Le guide thématique Petit Futé MARATHONS / SEMI MARATHONS / TRAILS : Marathon du Beaujolais – RHÔNE (69)

+Marathons en France
Marathon de Marseille – BOUCHES-DU-RHÔNE (13)Marathon de Montpellier – HÉRAULT (34)Marathon de Montauban – TARN-ET-GARONNE (82)Marathon de Chantilly - OISE (60)Marathon de Cheverny – LOIR-ET-CHER (41)Marathon de Paris – ÎLE-DE-FRANCE (75)Marathon de Bordeaux – GIRONDE (33)Marathon de la Loire (Saumur) - MAINE-ET-LOIRE (49)Marathon d'Annecy – HAUTE-SAVOIE (74)Marathon d'Albi – TARN (81)Marathon de Nantes – LOIRE-ATLANTIQUE (44)Marathon de Sénart – ESSONNE (91)Marathon des vins de Blaye – GIRONDE (33)Marathon de la Route du Louvre – NORD (59)Marathon de Vendée (85)Marathon du Futuroscope – VIENNE (86)Marathon du Mont Saint-Michel – BASSE-NORMANDIE (50)Marathon des Isles – ALLIER (03)Marathon de la Liberté – CALVADOS (14)Marathon du vignoble d'Alsace – BAS-RHIN (67)Maraisthon (Coulon) – DEUX-SÈVRES (79)Marathon de la Transléonarde – FINISTÈRE (29)Marathon du terroir Brayon – SEINE-MARITIME (76)Marathon de l'Ardèche (07)Marathon du Médoc – GIRONDE (33)Marathon Touraine-Loire Valley – INDRE-ET-LOIRE (37)Marathon de Millau – AVEYRON (12)Marathon des Écluses – MAYENNE (53)Marathon de Provence – Luberon – VAUCLUSE (84)Marathon du Mans – SARTHE (72)Marathon de Lyon – RHÔNE (69)Marathon de Reims – MARNE (51)Marathon de Metz – MOSELLE (57)Marathon des Villages – GIRONDE (33)Marathon de Vannes – MORBIHAN (56)Marathon Seine – Eure (27)Marathon Vert de Rennes – ILLE-ET-VILAINE (35)Marathon du Grand Toulouse – HAUTE-GARONNE (31)Marathon du Charolais – SAÔNE-ET-LOIRE (71)Marathon Nice-Cannes – ALPES-MARITIMES (06)Marathon du Cognac – CHARENTE (16)Marathon d'Orléans – LOIRET (45)Marathon du Beaujolais – RHÔNE (69)Marathon de La Rochelle – CHARENTE-MARITIME (17)

Marathon du Beaujolais – RHÔNE (69)

Comme chaque année depuis 1987, date de création du marathon, les membres sportifs des Beaujolais runners proposent aux coureurs un rendez-vous à la fois sportif et convivial à l'occasion du marathon international du Beaujolais. La course est d'ailleurs bien connue pour son ambiance et son exaltation et les coureurs sont de plus en plus nombreux à participer à cette épreuve qui jouit, désormais d'une notoriété importante.

Infos pratiquesHaut de page

Date : le marathon international du Beaujolais se déroule traditionnellement vers la fin du mois de novembre à l'occasion de la sortie du beaujolais nouveau. En 2017, ce sera pour le samedi 18 novembre. Il s'agit d'une course d'automne pendant laquelle les températures commencent véritablement à baisser. Un élément à prendre en compte lors de votre inscription.

Date d'inscription : les inscriptions sont encore possible la veille de la course, mais aussi le jour J au coeur du village marathon. Il est cependant toujours conseillé de s'inscrire à l'avance pour être sûr d'être dans les temps et pour éviter une attente trop longue au moment du retrait des dossards.

Nombre de participants maximum : pas de limite, pour ce marathon qui monte en puissance : en 2016, près de 1 900 marathoniens ont terminé l'épreuve. Chaque année, le public est également toujours plus nombreux à venir encourager ces héros d'un jour et découvrir les sites uniques du Beaujolais.

Tarif : les premières inscriptions sont possibles dès la fin de l'été. Pour les premiers arrivés, le tarif est fixé à 51 € jusqu'au 30 septembre, puis 61 € après cette date. L'inscription sur place est fixée à 62 €.

Inscription : les inscriptions se font par courrier, mais aussi de manière simple et rapide directement sur le site Internet de l'organisateur.

Autres courses : depuis l'année dernière, Le semi-marathon du Beaujolais est organisé en même temps que le marathon. Les coureurs peuvent également effectuer un parcours de 12 km. Une grosse manifestation populaire avec près de 10 000 participants en 2016.

Le parcoursHaut de page

Intérêt : le parcours est plutôt accessible et se déroule principalement sur de petites routes et des chemins de campagnes. Les coureurs ont également l'occasion de découvrir le Beaujolais à travers les vignes, les châteaux, les caveaux et les jardins à la française. Ils s'élancent de la commune de Fleurie, passent dans le château de Courcelles au 4e km, puis le château de la Terrière au 15e km. Ils arrivent au château des Ravatys au 17e km, au château de la Brasse au 20e, puis au château de Sermezy au 22e km. Le parcours se poursuit ensuite sur la commune d'Arnas pour une arrivée au coeur de la ville de Villefranche-sur-Saône.

Difficulté : sur cette course, les marathoniens seront testés sur leur capacité d'adaptation aux différents types de terrains proposés. Il faut savoir rapidement changer de foulée sur les routes et les petits chemins tout en gardant son allure. Il faut également savoir gérer ses ravitaillements alors que les châteaux proposent, traditionnellement, des dégustations aussi tentantes les unes que les autres.

Dénivelé : le tracé sur marathon du Beaujolais comprend 200 mètres de dénivelé positif.

Température : selon les années, les températures se situent entre 8 °C et 12 °C. Il peut parfois faire plus froid. Une condition météo qui peut être difficile car, bien souvent, les marathoniens n'ont pas encore eu le temps de se réhabituer à courir en hiver.

Ravitaillement : des points de ravitaillement sont mis à la disposition des coureurs tous les 5 km, puis à chaque kilomètre à partir des douze derniers. Ils sont, la plupart du temps, situés au sein même des châteaux. Au total, 700 bénévoles sont présents pour préparer, encadrer l'événement toujours au service des coureurs.

Prestations à l'arrivée : la ligne d'arrivée se situe à Villefranche-sur-Saône et le village marathon, place des arts, au coeur de la ville. Les coureurs pourront bénéficier de kinés, podologues et de douches.

Interview de Martine, 42 ans

Comment avez-vous vécu la course ?

" 42 km de petites routes bucoliques et valonnées du Beaujolais, des passages sur des chemins de vigne, la proximité bienveillante de 7 châteaux ! Les 700 bénévoles sont chaleureux, la région est magnifique, le parcours très varié, les animations délirantes, avec une parade de chars, 30 orchestres, 10 villages traversés en liesse, les ravitaillements surprenants ! Il parait que c'est l'une des courses les plus festives de France. "

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

" Le Beaujolais, c'est vallonné, surtout si on profite des ravitos gastronomiques et arrosés comme il se doit... Avoir un déguisement adapté pour gérer un marathon... Ne pas se laisser griser par l'ambiance car la distance est là ! Et il faut en garder pour la fin car il y a un grand faux plat entre le 33e et le 37e kilomètre. "

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

" Mieux que ça ; c'est un rendez-vous indispensable de fin de saison pour finir l'année en beauté entre copains. Et on est bien reçus à l'arrivée, avec une bouteille de beauj', une médaille taste-vin ! "

Interview de Muriel, 55 ans

Comment avez-vous vécu la course ?

Je ne peux, en premier lieu, que féliciter les organisateurs de la course pour une organisation parfaite et une ambiance extraordinaire. Pas de temps d'attente avant la course, bus de transport, attente au chaud, ravitaillements, orchestres le long de la courses, kinés à l'arrivée... c'est parfait ! Grâce à tout cela, j'ai gardé un bon rythme sur toute la course et dominé sans soucis les dénivelés qui m'inquiétaient un peu au départ.

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

Bien que conscient que cette course soit conçue dans les mont du Beaujolais, le parcours est plutôt roulant, et facile à courir sur les 32 premiers kilomètres, ensuite la belle remontée sur la magnifique chapelle est un peu plus pentue et exigeante, mais l'ambiance et les bénévoles nous font passer cette difficulté sans encombre. La fin de course est un pur plaisir car descendant et roulant. Mais la principale difficulté est de quitter les ravitaillements, tellement les bénévoles sont accueillants et sympas.

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

Oui bien sûr, c'est une course qu'il faut absolument faire à l'automne ! Son parcours, même avec quelques difficultés, offre des paysages superbes et une ambiance de fête absolument exceptionnelle que je n'ai rencontrés sur aucun autre marathon. Il stimule pour relever le défi et permet de vraiment se dépasser. Seul ou en groupe, quand on a gouté au marathon du Beaujolais, on se prépare et attend avec impatience la course de l'année suivante.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté