Le guide : CHEMINS COMPOSTELLE - CAMINO FRANCES : Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)

Guide
+LE CAMINO FRANCES
Étape 1 - Saint-Jean-Pied-de-Port / Roncevaux (26 km)Étape 2 - Roncevaux / Larrasoaña (27 km)Étape 3 - Larrasoaña / Pampelune (16,5 km)Étape 4 - Pampelune / Puente de la Reina (24 km)Étape 5 - Puente la Reina / Estella (22 km)Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)Étape 7 – Los Arcos / Logroño (28 km)Étape 8 - Logroño – Nájera (31 km)Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)Étape 10 - Santo Domingo de la Calzada / Belorado (23 km)Étape 11 - Belorado / San Juan de Ortega (24 km)Étape 12 - San Juan de Ortega / Burgos (27 km)Étape 13 - Burgos / Hontanas (31 km)Étape 14 - Hontanas / Boadilla del Camino (28 km)Étape 15 - Boadilla del Camino / Carrión de los Condes (25 km)Étape 16 - Carrión de los Condes / Terradillos de los Templarios (27 km)Étape 17 - Terradillos de los Templarios / El Burgo Ranero (30 km)Étape 18 - El Burgo Ranero / León (37 km)Étape 19 - León / Villadangos del Paramo (22 km)Étape 20 - Villadangos del Paramo / Astorga (28 km)Étape 21 - Astorga / Rabanal del Camino (20 km)Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)Étape 23 - Ponferrada / Villafranca del Bierzo (23 km)Étape 24 - Villafranca del Bierzo / O Cebreiro (28 km)Étape 25 – O Cebreiro – Triacastela (21 km)Étape 26 – Triacastela – Sarria (21 km)Étape 27 – Sarria / Portomarin (22,5 km)Étape 28 – Portomarin / Palas de Rei (25 km)Étape 29 – Palais de Rei / Arzua (26 km)Étape 30 – Arzúa / O Pedrouzo (19 km)Étape 31 – O Pedrouzo / Saint-Jacques de Compostelle (20 KM)

Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)

Rabanal del Camino / Ponferrada
Rabanal del Camino / Ponferrada
LE JOURNAL DE L’ÉTAPEHaut de page

0 km : On monte la rue principale de Rabanal del Camino et on atteint un lavoir à partir duquel on emprunte une piste qui évite de prendre la route goudronnée qui mène à Foncebadón. On traverse ce hameau en ruine. A la sortie, on prend un raccourci pour rejoindre la LE-142 et on suit un sentier en montée qui longe la route, parmi les genêts et la bruyère, avant d'atteindre la Cruz de Ferro. On continue notre route sur le sentier qui longe la LE-142.

9,2 km : On atteint Manjarín. On suit le même chemin, puis commence la descente vers El Acebo. Attention, le sentier est caillouteux et les raidillons sont fréquents.

16 km : On traverse El Acebo par sa rue principale, la Calle Real, en descente. On emprunte la route LE-142 pendant 2 km pour ensuite retourner sur le sentier orné de genêts qui la longe. On atteint Riego de Ambros, que l'on traverse rapidement et facilement. Les châtaigniers bordent notre chemin. Attention, la descente est rude. On passe devant le sanctuaire de La Virgen de las Angustias, puis on traverse un pont médiéval sur la rivière Meruelo.

24,5 km : Arrivée à Molinaseca. On traverse le village en suivant la Calle Real qui débouche sur l'avenida de Fraga Ibarne et donne sur la LE-142. Après être passé devant les auberges, on retourne sur un chemin qui continue non loin de la LE-142. On continue en direction de Campo, que l'on doit traverser. On sort du village par une piste locale, et lorsque qu'on tombe sur la route qui va vers Villar de los Barros, on continue tout droit jusqu'au pont Mascarrón qui annonce la fin de l'étape.

32 km : Arrivée à Ponferrada.

Carnet de route

Les toits des maisons en ardoise et la végétation de plus en plus verte nous annoncent que la Galice n'est plus très loin. Le chemin atteint son point le plus élevé au niveau de la Cruz de Ferro (1504 m d'altitude), où il est de tradition de déposer une pierre. L'ascension du col de Foncebadón présente moins de difficulté que sa descente, très raide à certains endroits. Inutile de forcer jusqu'à Ponferrada, vous pourrez tout aussi bien passer la nuit dans la charmante commune de Molinaseca. Pour ceux qui souhaiteraient poursuivre jusqu'à la capitale d'El Bierzo, la route se poursuit sur 8 km plats et sans difficultés.

Jour 22 - 32 km.

Cumulé : 571,5 km.

Profil de l'étape : difficile.

Durée : 8 heures 30 de marche.

La pensée du jour

L'homme suit les voies de la Terre, la Terre suit les voies du Ciel, le Ciel suit les voies de la Voie, et la Voie suit ses propres voies.

Lao Tseu (philosophe chinois, VIe siècle av. J.-C., fondateur du taoïsme), Tao Te King.

SUR LE CHEMINHaut de page
MANJARINHaut de page

Un peu avant d'arriver à Manjarín, vous passerez devant la Cruz de Ferro, croix emblématique du pèlerinage, plantée au sommet des monts de León. Entièrement abandonné, le village de Manjarín abrite cependant un refuge pour les pèlerins, dans la seule maison habitée du coin.

Petit village d'environ 50 habitants, avec des maisons robustes couvertes d'ardoise. Il conserve une église du XVIe siècle dédiée à saint Michel. Près de l'église, vous trouverez une épicerie qui prépare des sandwichs.

MOLINASECAHaut de page

Commune de 850 habitants. On y accède par un pont d'origine romane, rénové au XVIe siècle, qui traverse le río Meruelo. La Calle Real est l'une des mieux conservées du Bierzo avec ses pittoresques maisons à blasons, parmi lesquelles la belle maison en forme de tour où séjourna doña Urruca, reine de León. On peut également y voir l'église San Nicolás de Bari (XVIIe), qui conserve un intéressant retable baroque, ainsi que le sanctuaire de Nuestra Señora de la Angustia, dont la construction date du XVIIe siècle. Bars, restaurants, épicerie et pharmacie sur place.

Sanctuaire Nuestra Señora de las Angustias.
Sanctuaire Nuestra Señora de las Angustias.
PONFERRADAHaut de page

Près de 70 000 habitants. Capitale de la comarque d'El Bierzo, Ponferrada est bâtie à la confluence du río Sil et de son affluent le río Boeza. Autrefois, les pèlerins traversaient en barque le río Boeza avant la construction du pont Mascaron. La ville se développa sous le règne de Ferdinand II de León, qui invita l'ordre du Temple à s'y installer au XIIe siècle afin de contrôler cette zone de passage tout en assurant la sécurité des pèlerins. C'est de cette époque que date la forteresse, construite sur la rive gauche du Sil. Plus tard, en 1498, Isabelle la Catholique dota la ville d'un hospice de pèlerins, toujours en fonctionnement.

Durant la première semaine de septembre, Ponferrada célèbre les fêtes de la Encina, sainte patronne du Bierzo. À cette occasion, la ville organise des concerts de musique populaire, des feux d'artifice et une foire d'artisanat local.

office du tourismeHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis