Le guide : CHEMINS COMPOSTELLE - CAMINO FRANCES : Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)

Guide
+LE CAMINO FRANCES
Étape 1 - Saint-Jean-Pied-de-Port / Roncevaux (26 km)Étape 2 - Roncevaux / Larrasoaña (27 km)Étape 3 - Larrasoaña / Pampelune (16,5 km)Étape 4 - Pampelune / Puente de la Reina (24 km)Étape 5 - Puente la Reina / Estella (22 km)Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)Étape 7 – Los Arcos / Logroño (28 km)Étape 8 - Logroño – Nájera (31 km)Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)Étape 10 - Santo Domingo de la Calzada / Belorado (23 km)Étape 11 - Belorado / San Juan de Ortega (24 km)Étape 12 - San Juan de Ortega / Burgos (27 km)Étape 13 - Burgos / Hontanas (31 km)Étape 14 - Hontanas / Boadilla del Camino (28 km)Étape 15 - Boadilla del Camino / Carrión de los Condes (25 km)Étape 16 - Carrión de los Condes / Terradillos de los Templarios (27 km)Étape 17 - Terradillos de los Templarios / El Burgo Ranero (30 km)Étape 18 - El Burgo Ranero / León (37 km)Étape 19 - León / Villadangos del Paramo (22 km)Étape 20 - Villadangos del Paramo / Astorga (28 km)Étape 21 - Astorga / Rabanal del Camino (20 km)Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)Étape 23 - Ponferrada / Villafranca del Bierzo (23 km)Étape 24 - Villafranca del Bierzo / O Cebreiro (28 km)Étape 25 – O Cebreiro – Triacastela (21 km)Étape 26 – Triacastela – Sarria (21 km)Étape 27 – Sarria / Portomarin (22,5 km)Étape 28 – Portomarin / Palas de Rei (25 km)Étape 29 – Palais de Rei / Arzua (26 km)Étape 30 – Arzúa / O Pedrouzo (19 km)Étape 31 – O Pedrouzo / Saint-Jacques de Compostelle (20 KM)

Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)

Nájera / Santo Domingo de la Calzada
Nájera / Santo Domingo de la Calzada
LE JOURNAL DE L’ÉTAPEHaut de page

0 km : Une fois entré dans Nájera, on passe devant un centre sportif, puis on poursuit notre route sur l'avenida de Logroño et l'avenida San Fernando avant de traverser la rivière Najerilla. Pour sortir de la ville et commencer cette nouvelle étape, on emprunte la calle del Mercado qui débouche sur le monastère de Santa María la Real puis nous passons devant le cloître de Los Caballeros. Ensuite, on prend la calle Costanilla et on quitte Nájera. On traverse une pinède sur un chemin en montée puis on enjambe le ruisseau qui porte le nom de Valdecañas. Les vignes s'étalent devant nous à perte de vue. On poursuit notre route sur une piste goudronnée avant d'atteindre quelques kilomètres plus loin Azofra.

5,8 km : A Azofra, on suit la Calle Mayor et on passe devant la Real Casona de la Armas. On tombe face à un parc au bord de la route LR-206 (qui mène à la N-120). Sur notre droite, la fontaine de Los Romeros nous indique que nous devons continuer sur une piste agricole. On enjambe un premier canal puis on traverse la route qui mène à Alesanco. On continue tout droit, et quelques kilomètres plus loin, on enjambe un deuxième canal. Des champs de céréales nous entourent jusqu'à parvenir à un terrain de golf et une zone résidentielle, aux portes de Cirueña.

15,5 km : Arrivé à Cirueña. On passe par la calle Barrio Bajero. A la sortie du village, on suit la route sur quelques mètres avant de rejoindre une piste agricole qui nous guide à travers les champs de céréales. Une tour de guet au loin nous annonce que nous arrivons bientôt à Santo Domingo de la Calzada. Mais il nous faut d'abord traverser une zone industrielle.

21 km : Arrivée à Santo Domingo de la Calzada.

Carnet de route

Lors de cette étape, les vignobles de la Rioja Media laissent place aux champs de céréales de la Rioja Alta au fur et à mesure que l'on se rapproche de la Castille. De nombreux pèlerins n'hésitent pas à s'écarter du tracé officiel du pèlerinage pour visiter San Millán de la Cogolla, où l'on peut admirer le splendide monastère de Yuso, puis suivre le chemin de croix jusqu'au monastère de Suso. Sinon, le chemin est paisible jusqu'à Santo Domingo de la Calzada, passant par les communes d'Azofra et Cirueña.

Jour 9 - 21 km.

Cumulé : 217,5 km.

Profil de l'étape : facile.

Durée : 5 heures de marche.

La pensée du jour

Il faut se connaître soi-même. Quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela sert à régler sa vie, et il n'y a rien de plus juste.

Blaise Pascal (philosophe et mathématicien français, XVIIe siècle), Pensée sur la religion.

SUR LE CHEMINHaut de page

Village de 200 habitants qui abritait autrefois un hôpital de pèlerins, fondé au XIIe siècle et actuellement disparu. On peut y voir quelques maisons blasonnées, et en particulier la Real Casona de las Amas, construite au XVIIe siècle. L'église du village est dédiée à Nuestra Señora de los Ángeles. Construite entre les XVIIe et XVIIIe siècles, elle conserve une représentation de saint Jacques dans son retable principal.

Dans la Calle Mayor, vous trouverez un bar-restaurant ainsi qu'une épicerie pour faire des provisions.

Patrimoine religieuxHaut de page
Monastères de San Millán de Yuso et de Suso

La communauté monastique fondée par saint Émilien (Millán) au milieu du VIe siècle est devenue un lieu de pèlerinage important, d'autant que le site se trouve à seulement quelques kilomètres du chemin de Compostelle. La belle église romane construite en l'honneur du saint subsiste encore aujourd'hui. C'est ici le berceau de la langue espagnole, où fut rédigé en l'an 964 le premier dictionnaire encyclopédique de la péninsule ibérique. Au XIIIe siècle, Gonzalo de Berceo, dont le tombeau est situé dans l'église romane, y rédigea les premiers poèmes en langue espagnole. Au début du XVIe siècle, la communauté s'installa en contrebas, dans le monastère de Yuso, toujours en activité. Classés au patrimoine mondial de l'Unesco, les monastères de Yuso et de Suso constituent un témoignage exceptionnel de la survivance de la vie monastique chrétienne, du VIe siècle jusqu'à nos jours.

Depuis Azofra, nous vous conseillons vivement de faire un détour pour découvrir le monastère de Cañas (à 5 km) et les monastères de Yuso et Suso (à 9 km depuis Cañas). Vous pourrez ensuite récupérer Cirueña (12 km) pour continuer votre pèlerinage. Ce détour représente une journée de marche à pied, avec un total de 26 kilomètres.

CIRUEÑAHaut de page

Village de 130 habitants qui a pour particularité d'être doté d'un grand terrain de golf de 18 trous qui attire les amateurs de tranquillité ! Dans le village, vous pourrez voir l'église San Andrés, qui ne présente pas de grand intérêt puisqu'il s'agit d'une construction moderne, datant de 1965.

Sur la place principale du village, la Plaza del Horno, vous trouverez un bar qui propose un menu à 10 €.

SANTO DOMINGO DE LA CALZADAHaut de page

Santo Domingo de la Calzada est une importante étape sur le chemin de Saint-Jacques. Cette petite ville de 6 000 habitants s'est développée autour d'un ancien hôpital de pèlerins transformé en parador et possède une vaste cathédrale de transition romano-gothique. Encadrée par ses anciennes murailles médiévales, dont subsistent plusieurs tours, la vieille ville s'articule autour de la Plaza de España, où se dresse l'hôtel de ville ; la Plaza del Santo, où se trouvent le parador et la cathédrale ; et la Calle Mayor, bordée de belles demeures à blasons.

office du tourismeHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis