Guide de Suisse : Mode de vie

Religion

En Suisse, selon les statistiques de la Confédération, fin 2016, les groupes confessionnels les plus importants parmi la population résidante permanente âgée de 15 ans ou plus sont l'Eglise catholique romaine (37,2 %) et l'Eglise réformée évangélique (25 %). S'ajoutent 5,1 % de membres des communautés islamiques et 0,2 % des communautés juives. La part des personnes sans appartenance religieuse atteint 24 %. Comme dans tous les pays occidentaux, on observe une baisse de la pratique religieuse et des croyances.

Cela n'empêche pas que le catholicisme romain et le protestantisme ont joué un rôle important dans la formation de la Suisse moderne et dans la façon dont les Suisses se voient. Majoritaire en Suisse, avec plus de 3 millions de personnes, l'Eglise catholique romaine est bien évidemment très largement représentée dans le pays. Elle est dominante dans les cantons ruraux et dans les villes ayant accueilli dans les années 1970 l'immigration de l'Europe du Sud. Parmi les cantons fortement catholiques figurent Uri (à plus de 90 %), Schwyz, Nidwalden et Obwalden, ceux-là même qui prêtèrent serment à la Confédération en 1291, fondement de la Suisse moderne.

En se rassemblant à cette époque, ils ont pu affirmer aux yeux des puissances extérieures leur droit ancestral à disposer d'eux-mêmes et à se gouverner librement. De nos jours, ce sont ces mêmes régions qui, lors des votes, sont le plus violemment contre tout changement qui pourrait à leur avis rapprocher la Suisse de ses voisins et menacer sa neutralité. Par ailleurs, la Suisse a abrité deux des personnages clés de la Réforme protestante qui a traversé l'Europe au XVIe siècle : Ulrich Zwingli et Jean Calvin. A l'échelle du pays, ce sont les cantons ruraux les plus riches et les villes où se sont ensuite développés des centres industriels qui ont adopté la nouvelle religion. Genève en particulier est devenue une des places fortes du protestantisme et un havre pour les réfugiés, dont Calvin fuyant l'oppression des pays catholiques. Ces réfugiés ont ensuite largement contribué à la vie économique et intellectuelle du pays. Les protestants valorisent rationalisme et dur labeur, et considèrent l'aisance financière comme une récompense de Dieu, éthique qui a permis de poser les fondements de la prospérité suisse moderne. La Constitution de 1848, créant l'Etat suisse fédéral tel que nous le connaissons aujourd'hui, a été conçue par des radicaux protestants qui pensaient qu'une plus grande centralisation était essentielle au développement de l'économie industrialisée. L'Etat fédéral a frappé une monnaie unique en remplacement des diverses monnaies cantonales et a fait disparaître les barrières qui handicapaient le commerce intérieur. Aujourd'hui, l'Eglise protestante représente la deuxième Eglise du pays en rassemblant plus de 2,7 millions de fidèles. Les rives du lac Léman accueillent depuis presque deux siècles de nombreux chrétiens orthodoxes, en particulier des Russes. Ils représentent aujourd'hui 2,3 % de la population en Suisse.

Les Suisses sont des lève-tôt

Dans la plupart des villes suisses, les rues s'animent dès 7h, voire 6h. Le rythme de vie semble strictement organisé et la ponctualité est de rigueur. Il n'est pas rare de voir des employés à leur bureau à 7h30 mais, du coup, ils en repartent vers 16h ou 17h. Ce qui laisse du temps pour les activités extra-professionnelles ainsi que pour les courses dans les magasins... qui ferment à 18h et parfois à 16h30-17h le samedi. Cela surprend d'ailleurs plus d'un touriste de voir les rues désertes pour tout le reste du week-end. En général, la nature étant toute proche, les citadins ont le plus souvent quitté la ville pour des balades en montagne, des baignades dans le lac ou pour les pistes de ski en hiver...

Respect des règles

En général, les Suisses respectent scrupuleusement les règles admises dans la société : patience exemplaire du piéton qui attend l'autorisation de traverser la chaussée, mise des papiers dans la poubelle et non pas dans le caniveau et encore moins sur le trottoir, excréments des animaux domestiques ramassés par les propriétaires à l'aide de sacs prévus à cet effet... Ceux qui ne respectent pas ces règles sont aussitôt sanctionnés par des amendes, dont le montant aide à changer de comportement. Et les lettres de rappel à l'ordre sont tournées de telle manière que vous n'avez pas envie de plaisanter ! Il en découle un sentiment de sécurité : les portes des appartements sont rarement blindées et peu de gens les ferment à clé quand ils sortent acheter du pain par exemple.

Tradition et innovation

La Suisse surprend souvent pour son côté villageois tandis que s'agitent des activités dignes d'une grande métropole. Si elle tient à son patrimoine, qu'elle honore par des foires traditionnelles et coutumes ancestrales, c'est aussi l'un des pays qui comptent le plus de musées d'Art moderne. En ce qui concerne l'architecture, la synthèse entre tradition et innovation est parfaitement réussie. De nombreux tea-rooms aux rideaux en dentelle côtoient ainsi les bars à vin au décor design. Enfin, point d'incompatibilité entre les marchés où affluent tous les producteurs " bio " des environs et les technologies de pointe des Ecoles polytechniques fédérales et autres grands centres de recherche.

Des préjugés cruels et bien ancrés !

C'est bien connu en Suisse, outre la barrière du rösti (qui marque la différence de mentalité entre la Suisse romande et la Suisse alémanique), chaque canton a sa propre identité et, déménager d'un canton à l'autre entraîne des difficultés administratives pires que lorsque l'on change de pays. En découle une multitude de préjugés entre cantons... En voici les plus connus... et certainement les plus cruels :

Dans le canton d'Argovie, on conduirait tellement mal que, sur les plaques d'imma­triculation, les lettres " AG " signifieraient " Achtung Gefahr " : attention danger !

Dans le canton d'Appenzell, les habitants seraient aussi petits que les nains de jardin qu'ils exposent devant leur maison et seraient pour résumer des traditionalistes à boucles d'oreille.

Les Bâlois de la ville seraient cultivés et raffinés par rapport à des Zurichois arrivistes et à des Bâlois de Bâle-Campagne profiteurs des infrastructures urbaines qu'ils ne paieraient pas.

À Berne, on est lent... mais on sait se défendre en répondant que c'est pour que les Vaudois puissent suivre...

Les Fribourgeois n'auraient quant à eux pas beaucoup évolué depuis le Moyen Âge : ils sont sales, sentent mauvais et sont conservateurs.

Les Genevois sont arrogants.

Les habitants du canton de Glaris travaillent tellement qu'ils en sont trans­parents.

Dans les Grisons, on est doué pour les langues. Il faut dire qu'il a fallu se résigner à savoir parler autre chose que le romanche !

Les Jurassiens sont de bons vivants, mais également alcooliques et donc irresponsables.

Dans le canton de Neuchâtel, les " gens biens " côté lac et le peuple montagnard ne peuvent s'entendre.

Le canton d'Unterwald serait quant à lui réputé pour être totalement attardé...

Les habitants du Canton de Saint-Gall se raccrocheraient à leurs dentelles parce qu'ils n'ont plus grand-chose d'autre. Leur accent serait par ailleurs terriblement lent.

Le Canton de Schaffhouse est en Suisse ? Ah bon, on le croyait en Allemagne tellement leurs habitants sont différents.

Dans le canton de Schwyz, on est attaché aux racines les plus pures et... au fameux couteau Victorinox, le plus gros employeur de la région.

Soleure trahirait la Suisse en profitant de ses deux ouvertures sur la frontière française.

Les Thurgoviens seraient quant à eux cleptomanes.

Dans le Tessin, pas de code de la route, comme en Italie (mais avec la sécurité en plus).

Les Vaudois sont, quant à eux, surtout selon les Genevois, de gentils provinciaux ; on les dit également indécis.

Les Valaisans auraient la descente facile.

Dans le canton de Zoug, on ne serait pas seulement riche mais profiteur.

Et enfin, l'égocentrisme zurichois n'est pas du tout apprécié par les 25 cantons voisins.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un train
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Organiser son voyage en Suisse

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées de Suisse