Guide d'Afrique du Sud : Les plus de l'Afrique du Sud

9 sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco

L'Afrique du Sud ne compte pas moins de 9 sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco :

Paysage culturel de Mapungubwe.

Paysage culturel des ǂKhomani.

Paysage culturel et botanique du Richtersveld.

Robben Island.

Sites des hominidés fossiles d'Afrique du Sud.

Aires protégées de la région florale du Cap.

Dôme de Vredefort.

Parc de la zone humide d'iSimangaliso.

Parc Maloti-Drakensberg.

Paysages et vie sauvage

" Un monde dans un seul pays ", décrit justement la mosaïque géographique sud-africaine. On traverse la brousse du parc Kruger dans le Limpopo, les tourments rocheux du Waterberg, les champs de canne à sucre du Natal, les à-pics vertigineux du Drakensberg, les dunes du Kalahari, la steppe caillouteuse du grand Karoo, la tranquillité de la Wild Coast, les prairies fleuries du Namaqualand, le vignoble méditerranéen du Boland dans l'arrière-pays du Cap. Depuis plus d'un siècle, les autorités locales organisent l'espace en zones protégées, parcs naturels et réserves. La faune sauvage africaine est ici plus préservée, choyée, magnifiée que nulle part ailleurs sur le continent. Trop, diront certains ! Le parc Kruger est la principale attraction du pays, mais d'autres parcs, à l'image du Kgalagadi, du Mapungubwe ou du Richtersveld, offrent une expérience beaucoup plus brute. La flore d'Afrique australe est protégée par le National Botanical Institute qui gère une dizaine de jardins botaniques dont les extraordinaires jardins de Kirstenbosch au Cap.

Un thermomètre clément

L'Afrique du Sud connaît des saisons inversées par rapport à l'Europe. Les grandes vacances d'été tombent à Noël. Les cloches de Pâques sonnent l'automne. En juin, les premières chutes de neige sont annoncées sur les massifs du Western Cape et du Lesotho. Septembre porte la promesse du printemps confirmée par l'explosion colorée des jacarandas de Pretoria en octobre. Quelle saison recommander ? Le gros du flux touristique se concentre entre novembre et mars, lorsque les visiteurs fuient les frimas de l'hémisphère Nord. L'été austral (de 15 °C à 35 °C) est la période idéale pour explorer la région du Cap, la West Coast, la route des jardins. Dans les régions septentrionales, des orages parfois extrêmement violents se déclenchent au terme des journées brûlantes. Les séjours en safari-photos du côté du Kruger peuvent ainsi tourner à la grande douche. A partir d'avril, le KwaZulu-Natal devient très agréable, moins humide, moins étouffant qu'en été. Cette période automnale est également conseillée pour visiter le Gauteng, le Kalahari, l'Eastern Cape, le Karoo et la brousse du Mpumalanga. Le plein hiver (de -5 °C à 20 °C), de fin juin à fin août, est idéal pour découvrir le Limpopo, les parcs du Kalahari, le Venda, le Maputaland et aussi pour les safaris-photos dans le Kruger. On skie alors sur les hauteurs des Maluti tandis que le Namaqualand se couvre de fleurs.

Un patrimoine architectural varié

L'histoire a légué aux visiteurs des témoignages particulièrement intéressants, et l'Afrique du Sud constitue l'héritage architectural colonial le mieux conservé d'Afrique et le plus ancien, car les Hollandais furent les pionniers dans la colonisation de ce continent. Les splendeurs Cape-Dutch, ces demeures immaculées aux frontons ouvragés comme au Cap, dans la région des vins, ou dans des villes moins connues comme Swellendam ou Graaff-Reinet en sont les exemples. A Oudtshoorn, les rois de la plume nous ont laissé des palais Art nouveau tandis que l'Art déco surgit de façon inattendue à Victoria West, un bourg isolé dans le désert, ou sur les gratte-ciel du CBD de Johannesburg ! Il y a aussi la diversité de l'habitat indigène traditionnel, huttes, cases, et celui qui leur a été imposé : maisonnettes matchboxes et toutes les versions détournées jusqu'au pop art. Il y a les shacks (abris de fortune en tôle) des townships, fascinant par l'étendue de ses amas de tôle et de bois sur des kilomètres autour des villes et par leur densité au mètre carré.

Un riche héritage culturel

L'Afrique du Sud présente une richesse culturelle hors du commun. Avec onze langues officielles, des traditions européennes chrétiennes, une culture africaine tribale synchrétique, des descendants d'esclaves musulmans et des indiens hindouistes, c'est bien d'une " nation arc-en-ciel " qu'il s'agit. Ne manquez pas de vous imprégner des senteurs du marché indien de Durban, des fêtes traditionnelles zoulous ou xhosa dans les villages, des soirées branchées à l'occidentale au Cap et plus cosmopolites à Johannesburg.

Adresses Futées d'Afrique du Sud

Où ?
Quoi ?
Avis