Le guide : FRANCE CAMPING CAR : Petit lexique du camping-cariste

Guide

Petit lexique du camping-cariste

Absorption : Système utilisé par la majorité des réfrigérateurs qui fonctionnent ainsi sur plusieurs modes  : 220V, 12V, gaz.

Air pulsé : Air capté par une turbine et redistribué à travers la cellule.

Aire de services : Emplacement spécifiquement réservé aux camping-cars. Un espace pour vidanger les eaux usées et les toilettes chimiques, un point d'eau pour remplir le réservoir d'eau propre, parfois une alimentation électrique. Le stationnement y est souvent autorisé, mais la fonction de base de l'aire de services est l'étape technique.

Autocaravane : Nom officiel du camping-car.

Auvent : Abri juxtaposé qui augmente l'espace de vie du camping-car.

Baie : Toute fenêtre fixe, ouvrante ou coulissante de la cellule du camping-car. La fenêtre peut être en verre ou acrylique.

Baquet de stabilisation : Sorte de vérin permettant de stabiliser le camping-car à l'étape.

Barre antiroulis : Barre placée sur l'essieu arrière pour augmenter la stabilité du véhicule dans les virages.

Base : Nom parfois donné au porteur supportant la cellule.

Batterie auxiliaire : Batterie destinée à produire de l'énergie.

Batterie moteur : Accumulateur servant à lancer le démarreur.

Boiler : Réservoir intégré au chauffe-eau permettant de stocker l'eau à chauffer ou déjà chauffée. Chauffe-eau à gaz.

Capucine : Avancée réservée aux couchages au-dessus du toit du porteur dans certains modèles de camping-cars. Elle reçoit en générale un couchage deux places. Une capucine désigne les campings-cars de ce type.

Cellule : Partie aménagée du camping-car. En opposition au porteur, la partie mécanique. C'est la partie habitable du camping-car, la zone de conduite étant exclue.

Chauffage : A convection, combiné ou chauffage central, le chauffage garantit avec une bonne isolation un confort d'utilisation lors des périodes froides.

Châssis : Partie du porteur (utilitaire) sur laquelle vient se fixer ou se greffer la cellule. C'est l'ensemble de l'armature et des pièces supportant la carrosserie d'un camping-car.

Coffre à gaz : Rangement destiné à recevoir une ou deux bouteilles de gaz liquéfié.

Convertisseur : Montage permettant de transformer le courant 12V continu d'une batterie en 220V. Le contraire d'un transformateur.

Double-plancher : Doublage du châssis d'origine pour améliorer l'isolation du véhicule et abaisser son centre de gravité.

DRIRE : Directions Régionales de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement. L'organe administratif qui homologue les camping-cars. Point de passage obligé lors de l'aménagement d'un fourgon par vos soins.

Eaux grises ou eaux usées : Les eaux grises correspondent aux eaux issues de la vaisselle ou de la toilette (lavabos, douche) ainsi qu'aux eaux de lessive. Récoltée dans le réservoir d'eaux usées.

Eaux noires : Les eaux noires correspondent aux déjections contenues dans la cassette des toilettes.

Eau propre : Eau "  potable  ", destinée à la cuisine, la salle de bains et éventuellement à la consommation.

Ecran isotherme : Utile pour vous protéger du froid et de la chaleur.

Empattement : Distance séparant les essieux avant et arrière du véhicule.

Etanchéité : A surveiller en permanence. Vérifier l'état des joints.

Fourgon aménagé : Utilitaire de série aménagé en camping-car.

Garde au sol : Distance entre le bas de caisse du camping-car et le sol.

Gaz : Essentiel dans un camping-car. Usage de bonbonnes pour le chauffage, le réfrigérateur et le boiler.

GPL : Gaz de Pétrole Liquéfié. Disponible sur les camping-cars comme carburant.

Groupe électrogène : Générateur d'électricité indépendant. Très utile pour utiliser votre camping-car en hiver. Malheureusement encombrant et bruyant...

Hivernage : Saison durant laquelle le camping-car n'est pas utilisé pendant une longue période.

Intégral : Camping-car entièrement recarrossé.

Inverseur : Système gérant l'arrivée de gaz entre deux bouteilles.

Isolation : Capacité à conserver la chaleur ou le frais à l'intérieur de la cellule. De l'isolation dépend en partie le confort thermique du véhicule.

Lanterneau : Aération située dans le plafond des camping-cars.

Odeurs : Elles proviennent du réservoir à eau sale et des toilettes. Utiliser de l'eau de Javel dans les tuyaux d'évacuation toutes les trois vidanges.

Panneaux solaires : Complément de fourniture électrique. Excellent comme source énergétique d'appoint.

Pompe à eau : Assure le débit et la pression suffisante en eau dans l'habitacle. Primordiale. La pompe à eau de la cellule permet d'alimenter en eau les différents postes de la cellule, à savoir les robinets de cuisine de douche et de lavabos ainsi que la chasse des toilettes. Elle peut également alimenter un robinet d'extérieur du camping-car.

Porte-à-faux : Distance entre l'essieu arrière et l'arrière du véhicule.

Porteur : Véhicule de base utilitaire avant son aménagement en camping-car. C'est le véhicule (bloc moteur + châssis) servant de base à la construction du camping-car.

Profilé : Type de camping-car. Le recarrossage n'est pas total comme sur l'intégral, mais le lit capucine disparaît. Meilleur aérodynamisme que la capucine.

Soute : Grand espace de rangement situé à l'arrière du véhicule et accessible par l'extérieur.

Suspensions : Système d'amortissement des aspérités de la route. Les suspensions de camping-car ont le plus souvent été modifiées pour augmenter le confort.

Vidange : Changement de l'huile moteur. Dans le cas du camping-car, on parle de vidange des eaux usées lorsqu'on se déleste des eaux grises (mais pas n'importe où).

Voie avant/arrière : Largeur entre les roues d'un essieu. Voie avant et voie arrière ne sont pas systématiquement identiques.

WC chimiques : Toilettes permettant de dégrader chimiquement les matières, qui s'évacuent par une cassette ou directement.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis