Le guide thématique Petit Futé MARATHONS / SEMI MARATHONS / TRAILS : Marathon Seine – Eure (27)

+Marathons en France
Marathon de Marseille – BOUCHES-DU-RHÔNE (13)Marathon de Montpellier – HÉRAULT (34)Marathon de Montauban – TARN-ET-GARONNE (82)Marathon de Chantilly - OISE (60)Marathon de Cheverny – LOIR-ET-CHER (41)Marathon de Paris – ÎLE-DE-FRANCE (75)Marathon de Bordeaux – GIRONDE (33)Marathon de la Loire (Saumur) - MAINE-ET-LOIRE (49)Marathon d'Annecy – HAUTE-SAVOIE (74)Marathon d'Albi – TARN (81)Marathon de Nantes – LOIRE-ATLANTIQUE (44)Marathon de Sénart – ESSONNE (91)Marathon des vins de Blaye – GIRONDE (33)Marathon de la Route du Louvre – NORD (59)Marathon de Vendée (85)Marathon du Futuroscope – VIENNE (86)Marathon du Mont Saint-Michel – BASSE-NORMANDIE (50)Marathon des Isles – ALLIER (03)Marathon de la Liberté – CALVADOS (14)Marathon du vignoble d'Alsace – BAS-RHIN (67)Maraisthon (Coulon) – DEUX-SÈVRES (79)Marathon de la Transléonarde – FINISTÈRE (29)Marathon du terroir Brayon – SEINE-MARITIME (76)Marathon de l'Ardèche (07)Marathon du Médoc – GIRONDE (33)Marathon Touraine-Loire Valley – INDRE-ET-LOIRE (37)Marathon de Millau – AVEYRON (12)Marathon des Écluses – MAYENNE (53)Marathon de Provence – Luberon – VAUCLUSE (84)Marathon du Mans – SARTHE (72)Marathon de Lyon – RHÔNE (69)Marathon de Reims – MARNE (51)Marathon de Metz – MOSELLE (57)Marathon des Villages – GIRONDE (33)Marathon de Vannes – MORBIHAN (56)Marathon Seine – Eure (27)Marathon Vert de Rennes – ILLE-ET-VILAINE (35)Marathon du Grand Toulouse – HAUTE-GARONNE (31)Marathon du Charolais – SAÔNE-ET-LOIRE (71)Marathon Nice-Cannes – ALPES-MARITIMES (06)Marathon du Cognac – CHARENTE (16)Marathon d'Orléans – LOIRET (45)Marathon du Beaujolais – RHÔNE (69)Marathon de La Rochelle – CHARENTE-MARITIME (17)

Marathon Seine – Eure (27)

Le marathon Seine-Eure est organisé depuis neuf ans, il est accompagné d'un Ekiden, une course de relais limité à 200 équipes. Le départ du marathon est donné dans le petit village d'Amfreville-sur-Iton et emmène les coureurs à la découverte des étangs, des écluses de la région au coeur d'une nature intacte et préservée. La course idéale pour les amateurs d'authenticité.

Infos pratiquesHaut de page

Date : le marathon Seine-Eure est organisé le 15 octobre 2017. Il s'agit d'une période assez chargée dans l'univers des marathons. Veillez à regarder les autres marathons organisés à cette période avant de planifier votre participation à cette course. Pour autant, le marathon Seine-Eure se distingue de bon nombre de courses de grande ampleur et met à l'honneur la convivialité.

Date d'inscription : il est préférable d'avoir réglé son inscription environ une semaine avant la course. Les organisateurs insistent bien sur le fait qu'il est impossible de s'inscrire sur place le jour de la course. Les retardataires seront tout de même accueillis par une permanence quelques jours avant le coup d'envoi du marathon.

Nombre de participants maximum : pour l'heure, il n'y a pas de nombre maximum de participants sur le marathon. Chaque année, environ 800 participants sont attendus sur le marathon. On a compté plus de 600 finishers en 2016. Il s'agit donc d'un marathon à taille humaine, agréable, en pleine nature, situé à une centaine de kilomètres de Paris et qui promet d'attirer de plus en plus de participants dans les années à venir.

Tarif : pour participer au marathon Seine-Eure, il faut compter entre 36 € et 46 €, selon la date d'inscription. De son côté, la participation à la course Ekiden, par équipe, peut aller de 67 € à 85 €.

Inscription : par courrier auprès de l'organisateur ou en ligne. Engagée dans une démarche éco responsable, l'équipe organisatrice du marathon Sein-Eure incite vivement les participants à s'inscrire en ligne, disponible depuis peu, et assure un paiement 100 % sécurisé. A noter sur le retrait des dossards se fait uniquement au village arrivée à Val-de-Reuil, toute la journée le samedi précédent la course.

Autres courses : le semi-marathon de Rouen se tient aussi à cette période. Les marathons de Vannes, Reims, Le Mans, sont organisés à la même période.

Le parcoursHaut de page

Intérêt : le départ du marathon est donné depuis le petit village d'Amfreville-sur-Iton. Les participants se dirigent ensuite vers Acquigny, franchissent l'Eure et tournent à gauche pour entrer dans le village de Pinterville. Ils empruntent la voie verte qui longe la N154 pour arriver dans Louviers. C'est ensuite un long passage urbain dans Louviers et Incarville, avant de retrouver la campagne au 15e km. Après avoir traversé Saint-Etienne-du-Vauvray et Saint-Pierre-du-Vauvray, les concurrents se dirigent vers Val-de-Reuil. Circulant entre les étangs, ils rejoignent ensuite le petit village de Poses où, accompagnés par la Seine, ils empruntent le chemin du halage jusqu'aux écluses. Les coureurs longent ensuite l'étang des Deux Amants avant de revenir vers Léry au niveau du rond-point de la base nautique. La dernière partie du trajet s'effectue sur un tronçon de la voie verte, toujours en longeant l'Eure. C'est ensuite une boucle urbaine d'environ 1,2 km dans Val-de-Reuil avant l'arrêt du chronomètre et l'heure du réconfort...

Difficulté : le parcours du marathon Seine-Eure offre les meilleures conditions de course à chaque participant. Prenant en compte les remarques exprimées par les coureurs, l'Association Marathon Sport Evénement a élaboré un tracé encore plus roulant.

Dénivelé : extrêmement plat (altitude du départ : 25 m, altitude de l'arrivée : 10 m), le dénivelé positif cumulé n'est que de 37 m. Mais surtout, si nous enregistrons 26 m de dénivelé positif jusqu'au semi-marathon, on ne compte plus que 11 m de dénivelé sur la deuxième partie du tracé. Le marathon Seine-Eure est propice à la réalisation de grandes performances.

Température : à cette période de l'année, les températures oscillent entre 8 °C et 15 °C

Ravitaillement : les points de ravitaillement sont situés tous les 5 km à partir du km 5 et la marathon en compte huit au total. Les postes d'épongeage sont situés tous les 5 km à partir du km 7,5.

Prestations à l'arrivée : à l'arrivée, les coureurs pourront bénéficier de massages, d'un espace restauration, ils recevront un diplôme et une vidéo de leur arrivée téléchargeables par la suite sur le site de la course.

Interview de Patrice, 50 ans

Comment avez-vous vécu la course ?

Pour ma part, sur ce marathon, j'ai tout fait : marathon seul, meneur d'allure et Ekiden. Sincèrement les trois sont très bien. Le vécu sur le marathon seul : c'est un marathon très roulant, prévu pour réussir un bon chrono, un marathon où il faut aussi être fort dans sa tête à cause des grandes lignes droites (tout particulièrement "la réserve Ornithologique"). Pour ma part, j'ai pratiquement réussi mon objectif à 4 minutes près.

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

En tant que meneur d'allure les choses sont différentes, on ne court pas pour soit, mais pour emmener un maximum de gens dans le temps qui mettait donné (3h30), il faut motiver les troupes jusqu'au dernier moment, leurs donner des conseils (ravito, ce mettre correctement à l'abri quand il y a du vent) et toujours avoir la même allure. Quant à l'Ekiden c'est vraiment une course d'équipe, on donne le max de soi-même, pour donner le relais à l'autre. Puis sans chercher la performance c'est le moment de courir entre copains, copines, et de faire découvrir la course à pied en relais.

Conseilleriez-vous ce marathon à d'autres coureurs ?

Comme je disais plus haut, pas de difficulté particulière, sauf les lignes droites. Après il y a d'autres facteurs course : la chaleur, le vent, la pluie, tout ceci contribue à un bon chrono. En tant que triathlète, je conseille ce marathon pour clôturer la fin de notre saison.

Interview de Véronique, 56 ans

Comment avez-vous vécu la course ?

" C'était ma 1ère course en relais : C'était super sympa mais j'ai souffert ! J'ai mal réglé mon temps d'échauffement et j'ai mal évalué mon temps d'attente au passage de relais, je me suis donc refroidie. J'ai ressenti une vive douleur à la cuisse dès le départ, mais dans un relais, on court aussi pour l'équipe, alors on lutte et on continue ! J'exprimais une telle souffrance pour gérer ma déchirure que tous les supporters et coureurs redoublaient d'encouragements et j'ai fini par avoir envie de mordre : j'ai foncé sur les derniers mètres pour en finir et le relayeur suivant m'a vue arriver comme une bombe ! "

Quelles sont les difficultés particulières à signaler ?

" Le parcours global ne semble pas présenter de difficultés particulières en termes de relief, il semble seulement, d'après mes coéquipiers, que certains tronçons très plats sont propices à la performance.

Le 5e relais, qui serpente entre les étangs puis le petit village de Poses et ses écluses, est, paraît-il, le plus pittoresque.

Pour ma part, j'ai couru le 3e relais, entre le 15e et le 20e km, un parcours assez plat excepté un pont, qui traverse rapidement Louviers et s'engage ensuite en pleine nature. Un tronçon sans grande difficulté et assez agréable. "

Conseilleriez-vous cette course ?

" Oui, car c'est une course accessible, très bien organisée, de taille humaine, à seulement une heure de Paris, et très chaleureusement soutenue tout du long. "

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté