Le guide : FRANCE CAMPING CAR : Aménager son camping-car

Guide

Aménager son camping-car

Votre camping-car ressemble à une petite maison sur route et sur roues. La créativité des architectes d'intérieur de camping-car vous étonnera par l'intelligence des rangements et les nombreuses réussites en termes d'ergonomie. Si le choix d'un modèle s'arbitre en fonction du porteur et des performances mécaniques, il ne faut pas négliger l'aménagement intérieur, synonyme de votre confort au quotidien.

La literieHaut de page

Importante, voire capitale  ! N'oubliez jamais que vous passez le tiers de votre temps à dormir et que les vacances peuvent être facilement gâchées par des nuits de sommeil agité. Sans compter les risques encourus sur la route par un conducteur aux paupières lourdes...
Le lit, ou plutôt son positionnement, décide souvent de tout l'aménagement intérieur. Il tient donc une place prépondérante dans la cellule. Il en existe de plusieurs sortes  :

Lit de capucine  : lit positionné au-dessus de la cabine, fixe. Seulement sur les modèles à capucine.

Lit permanent  : généralement positionné à l'arrière de l'habitacle, le lit permanent rencontre un succès de plus en plus grand, surtout sur les profilés. Si le lit de milieu est la solution la plus encombrante, elle est également la plus confortable.

Lit de cabine ou de pavillon  : lit qui se replie au plafond. Son inconvénient principal, c'est qu'il nécessite une manipulation quotidienne. En revanche, l'avantage, c'est que le couchage est confortable.

Lit dînette  : de moins en moins présent sur les véhicules récents, le lit dînette résulte de la transformation du coin salon. Pas toujours très adapté aux personnes au sommeil léger, il nécessite un démontage et remontage quotidien.

Lits superposés  : le paradis des enfants  ! Avec un encombrement minimum, les lits superposés représentent la solution optimale pour loger deux enfants.

Un mot sur les lits jumeaux, de plus en plus souvent mis en avant par les constructeurs. La largeur standard d'un lit double dans un camping-car est de 130 cm ou 140 cm. Petit, donc, en comparaison des 160 cm ou 180 cm que l'on peut avoir chez soi. Partant de ce constat, pourquoi ne pas opter pour deux lits jumeaux, généralement de 80 cm de large  ? Ce qui vous éloignera quelque peu de votre moitié, mais améliorera la qualité de votre sommeil.

Nos conseilsHaut de page

Attention aux mousses de matelas de mauvaise qualité, aux coussins qui forment un couchage d'épaisseur différente, aux lits qu'il faut escalader pour accéder à un autre espace. En revanche, il est agréable de disposer de vide-poches à côté des couchages, comme d'un spot lumineux par personne. Pensez à bien ventiler l'espace sommeil et aménagez pour plus de confort une arrivée d'air chaud au niveau du sommier.

La cuisineHaut de page

De grands progrès ont été réalisés dans la conception du bloc-cuisine, pas forcément en gain de place, mais en fonctionnalité. Si vous partez en été, un barbecue est un excellent moyen d'agrandir votre espace cuisine en le projetant à l'extérieur. La gazinière possède deux, trois ou quatre feux selon les modèles. Le bac évier peut être dissocié ou d'un seul tenant avec la gazinière.

Sur un fourgon où la place libre est rare, des éléments encastrés permettent d'agrandir le plan de travail. Une rallonge articulée permet également un gain de place.

Ne pas hésiter a opter pour de grands rangements. Les ustensiles des cuisines sont vite volumineux, exemple : une cocotte minute a un diamètre de 32 cm pour une hauteur de 20 cm.

Prévoir un placard pour la poubelle, c'est plus joli qu'un sac plastique accroché à l'extérieur des meubles.

En cas de placard profond mieux vaut utiliser des tiroirs fils coulissants.

Penser à l'aération (soit baie vitrée, soit la cuisine proche de la porte latérale ou une hotte aspirante).

Les meubles de cuisineHaut de page

Les meubles " bas " sont posés à même la cellule. Ils contiennent généralement les denrées (pâtes, riz, boîtes de conserve...). Les meubles " hauts " sont pour leur part destinés à la vaisselle et à la batterie de cuisine. Pas besoin d'être équipé comme à la maison, bien sûr, mais quelques poêles, casseroles à manche amovible, bols, tasses, saladiers, et pourquoi pas un autocuiseur, semblent composer une base minimale. Un tiroir est généralement prévu pour les couverts et les petits ustensiles (ouvre-boîtes, briquet, tire-bouchon, économe...).
Les tiroirs et les meubles hauts sont sécurisés par des systèmes de fermeture à activer lors des trajets. Néanmoins, cette précaution ne vous épargne pas de bien caler les assiettes et les verres dans les meubles de rangement, ainsi que les aliments dans le réfrigérateur. Précaution élémentaire qui vous évitera bien des désagréments à l'étape  !

Le réfrigérateurHaut de page

Rassurez-vous, les réfrigérateurs des camping-cars actuels permettent de stocker de nombreuses denrées  ! Le réfrigérateur, pour une utilisation familiale 85 litres est un minimum. Certains ont une capacité de 180 litres, mais des volumes de 130 litres ou 150 litres sont plus communs et déjà suffisants. Une option intéressante consiste à choisir le volume du réfrigérateur de manière à ne pas avoir besoin de ravitailler le temps d'un week-end. Gardez toujours à l'esprit que plus le réfrigérateur est imposant, plus la consommation en gaz et en électricité est importante. A vous de trouver le bon compromis entre autonomie et taille. Les réfrigérateurs fonctionnent majoritairement sur le principe de l'absorption, c'est-à-dire qu'ils utilisent alternativement le gaz, le 220 V et le 12 V comme source d'énergie. De nombreux modèles sont combinés avec un congélateur.

Un réfrigérateur à compression est assez utilisé dans le milieu des fourgons, en dehors des performances en termes de froid et de l'insensibilité à l'inclinaison, il présente l'avantage d'avoir besoin de peu d'aération. En effet, la structure des nombreux renforts de carrosserie complique la mise en place de ces grilles d'aération. Par contre, il est nécessaire d'avoir une bonne autonomie électrique.

Pratique dans une cuisine, mais consommateur d'électricité. Il peut être parfois difficile à trouver un emplacement dans la cuisine. Pourquoi ne pas opter pour un four à gaz  ? Certains mini-fours encastrables se révèlent également très pratiques. Ils permettent de réchauffer une tarte ou un gratin.

La hotteHaut de page

Hyper utile, n'oubliez pas que vous occupez un espace réduit  ! La présence d'une hotte peut vous éviter les odeurs de cuisson à l'intérieur de la cellule. Si vous ne possédez pas de hotte, ouvrez la fenêtre.

Nos conseilsHaut de page

Prévoir une bonne aération plus une hotte aspirante, si possible disposer d'un plan de travail suffisamment grand. Des placards équipés de retenues pour la vaisselle, des rangements encastrés, des placards bas qui peuvent contenir casseroles et cocotes sont un must. Evitez d'acheter une table de cuisson trois feux qui n'accepte que deux casseroles par manque d'espace, des placards bas qui nécessitent de vous accroupir pour y accéder, et des tiroirs sans verrouillage.

Le cabinet de toiletteHaut de page

Le cabinet de toilette occupe une place restreinte dans un camping-car, même si les standards de confort ont évolué dans le bon sens ces dernières années. Vous pouvez choisir entre un cabinet de toilettes de plain-pied dans l'espace de vie ou situé derrière une porte coulissante.
La cabine de douche, en plastique thermoformé, s'intègre ou non dans le cabinet de toilettes. Le lavabo, également en plastique thermoformé, doit présenter d'astucieux rangements. L'eau chaude est apportée par un chauffe-eau de type boiler ou combiné, qui fonctionne seul ou avec le chauffage.

Prévoir un volume suffisant pour la douche. L'objectif : pouvoir se savonner et se rincer sans taper de partout.

Comme la cuisine, penser à l'aération. L'idéal est un lanterneau. Un lanterneau translucide sur le toit, amène assez de lumière et évite les ombres chinoises d'une baie vitrée opaque.

Pour les petits véhicules, une salle de bains avec cloison amovible est idéale pour gagner de la place. Un couvercle sur le bac à douche et un wc portable que l'on range dans un placard et ainsi on ne remarque plus rien.

La mode pour la douche séparée dans les camping-cars est difficilement réalisable dans un fourgon aménagé.

Vous pouvez aménager un bac à douche avec deux bondes d'évacuations. Il est rare que le véhicule soit stationné horizontalement.

Pensez à mettre un sèche-serviette à l'abri des éclaboussures de la douche.

L'accès pour sortir la K7 des wc lors des vidanges doit être simple et pratique.

Il existe deux types de sanitaires  :

des wc de type nautique, comme dans la plaisance, raccordés à une fosse extérieure  ;

des wc de type chimique, munis d'une cassette extractible à vider dans des fosses appropriées (la plupart des aires de services en proposent).

Nos conseilsHaut de page

La dimension de la salle d'eau doit permettre d'utiliser les wc sans souffrir du manque d'espace. Un bac douche équipé de deux bondes, installées chacune à l'opposé, permet un meilleur écoulement. Poser des siphons sur les évacuations permet de lutter contre les mauvaises odeurs. Pour augmenter le confort, pensez à installer un porte-serviette à l'écart de la douche, un rideau de douche, une armoire, un miroir, une baie ouvrable ou une aération basse. Favorisez une hauteur suffisante pour se shampooiner sans se contorsionner.
A éviter  : une douchette fixée sur le lavabo, pas pratique. A proscrire également  : un éclairage insuffisant, des wc trop hauts et, surtout, une mauvaise étanchéité du local.

Le coin repasHaut de page

Favorisez la convivialité, choisissez un espace où tous les occupants du camping-car peuvent prendre leurs repas ensemble.

La mise en place doit rester simple et la table doit être stable. En cas de maxi-salon bien penser à la rotation des sièges cabines, à ce que l'assise soit à la même hauteur que la banquette. L'accès à la table pour le fauteuil passager nécessite parfois une rallonge.

Penser à l'éclairage, au moins deux spots. Mais, un toit dôme est appréciable car il apporte une grande clarté.

Pratiques, les fauteuils de cabine qui pivotent. Si vous choisissez un lit de pavillon escamotable, baissez-le et regardez s'il est possible ou pas, de rester assis dessous autour de la dînette.
En revanche, attention aux tables branlantes, aux banquettes trop profondes et aux sièges de cabine qui ne sont pas à la même hauteur que les banquettes.

Les rangementsHaut de page

Les rangements sont essentiels dans un camping-car ou plutôt, le fait de ranger  ! L'espace réduit nécessite de l'organisation et de l'ordre. Et lors des trajets, des objets bien à leur place évitent un mauvais chargement. Le nombre de rangements, leur bonne intégration dans l'espace habitable, leur facilité d'accès sont autant de points à surveiller. Pour les vêtements, on peut trouver des penderies à bord. Il est possible de rajouter des meubles multipoches dans le cabinet de toilette. Les banquettes et les dessous de lit révèlent d'intelligents coffres.
De série, les camping-cars proposent des rangements extérieurs  : les soutes. Ainsi, l'arrière d'un camping-car propose un très grand espace capable de contenir trois vélos. Sur certains modèles, vous accédez également à la soute en soulevant le lit depuis l'intérieur. Pratique. Une grande soute, pourquoi pas, mais gardez à l'esprit que l'espace intérieur du camping-car est réduit du volume de la soute. Des possibilités de rangement additionnel existent  : porte-vélos, coffres de toit ou coffres arrière amovibles.

Les accessoiresHaut de page
JSA

A l'usage, vous aurez envie d'aménager votre camping-car pour en augmenter le confort. Si certains accessoires peuvent sembler futiles, d'autres sont indispensables, notamment en matière de ravitaillement et de sécurité.
Au rayon des indispensables, il faut une boîte à outils, un tuyau pour faire le plein d'eau, un raccord électrique, des béquilles pour stabiliser le véhicule à l'étape.
Ne partez pas sans une table et des chaises d'extérieur (logeables dans la soute). Installez un auvent, utile comme pare-soleil mais également en cas de pluie, ne serait-ce que pour créer une zone sèche devant le camping-car. Attention au vent, car les rafales peuvent bien emporter un auvent. Pas idiot de doter son véhicule d'arrêts de porte et de penser à prendre des produits d'entretien.
En matière de sécurité, une alarme de gaz et un détecteur de fumée vous rassureront. Prenez à bord un kit de secours et une boîte à pharmacie. Des rétroviseurs spéciaux existent si vous considérez que ceux montés d'origine sur le camping-car doivent être améliorés.
Contre le froid ou le chaud, vous trouverez de nombreux chauffages et climatiseurs. Voire des rafraîchisseurs d'air.
Des panneaux opaques isothermes sont bien utiles quand le soleil tape et que l'on souhaite préserver une certaine fraîcheur à l'intérieur du véhicule... sans climatiseur.
Un petit transformateur est d'un grand secours à bord. Problème, son encombrement. Des panneaux solaires se branchent sur la batterie auxiliaire, une pile à combustible augmentera votre autonomie en électricité. Pour le gaz, pensez à vos robinets et à prendre à bord des raccords internationaux en cas de voyage à l'étranger.
En matière d'audio et de vidéo, les équipements actuels assurent un confort identique à celui de votre domicile (écrans plats, décodeurs TNT, antennes satellites, autoradios, lecteurs dvd, Wifi pour votre ordinateur portable). Seule contrainte, la consommation électrique de ces appareils.
Pensez à des chaînes si vous aimez partir en hiver et à un barbecue si, pour vous, balade rime avec grillade.
Au niveau de la décoration, vous pouvez changer les robinets, ajouter des rideaux, fixer un porte-serviettes, poser un marchepied extérieur. Installer une baie (vitrée) supplémentaire est une alternative intéressante car elle permet le dégagement d'une vue et l'entrée de la lumière.
N'oubliez pas votre navigateur GPS si nos itinéraires détaillés ne vous suffisent pas. Une lanterne prolongera vos soirées à l'extérieur et une moustiquaire vous tiendra à l'abri des insectes. La vidéo de recul s'impose pour ceux qui ne veulent pas érafler leur pare-chocs arrière. Si la soute est pleine, optez pour le porte-vélos. Une échelle amovible est indispensable, encore plus si vous avez fixé un coffre d'appoint sur la galerie du toit.
Pour améliorer le confort global du véhicule, JSA propose un système exclusif d'amortisseurs pour utilitaires. AL-KO présente des châssis adaptés aux camping-cars. A noter que ces dernières années, les constructeurs de porteurs ont travaillé dans le sens d'un meilleur confort à bord.
Quand on parle d'accessoires, vous le voyez, les possibilités d'amélioration du camping-car sont quasi infinies et la liste que nous vous présentons est loin d'être exhaustive. Consultez les sites d'accessoiristes ci-dessous pour trouver LE système qui manque à votre camping-car.

EAC
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis