Le guide : FRANCE À MOTO : De Quimperlé à la vallée du Blavet

De Quimperlé à la vallée du Blavet

Des petites routes comme on les aime, avec juste ce qu'il faut de virages et de nature. L'arrière-pays de Lorient est une région magnifique où l'on prend vraiment beaucoup de plaisir à rouler, sans circulation ni traversée de grandes villes. De Pontivy, l'ancien fief de la famille des Rohan, à Pont-Scorff, vous parcourrez la vallée du Blavet, où châteaux, chapelles, églises, calvaires et maisons de caractère se succèdent. La route est assez tortueuse et les bifurcations fréquentes : lâchez la poignée de gaz et restez vigilant !

De Quimperlé à la vallée du Blavet
De Quimperlé à la vallée du Blavet
Quimperlé
Quimperlé
QuimperléHaut de page

Le nom Quimperlé vient de kemper, qui signifie " confluent " en breton, et de Ellé, une des rivières qui traversent la ville. La ville se situe en effet au point de confluence de l'Ellé et de l'Isole. Celles-ci se rejoignent pour donner naissance à la Laïta, une ria longue d'une quinzaine de kilomètres soumise à la marée, qui fut navigable et permit à Quimperlé d'être un port de mer. La ville basse s'est développée autour de l'église Saint-Colomban dont il ne subsiste plus qu'une façade, et de l'abbaye bénédictine Sainte-Croix de Quimperlé, tandis que la ville haute s'est développée autour de l'église Saint-Michel et de sa place. De l'une à l'autre, ce ne sont que pittoresques ruelles, escaliers pavés, ponts et passerelles que vous prendrez plaisir à emprunter.

KernasclédenHaut de page

Cette petite commune est surtout connue grâce à sa belle église, joyau de l'art gothique.

Pontivy a été fondée au VIIe siècle par le moine Ivy, venu d'outre-Manche. Il fit construire un pont sur le Blavet, d'où le nom de la ville : Pont-Ivy. L'histoire de Pontivy est liée à celle de la famille des Rohan, du XIIe siècle jusqu'à la Révolution. En effet, la maison des Rohan a profondément marqué la ville, dans sa chronologie comme dans sa physionomie. Sous l'Empire, Napoléon Ier fit construire une nouvelle ville aux rues rectilignes, à côté de l'ancien Pontivy. La cité prit alors le nom de Napoléonville. Sous-préfecture, la ville compte aujourd'hui près de 15 000 habitants.

Le château des Rohan à Pontivy
Le château des Rohan à Pontivy
RostrenenHaut de page

Capitale du pays Fisel sur le territoire du Kreiz-Breizh, le site fut occupé par les Romains jusqu'au IIIe siècle, mais la ville ne fut fondée qu'au IXe siècle, lorsque fut édifié le château de Rostrenen. Les guerres de la Ligue seront fatales pour la forteresse. Assiégée par les troupes du duc de Mercoeur, elle est incendiée et détruite. Il n'en restera que des ruines que Henri IV ordonnera de démolir en 1604. Le château qui lui succéda au XVIIIe siècle fut à son tour détruit en 1951 et remplacé par les bâtiments de la Poste actuels.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis