Guide d'Albanie : Survol de l'Albanie

À l'extrême sud de l'Albanie.
À l'extrême sud de l'Albanie.
Géographie

Située au sud-ouest de la péninsule balkanique, l'Albanie couvre une superficie de 28 748 km2, soit une étendue comparable à la Belgique (30 528 km2) ou à la Bretagne (27 208 km2). Très étroit et allongé, le pays s'étend du nord au sud sur une longueur maximale de 340 km et d'est en ouest sur une longueur variant de 75 à 150 km. Il est couvert à environ 70 % de surface montagneuse, accidentée et difficilement accessible. Séparé de l'Italie par les mers Adriatique et Ionienne, le pays est bordé au nord par le Kosovo (115 km de frontière commune) et le Monténégro (172 km), à l'est par la République de Macédoine (151 km) et au sud-est par la Grèce (282 km). La façade maritime de 470 km de longueur représente les deux cinquièmes de la longueur totale du contour du pays. Les frontières terrestres actuelles, longues d'environ 750 km, ont été fixées en 1913 lors de la conférence de Londres et confirmées lors de la Conférence des ambassadeurs en 1921.

Climat

Le climat du pays est aussi diversifié que ses paysages. Dans les zones côtières, mais également dans les plaines du centre de l'Albanie, les étés sont souvent très chauds avec des températures atteignant fréquemment les 40 °C. Le milieu du mois d'octobre voit arriver le début de la saison pluvieuse. Les précipitations atteignent leur maximum en novembre, mais les mois de décembre et de janvier sont également très humides. Souvent courtes, mais torrentielles, ces pluies d'automne provoquent souvent des inondations sur leur passage. Quant à l'hiver, il est doux, avec une moyenne de 7 °C et de très rares gelées. Le climat à l'intérieur du pays est très différent. De type continental méditerranéen, il se caractérise par une grande amplitude thermique suivant l'altitude et la disposition du relief. Les hivers y sont froids et neigeux et les précipitations bien plus élevées que sur la côte. Ainsi, dans les Alpes albanaises, le Korab ou la région de Korça, il n'est pas rare que les températures descendent sous les 20 °C, le minimum absolu enregistré ayant été de - 26 °C dans la région de Thethi. Quant à l'été, il est en général chaud à basse et moyenne altitude (moyenne de 24 °C en juillet) mais beaucoup plus frais dans les régions intérieures élevées (moyenne de 16 à 20 °C). Notons enfin que l'influence thermique du lac d'Ohrid se fait sentir dans son bassin : les étés y sont généralement plus frais et les hivers plus doux que dans les autres bassins de l'intérieur du pays. Enfin, contrairement à certains autres pays méditerranéens, l'Albanie connaît une pluviométrie importante. Mais ces précipitations sont irrégulièrement réparties. Dans les Alpes dinariques, les précipitations sont supérieures à 2 000 mm, alors que, dans les vallées, elles ne dépassent pas les 700 mm. L'irrégularité des précipitations se manifeste également dans le cadre du cycle annuel. En effet, près de 95 % des pluies tombent en période hivernale, tandis que les étés sont généralement très secs.

Environnement – écologie

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'Albanie présente un bilan très contrasté en matière d'écologie. Certes, le pays compte de nombreux espaces préservés faiblement peuplés où une abondante faune, depuis longtemps disparue de nos contrées, vit encore en toute quiétude. Il est également vrai que le pays ne souffre pas de pollution industrielle à grande échelle, pour la bonne raison que les grandes industries y sont peu nombreuses. De même, contrairement aux pays de l'Europe occidentale, le pays reste encore très rural, les grandes exploitations sont rares et, faute d'argent, utilisent peu de pesticides. La gestion des déchets est devenue un problème sérieux, loin d'être résolu. Les dépôts sauvages fleurissent à travers le pays et choquent. Des dizaines d'entreprises de recyclage implantées localement font leur business en important des déchets de l'étranger. Un marché lucratif, mais les risques environnementaux sont considérables. Autres zones hautement polluées : les régions pétrolifères de Fier et de Ballsh (centre du pays) ainsi que le complexe industriel de Porto Romano, 3 km au nord de Durrës. Par ailleurs, selon un récent rapport de l'Inventaire national des forêts, les deux tiers de la surface forestière du pays sont sérieusement menacés par l'érosion. La déforestation au profit de nouveaux espaces agricoles et l'utilisation du bois pour le chauffage ont entraîné la disparition d'une grande partie des forêts. Ce qui a entraîné la disparition de la flore naturelle dont le rôle est indispensable pour la protection du relief et pour les écosystèmes aquatique et terrestre. La bonne nouvelle, c'est la destruction des constructions illégales sur le littoral depuis 2013. Les bulldozers continuent de démolir lentement mais sûrement et les permis de construire ne sont plus accordés qu'au compte-gouttes. Enfin, la pollution de l'air est essentiellement due à l'augmentation brutale du nombre de véhicules dont près de 90 % ont plus de dix ans et ne répondent donc pas aux normes occidentales actuelles. Dans la capitale, la pollution de l'air due à la circulation automobile est devenue un problème de santé publique. Elle est certains jours dix fois supérieure aux normes définies par l'Organisation mondiale de la santé.

Parcs nationaux

L'Albanie compte une douzaine de parcs nationaux, pour la plupart situés dans les régions montagneuses du pays. A l'exception des parcs de Dajti et de Butrint, tous sont relativement isolés et difficiles d'accès, principalement en raison du relief très accidenté où ils se trouvent, un élément qui contribue évidemment à leur préservation. A de rares exceptions près, les infrastructures d'accueil et de protection sont en réalité assez limitées.

Faune et flore
Alpes albanaises.
Alpes albanaises.

Comme la plupart des pays de la péninsule balkanique, l'Albanie possède une faune variée dont beaucoup d'espèces protégées et rares. Cela est notamment dû au relief accidenté du pays qui joue en faveur de la préservation de la nature.

Mammifères - L'Albanie compte à ce jour quelque 84 mammifères terrestres, parmi lesquels des espèces devenues très rares dans nos contrées telles que le loup et l'ours brun. Si ces deux espèces sont protégées par la loi, elles n'en sont pas moins menacées, notamment en raison de la disparition progressive de leur habitat naturel, les forêts. Pour enrayer la baisse des effectifs, désormais la chasse est interdite. Parmi les autres mammifères sauvages, on peut citer les renards, les lynx, les chamois, les chevreuils, les belettes, les chacals, les furets, les martres et les sangliers. Les loutres sont également nombreuses dans les rivières du pays, même si, hélas, leur nombre a beaucoup baissé ces dernières années. A cela il faut ajouter pas moins de 14 espèces de chauves-souris.

Oiseaux - On recense plus de 300 espèces. La très grande majorité de ces oiseaux se trouve dans les zones lagunaires du littoral (Karavasta, Narta, Kuna-Vaini, Butrint) et dans les trois grands lacs du pays, à savoir les lacs de Shkodra, de Prespa et d'Ohrid. Dans le lagon de Karavasta, principale réserve ornithologique du pays, 228 espèces ont été recensées. En hiver, le lagon peut abriter jusqu'à 51 000 oiseaux, parmi lesquels des espèces remarquables telles que le cormoran pygmée, le busard pâle, l'aigle criard et même le pélican frisé, une espèce en voie d'extinction. Les montagnes abritent aussi diverses espèces intéressantes, telles que les aigles, les faucons, les buses, les éperviers et plusieurs espèces de hiboux (hiboux à barbe, hiboux grand duc, chouettes).

Animaux marins et reptiles - Avec ses nombreux lacs et rivières, l'Albanie possède de nombreuses variétés de poissons d'eau douce. Les biologistes ont recensé 313 espèces de poissons dont quatre sont endémiques. Des espèces très rares peuplent les lacs d'Ohrid et de Prespa parmi lesquelles le koran (salmo letnica) et le belushka (salmothymus ohridanus). Les rivières abondent en truites d'eau douce. Le pays compte 37 espèces de reptiles (dont plus de la moitié est menacée de disparition). Les randonneurs qui parcourent les chemins de montagne se méfieront en été des nombreuses petites vipères. Il faut ajouter plusieurs espèces de tortues marines et terrestres vivant sur la côte ionienne, dont la caouanne (carretta carretta) et la tortue Hermann, ainsi que près de 900 espèces de papillons.

Flore - On compte plus de 3 000 espèces de plantes dont près de 850 sont communes à l'ensemble de la péninsule balkanique et dont 30 sont endémiques et limitées à l'Albanie. Ces dernières se trouvent principalement dans les Alpes albanaises, dans le Nord-Est et, dans une moindre mesure, dans le Sud-Est. L'ouest du pays, où les influences maritimes sont les plus directes, est caractérisé par une végétation typiquement méditerranéenne (maquis d'arbustes et de buissons). Au fur et à mesure que l'on s'élève et que l'on s'éloigne de la mer, cette végétation cède la place à une flore typique des régions centrales de la péninsule balkanique. Entre 400 et 1 000 m apparaissent les chênaies, au-dessus de 1 000 m s'étendent les forêts de hêtres et de conifères. Enfin, au-dessus de ces forêts, on trouve les alpages propices à l'élevage des ovins. Quant au centre du pays, là où s'étend la grande plaine côtière, il est essentiellement constitué de terres cultivées.

Un pays riche en plantes médicinales (mais pas que...)

La flore albanaise est particulièrement riche en plantes aromatiques et médicinales, telles que le thym, la menthe, la sauge ou le genévrier. On en trouve sur les étalages de presque tous les marchés du pays et aujourd'hui encore de nombreux Albanais préfèrent faire appel aux plantes médicinales plutôt qu'aux médicaments pour se soigner. Les plantes sont utilisées pour les infusions, le thé, la détente, les maux de tête ou les problèmes de digestion. Certaines espèces du pays sont même exportées, en particulier en Allemagne, pour l'industrie pharmaceutique. Mais il n'y a pas que cela. L'Albanie est le 1er pays producteur de cannabis en Europe. Près de Gjirokastra, le fief de Lazarat a été démantelé en 2014, mais les plants ont semble-t-il été transférés dans les régions du nord.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées d'Albanie

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Gagnez votre séjour pour un Noël au pays des châteaux, en Touraine

L’Agence Départementale du Tourisme de Touraine vous offre un séjour féérique valable pour 2 adultes et 2 enfants en Touraine à Noël !