BOSNIE-HERZÉGOVINE - guide touristique du Petit Futé

Dobro došli u Bosnu i Hercegovinu !

Bienvenue en Bosnie-Herzégovine ! Niché entre Croatie, Serbie et Monténégro, ce petit pays de moins de 4 millions d'habitants évoque immédiatement le dernier conflit qui a secoué l'ex-Yougoslavie dans les années 1990. La plupart des touristes viennent d'ailleurs ici pour voir les traces de cette guerre. Mais, une fois sur place, c'est autre chose que l'on découvre : la nature sauvage, les stations de ski olympiques autour de Sarajevo, le climat méditerranéen de l'Herzégovine, les rivières à parcourir en rafting, l'une des meilleures cuisines des Balkans, des monuments hérités des Ottomans et de l'Empire d'Autriche-Hongrie et l'accueil formidable de ses habitants. Qu'ils soient Bosniaques (musulmans, 50 % de la population), Bosno-serbes (orthodoxes, 37 %), Bosno-croates (catholiques, 13 %) ou " autres ", tous partagent un passé douloureux et un sacré sens de l'humour.

La plupart d'entre eux étant persuadés de vivre dans un pays de fous ! Difficile à comprendre mais facile à découvrir, la Bosnie-Herzégovine est le pays idéal pour tous ceux qui recherchent une destination en dehors des sentiers battus. Si vous hésitiez encore, cette sixième édition de notre guide devrait vous aider à franchir le pas vers de belles découvertes.

L'équipe de rédaction

BOSNIE-HERZÉGOVINE : les adresses futées

BOSNIE-HERZÉGOVINE : Idées de séjour

La Bosnie-Herzégovine est un petit pays certes, mais aux richesses variées et disséminées. Surtout, se déplacer prend du temps, beaucoup de temps. Les routes et le relief, aussi bien que la lenteur des transports, font que les distances sur une carte sont trompeuses. Ici, il vaut mieux compter en heures plus qu'en kilomètres. Dès lors, même si vous n'aviez envisagé que de découvrir Sarajevo, une semaine est un minimum. Et encore, devant les paysages rencontrés, vous aurez toujours envie d'aller plus loin, bien que le prix du carburant soit le même qu'en France. Nous vous traçons donc des pistes pour un itinéraire d'une semaine, puis pour un itinéraire de 15 à 20 jours.

Séjour court : découverte de la Bosnie-Herzégovine en une semaine

1er jour : arrivée à Sarajevo. La " Jérusalem d'Europe ", comme elle est parfois surnommée, est le point central de toute visite de la Bosnie. Vous visiterez tout le vieux centre dans la journée, ses mosquées et monuments et apprécierez son ambiance. Passez un bon moment dans le vieux quartier de Bašarčaršija et les terrasses de la Ferhadija.

2e jour : toujours Sarajevo mais en élargissant votre horizon aux environs. Montez à l'assaut des collines environnantes pour la vue et les paysages de Bosnie. Tentez les chutes de Skakavac, les deuxièmes plus hautes d'Europe, à 10 km du centre, et terminez par les sources de la Bosna et le village de Ilidža.

3e jour : la station de ski olympique du mont Igman et une vraie randonnée sur le massif jusqu'au village de Lukomir.

4e jour : départ vers l'Herzégovine et Mostar en s'arrêtant dans les gorges de la Neretva, en faisant un détour par le lac de Boračko. Puis à Jablanica, au bord du lac, et dans le canyon au niveau de Drežinca, par exemple. Arrivée à Mostar le soir.

5e jour : visite de Mostar et sa vieille ville, autour de la Neretva, un des plus beaux sites de Bosnie. Poussez jusqu'à Blagaj à quelques kilomètres (possible en bus) pour y voir les sources de la Buna jaillir de la montagne et visitez la maison des derviches accolée à la falaise.

6e jour : visite de la vallée de la Neretva et de l'Herzégovine. Stolac et ses sites anciens, puis la basse vallée pour arriver à la réserve naturelle de Hutovo Blato où les oiseaux migrateurs font escale dans ces marais.

7e jour : l'arrière-pays de Néum, tout en garrigue, puis un bon coup de farniente sur l'Adriatique à Néum.

Séjour long : la Bosnie-Herzégovine en deux ou trois semaines

1er jour : arrivée à Sarajevo. Visite approfondie de la capitale, les monuments, mosquées et les vieux quartiers dont Baščaršija et les terrasses de la Ferhadija. Humez l'ambiance de la ville et son atmosphère bosniaque éternelle.

2e jour : toujours Sarajevo. Approfondissez la ville, montez dans le quartier de Bistrik sur la rive gauche de la Miljacka puis poussez, sur la colline opposée, jusqu'à Vratnik, quartier village, en hauteur. En été, profitez des festivals (cinéma ou musique, par exemple) et terminez la soirée dans un club de jazz.

3e jour : toujours Sarajevo mais en élargissant votre horizon aux environs. Montez en suivant un des circuits de marche à l'assaut des collines environnantes pour la vue et les paysages de Bosnie, au-delà des derniers quartiers. Tentez les chutes de Skakavac, les plus hautes d'Europe, à 10 km du centre et terminez par les sources de la Bosna et le village de Ilidža.

4e jour : la station de ski olympique du mont Igman et une vraie randonnée sur le massif, avec le tour-opérateur Greenvisions jusqu'au village de Lukomir.

5e jour : départ vers l'Herzégovine et Mostar en s'arrêtant dans les gorges de la Neretva, en faisant un détour par le lac de Boračko. Puis, à Jablanica, arrêtez-vous au bord du lac ainsi que dans le canyon de la Neretva au niveau de Drežinca, par exemple. Arrivée à Mostar le soir.

6e jour : visite de Mostar et sa vieille ville, autour de la Neretva, un des plus beaux sites de Bosnie. Poussez jusqu'à Blagaj à quelques kilomètres (possible en bus) pour y voir les sources de la Buna jaillir de la montagne et visitez la maison des derviches accolée à la falaise.

Retournez à Mostar pour passer la soirée dans un restaurant qui surplombe la Neretva, puis allez faire la fête sur les terrasses autour du vieux pont ou bien montez à la croix qui domine la ville.

7e jour : visite de la vallée de la Neretva et de l'Herzégovine. Stolac et ses sites anciens, puis la basse vallée pour arriver à la réserve naturelle de Hutovo Blato où les oiseaux migrateurs font escale dans les marais.

8e jour : depuis Hutovo Blato, partez à travers les plateaux karstiques vierges de l'Herzégovine jusqu'à Trebinje. Visitez Trebinje et son centre ancien, exemple d'architecture méditerranéenne.

9e jour : Néum, la plage, l'Adriatique et l'arrière-pays, belle balade de 50 km jusqu'à Stolac.

10e et 11e jours : partez vers l'est jusqu'au parc national de Sutjeska. Deux jours dans les hautes montagnes du parc ou bien une journée dans le parc (dormez à Tjentište) et une journée rafting ou balade dans le canyon de la rivière Tara.

12e jour : poussez jusqu'à Višegrad à la frontière serbe sur les traces du fameux pont sur la Drina. Prenez votre temps dans les gorges de la Drina et visitez Dobrun, la forteresse et le monastère.

13e jour : de la route jusqu'à Tuzla. Soirée dans la vieille ville, totalement romantique.

14e jour : route jusqu'à Banja Luka. Visitez cette grande ville pas comme les autres. La forteresse et ses soirées au bord de la Vrbas en été. Avec un peu de chance (au niveau des dates), soirée techno en plein air dans la forteresse.

15e jour : les environs de Banja Luka et notamment le monastère de Gomionica ou bien le mont Šehitluci. Descendez les gorges de la Vrbas jusqu'à Jajce, avant la nuit.

16e jour : Jajce. Vous avez dormi à l'hôtel Stari Grad et visité cette ville d'histoire sans oublier les chutes de la Pliva, en pleine ville. Faites un tour au lac de Plivska à 5 km.

17e jour : Travnik, à 80 km. L'ancienne capitale ottomane avec sa mosquée Sulejmania, extraordinaire, et le site de Plava Voda au pied de la forteresse. Soirée au Tarvan, surtout si un événement culturel a lieu.

18e jour : en repartant vers le nord, grimpez sur le mont Vlašić et sa station de ski, sa forêt. Essayez d'arriver à Bihać avant la nuit et visitez la vieille ville.

19e jour : belle descente en rafting sur la Una ou bien balade dans la haute Una jusqu'à Martin Brod et au-delà, à pied.


Vous aurez eu une image presque complète de la Bosnie-Herzégovine. Il ne tiendra qu'à vous, si vous avez plus de temps, d'approfondir en restant plus longtemps dans certains endroits ou bien de suivre tous les itinéraires proposés. N'oubliez pas : la Bosnie, ça se découvre lentement...

Séjours thématiques
Sur les traces de l'histoire et des religions

La Bosnie constitue, depuis plus de 1 000 ans, la frontière entre l'Orient et l'Occident. C'est ici que la chrétienté romaine a fait scission et où l'influence de l'Empire romain d'Occident s'est confrontée à l'Empire romain d'Orient puis, plus tard, à l'Islam des Ottomans. C'est toute l'incroyable histoire de la Bosnie, sa richesse, son malheur aussi et sa culture.

Lieux de culte. Plongez dans l'orthodoxie à Banja Luka, par exemple. Partez à la découverte de l'Islam en Bosnie centrale et Sarajevo et suivez l'univers catholique en Herzégovine avec, par exemple le pèlerinage de Međugorje. Quels que soient l'endroit et la religion dominante, vous sentirez combien son influence est bien plus élevée qu'en France. Mais au-delà du culte et des églises, temples, mosquées, madrasa et même synagogues, la culture est diverse.

Sarajevo aux mille visages. Les grandes invasions et annexions ont façonné durablement la capitale. La vieille ville est restée ottomane et les Autrichiens, qui ont bâti à leur manière un peu plus loin. Cherchez les vieilles maisons bosniaques avec leur étage en avancée sur la rue. Enfin, vous n'échapperez pas à l'influence communiste de Tito et ses immeubles d'habitation ou ses centres commerciaux minimalistes.

Le christianisme médiéval. Un autre parcours passionnant, pour les découvreurs de passé : les tombes médiévales attribuées au mouvement hérétique chrétien des bogomiles. Ceux-ci ont laissé peu d'écrits mais des milliers de monuments funéraires répartis sur des centaines de sites. Ce sont de très grandes stèles toujours dotées de bas-reliefs magnifiques. Passez à Stolac, sur un des plus grands sites bogomiles de Bosnie.

Séjour rafting, sport roi des eaux vives

Étonnant, sans doute, de penser à un itinéraire rafting, sport récent s'il en est, mais en réalité tout à fait naturel ici. La Bosnie est un pays d'eau et de montagnes. Les 2 réunis font des rivières belles et flamboyantes, idéales pour l'eau vive. Si vous venez en voiture, commencez par Bihać, au Nord, à deux heures de Zagreb. Là, sur la Una, vous aurez droit à des circuits d'une journée pour tous niveaux sur deux sites d'une grande beauté. Si vous venez en transport, vous serez déjà, sans doute, à Sarajevo. Les circuits rafting sont situés au-dessus de Konjic, autour du lac de Boračko, dans un cirque naturel. Un peu plus bas, près de Foća, c'est la rivière Tara, frontalière du Monténégro. La plus sauvage, près des plus hauts massifs de Bosnie, la Tara peut se descendre en 2 jours avec hébergement en camp. Vous êtes transportés sur place depuis Sarajevo ou Foća.

Skier dans les traces des champions olympiques

En hiver, trois stations de ski principales vous accueillent. A Sarajevo, les deux stations des Jeux olympiques d'hiver de 1984, à seulement 30 min du centre-ville, fonctionnent à nouveau normalement depuis la guerre. Rendez-vous à Babin Do, la station du mont Igman, dans des paysages superbes du massif de Bjelašnica, vous pratiquerez un ski familial tranquille. Pas beaucoup de remontées mais des tarifs qui n'ont rien à voir non plus avec ceux des stations françaises. L'autre station, Jahorina, en Republika Srpska, tout aussi proche, a été récemment remise à neuf. C'est désormais la plus moderne des Balkans. En Bosnie centrale, la station du mont Vlašić, au-dessus de Vratnik, est petite mais charmante.

Écotourisme

En été, le choix est vaste : partout dans le pays, de grandes balades sur les hauts plateaux ou bien dans les grands massifs sont possibles. Tentez la randonnée dans les montagnes de Bjelašnica toutes proches de Sarajevo, seuls ou accompagnés par l'association de montagne de Bjelašnica. Là, tout est possible ; la randonnée en altitude à la recherche de nécropoles médiévales ou bien à la découverte d'un des plus vieux villages de Bosnie, sans route, le village de Lukomir. Ces randonnées sont aussi possibles en VTT. Les canyons de la Neretva entre Sarajevo et Mostar ou bien le canyon de la Vrbas entre Jajce et Banja Luka sont, parmi d'autres, des promenades grandioses. Les lacs innombrables, souvent en altitude, peuvent, à eux seuls, vous donner le prétexte à un grand tour du pays. Citons deux lacs aux antipodes l'un de l'autre : le lac de Modrac, près de Tuzla, très grand lac artificiel, lieu de détente par excellence et le lac de Boraško, dans la haute Neretva. Vous y accédez au départ de Konjić, entre Sarajevo et Mostar. Dans un cirque naturel, ce petit lac vous plonge dans un univers mystérieux et tellement sauvage que l'Europe vous semblera lointaine.

Voir plus d'idées de séjours

Bosnie-Herzégovine : Les villes remarquables

Mostar
Parc National de Sutjeska
štrbački Buk

BOSNIE-HERZÉGOVINE : Les principales destinations

BOSNIE-HERZÉGOVINE : Galerie photo

Bosnie-Herzégovine : Actualité et reportage

10 destinations sous-évaluées à découvrir de toute urgence !

Grands voyageurs, vous êtes lassés des destinations " classiques " ? Vous projetez des vacances mais voulez à tout prix éviter les hordes de touristes ? C'est le moment de partir hors des sentiers battus à la découverte d'endroits encore méconnus ou malconnus qui pourtant valent vraiment le détour ! Voici les dix coups de coeur du Petit...
Ailleurs sur le web

Sélection Restaurants Bosnie-Herzégovine

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Bosnie-Herzégovine

Liens utiles Bosnie-Herzégovine