Le guide : EUROPE À MOTO : Le tour des Grampian Mountains

Guide

Le tour des Grampian Mountains

Parcours : 612 km (380,4 miles)Haut de page

Depuis Glasgow vous vous dirigerez tout d'abord vers la réserve nationale du loch Lomond, avant de faire le tour de la région d'Argyll par la côte. Ensuite, une longue route vous attend pour longer les trois lochs, dont le loch Ness, qui forment une ligne quasi continue entre l'Atlantique et la mer du Nord. Une véritable magie de paysages et de couleurs qui vous mènera à l'extrême pointe des Grampian Mountains, que vous contournerez en suivant la côte jusqu'à Aberdeen. Du grand air en perspective et une proportion d'ennui sur la route, réduite à néant.

ETAPESROUTESKM PARTIELKM CUMULMi PARTIELMi CUMUL
Glasgow00
HelensburghA82 puis A814363622,422,4
ArrocharA814276316,839,2
InverarayA83359821,860,9
LochgilpheadA834414227,388,3
ObanA8165719935,4123,7
Fort WilliamA828 puis A827227144,7168,4
InvernessA82 puis B86210437564,6233,1
ElginA966243738,5271,6
FraserburghA96 et A989753460,3331,9
PeterheadA90 et A9822856217,4349,3
NewburghA90 puis A9752959118,0367,3
AberdeenA975, A90 puis A922161213,1380,4
Le tour des Grampian Mountains
Le tour des Grampian Mountains

Peu de charme mais une porte d'entrée incontournable en Ecosse, et, en y regardant bien, une ville qui sait séduire par son dynamisme culturel et son agenda festif. Et peu à peu, le patrimoine industriel revalorisé finit par offrir des possibilités architecturales nouvelles à une ville qui ne manque jamais d'ambiance. Une effervescence permanente qui ne peut que plaire.

<p>Buchanan street, Glasgow.</p>

Buchanan street, Glasgow.

À voir / À faireHaut de page

La Glasgow School of Art et la Burrell Collection, deux immanquables de la ville, étaient en travaux courant 2018 et ne pouvaient être visitées. Leur réouverture est prévue fin 2019, voire plus tard, pour la première et courant 2020 pour la seconde. Renseignez-vous si vous êtes dans la ville pendant cette période.

HELENSBURGHHaut de page

Une jolie petite ville installée le long de la rivière Clyde. Ses maisons victoriennes et la Hill House signée par Mackintosh valent à elles-seules le détour.

INVERARAYHaut de page

La ville apparaît discrètement au détour des virages longeant le loch Finn. Dans ce petit port aux maisons blanches, le charme opère tout de suite, surtout hors saison, lorsque ses rues s'offrent sans retenue aux rares visiteurs.

LOCHGILPHEADHaut de page

En approchant de la ville, vous vous sentirez inévitablement dans la peau d'un Celte. Cimetières et mégalithes sont un lot commun dans les environs de cette petite ville.

Nichée au fond d'une baie, face à l'île de Mull et les Hébrides, Oban est un petit port de pêche paisible hors saison mais dont le charme double la population dès l'arrivée des beaux jours. La ville est également réputée pour son whisky...

FORT WILLIAMHaut de page

Fort William, seconde plus grande ville des Highlands après Inverness, en est incontestablement le hub touristique, avec Glen Coe au sud, la route des Îles à l'ouest, le loch Ness au nord et des montagnes à perte de vue à l'est, dont l'incontournable Ben Nevis.

<p>Paysage d'Ardnamurchan.</p>

Paysage d'Ardnamurchan.

À voir / À faireHaut de page
Le Ben Nevis

Le toit des îles britanniques n'est que grâce et gigantisme, au-dessus de Fort William et des Highlands. Absolument immanquable lors d'un séjour en Ecosse, nombreux sont ceux à l'inscrire sur leur to do list, simples touristes comme randonneurs avertis. Son sommet culmine à 1 344 mètres et est celui d'un ancien volcan. Sa première ascension connue remonte à 1771 et précéda une longue tradition qui attire chaque année près de 100 000 personnes. De 1883 à 1907, Ben Nevis fut le site d'un observatoire où des météorologues travaillèrent quotidiennement. Il n'en reste aujourd'hui plus que quelques ruines, mais c'est à sa présence que l'on doit la création du sentier toujours massivement privilégié aujourd'hui. Le Pony Track (ou Ben Path et Tourist Route) devait permettre à des poneys d'amener des vivres et du matériel à la station pour ravitailler ses résidents. Aujourd'hui emprunté par les marcheurs du monde entier, c'est l'itinéraire le plus rapide et le simple.

INVERNESSHaut de page

Capitale historique des Highlands, Inverness est à la fois un port commercial et un noeud routier important entre le nord et le sud de l'Ecosse. Rapidement peuplée par les Pictes, elle se développe au Moyen Age et est le théâtre de plusieurs batailles, dont celle de Culloden (1746) reste la plus illustre. Son château construit en 1836 domine le centre de ses belles pierres roses et on peut accéder au sommet pour bénéficier d'une superbe vue sur les alentours. A voir également, la cathédrale bâtie en 1869, sur Ardross Street.

<p>La ville d'Inverness.</p>

La ville d'Inverness.

À voir / À faireHaut de page

Pour changer des lochs, vous apprécierez certainement cette petite pause dans une ville qui a conservé son plan médiéval pour vous plonger dans la contemplation de la mer du Nord. A voir : la cathédrale, partiellement en ruine mais superbe, et, à 2,5 miles au nord de la ville, le Spynie Palace.

FRASERBURGHHaut de page

Fraserburgh est à la pointe nord-est du littoral de l'Aberdeenshire C'est le principal port de coquillages d'Europe et ses quais sont toujours animés par le ballet des bateaux. De longues et belles plages sablonneuses se succèdent au sud-est de la ville, de part et d'autre de Rattray Head, et la principale attraction est le très intéressant musée des phares : le Scottish Lighthouse Museum.

ABERDEENHaut de page

Ville grise ou verte selon que votre regard sera attiré par la pierre granitique de ses édifices ou la densité de ses parcs et plantations, Aberdeen est surtout la troisième ville d'Ecosse et le centre de production pétrolière du Royaume-Uni, dont le développement tient à son emplacement stratégique. Pour le visiteur de passage, elle sait offrir son plus beau visage, celui de ses plages, de ses falaises et de sa chaleureuse atmosphère nocturne.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis