Après avoir échoué à l'examen de passage à l'Euro en 2006, la Lituanie a adopté le 1er janvier dernier la monnaie unique européenne. Sa dette publique inférieure à 40 % du PIB ainsi que sa quasi-déflation l'ont mise au même rang que ses voisines, l'Estonie et la Lettonie. D'après le gouverneur Vitas Visiliauskas, l'Euro leur permet de se rapprocher de l'Ouest et de s'éloigner de l'Est, avec en toile de fond la crainte de l'imposant voisin russe provoquée notamment par la récente crise ukrainienne.