Le guide : EUROPE À MOTO : De Berlin à Dresde

Guide

De Berlin à Dresde

Parcours : 557 kmHaut de page

L'ex-Allemagne de l'Est offre le meilleur et le pire de l'Allemagne actuelle. Les jolies villes médiévales sont un pur moment de bonheur à visiter mais supposent parfois, comme à Halle, que vous traversiez la " ceinture chimique ", ces vastes zones industrielles où l'épaisse fumée des usines est devenue une caricature, malheureusement proche de la réalité. Nous avons néanmoins réussi à sélectionner les paysages les plus épargnés, et dites-vous que si l'on vous envoie avec votre engin dans la région, c'est aussi parce qu'elle vaut vraiment le détour.

ETAPESROUTESKM PARTIELKM

Berlin

0

Wittenberg

B1, A115, A10 puis B2

100

100

Magdebourg

B187 puis B184

87

187

Bernburg

L51, B246A, puis L65

42

229

Eisleben

L65, L72, B180

43

272

Halle

L151 puis B80

32

304

Leipzig

B6 puis K6570

36

340

Naumburg

B87

52

392

Altenburg

B180

55

447

Rochlitz

B7

32

479

Dobeln

B175

29

508

Dresde

A14

49

557

De Berlin à Dresde
De Berlin à Dresde

Toujours en pleine mutation, hyperactive comme si elle devait absolument rattraper le temps perdu, Berlin continue de tout faire pour justifier d'être de nouveau la capitale du pays. Moderne et multiculturelle, riche d'un nombre astronomique de musées et de galeries d'art, témoin à la fois des dégâts de la Seconde Guerre mondiale et des déchirures de la guerre froide : Berlin est assurément à découvrir sous des dizaines de facettes différentes. Alors garez la moto pour quelques jours, et dégourdissez-vous les jambes.

L'Oberbaumbrücke est un pont traversant la Spree à Berlin.
L'Oberbaumbrücke est un pont traversant la Spree à Berlin.
Tracé du Mur de Berlin.
Tracé du Mur de Berlin.
Leisepark à Berlin.
Leisepark à Berlin.
Jardins du monde à Berlin.
Jardins du monde à Berlin.
Sculpture des Molecule Man réalisée par Jonathan Borofsky.
Sculpture des Molecule Man réalisée par Jonathan Borofsky.
Berlin en automne.
Berlin en automne.
Berlin en automne.
Berlin en automne.
Britzer Garten à Berlin.
Britzer Garten à Berlin.
Britzer Garten à Berlin.
Britzer Garten à Berlin.
Blason de Berlin.
Blason de Berlin.
Vue sur la cathédrale de Berlin.
Vue sur la cathédrale de Berlin.
Berlin.
Berlin.
Tracé du Mur de Berlin.
Tracé du Mur de Berlin.
Tours du Oberbaumbrücke.
Tours du Oberbaumbrücke.
Aigle de Tempelhof.
Aigle de Tempelhof.
Château de Charlottenburg.
Château de Charlottenburg.
WITTENBERGHaut de page

Les férus d'histoire se souviendront que c'est depuis ce petit village que Martin Luther allait bouleverser la chrétienté occidentale en affichant ses 95 thèses révolutionnaires et en provoquant le début du mouvement protestant. Une visite à Wittenberg replonge le voyageur dans l'époque, puis le centre-ville historique a été particulièrement bien conservé. Rendez-vous pour ne rien manquer sur la Kirchplatz où s'élève l'église gothique tardive Marienkirche, qui devint le centre phare de la réforme, puisque Luther lui-même y prêchait.

MAGDEBOURGHaut de page

La capitale de la Saxe-Anhalt, ville industrielle modèle sous le régime nazi, a particulièrement souffert de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle elle fut détruite à 90%. Comme à Cologne, seule la cathédrale, miraculée, a suvécu au désastre. Oubliez donc les petits bourgs de charme, vous pourrez ici étudier de plus près ce que l'Allemagne de l'Est a apporté à l'architecture et à l'urbanisme...

BERNBURGHaut de page

A mi-chemin entre Magdebourg et Halle, Bernburg est une ancienne ville médiévale, au quartier historique toujours dominé par son château et s'étendant le long de la rivière Saale. Rien de bien spécial à voir, mais puisque vous êtes dans la zone industrielle de l'Allemagne, vous apprécierez d'autant plus ce petit espace de caractère et de verdure.

EISLEBENHaut de page

Si vous avez été à Wittenberg dans une logique de pèlerinage, vous irez bien jusqu'à Eisleben pour visiter la ville où grandit Martin Luther. Moins pittoresque, elle a néanmoins conservé quelques beaux bâtiments médiévaux dans son centre et trois églises gothiques.

Le centre-ville vaut véritablement le détour, et mérite que l'on traverse les vastes zones industrielles pour venir s'y promener. Il n'y aurait sinon aucune autre raison de rouler dans les décors ternes et gris où la fumée des industries chimiques semble avoir remplacé l'atmosphère.

Avec ses 515 000 habitants Leipzig est, après Berlin, la plus grosse ville de l'ex-RDA. La cité s'est développée depuis le XVe siècle comme l'un des plus importants centres marchands d'Europe centrale. Devenue aux XVIIIe-XIXe siècles une sorte de capitale intellectuelle de l'Allemagne, grâce à son industrie du livre (jusqu'en 1945, tous les livres allemands étaient imprimés à Leipzig), ce fut l'une des villes les plus éclatantes du " changement de siècle ", aimée des philosophes, compositeurs et scientifiques...

Statue de Goethe à Leipzig.
Statue de Goethe à Leipzig.
Richard Wagner Platz.
Richard Wagner Platz.
Jardin Richard Wagner.
Jardin Richard Wagner.
Leipziger lerchen.
Leipziger lerchen.
Leipziger allerlei.
Leipziger allerlei.
Hôtel de ville de Leipzig.
Hôtel de ville de Leipzig.
Chapelle de Leipzig.
Chapelle de Leipzig.
NAUMBURGHaut de page

Après " l'apocalypse " de la traversée de la ceinture chimique, à Halle, la route jusqu'à Naumburg vous semblera une bénédiction. Les paysages se font vallonnés, et il n'y a rien d'étonnant à apprendre que l'on visite l'une des plus grandes régions viticoles d'Allemagne.

Naumburg.
Naumburg.
IENA (JENA)Haut de page

Iéna fut lourdement détruite pendant la guerre. Son université, fondée en 1558, était l'une des plus importantes d'Europe au XVIIe siècle. Capitale d'une principauté Saxe-Iéna, puis cité majeure du duché de Saxe-Weimar, la ville fut l'un des bastions de la culture des Lumières au XVIIIe siècle. C'est ici, à l'automne 1806, que l'armée française infligea à l'armée prussienne la plus sévère de ses défaites. Iéna fut aussi un berceau de la mécanique optique, fondée en 1880 par l'industriel Carl Zeiss.

ALTENBURGHaut de page

Cette petite cité à 47 km au sud de Leipzig fut l'une de ces brillantes villes allemandes de l'époque classique en Allemagne, quand les ducs de Saxe-Altenbourg y tenaient leur cour. Altenburg (35 000 habitants) a conservé jusqu'à nos jours une belle vieille ville avec une très jolie place du marché, le Kornmarkt, de nombreux édifices baroques et quelques constructions médiévales. Son château baroque peut faire l'objet d'une passionnante visite.

Vue sur l'Elbe et la vieille ville
Vue sur l'Elbe et la vieille ville
Panorama de Dresde.
Panorama de Dresde.
Munzgasse, rue commercante de Dresde.
Munzgasse, rue commercante de Dresde.
Survol de Dresde.
Survol de Dresde.
Vue sur Dresde.
Vue sur Dresde.
Vue sur Dresde depuis l'Elbe.
Vue sur Dresde depuis l'Elbe.

Après avoir affronté les environnements chimiques de Saxe, l'arrivée à Dresde, la " Florence de l'Elbe ", ne peut qu'être encore plus appréciable. Construite sur la rive droite, abritant de nombreux édifices baroques très bien conservés... pourrait-on croire. En fait, ils sont la reconstruction à l'identique, parfaite et méthodique, des bâtiments détruits par les bombardements de 1945. La reconstruction a été menée par le régime communiste avec, pour une fois, beaucoup de sérieux.

Dans les rues de Dresde.
Dans les rues de Dresde.
Vue sur Dresde, son église Hofkirche et son opéra.
Vue sur Dresde, son église Hofkirche et son opéra.
Vue sur la vieille ville depuis le pont Augustusbrücke.
Vue sur la vieille ville depuis le pont Augustusbrücke.
Statue dorée d'Auguste le Fort.
Statue dorée d'Auguste le Fort.
Pause détente sur les rives de l'Elbe.
Pause détente sur les rives de l'Elbe.
Blason de Dresde.
Blason de Dresde.
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis