Le guide : EUROPE À MOTO : De Vérone à Venise par le Sud Tyrol

Guide

De Vérone à Venise par le Sud Tyrol

Parcours : 450 km

Routes de montagnes, villages de charme et encore quelques lacs, ajoutez une touche de vallées verdoyantes et vous obtiendrez un circuit particulièrement agréable à parcourir à moto, la tête perdue dans les décors somptueux, avec les Dolomites en toile de fond. Surtout qu'il s'agit de faire ce détour pour relier deux des plus belles villes italiennes. La plus grosse étape, entre Castelrotto et Venise via les cols du Val Gardena constituera un pur moment de bonheur et de grand air.

ETAPESROUTESKM PARTIELKM CUMUL
Vérone0
TrenteSS129494
SegonzanoSP17 puis SP7123117
Lac de CaldaroSP71, SS612, SS48, SP127 et SP1455172
BolzanoSP14 puis SS4219191
CastelrottoSS12, LS24 puis SP6427218
Ortisei (Sant Ulrich)SP64 puis SS24211229
CanazeiSS242 puis SS4829258
PredazzoSS4827285
FeltreSS5077362
TréviseSR34855417
VeniseSS13, SR14 puis SR1133450
Les Dolomites

Les Dolomites (Dolomiti) s'élèvent en Italie dans les régions du Trentin-Haut-Adige et de la Vénétie. Ces magnifiques pitons rocheux sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2009. La Marmolada (3 343 mètres), à une dizaine de kilomètre au sud-est de Canazei, est le point culminant du massif. En été, il y pleut beaucoup, d'où des alpages très verts, mais un inconvénient pour les motards en goguettes. Côté visites, des traces de la Première Guerre mondiale sont encore visibles à certains endroits (fortifications, tunnels dans la roche) et de nombreux hommages sont rendus dans les villes et villages traversés aux participants de ce conflits (musées, mémoriaux divers). Au sud du massif, dans la région de Belluno, le parc national des Dolomites Bellunesi est un formidable espace protégé de 310 kilomètres carrés réservé à la découverte de la nature.

De Vérone à Venise par le Sud Tyrol
De Vérone à Venise par le Sud Tyrol

Vérone est plus qu'une ville, c'est une histoire d'amour, mise en scène par un Anglais qui n'y avait jamais mis les pieds : William Shakespeare. On raconte que, en Italie, il faut voir Rome et Vérone. Des milliers de touristes se le disent chaque année, arpentant ses ruelles bordées de façades tour à tour Renaissance ou médiévales avant d'assister à un opéra de plein air dans l'amphithéâtre romain.

Charnière entre le monde germanique et le monde latin, Trente joua un rôle majeur tout au long de l'histoire, mais le plus important reste le concile oecuménique dit de Trente (1545-1563) qui rendit la ville célèbre aux yeux du monde. Ce vaste rassemblement des plus grands représentants de l'Eglise, qui s'est déroulé sur près de vingt ans, posa les bases d'un nouveau catholicisme face à la réforme protestante. C'est en effet de l'époque Renaissance, puis du XVIIe siècle, que Trente tient ses monuments les plus majestueux. C'est aujourd'hui une ville étudiante, vivante et agréable à vivre où se marient harmonieusement la mise en valeur du patrimoine ancien et le développement d'une culture contemporaine de qualité. Avec un peu de temps, outre le château et la Grande Place (Piaza Duomo), allez voir - ou visiter - le Musée des sciences (Muse). Inauguré en 2013, il se situe à l'intérieur de l'ancienne zone Michelin et constitue une audacieuse réalisation futuriste.

SEGONZANOHaut de page

Ce village de la vallée de Cembra est surtout connu pour ses pyramides de terre, gigantesques champignons dus à l'érosion des eaux sur une butte morainique. Elles ont la forme d'un cône étroit surmonté généralement d'un bloc de rocher.

LAC DE CALDAROHaut de page

Situé au creux d'une combe verte, riche en vignobles et en arbres fruitiers, s'étend le lac de Caldaro, le plus chaud de tout le sud-Tyrol en raison d'une faible profondeur qui n'atteint jamais plus de 4 m. C'est un lieu idéal pour les amoureux de sports nautiques, voile et planche à voile. Les pêcheurs y trouveront aussi leur bonheur après un détour par l'office du tourisme pour un permis journalier.

Au coeur d'une profonde vallée, au croisement des vallées de l'Adige, de la Talvera et de l'Isarco, la capitale du Sud-Tyrol est une ville agréable avec ses plateaux verdoyants et les orgueilleux Dolomites ceinturant l'horizon. Une véritable carte postale ! Les plus belles vallées alpines sont accessibles en moins d'une demi-heure ce qui en fait un point de départ rêvé pour multiplier les excursions à la découverte du Tyrol italien.

Ce plateau, au pied de la montagne symbole du Haut-Adige, le Sciliar, est sans doute le plus réputé d'Europe : il s'agit du plus grand alpage d'altitude d'Europe avec 52 km² de vastes pâturages et de petits bois.

CASTELROTTOHaut de page

Dans ce petit village au centre-ville piétonnier, toutes les ruelles semblent rayonner à partir du clocher de l'église, que l'on aperçoit de loin, et autour duquel sont massées toutes les habitations. Charme assuré !

VAL GARDENAHaut de page

Dans cette vallée, trois petites bourgades (Ortisei, Santa Cristina Valgardena, Selva di Val Gardena) ont fini par former un semblant d'agglomération très prisée pour la beauté de son site et la qualité de son environnement. La plupart des maisons sont des résidences secondaires, et les hôtels sont légion. C'est pourtant un passage obligé pour partir à la découverte du versant droit de la vallée, où se nichent encore quantité de petits villages plus authentiques. L'artisanat local, le bois sculpté, est très réputé et a fait connaître la vallée dans le monde entier.

ORTISEI (SANT ULRICH)Haut de page

Cette station de villégiature et de sports d'hiver (1 236 m) est la commune principale de la région. Le travail du bois est ici une activité qui se transmet depuis le XVIIe siècle, symbole de la vocation artistique de la région, célébrée au musée de Val Gardena.

Ce village est situé en plein coeur des Dolomites, dans une des plus belles vallées de toute la chaîne des Alpes : la vallée de Fiemme et de Fassa. Il est entouré de forêts de hêtres et de sapins, de prairies et de falaises tombant à pic.

Cette jolie ville est agrippée à un éperon rocheux et clôturée par un bel arc de cercle montagneux, les Dolomites de Bellunesi. L'influence de Venise y est très sensible, dans ses édifices comme dans le parler de ses habitants.

Ce lieu unique au monde, bâti sur 118 îlots quadrillés par un réseau de canaux, est posé au milieu d'une lagune de 50 km de long et de 15 km de large. Avec ses 416 ponts et ses myriades de canaux, Venise n'est a priori pas une ville étudiée pour la moto (ni pour les voitures puisqu'on ne peut y pénétrer en véhicule). Pourtant, comment ne pas boucler ce superbe itinéraire à travers les grands lacs en descendant de la selle le temps de visiter la plus romantique des villes italiennes ? Et bien sûr, si vous êtes de passage en février, profitez-en pour vivre à fond le carnaval qui attire chaque année des milliers de personnes du monde entier.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis