HONGRIE - guide touristique du Petit Futé

Üdvözöljük Magyarországon !

Ou : " Bienvenue en Hongrie ! " Rien que cette première phrase le hongrois vous donne des frissons ? Pas de panique ! Si nos cousins magyars et leur langue exotique peuvent paraître légèrement distants à première vue, une gorgée de pálinka (eau-de-vie fruitée) et ce sera oublié ! Vous ne profiterez que mieux de la Hongrie, un pays qui a une âme et qui la cultive. C'est d'abord un territoire à la superficie modeste ce qui ne l'empêche pas d'être culturellement très riche. Des confins de la Grande Plaine hongroise au lac FertFertő, on parle la même langue, mais il y a toujours un petit détail qui diffère : un costume folklorique, un festival (et ce n'est pas ça qui manque !), une pâtisserie... La Hongrie ne se résume évidemment pas qu'à sa sublime capitale, bien qu'elle en soit le centre à tout point de vue. Budapest est une perle danubienne comme il y a en a bien d'autres à découvrir. A commencer par Szentendre ou Visegrád. Et puis, il y a des cités provinciales charmantes comme Pécs, Szeged, Eger, Sopron, Kőszeg, Kecskemét... qui conjuguent baroque, Art nouveau et néoclassicisme. Enfin, il y a les lacs : le Balaton, la mer intérieure hongroise, grande destination estivale qui compte encore de délicieux recoins préservés de la foule ; et les lacs Fertő et Velence, plus petits, bordés de roseaux et de villages pittoresques. Bref, il y en a pour tous les goûts : les familles, les jeunes et moins jeunes, les passionnés de vielles pierres, les artistes, les ruraux, les urbains... Tous apprécieront cette douceur de vivre dont les fameux bains, disséminés aux quatre coins du pays, et les cafés qui constituent l'élément clé. Partout où vous irez, il y aura également des nouveaux crus à découvrir, accompagnant des spécialités culinaires surprenantes relevées de paprika. Ne reste plus qu'à déguster !

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à Hélène Bienvenu pour sa confiance et son accompagnement tout au long de l'écriture. Un grand merci à Judit Tóth et Angelica Károlyi pour leur relecture minutieuse. Köszönöm szépen pour leur accueil et disponibilité à Dan Swartz, Gábor Kardos et à Balatoni Kör ; à Marion Capouillez & Csabi et à ma famille aux quatre coins du pays : Anya, Apa, Mama, Zsófi et Zsolti. Merci également à l'ensemble des Tourinform de Hongrie - notamment à Debrecen, Sopron et Kaposvár -, à l'ambassade et au consulat de France à Budapest. Enfin, pour leurs bons plans et leur aide précieuse, köszi szépen à Orsi, Eszti, Anna, Évi, Orsi, Valéria et Szabi ; ainsi qu'à Péter et Dani de l'agence Itinero.

HONGRIE : les adresses futées

HONGRIE : Idées de séjour

Une semaine : Budapest et ses environsHaut de page

Budapest constitue le camp de base idéal pour partir à la découverte d'une zone qui allie beauté des paysages et trésors historiques. Les trois premiers jours sont donc uniquement consacrés à la visite de " la perle du Danube ". Les suivants sont, quant à eux, rythmés par de petites excursions dans les environs de la capitale magyare, le dernier jour est prévu à Budapest.

Jour 1. Buda, le quartier du château et le mont Gellért. Visiter Budapest, c'est aller à la rencontre de trois villes, Buda, Pest et Óbuda, qui n'ont été unifiées qu'en 1873. La découverte de l'âme historique de la capitale s'axe quant à elle, autour, du château (Várhegy) et de son voisin verdoyant, le mont Gellért (Gellérthegy).

Au départ de Deák tér, rejoignez la place Széchenyi (ex-place Roosevelt) par la rue József Attilla, un des plus grands poètes hongrois, et découvrez le palais Gresham et l'Académie des sciences. Devant vous s'ouvre le pont des Chaînes (Lánchíd), le plus ancien pont de la ville. Traversez-le pour rejoindre Clark Ádám tér, d'où part le funiculaire qui vous mène au Palais royal. Vous pouvez également atteindre le château à pied par l'escalier du roi (Király Lépscő). Du Palais royal qui abrite la Bibliothèque nationale Széchenyi et deux musées (la Galerie nationale hongroise et le musée d'Histoire de la ville) vous découvrirez un panorama sur Pest et tous les ponts de la ville. Vous pourrez voir le théâtre du Château (Várszínház, devenu Nemzeti táncszínház) de style rococo sur la place Dísz tér. Promenez-vous le long des anciens remparts jusqu'aux Archives nationales et Bécsi kapu, la porte de Vienne, vers laquelle convergent les principales rues de la colline. Passez devant le temple luthérien et la tour Marie-Madeleine, puis empruntez la rue Országház jusqu'à l'église Mathias (Mátyás Templom) dont les toits sont couverts de tuiles colorées et dans laquelle avaient été couronnés les rois Habsbourg. Devant l'église, la colonne de la Sainte-Trinité de style baroque qui a été dressée contre la peste marque le point culminant de la colline du château.

Derrière l'église se dresse le bastion des Pêcheurs, nommé ainsi en mémoire de la ligue des pêcheurs du Danube qui devaient défendre cette partie des remparts, ainsi que la statue de saint Etienne, roi fondateur de la Hongrie.

Promenez-vous dans les rues avoisinantes de l'église. Laissez-vous tenter par l'un des gâteaux typiques de la très célèbre pâtisserie Ruszwurm. Redescendez de la colline par les escaliers du bastion des Pêcheurs, puis par les innombrables escaliers qui mènent à la place Batthyány. Montez dans le tramway n° 19 qui longe le Danube côté Buda et descendez au niveau du pont de la Liberté (Szabadság híd) à la station Szent Gellért tér. Vous vous trouvez sur la place du célèbre hôtel Gellért, style Art nouveau, doté d'une station thermale (les bains Gellért) et d'une piscine à vagues très en vogue.

Après avoir jeté un oeil à l'entrée des bains, vous pouvez gravir le mont Gellért par les petits sentiers pour atteindre au sommet la citadelle, la majestueuse statue de la Liberté. Redescendez en profitant de la vue sur le Danube et franchissez le pont de la Liberté pour retourner sur la rive de Pest.

Jour 2. Promenade dans Pest classique. Au départ de Deák tér, rejoignez la place Vörösmarty et le célèbre café Gerbeaud et dirigez-vous vers le Dunakorzó, la promenade le long du Danube, d'où s'étend une vue exceptionnelle sur le fleuve, la colline du château et la citadelle. Longez le korzó jusqu'à la place Petőfi. Vous passerez devant la salle de concerts Vigadó, l'église orthodoxe serbe de style baroque et arriverez au pied de la statue de Sándor Petőfi. Tournez à gauche pour emprunter la Pianista utca dans laquelle se trouve l'ancienne faculté des lettres et rejoignez la place Ferenciek. Sur cette place jetez un oeil au très beau passage de Paris construit en 1909 et qui mélange les styles (pas toujours ouvert). Passez de l'autre côté de la place Ferenciek. Après l'église franciscaine et la Bibliothèque universitaire, vous pourrez faire une pause au célèbre Café Central (Centrál Kávéház), café littéraire et artistique de 1887 restauré dans un style années vingt. Rejoignez la rue piétonne Váci par la rue Arany jusqu'à la Grande Halle, le plus grand marché central de la fin du XIXe siècle. Admirez également l'université des sciences économiques de style néorenaissance construite par le même architecte que les halles. Dirigez-vous sur le grand boulevard en direction de la place Kálvin et de la rue Ráday, bordée de terrasses de cafés, puis allez jusqu'au Musée national hongrois (Magyar Nemzeti Múzeum) fondé par le comte Széchenyi en 1802. Continuez jusqu'à la place Astoria où se situe le célèbre hôtel du même nom. Un petit peu plus loin, sur le côté droit du boulevard, commence le quartier juif et la plus grande synagogue d'Europe. Retournez ensuite sur le boulevard pour rejoindre la place Deák et rendez-vous à la colossale basilique Saint-Etienne d'inspiration néorenaissance. Empruntez la rue Október 6 jusqu'à la grande place de la Liberté, Szabadság tér, sur laquelle se trouvent un monument rendant hommage aux libérateurs soviétiques de 1945 ainsi que l'impressionnant bâtiment de la bourse, ex-siège de la TV hongroise. De cette place, passez par la rue Honvéd et Hold. Vous y découvrirez des immeubles Art nouveau (maison de l'Art nouveau hongrois, Caisse d'épargne postale) et atteindrez le Parlement (Országház). Se trouvent également sur la place Kossuth Lajos (place du Parlement), le Musée ethnographique et le ministère de l'Agriculture. Sur les quais du Danube, vous pourrez monter dans le tramway n° 2 qui longe le Danube pour retourner à Deák tér.

Jour 3. Andrássy út et Városliget. L'avenue, la plus élégante de Pest, débute à Deák tér et s'étend sur près de trois kilomètres jusqu'au Bois-de-la-Ville. Sur votre gauche, vous découvrirez l'Opéra national hongrois en face, la maison Dreschler. Un peu plus loin, la pâtisserie Művész et un célèbre salon de thé orné de miroirs aux cadres dorés. Au premier grand carrefour avec la rue Nagymező se trouve le " Broadway " de Budapest avec le théâtre Thália, le théâtre d'opérette, le Moulin rouge et la maison Mai Manó (musée de la Photographie). En continuant Andrássy út, vous arrivez à la place Franz Liszt qui regorge de cafés et sur laquelle se trouve la statue du musicien, le plus hongrois des Autrichiens, et l'Académie de musique. Admirez la très belle entrée de cette académie et pénétrez à l'intérieur, désormais ouvert à la visite et aux concerts, elle a retrouvé toute sa splendeur en 2013.

L'avenue Andrássy aboutit ensuite à un grand carrefour octogonal nommé Oktogon et populaire lieu de rendez-vous. Continuez sur l'avenue, tout en jetant un oeil des deux côtés bordés de magnifiques hôtels particuliers qui abritent pour la plupart des ambassades. Vous passerez devant la maison de la Terreur et remarquerez la place Kodály körönd pour ses magnifiques façades peintes qui reflètent le raffinement architectural de Budapest. Au bout de l'avenue, vous arriverez à la grande place des Héros (Hősök tere). Sur le côté gauche, le musée des Beaux-Arts, sur le droit gauche, la galerie nationale d'Art moderne. Entrez dans le Bois-de-Ville dans lequel vous pourrez vous détendre et vous rafraîchir au bord d'un lac de canotage transformé en patinoire l'hiver. Vous y trouverez les fameux bains Széchenyi (Széchenyi Fürdő), un zoo Art nouveau classé monument historique, un parc d'attractions et un château éclectique (château de Vajdahunyad). A proximité des bains, vous pourrez monter dans le plus ancien métro de Budapest (földalatti) pour retourner à Deák tér.

Jour 4. Szentendre, pittoresque ville serbe. A la station de métro Batthyány tér (Buda), prenez le train de banlieue " Hév " jusqu'au terminus Szentendre. A 18 km de Budapest, on y découvre un ancien village d'artistes unique en son genre. Les anciennes maisons colorées du XVIIIe siècle, les ruelles et terrasses confèrent à cette ville une étonnante atmosphère méditerranéenne. Flânez à votre gré dans les ruelles, découvrez les galeries d'artistes, les nombreuses églises orthodoxes et arrêtez-vous sur la place principale (Fő tér). Une agréable promenade dans le temps et dans le " Montmartre " hongrois. Aux abords de la ville, le musée en plein air regroupe les plus belles maisons traditionnelles de l'habitat populaire hongrois.

Jour 5. La courbe du Danube - Visegrád et/ou Esztergom. Au départ de Budapest, empruntez la route n° 11 ou prenez le bus au départ de la gare routière d'Árpád hid.

Visegrád, à 41 km de Budapest : Visegrád est un site merveilleux. La citadelle offre une vue imprenable sur le coude du Danube. Après être monté au château en ruines et à la citadelle (comptez 40 minutes à pied), vous pourrez redescendre en vous arrêtant à mi-chemin à la tour Salomon, l'ancienne tour de guet qui servait à surveiller le fleuve.

Esztergom, à 67 km de Budapest : établie sur deux collines, la petite bourgade royale surplombe le Danube avec son imposante basilique (Szent Adelbert Főszékesegyház) perchée sur une falaise. Après avoir découvert la splendide vue de la basilique sur la Slovaquie, vous pourrez redescendre à la partie sud du plateau et découvrir les vestiges du Palais royal (Királyi Palota). Le musée chrétien (Keresztény Múzeum) et le musée du Danube méritent également une visite. Terminez votre tour par la vieille ville pittoresque.

Jour 6. Gödöllő et la région d'Eger. Au départ de Budapest, empruntez l'autoroute M3 direction nord-est ou prenez le train de banlieue (le HÉV) qui part de la station de métro Örs vezér tere. A 28 km au nord-est de Budapest, en passant par les premiers petits villages pittoresques de la Grande Plaine, se trouve Gödöllő et son merveilleux château royal baroque qui fut le château de Sissi, puis une caserne soviétique pendant 40 ans. A 100 km de Budapest, en passant par Hatvan, vous arriverez dans la région d'Eger qui est l'une des grandes régions viticoles de Hongrie où est produit le célèbre vin rouge Egri Bikavér (le Sang du taureau d'Eger). Envieux du courage que donnait ce breuvage aux soldats hongrois, les Turcs en buvaient en précisant que ce n'était pas de l'alcool mais du sang de taureau...

Située au creux des massifs montagneux des Bükk et des Mátra, Eger est une petite ville très séduisante avec une architecture diversifiée. Son château (Vár) domine la ville. Promenez-vous sur le chemin de ronde pour découvrir les différents points de vue et le musée de la Forteresse. Dans le centre-ville, vous pourrez visiter la basilique néoclassique et l'ancien lycée archiépiscopal de style rococo. Le grand palais du Prieur dans la rue Kossuth Lajos et l'église des Frères mineurs sur la place Dobó tér méritent également un détour.

N'oubliez pas de vous arrêter pour déguster un verre de vin dans l'une des nombreuses tavernes ou caves de la ville.

Jour 7. Les collines de Buda, Óbuda et l'île Marguerite. Consacrez une petite excursion aux collines verdoyantes de Buda. Au départ de Deák ter, prenez le tramway n° 2 qui longe le Danube et descendez au terminus. Sur l'avenue perpendiculaire, montez dans le tramway n° 4-6 qui traverse le Danube et qui offre une vue unique à la fois sur Buda et les quais de Pest. Descendez à Széll Kalmán tér (ex place Moscou), très animée et populaire. Prenez le train à crémaillère non loin de là et qui escalade le flanc de la colline Sváb, puis le mont Széchenyi. Descendez à la station Széchenyi-hegy. De là, vous pourrez monter dans le célèbre train des Enfants - qui traverse les bois - une institution gérée du temps de République populaire de Hongrie par un mouvement de jeunesse. Si vous vous arrêtez au mont János, la plus haute colline de Buda (529 m), le belvédère (kilátó) Erzsébet offre un panorama exceptionnel. Vous pouvez redescendre dans le centre-ville au moyen du télésiège puis du bus n° 156 qui vous ramène à la place Széll Kálmán.

En rejoignant Pest par le tramway n° 4-6, arrêtez-vous juste avant le pont et engagez-vous dans la rue Lajos. Après être passé devant l'ensemble des bains Lukács et l'ancienne synagogue d'Óbuda, vous entrez dans le quartier des ruines romaines et pourrez découvrir le musée d'Aquincum. Rejoignez ensuite le Danube en traversant le pont Árpád pour rejoindre l'île Marguerite (Margitsziget). Promenez-vous jusqu'à l'autre bout où vous pourrez rejoindre le tramway n° 4-6 sur le pont Marguerite.

Le tour de la Hongrie en 3 semaines - 1 moisHaut de page

Les distances étant courtes en Hongrie, il est aisé de faire le tour du pays en moins d'un mois. Nous vous indiquons les bains qui pourraient vous tenter au cours du voyage.

Jours 1 à 4. Budapest. Budapest est une porte d'entrée incontournable pour tout voyageur désireux de découvrir le Pays magyar.

Quelques immanquables : l'église Mathias, le château de Buda, le boulevard Andrássy ou bien encore les bains Gellért et Rudas. Vous pouvez également vous référer aux trois premiers jours ainsi qu'au dernier jour de l'itinéraire que nous vous proposons pour un séjour d'une semaine.

Bains conseillés : parmi les bains mixtes, les Széchenyi, Lukács et Gellért (entièrement mixtes) sont à découvrir !

Jours 5 à 7. La courbe du Danube et l'Ouest de la Hongrie. Au nord de Budapest, le Danube s'infléchit. Cette région est l'une des plus belles du Danube.

Par la route n° 11, vous longerez le Danube et arriverez à Szentendre, charmant village d'artistes au bord de l'eau. Parcourez le village, imprégnez-vous de l'atmosphère méditerranéenne qui y règne, à quelques kilomètres seulement de la capitale.

En continuant la route vers le nord-est, arrêtez-vous un moment à Vác, ville baroque sur la rive gauche du Danube. Continuer jusque Visegrád et sa citadelle offrant un panorama unique sur la boucle du Danube. Esztergom, plus au nord, la première capitale du royaume magyar est une jolie localité, voisine de la Slovaquie, dont la basilique et le musée d'Art chrétien témoignent de son important rôle autrefois.

Quittez le Danube pour découvrir une charmante ville historique, Tata, réputée pour ses lacs de 250 ha et ses anciens moulins à eau. Pour les amateurs de chevaux, le haras des Eszterházy constitue l'un des plus beaux élevages de pur-sang de Hongrie.

Avant de mettre le cap sur Győr, faites un crochet vers Komárom, une ville thermale établie sur les deux rives du Danube et coupée en deux depuis le traité de Trianon (le nord de la ville se trouve en Slovaquie). Komárom comprend trois forts dont le Monostori Erőd, une immense forteresse classée monument historique.

Jours 8 à 10. La Transdanubie occidentale. Győr, la ville des trois rivières située au confluent du Danube, de la Rába et de la Rábca, est riche en monuments qui rappellent l'histoire de la Hongrie chrétienne et baroque. Faites un tour dans la jolie vieille ville. Dans le voisinage de Győr visitez l'abbaye de Pannonhalma, la plus belle du pays. En direction de Sopron, accédez au château de Fertőd, un bijou baroque qui appartenait à la famille Eszterházy. Située à proximité du lac Fertő et riche en monuments historiques bien conservés, la petite ville de Sopron est tout simplement irrésistible. Poursuivez votre route vers Szombathely, en prenant le temps de visiter le manoir des Széchenyi à Nagycenk et Kőszeg, célèbre pour son château fort médiéval. Découvrez-y également toute la splendeur de la diversité du baroque et du gothique hongrois.

Une fois arrivé à Szombathely, ancienne ville romaine, aujourd'hui plutôt moderne et commerçante, mettez le cap sur le lac Balaton.

Stations thermales recommandées : Balf, Bük, Győr et Sárvár.

Jours 11 à 13. Autour du lac Balaton. Le plus grand lac d'Europe, le Balaton, mérite bien son surnom de " mer intérieure hongroise ". Réputé pour ses nombreuses stations thermales et ses villages, le lac Balaton est le lieu de villégiature préféré des Hongrois. En partant de Székesfehérvár au nord du Balaton, rendez-vous d'abord à Veszprém où abondent églises et palais baroques. En passant par la station thermale Balatonfüred au nord du lac, prenez ensuite la route n° 71 pour découvrir Tihany, une presqu'île encore sauvage, un des plus beaux sites du lac.

A l'extrémité du lac, vous atteindrez Keszthely et son immense château baroque. Vous pourrez alors facilement vous rendre à Hévíz, le plus grand lac d'eau chaude d'Europe dans lequel on se baigne au beau milieu des nénuphars.

Stations thermales à ne pas manquer : Héviz, Zalakaros, Alsópáhok.

Jours 14 à 17. Pécs et les vignobles du Sud. Après un agréable séjour au bord du lac, partez à Kaposvár, ville baroque et romantique aux portes de la Transdanubie méridionale mais surtout arrêtez-vous à Pécs, la plus grande agglomération de la région, l'une des plus belles et charmantes villes de Hongrie (capitale européenne de la culture en 2010). Dans les environs, vous pourrez visiter le château de Szigetvár et le château fort médiéval de Siklós. Faites une halte à Villány, importante région viticole, pour goûter au très fruité pinot noir et à Szekszárd, connue pour ses délicieux vins rouges.

Bains conseillés : Harkány, Siklós, Szigetvár.

Jours 18 à 20. La Grande Plaine. Une région que l'on peut visiter en voiture ou... à cheval.

Depuis Szekszárd, pénétrez dans la puszta de Bugac, zone naturelle protégée, recouverte de marécages, de dunes et de forêts. Continuez la route pour découvrir Kecskemét, le " verger de la Hongrie " où est fabriquée la fameuse eau-de-vie d'abricot. Par la nationale 5, rejoignez Szeged, ville splendide, grand pôle urbain du sud de la Hongrie. En passant par Békéscsaba et le château de Gyula, dirigez-vous vers la partie nord de la Grande Plaine. Debrecen, la 2e ville de Hongrie, pôle universitaire et industriel, est également un haut lieu de diversité religieuse et culturelle. Elle abrite le plus grand temple calviniste de Hongrie. Depuis Debrecen, la route n° 3 vous fera traverser la puszta de Hortobágy à Tiszafüred. Le parc national Hortobágy est l'oasis de la steppe hongroise. En coche ou en voiture, vous pourrez croiser des troupeaux de chevaux.

Bains conseillés : Debrecen, Hajdúszoboszló, Szeged, Gyula et Tiszafüred.

Jours 21 à 23. La région du tokaj et le Nord-Est. La région viticole du Tokaj-Hegyalja comprend 28 localités sur les versants sud et sud-est de la montagne. " Vins des rois, roi des vins ", cette région est l'une des plus touristiques de Hongrie. Passez par Mátészalka au bord de la Tisza et à l'extrême est de la Hongrie, puis par Nyíregyháza et la station thermale Sóstófürdő pour rejoindre Tokaj et ses vignobles. A 45 km au nord, admirez la forteresse de Sárospatak considérée comme la place forte de la Renaissance en Hongrie. Dirigez-vous ensuite vers Miskolc, deuxième ville de Hongrie et ville industrielle. Découvrez son église réformée de style gothique et son église orthodoxe.

Bains conseillés : Sóstófürdő (Nyíregyháza), grotte thermale de Miskolctapolca, Sárospatak, Szerencs.

Jours 23 à 25. Les massifs du Nord. De Miskolc, passez par Lillafüred pour vous rendre à Eger, dans la vallée où est produit le célèbre vin rouge " egri bikavér ". La visite de cette petite ville charmante et de sa forteresse est des plus agréables. L'occupation ottomane a fortement imprégné la cité. Des monts Bükk au parc national et grottes d'Aggtelek, la nature n'est pas en reste dans la région. Mettez ensuite le cap sur Gyöngyös par la route M3. Sur sa place centrale (Fő tér), visitez l'église Szent Bertalan, la plus grande église gothique de Hongrie. Votre traversée dans les Mátra, monts massifs du nord de la Hongrie, commence ici. Une route sinueuse et bordée de forêts vous mènera au pied de Kékestető, point culminant de la Hongrie (1 014 m). Par temps clair, vous profiterez d'une vue jusqu'aux Tátra en Slovaquie et sur la Grande Plaine hongroise. De nombreux sentiers de randonnées s'offrent à vous. Poursuivez votre route pour atteindre Hollókő, haut lieu de l'ethnie palóc et village classé patrimoine mondial par l'UNESCO. De son château, vous pourrez découvrir une vue splendide sur les coteaux et les vignes de la région. Rentrez à Budapest en passant par le château baroque de Gödöllő, résidence de Sissi.

Stations thermales recommandées : Eger, Egerszalók.

Séjours thématiquesHaut de page
La route des vinsHaut de page

Un parcours qui permet d'allier plaisir des papilles et découverte des milieux naturels.

Fortement implantée en Hongrie, la culture du vin rythme la vie des vingt-deux régions viticoles qui s'étendent sur l'ensemble du territoire. Jouissant d'un taux d'ensoleillement parmi les plus important d'Europe, les cépages hongrois produisent des vins de qualité que les amoureux de bouquet parfumé apprécieront.

La route du vin vous mènera tout d'abord de Sopron (crus proches des vins autrichiens) à Pannonhalma, tout près de Győr. C'est dans la vallée de cette abbaye millénaire que la tradition viticole - au moins aussi vieille - a été réintroduite récemment.

Puis, direction Mór, pour une étape fruitée d'où vous pouvez mettre le cap sur le lac Balaton et Badacsony, halte suivante, où les vins sont excellents.

Continuez autour du lac Balaton jusque Balatonboglár et Balatonlelle (les crus y sont légers et fruités, avec quelques caves de très haute volée comme Konyári- www.konyari.hu - à Balatonlelle).

Ensuite plus au sud, Villány et sa région, souvent comparée à celle de Bordeaux, et Siklós pour ses blancs.

En remontant le Danube, il faut passer par Hajós pour admirer ses rangées de caves blanchies à la chaux et à Szekszárd, un autre vignoble très réputé, puis Kecskemét (pour sa pálinka) et enfin Eger et sa région. Arrêtez vous bien quelques jours dans cette charmante ville, avant d'aborder les vignobles de Tokaj, plus à l'est.

C'est dans les alentours de Tokaj, et jusqu'à Sárospatak, qu'est cultivé le plus grand des breuvages du pays (dont Louis XIV disait qu'il était "le vin des rois, roi des vins"). Le vin de Tokaj est la résultante d'un climat serein, d'une terre généreuse et atypique ainsi que d'un savoir-faire millénaire. En visitant le musée de Tokaj, vous pourrez approfondir vos connaissances quant à l'histoire de ce précieux nectar. La visite de la cave Rákóczi Pince vous révélera les secrets de sa fabrication. Dégustation à l'appui... Mais pour goûter aux vrais tokaj, il faut sillonner la région de cave en cave !

Précision qui a son importance : la Hongrie ne tolère pas l'alcool au volant. Toute contrevenant sera sévèrement puni.

Les châteaux hongroisHaut de page

Sur le millier de châteaux éparpillés à travers toute la Hongrie, près de 800 sont classés monuments historiques. Témoins vivants du passé, ils livrent les secrets intimes d'une histoire mouvementée et passionnante.

Commencez par le château royal de Budapest, témoin de l'histoire hongroise : bâti au XIIIe siècle sous la dynastie árpádienne, il fut entièrement détruit et reconstruit après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, vous pourrez visiter le musée d'Histoire de Budapest et admirer les oeuvres d'art religieux médiéval à la Galerie nationale hongroise que l'ancien bâtiment du château abrite. N'oubliez pas de descendre par le Várkert bazár, fantastiques constructions et jardins que l'on doit à Miklós Ybl à la fin du XIXe siècle.

Non loin de la capitale, transportez-vous à Visegrád, siège - au temps des Anjou - du pouvoir royal. Après avoir découvert les ruines de la citadelle et le palais Renaissance du roi Mathias, grimpez au sommet pour une vue panoramique, à 360° sur la courbe du Danube.

Continuer sur la boucle du Danube pour atteindre la première capitale hongroise. Esztergom et son palais royal médiéval, dont les vestiges remontent au XIIe siècle. L'occasion aussi d'admirer la basilique néoclassique d'Esztergom, dont la coupole soutenue par pas moins de 24 colonnes en fait le plus grand édifice religieux de Hongrie, et le quatrième au niveau mondial.

En Transdanubie du Nord, partez sur les traces du Grand Beethoven à Martonvásár. Dans cette petite ville se trouve la demeure des Brunswick, un petit château néogothique dans lequel le compositeur autrichien, ami de la famille Brunswick, aimait se rendre.

Dans la splendide région du lac Balaton, rendez-vous à Székesfehérvár, appelée Alba Regia du temps des Romains. En plus d'être la plus ancienne ville du pays, elle fut le lieu du sacre des rois hongrois durant des siècles. De là, aviser l'étonnant château romantique Bory (Bory-vár). Faites aussi un tour au château de Fehérvárcsurgó, où l'on peut choisir de résider.

Poursuivez avec l'ancien comté de Veszprém, ville-résidence des reines de Hongrie qui compte les vestiges d'une vingtaine de châteaux. Parmi eux, la ville de Nagyvázsony et son château médiéval, qu'un meunier (Kinizsi) promu chevalier pour ses bons services rendus au roi transforma au XVIe siècle en palais Renaissance.

Passez ensuite par la petite ville de Sümeg pour admirer sa forteresse superbement restaurée.

Explorez la capitale de la région du lac Balaton et le château baroque de la dynastie Festetics à Keszthely, une référence en termes de luxe et de rayonnement culturel aux XVIIIe et XIXe siècles en Europe.

Rendez-vous dans le haut lieu d'histoire qu'est Szigetvár. Ses ancêtres et forteresses sont célèbres pour leur résistance héroïque au siège des hommes de Soliman le Magnifique, en 1566. Le sultan y mourut et les valeureux Hongrois de ce village irréductible préservèrent l'Europe de la domination turque.

Bifurquer vers le nord-est pour rejoindre les châteaux d'Eger (forteresse médiévale), d'Hollókő, de Salgó et Somoskő, à la frontière slovaque. Continuer jusqu'à Diósgyőri vár dans les environs de Miskolc (château médiéval) et jusque Sárospatak pour son château Renaissance.

Voir plus d'idées de séjours

Hongrie : Les villes remarquables

EGER
SZEGED
BUDAPEST

HONGRIE : Galerie photo

Hongrie : Actualité et reportage

8 destinations pour découvrir l'Europe de l'Est

Vous êtes en quête de destinations dépaysantes, bon marché et facilement accessibles depuis la France, notamment grâce à l'aéroport de Paris Beauvais ? Optez pour l'Europe de l'Est ! Sa nature sauvage, ses capitales festives et ses trésors historiques sont encore bien trop méconnus, malgré le nombre croissant de visiteurs au cours de ces...

Où partir pour la Saint-Valentin ? Le top des destinations du Petit Futé

Avec l'élu(e) de votre coeur vous avez comme des envies d'ailleurs ? Alors voici quelques idées de voyages pour une Saint-Valentin inoubliable.   Partez au soleil   Le soleil n'est pas simplement bon pour le moral, il agit aussi sur notre libido ! Alors une escapade au soleil est tout indiquée à la Saint-Valentin. Mi-février, le sud de l'Europe...

Où partir en novembre ? Le top des destinations du Petit Futé

Alors que l'hiver approche à grands pas et que vous avez ressorti les manteaux, vous rêvez d'ailleurs ? Rien de tel qu'un petit voyage pour recharger les batteries. Voici quelques idées d'escapades pour faire le plein d'énergie ! Partez au soleil Si vous avez envie de soleil a prix doux, les îles Baléares sont un bon choix car il fait encore...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Hongrie

Liens utiles Hongrie