Le guide : EUROPE À MOTO : De Zurich à Salzbourg par le Tyrol autrichien

Guide

De Zurich à Salzbourg par le Tyrol autrichien

Parcours : 506,5 kmHaut de page

Peu de régions se prêtent aussi bien au plaisir de la moto que le Tyrol. Virages, panoramas de rêves, bon air, multiplication des possibilités de pause et de piques-niques dans les pâturages, et étapes de charme dans les petits villages d'altitude. Pour ne rien gâcher, cet itinéraire vous emmène d'une ville prestigieuse à une autre, en passant par le magnifique lac de Constance. Un véritable best of.

ETAPESROUTESKM PARTIELKM

Zurich

0

Bassersdorf

Route 1

15

15

Lac de Constance -
Kreuzlingen

Route 1 puis route 13

53

68

Bregenz

Route 13 puis E43

58

126

Imst

B190, B200 puis B198

132

258

Innsbruck

B189 puis B171

61

319

Hall in Tyrol

B171

9,5

328,5

Alpbach

B171

42

370,5

Kufstein

B171

40

410,5

Salzbourg

B173, B178, B311, B178, B21 puis B1

96

506,5

De Zurich à Salzbourg par le Tyrol autrichien.
De Zurich à Salzbourg par le Tyrol autrichien.
Saisonnalité Zürich.
Saisonnalité Zürich.

Toujours la Suisse, et toujours une ville au bord d'un lac. Zürich est la plus grande ville du pays mais a su conserver de beaux quartiers anciens qui en font également l'une des plus séduisantes. Avec le lac, les jardins et les bains publics, c'est en outre un confort de vie incomparable qu'elle offre, tant à ses habitants qu'à ses visiteurs.

Vue aérienne de la ville de Zürich.
Vue aérienne de la ville de Zürich.
<p>Zurich - CV</p>

Zurich - CV

LAC DE CONSTANCEHaut de page

Le lac de Constance se partage entre la Suisse, l'Autriche et l'Allemagne. D'une surface de 536 km2, il est en fait constitué de deux lacs indépendants, reliés par une petite portion du Rhin longue de 4 km qui coupe en deux la ville allemande de Konstanz. L'Obersee est la plus grande des deux étendues d'eau (473 km2). Elle contient un certain nombre d'îles comme celles de Lindau ou de Mainau. L'Untersee (63 km²) comporte l'île de Reichenau.

KREUZLINGENHaut de page

Kreuzlingen est la première ville abordée en suivant ce circuit qui longe le lac de Constance. La ville compte plusieurs maisons historiques des XVIe et XIXe siècles, parfois qualifiées (un peu abusivement) de châteaux. Mais son principal attrait est l'ancien couvent augustin et son église abbatiale St Ulrich. Konstanz lui est limitrophe dans sa partie nord.

De Kreuzlingen à Romanshorn, la route est un peu moins jolie, égrenant des villages sans attrait particulier, des hectares de vergers, notamment autour d'Altnau et Güttinge.

KONSTANZHaut de page

Limitrophe à la ville suisse de Kreuzlingen, Konstanz (Constance) est une ville universitaire de 82 000 habitants, calme et charmante, où le visiteur trouvera de nombreuses possiblités d'hébergement. Le centre-ville captive par la beauté médiévale de ses ruelles tortueuses et les abords du lac sont propices aux promenades.

Centre-ville de Constance.
Centre-ville de Constance.
La ville de Constance.
La ville de Constance.
Fabrication d'une horloge en bois.
Fabrication d'une horloge en bois.

Le plus pittoresque des villages riverains et une station développée qui a gardé tout son cachet. Des maisons très anciennes, dont certaines remontent au Moyen Age, de jolies façades, des tourelles et échauguettes, une balade agréable à faire dans le centre, au hasard des ruelles pavées, de chaque côté de Hauptstrasse, avant de courir vers l'eau.

Cette ville de 29 000 habitants accueille un tourisme chic qui, le soir, anime les hôtels et les casinos, et, le jour, s'adonne au shopping : Bregenz est en effet connue depuis des générations pour son art du textile. Quant à la vie culturelle de cette petite capitale, elle fait preuve d'une audace surprenante. Son célèbre festival est particulièrement connu pour ses mises en scène avant-gardistes, tout comme son Kunsthaus Bregenz, ou KUB, ouvert en 1997 et dont la forme résolument moderniste (un grand cube de verre) se reflète dans les eaux du lac et défie les maisons cossues qui l'entourent.

Rendu célèbre par la découverte d'Ötzi, cet homme vieux de 4 000 ans et tué d'une flèche dans le dos, Imst l'est également pour ses traditions et son carnaval. Dans les environs, les superbes paysages des grottes de l'Ötztaler Ache et les lacs forment un écrin parfait à la ville.

Paysage enneigé de Imst.
Paysage enneigé de Imst.
INNSBRUCKHaut de page

La capitale du Tyrol est également le centre économique et culturel de la région. Ville de charme s'il en est, joliment disposée autour de son " Petit Toit d'Or ", elle est encadrée par plusieurs petits villages (Rum, Kematen, Völs et Zirl) qui sont autant d'occasions d'excursions.

Fin de journée dans les rues de Innsbruck.
Fin de journée dans les rues de Innsbruck.
Station de funiculaire d'Hhungerburg, à Innsbruck.
Station de funiculaire d'Hhungerburg, à Innsbruck.
HALL IN TYROLHaut de page

A 10 km d'Innsbruck, Hall était au Moyen Age la plus importante ville du Tyrol, rendue prospère grâce au commerce du sel. Elle a conservé non seulement une grande beauté (la vieille ville figure parmi les sites les mieux préservés du pays) mais également un solide attachement à ses traditions.

Le village de Fritzens, près de Hall et Innsbruck.
Le village de Fritzens, près de Hall et Innsbruck.

Ce village de montagne environné d'une nature splendide est un site très apprécié des vacanciers autrichiens été comme hiver.

Village d'Alpbach.
Village d'Alpbach.
KUFSTEINHaut de page

Kufstein est un véritable petit bijou architectural, qui ne doit pas faire oublier que la région regorge de sites naturels remarquables et de lacs qui ont de tous temps offert des implantations de choix pour églises, châteaux forts et villages. L'ambiance ici est typiquement tyrolienne.

Le village d'Ebbs, dans les environs de Kufstein.
Le village d'Ebbs, dans les environs de Kufstein.
SALZBOURGHaut de page

Salzbourg, la " ville du sel ", auquel elle doit sa fortune, est aujourd'hui surtout connue pour être la " ville de Mozart ". Chaque année, en été, la ville accueille effectivement l'un des plus grands festivals de musique au monde. Le cadre est on ne peut plus prestigieux, puisque les princes-archevêques de la ville, du temps de sa richesse, avaient fait appel aux meilleurs architectes et artistes de l'époque pour faire de Salzbourg une sorte de cité italienne dotée de majestueux palais et églises.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis