Le guide : GUIDE DE L'ŒNOTOURISME : Corse

Corse

Corse
Corse
L'église San Martinu et le vignoble AOC
L'église San Martinu et le vignoble AOC

Une chaîne de montagnes qui culmine à plus de 2 000 m pour plonger au coeur de la Méditerranée, une île baignée de soleil où le climat, le relief, la diversité des sols et l'histoire se conjuguent pour former un terroir à nul autre pareil. Chacune de ces nombreuses vallées profite d'une exposition et d'un microclimat différents. La Corse donne à la vigne et à ses vins toute la force et la spécificité de son insularité. Cette terre de contraste et de passions s'est très tôt révélée comme une terre de vin. Dès le VIe siècle avant J.-C., les Phocéens installés à Alalia, aujourd'hui Aleria, sur la côte orientale, introduisirent la culture de la vigne. C'est la naissance d'une belle histoire qui, de l'Antiquité à nos jours, façonnera les paysages, générera une grande tradition et permettra le développement d'un savoir-faire. Généreux, variés et typiques, les vins de Corse furent ainsi remarqués pour leur excellence, au fil des siècles, par de nombreux philosophes, écrivains, historiens et économistes. Ni le phylloxéra, maladie du siècle dernier, ni la chaptalisation à outrance n'ont entravé l'expansion de la viticulture corse. Les primes à l'arrachage, offertes par la Communauté européenne dès la fin des années soixante-dix, ont fait craindre un moment une disparition programmée de la vigne. Près de 20 000 ha furent en effet arrachés. En fait, ce dispositif a permis une restructuration du vignoble, conduisant à la fois à une amélioration de l'encépagement et à une modernisation des procédés de vinification. Aujourd'hui, cette tradition se perpétue et la Corse produit un éventail de vins et d'appellations apte à satisfaire les connaisseurs en toute occasion. Rouges, rosés et blancs, les vins de Corse restent l'expression savoureuse d'un terroir authentique, chacun exprimant la richesse de son terroir  : schistes à l'est, granits à l'ouest, et au sud, alluvions sédimentaires et affleurements calcaires. Parmi la trentaine de cépages typiques, aux noms évocateurs, se trouvent trois cépages nobles  : le sciaccarellu, qui règne en maître dans les parties granitiques de l'île, notamment autour d'Ajaccio et de Sartène, où il donne des vins d'une très grande finesse  ; le nielluciu qui contribue quant à lui à la renommée des vins de patrimonio  ; et le vermentinu, également appelé malvoisie de Corse, qui produit des vins blancs de très haute qualité. Grâce à ce savant mélange, unissant cépages, terroir et savoir-faire, l'Ile de Beauté tient plus que jamais son rang parmi les grandes régions viticoles de France, couronnée chaque année par de nombreuses distinctions. La Corse ne compte pas moins de 9 AOC, développant des vins de caractère, dont la production tourne autour de 100 000 hectolitres par an sur 2 730 ha. Ce souci qualitatif regarde également les vins de pays de l'île de beauté dont les efforts d'exigence déployés par les producteurs se sont avérés payants (3 400 ha pour environ 200 000 hl par an). Les vins de table, quant à eux, représentent moins de 60 000 hectolitres à l'année. Presque 200 propriétaires-récoltants participent ainsi, avec beaucoup de courage et un souci constant de qualité au-dessus de tout soupçon, à notre simple plaisir de jouir des bienfaits de la nature.

Les AOC Corse

L'AOC Corse-porto-vecchio. Des murailles médiévales de porphyre rose, une rade magnifique, Portus Syracusanus, fondé en 383 avant J.-C., aujourd'hui Porto-Vecchio, est au coeur d'une région vivante et active. Petites criques sur la côte, pins parasols, chênes lièges et surtout, quelques beaux vignobles perchés sur des coteaux impressionnants. Ici, règne l'alliance du nielluciu et du sciaccarellu, qui donnent, avec le grenache, des rouges élégants et ronds, et des rosés fins et aromatiques. Quant aux blancs de vermentinu, ils sont secs et très fruités, et accompagnent à merveille les poissons et fruits de mer.

L'AOC Corse-figari. C'est le vignoble le plus méridional de France, et aussi le plus ancien, puisque les premières vignes y sont apparues dès le VIe siècle avant notre ère. Sur un plateau granitique très ancien, venté et particulièrement sec s'expriment des cépages corses traditionnels, dont le carcajolu neru. Ils donnent des vins rouges, rosés et blancs d'une grande finesse, bien charpentés et typés.

L'AOC Corse-sartène. La fière capitale du sud-est est une cité austère et magnifique, qui veille du haut de son rocher sur les plus vieux cépages locaux. Ceux-ci donnent des vins étoffés, à la forte personnalité et d'un velouté remarquable. Les rouges sont bien charpentés, les rosés ont du corps et les blancs sont amples et bouquetés. Ils avaient déjà les faveurs de la table impériale.

L'AOC Ajaccio. C'est ici que naquit le sciaccarellu unique, cépage de haute qualité et d'un caractère affirmé  ! Des exploitations très morcelées, quelques domaines parmi les plus vieux et les plus renommés de l'île. C'est un vignoble typique de la tradition corse. Le sciaccarellu confère aux vins ces arômes singuliers d'amande et de cassis. Les rouges harmonieux et pleins sont d'une grande finesse, et d'une exceptionnelle capacité de vieillissement. Les rosés ont de l'étoffe et une distinction remarquable, quant aux blancs, ils expriment à merveille l'arôme floral et le caractère du vermentinu.

AOC Corse-calvi. La Balagne est une région parmi les plus douces de l'île, avec ses terroirs bien ordonnés et ses superbes villages perchés entre la mer et les sommets. Les vins de Balagne étaient déjà connus par Sénèque. Ils offrent aujourd'hui de belles réussites avec des rouges charnus et bouquetés, des rosés frais et ensoleillés et des blancs d'une grande finesse.

AOC Patrimonio. Cette petite région vivante et riche, bien abritée des vents et remarquablement exposée à l'ouest, produit des vins de Corse parmi les plus connus, et surtout les meilleurs. C'est la plus ancienne appellation de l'île. Le vignoble est morcelé en petites propriétés, où le savoir-faire des hommes a permis l'expression de vins nobles. Ici règne le niellucciu, donnant des rouges puissants et chaleureux, et des rosés gorgés de soleil et de fruits. S'y exprime aussi le vermentinu, avec des blancs secs, bouquetés, d'une richesse aromatique remarquable.

AOC muscat du Cap corse et coteaux du Cap corse. Les vignobles du muscat du Cap corse y sont suspendus en minces terrasses, vertigineuses, paraissant inaccessibles au commun des mortels, mais pas au vigneron corse. Sur ce doigt fièrement planté dans la Méditerranée, le muscat est un vin rare et délicat. Tout au nord de l'île, les coteaux du Cap corse donnent des rouges de longue garde et des blancs d'une élégance sans pareille.

AOC Vins de Corse. Sur les coteaux de la côte orientale et dans la vallée intérieure du Golo se trouve le berceau du vignoble traditionnel corse. Adossé aux arêtes rocheuses qui culminent à 1 200 m, il occupe les premières pentes. On y trouve une gamme peu commune de riches terroirs offrant des vins de très haute qualité. Le niellucciu y donne des rouges souples et équilibrés, les rosés à la robe souvent claire sont racés et nerveux. Quant aux blancs de vermentinu, ils sont fruités et d'une grande finesse de goût. On compte dans l'appellation un grand nombre de caves coopératives.

D'Ajaccio à SolenzaraHaut de page

Le sud de l'île de Beauté abrite certaines des principales appellations corses. Ajaccio, Figari, Porto-Vecchio, Sartène et l'AOC vin de Corse sont quelques-unes des dénominations phares du vignoble corse, dont la superficie dépasse les 7 000 hectares. Riche de terroirs de caractère et de cépages typiques (nielluccio, vermentino...), la Corse bénéficie également du dynamisme de vignerons audacieux, désireux de donner leurs lettres de noblesse aux vins de la Méditerranée. La qualité de ces vins, associée à la splendeur des paysages et au sens de l'accueil des insulaires, fait de la région entre Ajaccio et Porto-Vecchio une destination incontournable...

Sari-d'OrcinoHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
PorticcioHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
Cognocoli-MonticchiHaut de page
Se restaurerHaut de page
Sainte-Lucie-de-Porto-VecchioHaut de page
De Bastia à GhisonacciaHaut de page

La Balagne est une des régions les plus douces de l'île, avec ses terroirs bien ordonnés et ses superbes villages perchés entre la mer et les sommets. Les vins de Balagne étaient déjà connus par Sénèque. Ils offrent aujourd'hui de belles réussites avec des rouges charnus et bouquetés, des rosés frais et ensoleillés et des blancs d'une grande finesse. De Calvi à Bastia et jusqu'à la pointe du Cap corse, en passant par Corte, ce nord de l'île abrite certaines des plus belles appellations régionales, comme le patrimonio et le muscat du Cap corse...

Vieux port de Bastia.
Vieux port de Bastia.
RoglianoHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
MorsigliaHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
Saint-FlorentHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
San-Pietro-di-TendaHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
Vignoble du Clos Culombu à Lumio
Vignoble du Clos Culombu à Lumio
De vignes en vignesHaut de page
CalenzanaHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
Ponte-LecciaHaut de page
GhisonacciaHaut de page
Vignes et montagne de la Corse orientale
Vignes et montagne de la Corse orientale
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis