Niché entre Croatie, Serbie et Monténégro, ce petit pays de moins de 4 millions d'habitants évoque immédiatement le dernier conflit qui a secoué l'ex-Yougoslavie dans les années 1990. La plupart des touristes viennent d'ailleurs ici pour voir les traces de cette guerre. Mais, une fois sur place, c'est autre chose que l'on découvre : la nature sauvage, les stations de ski olympiques autour de Sarajevo, le climat méditerranéen de l'Herzégovine, les rivières à parcourir en rafting, l'une des meilleures cuisines des Balkans, des monuments hérités des Ottomans et de l'empire d'Autriche-Hongrie et l'accueil formidable de ses habitants. Qu'ils soient Bosniaques (musulmans, 50 % de la population), Bosno-serbes (orthodoxes, 37 %), Bosno-croates (catholiques, 13 %) ou " autres ", tous partagent un passé douloureux et un sacré sens de l'humour. La plupart d'entre eux étant persuadés de vivre dans un pays de fous ! Difficile à comprendre mais facile à découvrir, la Bosnie-Herzégovine est le pays idéal pour tous ceux qui recherchent une destination en dehors des sentiers battus.

Les lieux incontournables de Bosnie-Herzégovine

Les circuits touristiques en Bosnie-Herzégovine

Découverte de la Bosnie-Herzégovine

La Bosnie-Herzégovine est au carrefour de l'Orient et de l'Occident. De cette position découle un brassage des cultures que l'on observe dans son architecture, sa gastronomie et sa population. Sept jo...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

La Bosnie-Herzégovine en deux ou trois semaines

Vous aurez une image presque complète de la Bosnie-Herzégovine. Il ne tiendra qu'à vous, si vous avez plus de temps, d'approfondir en restant plus longtemps dans certains endroits ou bien de suivre to...

Photos de Bosnie-Herzégovine

Découvrir la Bosnie-Herzégovine

Les plus de la Bosnie-Herzégovine

Si proche et si lointaine

Au coeur des Balkans, entourée par la Croatie à l'ouest et au nord, par la Serbie à l'est et par le Monténégro au sud, la Bosnie-Herzégovine reste largement méconnue des Français. A 1 800 km de Paris, Sarajevo, sa capitale, est en revanche célèbre. Ici, depuis des siècles, une partie de l'histoire de l'Europe se fait. Véritable pays de montagnes, de lacs et de rivières, la Bosnie-Herzégovine possède la nature la plus sauvage d'Europe. Sa faune et sa flore sont d'une richesse insoupçonnée. Les loups et les ours y sont encore présents. La forêt couvre la moitié du territoire. A quelques kilomètres des côtes de Croatie et de l'Adriatique, vous allez découvrir un petit pays d'une richesse naturelle et culturelle exceptionnelle en Europe.

Un climat agréable

Le climat est semi-continental en Bosnie centrale et à l'est, mais méditerranéen en Herzégovine. Les étés sont toujours chauds et ensoleillés. En hiver, le pays est recouvert de neige sur 60 % de son territoire et c'est Noël tous les jours !

Au croisement de l'Orient et de l'Occident

Nul autre endroit en Europe ne rassemble autant d'influences qui imprègnent encore la société. Ce peuple majoritairement slave a été bogomile, une religion aujourd'hui disparue venant de Bulgarie et dont les Cathares se seraient inspirés. L'influence des Slaves du nord s'est ensuite affirmée. On y compte 50,7 % de musulmans, 30,7% d'orthodoxes et 15,2 % de catholiques. L'Empire ottoman gouverna la Bosnie pendant plus de quatre siècles, et son influence fut déterminante. Enfin, les Juifs séfarades venus d'Espagne et les Tziganes arrivés de Roumanie et Bulgarie complètent la mosaïque bosnienne. De ce passé mais aussi de ce présent, vous pourrez découvrir d'innombrables monastères, temples, églises et mosquées ainsi que de nombreux sites bogomiles avec leurs tombes si caractéristiques.

Une destination préservée

La Bosnie, ce n'est pas encore le tourisme de masse ; de quoi se donner l'impression de sortir des sentiers battus et de profiter d'un coût de la vie très intéressant. La vie quotidienne est très peu chère et les hôtels, nombreux, voient leurs tarifs évoluer favorablement, année après année, à la mesure de l'augmentation de l'offre. Ainsi, avec un petit budget, il est possible de sillonner le pays au rythme lent des bus ou des trains qui tournent tout le temps jusqu'à l'ivresse. Avec seulement 27 km d'autoroute en Bosnie, le jeu est de se laisser aller à la rêverie.
Les villes vous donneront l'occasion d'une plongée dans l'histoire et vous imprégneront de leur charme exceptionnel. Sarajevo et Mostar, deux joyaux de villes construites au milieu de massifs montagneux, démontrent l'osmose entre les vieilles pierres et la nature. La vieille ville de Sarajevo, ottomane et austro-hongroise, qui grimpe à l'assaut des montagnes environnantes et Mostar, bâtie autour de la Neretva, de sa couleur bleu-vert inoubliable, sont des cités où le temps s'est arrêté.

Un accueil authentique

De tradition paysanne et montagnarde, les Bosniens ont gardé de tout temps un caractère et une philosophie de vie proche de la nature. Tranquilles, ils vous accueilleront avec sympathie et gentillesse. Point besoin de se presser, ce n'est pas dans la nature des choses. Ils sont toujours prêts à bavarder, et vous serez peut-être invité à boire la šlivovica, l'alcool de prune local. Même si la guerre des années 1990 a compliqué la vie, l'authenticité sera au rendez-vous.

Les sports en eaux vives

La Bosnie-Herzégovine est un pays de moyenne et haute montagne mais aussi de rivières. Elle est au trois quarts montagneuse et pourvue d'une hydrologie exceptionnelle, et les reliefs karstiques sont propices aux sports d'eau vive. Vous ne serez jamais loin d'un canyon majestueux où les activités de loisirs se développent, avec le rafting notamment. Enfin, avec près de la moitié du territoire, la forêt domine le paysage montagneux tandis que la garrigue et les paysages karstiques plus qu'ailleurs caractérisent l'Herzégovine.

Reportages & actualités de Bosnie-Herzégovine

Ailleurs sur le web
Avis