Le guide : Stations de Ski : Zermatt (Suisse)

Zermatt (Suisse)

À la frontière italienne du Valais, canton le plus au sud de la Suisse romande, Zermatt se trouve à 1 620 mètres d'altitude, tout au bout des 30 km de la vallée Nikolaital, au pied du Cervin, la montagne la plus photographiée au monde. La mention officielle du nom de Zer Matt remonte au XVIe siècle. Ce n'est que bien plus tard, en 1813, que la première ascension d'un sommet de plus 4 000 mètres a lieu  : celle du Breithorn. Quelques années après, Edouard Whymper, soutenu par l'association des guides de Zermatt, se lance à la conquête du sommet du Cervin et y parvient le 14 juillet 1865. La première remontée mécanique, arrivant à Sunnegga (2 290 mètres) est inaugurée en 1942 et déjà vingt ans plus tard, le conseil communal vote l'interdiction aux automobiles de circuler dans la ville. Zermatt affirme dès lors sa détermination à préserver son aspect typique et s'engage, en précurseur, dans la gestion durable. Pour les visiteurs venus de l'étranger, Zermatt est le symbole même de la Suisse avec ses hautes Alpes, belles et authentiques. Près d'un tiers des sommets alpins de plus de 4 000 mètres encadrent le village. De plus, le climat y est d'une qualité exceptionnelle  : avec 300 jours de soleil par an, les précipitations enregistrées sont ainsi les plus faibles de Suisse.

Son domaine skiable n'est pas seulement le plus haut des Alpes, mais est aussi considéré comme l'un des mieux aménagés au monde, proposant tout au long de l'année des activités sportives variées, au coeur de la destination la plus abrupte qui soit. Le domaine propose 350 km de parcours de tous niveaux pour les skieurs et snowboarders (15 pistes bleues, 24 pistes rouges et 20 pistes noires). Le domaine est toutefois peu adapté aux débutants. Un snowpark créatif, le Gravity Prak, adapté à tous les niveaux, ainsi qu'un superpipe, permettent d'effectuer des figures et de se faire plaisir. Considéré comme le paradis des alpinistes les plus expérimentés, Zermatt est aujourd'hui une référence pour les amateurs de hors piste et de ski de randonnée. Pour le hors piste, 38 km de pistes jaunes qui n'en sont pas vraiment, sont accessibles par téléski et balisées en prévision des risques d'avalanches (au Rothorn, au Schwarzsee ou sur le domaine nouvellement accessible de Triftji / Stockhorn) : s'y succèdent alors saillies et coulures avec des angles d'inclinaison réservés aux plus téméraires. Au Stockhorn, le freerider s'élance à 3 405 mètres, au niveau de la station rénovée, avec un magnifique dénivelé de 1 200 mètres. N'hésitez pas à vous faire encadrer par l'un des guides de haute montagne du Alpin Center Zermatt. Eux connaissent chaque bosse du domaine. Le ski de fond se pratique pour sa part sur 12 km de pistes qui relient Täsch à Randa et jouissent d'une grande popularité. Sur le domaine de ski de fond parfaitement préparé du "Loipe Matterhorn", l'aventure est au rendez-vous. Une sortie de piste sur le chemin en lacets à proximité de Randan ne doit pas vous étonner : ce tronçon comptait pour la distance de Coupe du Monde Juniors de 1985. Les pistes de Täsch sont accessibles en moins de 12 mn par le chemin de fer Matterhorn Gotthard Bahn. Pour les autres, les possibilités de ski sont magnifiques et, ce qui ne gâche rien, ponctuées par des arrêts dans des restaurants d'altitude qui comptent parmi les plus fameux des Alpes. Les amoureux de nature seront ici comblés avec 70 km de sentiers de randonnée, dont 20 km en surplomb des villages de Täsch et Randa. Presque tous les chemins de randonnée hivernale montent ou descendent en douceur. Ils parcourent un splendide paysage de haute montagne, parfois couvert de glace. La limite de forêt y est la plus haute d'Europe, faisant place à une végétation propre aux Hautes-Alpes qui compte de nombreuses espèces endémiques protégées dans toute la Suisse. Par ailleurs, Zermatt dispose de cinq itinéraires de raquettes balisés. Des randonnées guidées vous sont alors proposées au départ de Randa et Täsch. Des parcours gourmands et des sentiers d'hiver se prêtent également à la marche nordique : respirez alors le bon air vivifiant ! De nombreuses autres activités sportives sont proposées à Zermatt : ski first track, à l'aube (entre Trockener Steg et Furi), Matterhorn ski safari avec des dénivelés impressionnants en une seule journée, ou encore ski paradise au clair de lune, visite des installations d'enneigement, préparation des pistes en dameuse, village d'igloos, escalade sur glace ou même parapente et vols en hélicoptère. Sachez qu'à Zermatt, on trouve 60 % de pistes enneigées artificiellement ou sur les glaciers. De plus, le domaine offre d'excellentes possibilités pour l'héliski et l'héliboarding. La pratique de la luge vous réserve encore d'autres belles sensations : la descente en luge de Rotenboden dure entre 5 et 10 mn - un plaisir pour tous les âges. Notez que, pour monter de Riffelberg à Rotenboden, les trains du Gornergrat Bahn sont à votre disposition toutes les 10 mn environ. Les nombreux sommets environnants vous feront profiter de somptueux panoramas : Gornergrat et sa plate-forme panoramique ensoleillée à 3 089 mètres d'altitude, ou Sunnegga à 2 288 mètres (accessible en 3 mn par le funiculaire souterrain), à moins que vous ne préfériez le lac Schwarzsee et le Rothorn.

En ce qui concerne les activités d'après-ski, Zermatt saura vous séduire. Son hôtellerie et sa gastronomie sont de renommée mondiale. La patinoire naturelle et artificielle au centre du village est ouverte gratuitement à tous de décembre à fin février (au programme : hockey sur glace, curling et eisstock). Un mur d'escalade indoor se trouve à Triftbach. Un cinéma hors du commun et de nombreuses galeries vous accueillent en ville. Côté visites, un Palais de glace vous attend creusé à une quinzaine de mètres sous la surface du glacier (accès direct depuis la station Matterhorn glacier paradise), à moins que vous ne soyez tenté par une visite de fromageries, un détour par les gorges de la Gorner (15 mn de Zermatt) ou un arrêt au Jardin des glaciers de Dossen. Quant au musée du Cervin - Zermatlantis, il met sous vos yeux un monde englouti. Des visites guidées du village sont également possibles. Autre curiosité : le cimetière des alpinistes. Autour de Zermatt, une dizaine de chapelles et de lieux de prière témoignent de la piété populaire d'antan. Vous remarquerez enfin que l'air à Zermatt est clair, sec et propre, puisque ne sont autorisés à circuler dans le village que les véhicules électriques.

Zermatt est véritablement une station qui se démarque à tous points de vue.

La Mecque des montagnards

Zermatt fut découvert au milieu du XIXe siècle, à l'époque des pionniers de l'alpinisme de haute montagne. Presque un tiers de tous les 4 000 mètres que comptent les Alpes sont groupés autour du village dans lequel se rendent des alpinistes du monde entier depuis la première ascension du Cervin (4 478 mètres d'altitude) en 1865. C'est à cette date qu'est né le mythe de Zermatt et du Cervin, des noms qui firent le tour du monde, consacrant cet endroit comme la Mecque des montagnards. C'est ce qu'est resté Zermatt jusqu'à aujourd'hui : plus de 3000 alpinistes font l'ascension du Cervin chaque année, et beaucoup plus celle des 37 autres sommets. Et chacun des sommets autour de Zermatt a son caractère, son histoire, sa légende.

office de tourismeHaut de page
Zermatt
Zermatt
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis