Le guide : MARATHONS / SEMI MARATHONS / TRAILS : Marathon de Provence – Luberon – VAUCLUSE (84)

+Marathons en France
Marathon de Marseille – BOUCHES-DU-RHÔNE (13)Marathon de Montpellier – HÉRAULT (34)Marathon de Montauban – TARN-ET-GARONNE (82)Marathon de Chantilly - OISE (60)Marathon de Cheverny – LOIR-ET-CHER (41)Marathon de Paris – ÎLE-DE-FRANCE (75)Marathon de Bordeaux – GIRONDE (33)Marathon de la Loire (Saumur) - MAINE-ET-LOIRE (49)Marathon d'Annecy – HAUTE-SAVOIE (74)Marathon d'Albi – TARN (81)Marathon de Nantes – LOIRE-ATLANTIQUE (44)Marathon de Sénart – ESSONNE (91)Marathon des vins de Blaye – GIRONDE (33)Marathon de la Route du Louvre – NORD (59)Marathon de Vendée (85)Marathon du Futuroscope – VIENNE (86)Marathon du Mont Saint-Michel – BASSE-NORMANDIE (50)Marathon des Isles – ALLIER (03)Marathon de la Liberté – CALVADOS (14)Marathon du vignoble d'Alsace – BAS-RHIN (67)Maraisthon (Coulon) – DEUX-SÈVRES (79)Marathon de la Transléonarde – FINISTÈRE (29)Marathon du terroir Brayon – SEINE-MARITIME (76)Marathon de l'Ardèche (07)Marathon du Médoc – GIRONDE (33)Marathon Touraine-Loire Valley – INDRE-ET-LOIRE (37)Marathon de Millau – AVEYRON (12)Marathon des Écluses – MAYENNE (53)Marathon de Provence – Luberon – VAUCLUSE (84)Marathon du Mans – SARTHE (72)Marathon de Lyon – RHÔNE (69)Marathon de Reims – MARNE (51)Marathon de Metz – MOSELLE (57)Marathon des Villages – GIRONDE (33)Marathon de Vannes – MORBIHAN (56)Marathon Seine – Eure (27)Marathon Vert de Rennes – ILLE-ET-VILAINE (35)Marathon du Grand Toulouse – HAUTE-GARONNE (31)Marathon du Charolais – SAÔNE-ET-LOIRE (71)Marathon Nice-Cannes – ALPES-MARITIMES (06)Marathon du Cognac – CHARENTE (16)Marathon d'Orléans – LOIRET (45)Marathon du Beaujolais – RHÔNE (69)Marathon de La Rochelle – CHARENTE-MARITIME (17)

Marathon de Provence – Luberon – VAUCLUSE (84)

Le marathon de Provence-Luberon fait partie des anciens. Il fêtera sa 21e édition en 2017 toujours avec la même ambition : faire découvrir la Provence aux participants, mais aussi son terroir et ses paysages magiques.

Une course à travers champs.
Une course à travers champs.
Le départ est donné.
Le départ est donné.
Infos pratiquesHaut de page

Date : le marathon de Provence-Luberon est organisé le 1er octobre 2017, alors que la météo est encore très clémente dans cette région. Depuis 2011, deux épreuves de marche nordique sont organisées en parallèle du marathon, de quoi ravir coureurs de fonds et tous les visiteurs.

Date d'inscription : les inscriptions au marathon de Provence-Luberon sont encore possibles la semaine précédant le marathon. Le vendredi et le samedi précédents l'épreuve, les inscriptions de dernière minute peuvent être enregistrées au gymnase de Pertuis. Seuls les participants aux marches nordiques pourront souscrire à un engagement le jour même.

Nombre de participants maximum : pour le marathon, le nombre maximum de participants est fixé à 1 000 coureurs. Un nombre qui n'est toujours pas atteint, car chaque année, plus de 250 athlètes participent à l'épreuve : 230 finishers en 2016. Le marathon de Provence-Luberon est donc un marathon assez calme organisé en pleine nature. De quoi répondre aux attentes de bon nombre de coureurs.

Tarif : pour participer au marathon, il faut compter entre 26 € et 36 €, selon la date d'inscription. Les coureurs ont également la possibilité de participer au marathon en relais par équipe de deux. Ils devront payer entre 41 € et 43 €.

Inscription : Il est possible de s'inscrire en ligne depuis le site consacré à l'événement ou alors par courrier auprès des organisateurs avant le 24 septembre.

Autres courses : Un semi-marathon est également proposé aux coureurs en même temps que le marathon. Par ailleurs, les marathons de Lyon et des Villages sont souvent organisés au même moment.

Interview de Henri, 49 ans

Comment avez-vous vécu la course.

" De la meilleure façon possible. C'est une course festive qui se déroule dans la bonne humeur. Courir déguisé, c'est faire plaisir aux spectateurs le long des routes, c'est participer pleinement à l'esprit de la course et c'est aussi repartir récompensé. J'ai couru les 20 premiers kilomètres avec un coureur super sympa. Nous avons tchatché tout au long du premier semi tout en maintenant un rythme de 13 km/h. Cette année, le soleil était plus timide. Ces conditions météo m'ont permis d'améliorer mon chrono 2015 de près de 3 minutes. Je termine 15e/201 coureurs classés. J'espère accrocher un podium l'an prochain car je bascule en catégorie Master 2. Je cours depuis 2009. C'était ma 6e participation à ce Marathon. "

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

" Le 2e semi est un peu plus difficile car plus dénivelé. Nous ne courons pas uniquement sur du bitume mais également sur des chemins de terre. La pluie la veille avait rendu ces chemins légèrement glissants. Il fallait donc être un minimum prudent. Excepté cela, il n'y a pas de difficulté particulière sur ce parcours pour un coureur s'entraînant régulièrement. Il suffit de regarder la tenue dans laquelle je cours pour se rendre compte que ce Marathon est accessible à tous ! Il faut simplement éviter de tout donner sur les 20 premiers kilomètres assez roulants afin de garder des ressources pour la 2e partie. "

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

" Oui et pour plusieurs raisons : tout d'abord, pour l'ambiance festive de ce Marathon, ensuite, pour l'excellente organisation de cette compétition et pour le sourire et les encouragements des nombreux bénévoles, Organisateurs et spectateurs, de plus, le parcours est très agréable dans notre belle Provence et la température est très douce dans cette région début octobre, enfin, l'inscription ne coûte que 30 € en s'inscrivant suffisamment tôt et nous sommes gâtés : tee-shirt technique lors de l'inscription, ravitaillements nombreux composés d'eau, jus de fruit, sucre, fruits secs et fruits frais, spécialités locales, sandwichs à La Tour d'Aigues, magnifique médaille pour tous les finishers ainsi que 2 bouteilles de Lubéron offertes à l'arrivée. Les coureurs déguisés sont récompensés, ils repartent avec 3 bouteilles. "

Interview de Lisel, vainqueure du 10 km du Lubéron

Comment avez-vous vécu la course ?

" Cette année, la température était fraîche mais idéale. J'ai eu de bonnes sensations tout le long même si le chrono est décevant. J'espérais progresser avec la somme d'entraînement que je cumule. "

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

" Attention pour ceux qui veulent faire un chrono, ne prenez pas en compte votre temps de passage au 5 km. En effet vous risquez d'être déçus à l'arrivée, car la 2e portion du parcours est plus ardue avec de belles côtes. Il faut en garder sous le pied. "

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

" Si vous aimez l'esprit festif et la convivialité, cette épreuve est faite pour vous. Elle offre un large choix de courses pour satisfaire un vaste public. Et à cette période de l'année, le Lubéron offre des paysages somptueux. "

Le parcoursHaut de page

Intérêt : le marathon de Provence-Luberon se déroule en pleine nature avec un départ au coeur de la ville de Pertuis. Le Parc régional du Luberon propose aux coureurs un décor de qualité sur des petites routes goudronnées et chemins de campagne, un parcours légèrement vallonné. Les 5 premiers kilomètres sont communs aux trois distances, puis le 10 km est dévié pour rejoindre l'arrivée. Le 10 km et le 21 km sont qualifiés de "roulants" tandis que le 42 km est plus difficile.

Difficulté : la course est réputée assez difficile avec plusieurs côtes et chemins de terre. De l'avis de nombreux marathoniens, il est nécessaire d'y être sensibiliser avant de s'engager sur le course et, au besoin, adapter son rythme et sa préparation.

Dénivelé : le parcours comprend, au total, 230 mètres de dénivelé positif avec une portion assez difficile entre le 10e et le 20e km.

Température : à cette période de l'année, il fait encore très beau dans le Luberon. Les températures peuvent varier entre 14 °C et 23 °C. Il est donc nécessaire d'adapter son équipement et de se protéger contre la chaleur.

Ravitaillement : 22 stands de ravitaillement sont positionnés tout au long du parcours à 2 km ou 3 km d'intervalles, avec l'ambition d'apporter aux athlètes tout ce dont ils ont besoin. Les bénévoles ont également le plaisir de proposer aux participants, également venus pour s'amuser, des produits du terroir à déguster : miel, daube provençale, olives, tapenades, raisins, vin AOC Luberon, etc.

Prestations à l'arrivée : lors de leur arrivée, les coureurs pourront profiter de vestiaire, d'un ravitaillement conséquent, mais aussi d'un coin kinés et massages.

Interview de Lionel, 49 ans

Comment avez-vous vécu la course ?

" On a eu très peur, tout le monde pensait que les organisateurs allaient annuler. La veille du départ, les bénévoles et les coureurs avaient les pieds dans l'eau suite aux précipitations qui s'étaient abattues sur le Vaucluse... Il faut dire que l'organisation a été parfaite, ils ont envoyé des équipes techniques avec des tronçonneuses pour dégager les arbres tombés sur le parcours. Et puis après une nuit blanche, le temps s'est remis au beau, la terre avait tout épongé, je n'ai jamais vécu une course démarrée dans de telles conditions. J'ai fait ma course dans un état second, dans la ouate, comme en sursis. "

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

" Entre Pertuis et la Montagne Ste Victoire, on a le privilège d'emprunter le parc naturel régional du Luberon, dont le relief est connu, on peut oublier son chrono, sensation insolite et délicieuse. C'est un marathon ; il faut donc s'entraîner en conséquence ; c'est un parcours relativement difficile car terrain varié, avec des pistes, vallonné, à travers les vignes. Ce n'est pas un parcours sur lequel on peut battre son record, il faut prendre du plaisir à courir en pleine nature, dans un cadre merveilleux. "

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

" Je recommande vivement la participation à cette épreuve. Il n'y a rien à redire : un accueil très chaleureux de la part de l'organisation et des autres bénévoles ; un beau parcours ; de beaux ravitaillements ; une belle remise des récompenses sur la place avec des stands ; une très bonne ambiance... Et une réactivité aux intempéries sans pareil ! "

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis