Le guide : EUROPE À MOTO : Le nord de la Sicile : de Messine à Trapani

Guide

Le nord de la Sicile : de Messine à Trapani

Parcours : 446 km

Messine n'est certainement pas la porte d'entrée la plus séduisante de la Sicile. Mais passé ce cap, l'itinéraire le long de la côte nord vous mènera de découverte en découverte, avec de nombreux immanquables comme des ruines gréco-romaines, l'architecture de Palerme et bien sûr, entre les deux, les plages...

ETAPESROUTESKM PARTIELKM

Messine

0

Taormina

S114

50

50

Randazzo

S114 puis S120

44

94

Nicosia

S120

81

175

Castelbuono

S120 puis S286

60

235

Cefalu

S286 puis S113

22

257

Solunto

S113

63

320

Palerme

S113

18

338

Sferacavallo

Route littorale

14

352

Castellammare di golfo

S113 puis S187

54

406

Trapani

S187

40

446

Iti 21
Iti 21

Messine n'est pas spécialement une ville attrayante, mais ce sera un point de passage obligé si vous rejoignez l'île en ferrie depuis la Calabre. Au début du siècle dernier, un tremblement de terre suivi d'un raz-de-marée a détruit les neuf dixièmes des habitations (et tué 60 000 personnes). Ce qui avait survécu, et ce qui avait été reconstruit, a été en grande partie rasé par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Il ne reste donc que peu de patrimoine architectural à voir.

TAORMINAHaut de page

Pour consoler les visiteurs de la décevante Messine, Taormina semble mettre les bouchées doubles pour attirer et séduire. Trépidante et animée, riche d'un beau patrimoine, Taormina en a tant fait qu'elle est devenue une destination non seulement à la mode, mais aussi réputée qu'un Saint-Tropez. En été, les agoraphobes passeront leur chemin !

Taormina
Taormina
Dans les rues de Taormina.
Dans les rues de Taormina.
Ville de Taormina.
Ville de Taormina.
RANDAZZOHaut de page

Cette petite bourgade d'origine byzantine située en contrebas de l'Etna a toujours été épargnée par les éruptions. Elle a en conséquence conservé son aspect médiéval, avec une cathédrale normande et plusieurs petites églises siciliennes.

Coteaux de l'Etna à Randazzo.
Coteaux de l'Etna à Randazzo.

La ville se présente, surprenante, comme accrochée à quatre éperons rocheux avec, au sommet de l'un d'eux, les restes d'un château normand. Sur la place centrale du village, où tout invite à la promenade, ne manquez pas d'admirer l'église Saint-Nicolas.

Paysage du nord dans les environs de Nicosia.
Paysage du nord dans les environs de Nicosia.
CASTELBUONOHaut de page

Ce village vous donnera tout d'abord une sensation de déjà-vu. Il est effectivement apparu à l'écran dans Cinema Paradiso. Comme son nom l'indique, le bourg est surplombé par un imposant château médiéval.

La plage de Cefalù.
La plage de Cefalù.

L'image de la ville est commune à tous les catalogues de voyages, à tel point que vous aurez l'impression de connaître les lieux en arrivant. Cefalu est réputée grâce à sa plage, la plus belle de la côte nord pour certains.

Cefalu.
Cefalu.
Plage de Cefalù.
Plage de Cefalù.
À voir / À faireHaut de page

A une vingtaine de kilomètres de Palerme, Solunto abrite de très beaux vestiges gréco-romains sur les pentes du mont Catalfano, dominant la mer.

Les lecteurs des " Beati Paoli ", la saga de Luigi Natoli, retrouveront à Palerme aisément leurs marques. L'ambiance, l'atmosphère, les monuments : il vous faudra plusieurs jours pour venir à bout des trésors de la ville qui compte pas moins de 80 églises et 50 palais.

La baie de Palerme.
La baie de Palerme.
Palerme.
Palerme.
Eglise Saint-Mathieu à Palerme.
Eglise Saint-Mathieu à Palerme.
Piazza Pretoria à Palerme.
Piazza Pretoria à Palerme.
CASTELLAMMARE DI GOLFOHaut de page
<p>Port de Castellammare del Golfo.</p>

Port de Castellammare del Golfo.

Cette charmante petite ville était avant l'arrivée des Grecs sur l'île le port principal des villes d'Eriste et de Segeste, plus haut dans les terres. Le petit port et les ruelles de la ville vous ouvrent les bras pour une balade apaisante.

Castellammare del Golfo.
Castellammare del Golfo.

Phénicienne, carthaginoise, romaine, arabe, Trapani a l'âge vénérable de ces cités qui ont vu passer tant de civilisations différentes. Si les bombardements de la Seconde Guerre mondiale ont largement fait disparaître son patrimoine, il reste toujours de nombreuses traces de ce passé qui se noie dans le charme et l'authenticité d'une ville qui n'a rien perdu de sa joie de vivre.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis