Le guide : AMATEUR DE CHAMPAGNE : Le champagne insolite

Guide

Le champagne insolite

Le champagne dans les inaugurations

Il est d'usage de célébrer une inauguration, le lancement d'un nouveau bateau ou d'un avion en fracassant contre le nouvel équipement une bouteille de champagne. Il est naturellement d'usage de poursuivre la manifestation en en buvant un peu.

Le Titanic. Pour éviter toute angoisse des passagers ou de l'équipage, le propriétaire du bateau refusa que le Titanic soit baptisé, comme de coutume, par une bouteille de champagne, arguant que, si par hasard l'événement ne se déroule pas comme prévu, que la bouteille ne se casse pas, par exemple, les superstitieux y verraient un mauvais signe.

Le France. Le 11 mai 1960, lors du lancement du paquebot France, en présence du général de Gaulle et de son épouse, c'est une bouteille de Charles Heidsieck qui servit au baptême, lancé par Yvonne sur le beau navire.

Le Queen Mary II. Lors de l'inauguration du Queen Mary 2 par la reine Elizabeth, le 8 janvier 2004, c'est un jéroboam de Veuve Clicquot qui se fracassa sur la coque du beau navire.

Le Costa Concordia. Le bateau naufragé en janvier 2012 avait quant à lui bien été baptisé au champagne, en septembre 2005. La bouteille ne s'était pas cassée...

Champagne : beauté et soinsHaut de page
Le champagne, bon pour la santé...Haut de page

On ne reviendra pas sur le paradoxe français et l'effet bénéfique d'une consommation limitée de vin selon des études scientifiques sérieuses, et qui s'opposent naturellement aux conclusions non moins sérieuses des spécialistes des dangers de l'alcoolisme ; Néanmoins, on peut avancer deux arguments qui, s'ils ne sont pas définitifs, font avancer un peu la question en faveur de quelques bulles. Les bulles, justement, sont du gaz carbonique, dont les effets, ainsi en dose faible, sont très positifs sur l'organisme. Comme par ailleurs le champagne est un des vins qui contient le moins de sulfite, on peut conclure qu'il a les qualités requises pour ne pas altérer la santé. Pour ce qui est de l'abus, la défense est peut-être un peu de mauvaise foi, mais on a rarement vu des alcooliques imbibés au champagne du matin au soir ; Question d'économie, certes, mais aussi de goût, d'image et bêtement de consommation, toutes ces bulles ne facilitant pas l'ingestion de grandes quantités. Décidément, le champagne est un produit à usage exceptionnel...

Champagne, soins, entretien et beautéHaut de page

On trouve aujourd'hui dans le commerce des produits dérivés à base de champagne. Sans parler de la vinothérapie (bains, massages, cosmétiques à base de marc, pulpe, raisin et vin), il existe des crèmes à base de champagne, du dentifrice au champagne... Certaines marques ont même toute une gamme de produits de beauté à base de champagne. L'un des premiers à faire une utilisation insolite du champagne fut le célèbre George Brummel, surnommé Beau Brummel, prince des élégances au XIXe siècle (il faut voir l'adaptation cinématographique de sa vie avec un Stewart Granger resplendissant dans le rôle-titre). Celui qui mettait chaque jour cinq heures à s'habiller, faisait briller ses chaussures à la mousse de champagne, ce qu'il recommandait à tous ses amis. Une firme finit d'ailleurs par s'emparer du " brevet " en produisant un cirage à base de mousse de champagne et de confiture d'abricot...

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis