie et offre des opportunités pour tous les goûts. Face à ...

Interview

Interview : Ma Russie

Yéléna MAC-GLANDIERES, auteure du guide

Doctorante en géographie, Yéléna est une passionnée de transports. Elle vous initiera au fil de ce guide à l’art subtil de la locomotion « à la russe ». Elle sillonne inlassablement la Russie et le Caucase depuis 2016, pour ses recherches comme pour le plaisir, en train comme en marchroutka. Vous la trouverez dans une avtovokzal, quelque part entre Mourmansk et Makhatchkala !

Voir la vidéo de l'interview

Bon à savoir pour visiter la Russie

Horaires Horaires

Ceux indiqués sur Internet (Google ou Yandex) sont généralement fiables, mais mieux vaut vérifier sur les sites officiels des musées et points d’intérêt, ne serait-ce que pour connaître l’emploi du temps complet sur une semaine ou un mois, car certaines journées peuvent voir un établissement fermé à titre exceptionnel. Hors saison, les horaires sont généralement restreints : on ouvre 1h plus tard et on ferme 1h plus tôt qu’en été, et les jours de fermeture peuvent être plus nombreux.
Attention au sanitarnyï den’ : c’est le « jour de fermeture sanitaire » des musées et de certains points d’intérêt. Il a lieu une fois par mois, toujours le même jour selon les endroits (pour tel musée c’est le premier mercredi du mois, pour tel autre le deuxième jeudi, etc.). Il y a peu de chances de tomber dessus mais il est préférable de vérifier à l’avance !
Enfin, comme partout, il ne faut pas se présenter au guichet moins d’une heure avant la fermeture, sous peine de se voir refuser l’entrée. Dans les petites structures (musées de région notamment), il est très fréquent que les personnels observent une pause déjeuner durant laquelle l’établissement sera fermé (entre 13h et 14h par exemple).

A réserver A réserver

Il n’est habituellement pas nécessaire de réserver sauf dans certains cas précis.
- Les établissements un peu « originaux » gérés de manière bénévole ou par des personnes privées, les musées des universités, etc. Il faut dans ce cas généralement appeler le numéro de téléphone indiqué dans le guide et si besoin, se faire aider par une personne russophone. Surtout, ne pas se décourager devant cette formalité à accomplir, car certains des secrets touristiques les mieux gardés de Russie demandent ce petit effort !
- Certaines excursions hors des villes. Attention, il n’est pas question ici de voyage organisé. Mais en Russie, certains points d’intérêt immanquables sont parfois situés dans des endroits quasiment inaccessibles en transports en commun, ou restreignant l’entrée pour des raisons de préservation. Il faut dans ce cas réserver son trajet auprès d’une agence, d’un tour opérateur local ou simplement d’une compagnie de transports quelques jours à l’avance. C’est le cas par exemple des liaisons entre Irkoutsk et l’île d’Olkhon, entre Petrozavodsk et l’île de Kiji, des excursions vers des monastères reculés ou dans certains parcs nationaux et réserves naturelles.

Budget / Bons plans Budget / Bons plans

L’entrée dans la plupart des musées russes est très bon marché. En province, elle tourne autour des 150 RUB, et à partir de 250 RUB pour Moscou et Saint-Pétersbourg et les établissements les plus prestigieux. Il faut en revanche parfois compter avec des frais supplémentaires : 100 RUB par-ci pour avoir le droit de prendre des photos, 200 RUB par-là pour visiter une exposition temporaire.
Les seniors et enfants bénéficient presque automatiquement de réductions. Pour les étudiants c’est un peu plus compliqué : selon les structures, le tarif préférentiel peut parfois n’être réservé qu’aux seuls inscrits dans une université russe. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier de se munir de tous les justificatifs nécessaires (passeport, carte étudiant ou carte ISIC).

Les événements Les événements

Si elle n’est pas encore très cotée pour ses festivals, la Russie met en revanche un point d’honneur à accueillir un maximum de compétitions sportives. Si les JO de Sotchi ne furent pas vraiment à la hauteur des attentes internationales, certains événements de moindre ampleur (comme les Universiades de Kazan en 2013) ou plus récents (comme la Coupe du monde de football en 2018) furent globalement des réussites. Les futures compétitions qui ne manqueront pas d’avoir lieu dans les années à venir en Russie font donc de bonnes occasions de visiter le pays, car des mesures spéciales sont mises en place pour faciliter l’entrée (visas) et l’orientation des touristes non russophones, et le pays commence à être rompu à l’exercice que représente l’accueil d’un flux massif de supporters étrangers !

Visites guidées Visites guidées

On peut faire en Russie le même genre de visites guidées qu’ailleurs dans le monde. Le tour de la ville en bus peut être une bonne solution si vous n’avez que peu de temps pour découvrir Moscou ou Saint-Pétersbourg, ou si vos jambes vous portent difficilement aux quatre coins de ces villes immenses. Mais nous recommandons toutefois de s’essayer à la pratique pédestre de la ville russe, ne serait-ce que pour prendre la mesure de leurs dimensions hors du commun.
Dans les musées qui le proposent, il peut être intéressant d’effectuer une visite guidée en anglais ou français pour découvrir certaines collections dont le commentaire n’est rédigé qu’en russe (c’est encore très courant).
Enfin, dans certains cas, la visite guidée s’imposera : pour des excursions vers certains points d’intérêt accessibles uniquement par ce biais (parcs naturels, réserves, maisons privées, etc.).

Fumeurs Fumeurs

Il est interdit de fumer à l’intérieur des lieux publics en Russie, et bien souvent dans leurs extérieurs « immédiats », ceux situés dans l’enceinte du lieu (ce que l’on appelle en Russie na territoriï « sur le territoire »). Il est par exemple interdit de fumer dans toute l’enceinte du kremlin de Kazan. Lorsque ce n’est pas le cas, des cendriers sont disposés près des entrées des bâtiments pour permettre aux nombreux fumeurs de ne pas joncher les sols de mégots. Lors de la visite de lieux ouverts, des zones fumeurs sont aménagées qu’il faut strictement respecter. Dans certains endroits, fumer sera complètement interdit pour des raisons de préservation des lieux (réserves naturelles, etc.).

Les attrape-touristes Les attrape-touristes

Nous vous recommandons de réserver vos visites guidées auprès d’organismes assermentées ou localement reconnus (agences, musées, offices de tourisme, hôtels) et de ne pas vous offrir les services de guides à la sauvette, sous peine de payer un prix trop élevé pour une qualité de visite très variable.
Pour les lieux dont l’accès est restreint, il faut absolument passer par des organismes officiels (office des parcs et forêts par exemple) ou par des agences et/ou offices de tourisme s’occupant de faire auprès d’eux les démarches nécessaires.

Organiser son voyage en Russie
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour de prestige pour 2 personnes à Dijon !

Remportez un séjour de prestige à Dijon avec l'Office du Tourisme de Dijon !