Le guide : Stations de Ski : Montagne et handicaps

Montagne et handicaps

Le téléphérique de l'Aiguille du Midi
Le téléphérique de l'Aiguille du Midi
Les activitésHaut de page
Ski alpinHaut de page

Le ski est sans doute l'un des sports attirant le plus de personnes handicapées, car il offre des sensations uniques, et les matériels disponibles sont à la fois variés et efficaces. Appelé ski alpin handisport, sa pratique est apparue dans les années 1950 et est en plein essor grâce à l'évolution du matériel. Le ski alpin peut se pratiquer debout ou assis dans une coque fixée sur un ou deux skis. Signalons la brochure intitulée " Skiez avec votre handicap ", qui est une mine d'informations pour les skieurs handicapés. Des stations de Savoie et Haute-Savoie mettent en commun adresses et informations sur l'accessibilité de leur domaine skiable, à quoi s'ajoutent des infos sur le matériel ou la réglementation... Nous vous invitons également à consulter le site www.handi-alpes.com/le-ski-adapte-a-votre-handicap.php.

Ski nordiqueHaut de page

Le ski nordique peut se pratiquer debout par des personnes handicapées des membres inférieurs en adaptant leur appareillage et en le rendant plus spécifique pour la pratique du ski de fond. Les personnes non ou mal voyantes peuvent pratiquer cette discipline avec le matériel classique mais seront aidées d'un guidage par la voix du guide depuis un petit haut-parleur. Cette méthode est de plus en plus courante et adoptée. La pratique du style libre ou classique est possible, notamment dans le cadre de compétitions.

Luge nordiqueHaut de page

Destinée à la pratique assise du ski de fond, elle est adaptée aux personnes handicapées des membres inférieurs. Le siège se situe environ à 30 cm au-dessus de skis de type skating. Le skieur évolue avec des bâtons dans les traces à la seule force de ses bras. La luge nordique permet donc de glisser et de faire fonctionner son corps. Avec cet ensemble coque, châssis, skis, propulsé donc grâce à deux bâtons tenus en main, un accompagnateur s'avère souvent indispensable, sauf pour les champions. Celui-ci peut alors pousser la luge à l'aide de son bâton, la retenir dans certaines descentes ou aider dans les dévers.

Traîneau à chiensHaut de page

Voici un loisir que rien ne distingue du traîneau utilisé par les valides. L'utilisateur sera confortablement installé à bord d'un traîneau entièrement équipé pour son confort (bâche étanche, mousse et couverture). Il suffit alors d'adapter le châssis du traîneau au maintien de personnes handicapées, et en route pour des sensations dignes des romans de Jack London !

Grande Odyssée 2014.
Grande Odyssée 2014.
Ski-joëringHaut de page


Activité réservée à tous, le ski-joëring permet toutefois aux personnes handicapées de profiter de balades dans la neige. La personne est alors tractée par un cheval ou un poney attelé.

Ski joering
Ski joering
Taxi-skiHaut de page


À l'usage de tout public, le taxi-ski fait fureur auprès des personnes handicapées. Cette pratique pilotée permet d'apprécier le cadre alpin sans effort. Il accompagne ainsi les personnes déficientes mais aussi les personnes âgées ou les moins sportifs.

Quel type d'équipement ?Haut de page

Tout matériel de ski assis utilisé en station doit avoir été homologué.

Bass BoardHaut de page

Il s'agit d'un nouvel engin permettant aux personnes handicapées de faire du snowboard. Le Bass Board est adapté à différentes sortes de pathologies : IMC, autisme, paraplégie (même si l'autonomie reste limitée).

Le biski est adapté aux personnes handicapées des membres inférieurs ayant aussi une atteinte des membres supérieurs. C'est un matériel proche de la luge, composé d'un siège monté sur châssis relié à deux skis écartés. Il se dirige en actionnant deux manettes avec les mains. Sa pratique demeure limitée aux pistes vertes et bleues.

Biski FMSHaut de page

Matériel d'apprentissage du ski assis. Il s'utilise également pour de nombreux handicaps avec un moniteur à ski compensant les fonctions manquantes. C'est un fauteuil équipé de skis paraboliques. L'utilisateur le plus expert peut aussi participer au pilotage.

Destiné aux personnes handicapées des membres inférieurs et particulièrement novateur, le dualski chausse deux skis grâce à son châssis totalement articulé et permet ainsi une très bonne stabilité. Le châssis se termine dans sa partie basse par deux sabots articulés distants d'environ 10 cm qui le différencient ainsi du monoski. Les deux skis sont toujours parallèles mais peuvent se soulever en permanence l'un par rapport à l'autre. La qualité de glisse permet alors des sensations encore plus proches de celles du skieur valide. Le dualski est la propriété technologique de la société Tessier.

Le GMS est un fauteuil bi-ski très stable et extrêmement maniable. Il est adapté à tous les types de handicaps, à tous les types de pistes et à toutes les remontées mécaniques. Il permet la pratique du ski en solo ou à deux. Un système de réglage et d'adaptation permet un usage varié. Le GMS est conçu pour transmettre le moindre mouvement du skieur aux skis même si ces derniers ont une faible amplitude. L'utilisateur peut donc être actif à hauteur de son handicap et développe ainsi confiance et autonomie.

Le Kartski est un engin très pratique car les commandes sont ramenées à la main de la personne handicapée. Il est destiné aux personnes désirant skier de façon autonome, ayant l'usage de leurs membres supérieurs, mais pas assez d'équilibre pour skier en uniski ou dualski. Grâce aux manettes, l'utilisateur peut opter pour la technique du chasse-neige ou des skis parallèles. Un skieur valide assure la sécurité grâce à une ligne de vie attachée au Kartski.

Lugicap ou lugiglaceHaut de page

La lugicap est un appareil qui permet le déplacement d'une personne en fauteuil sur la neige. Une version glace existe également : la lugiglace. Cette dernière procure un véritable moment de plaisir de glisse et de liberté, en patinoire par exemple. Les accompagnateurs de lugicap peuvent être équipés de skis de fond, de raquettes, de patins à glace ou être tout simplement à pieds. La lugicap facilite l'accès des personnes handicapées aux établissements des stations de sports d'hiver (magasins, restaurants, etc.) ainsi qu'au pied des pistes.

La pulka permet l'accès aux grands espaces pour tous. C'est un terme qui, en suédois, signifie traîneau de transport, mais son origine est norvégienne. Utilisée pour le rangement du matériel lors des raids en montagne, le terme s'est généralisé afin désigner ce moyen de véhiculer des personnes handicapées. La pulka nécessite une contribution extérieure pour se mouvoir puisqu'elle est tractée au choix par un skieur valide et en bonne condition physique, un chien ou un scooter des neiges équipé. Un accompagnateur supplémentaire est toutefois vivement conseillé. Les pulkas sont réservées à l'usage des personnes ayant un handicap au niveau des membres inférieurs leur empêchant une marche aisée sur de longues durées et sur des terrains variés. Elles sont équipées d'un dossier et d'un appui-tête et sont conçues pour le confort et la sécurité de l'utilisateur. Les personnes y sont assises assez bas, protégées du froid et du vent. Les handicapés amateurs de plein air et de montagne ont ainsi le choix entre différents modèles de pulka. La pulka permet de partager un moment convivial avec son accompagnateur, en pleine nature et sur de doux reliefs. Des balades en pulka sont proposées par certaines stations comme une activité et un loisir à part entière pour tous.

SnowheelHaut de page


Le snowheel, un châssis sur roues avec plateau pivotant, permet à tout skieur assis utilisant un matériel de ski pour paraplégiques d'atteindre les télécabines sans avoir à sortir de son matériel ou à se transférer sur un fauteuil roulant. Le skieur, sanglé sur son appareil de ski, peut se glisser sans aide sur la plateforme pivotante, passer en mode roulant et s'engager ainsi vers les télécabines.

Le stabilo fait partie des accessoires complémentaires d'un équipement adapté en montagne. Il s'avère très utile pour le ski assis ou le ski debout chez les personnes handicapées. Il s'agit d'une canne anglaise montée sur un petit ski afin que l'utilisateur s'équilibre et puisse déclencher des virages. Les stabilos peuvent s'utiliser par paire.

TandemskiHaut de page

Le Tandemski, autrefois appelé fauteuil ski articulé (FSA), permet aux personnes même lourdement handicapées et sans autonomie, qui ne pourraient se maintenir seules en équilibre sur un monoski ou un dualski, de glisser en toute sécurité et de profiter des joies des sports d'hiver. Installé sur des palettes articulées servant de freins réglables à la taille de ses chaussures, le pilote peut prendre des carres par inclinaison du guidon. La conduite du Tandemski nécessite une formation spécifique ouverte à tous.

Trotti-skiHaut de page

Le trotti-ski a été conçu pour les personnes en situation de handicap mais pouvant se maintenir debout. Il permet ainsi la pratique du ski alpin pour de nombreuses personnes handicapées. L'appareil dispose d'un guidon télescopique qui rend solidaire un mécanisme de deux skis (ou un snowboard) recréant les huit mouvements effectués par un skieur de haut niveau sur des skis. On peut alors avancer un ski devant l'autre avec un battement d'une dizaine de centimètres. Il permet aux personnes se fatiguant rapidement debout de skier en toute sécurité et avec un maximum de plaisir.

L'autre appellation de l'uniski est le monoski. Ce matériel est utilisé en priorité par des personnes handicapées des membre inférieurs. Il s'agit d'une coque d'assise moulée en composite et fixée sur un châssis muni d'un amortisseur. L'ensemble se termine par un sabot en aluminium reproduisant la semelle d'une chaussure de ski. L'ensemble est "chaussé" sur un seul ski. C'est un engin facile à comprendre et à prendre en main. Lorsque la vitesse augmente, il demande toutefois une plus grande aisance et technicité de la part de l'utilisateur : n'utilisant qu'un seul ski, il n'offre pas les sensations de skiabilité du ski valide. Il s'utilise avec des stabilos. Sa pratique est largement répandue, notamment en compétition. Le scarver désigne quant à lui le matériel de compétition propre à ce type de pratique.

VertiskiHaut de page

Antenne Handicap révolutionne l'accès au ski avec le Vertiski, issu du fauteuil verticalisateur, qui permet de skier debout. Les paraplégiques peuvent ainsi se mettre debout pour assurer la circulation du sang.

X-bifreeHaut de page

Il s'agit d'un fauteuil compatible avec la haute technologie sur des skis de nouvelle génération. Le mécanisme intérieur aux deux skis respecte tous les mouvements d'un skieur debout (fente, prise de carre, glisse et changement d'appui). Il possède un mécanisme de suspension et des qualités techniques qui en font le meilleur appareil de sa génération. Ces qualités permettent aux skieurs assis de pratiquer leur sport favori avec des bâtons. Ce fauteuil peut être utilisé en compétition comme en loisir, avec une assise standard ou sur mesure.

Avis