Le guide : LIEUX DE MÉMOIRE EN FRANCE : Île-de-France

Île-de-France

Île-de-FranceHaut de page
Visite insolite en mémoire de « la Der des Ders » à Paris

Celle qu'on surnommait la " Der des Ders " fut en réalité une première dans bien des domaines : plus de 70 millions de soldats mobilisés, création de nouvelles armes, première guerre photographiée et filmée, inventions meurtrières... Dans nos esprits, cette guerre est donc inévitablement symbole d'exterminations, de souffrance et de pertes matérielles et humaines sans précédent. Mais on pense rarement à la vie quotidienne, aux innovations et aux bouleversements liés à cette guerre : de l'Hôtel des Invalides à la tombe du soldat inconnu durant une promenade de 2h, partez sur les traces des quelques grands événements qui ont marqué la capitale de 1914 à 1918. Outre les scènes cauchemardesques du front, vous découvrirez la vie des parisiens et des poilus blessés ou en permission durant ces années de guerre.

Infos : www.lesvisitesdetheo.com ou page Facebook : lesvisitesdetheo Tarif 13 € par personne.

Le choix du Soldat inconnu

Auguste Thin était un jeune soldat engagé à 19 ans qui connut les trois derniers mois de la Grande Guerre. Le 10 novembre 1920 - deux ans après la signature de l'armistice à Compiègne - il fut chargé de désigner le soldat inconnu. Dans la citadelle, huit cercueils furent alignés contenant les restes de huit soldats inconnus exhumés de huit champs de bataille différents. Pour faire son choix, Auguste Thin additionna les chiffres de son régiment - le 132e RI - et déposa le bouquet tricolore sur le sixième cercueil : celui-ci partit dès lors en convoi vers Paris afin d'être inhumé sous l'arc de Triomphe et symboliser tous les soldats morts durant la Grande Guerre. Les autres cercueils reposent depuis au cimetière de Verdun du Faubourg Pavé.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis