Le guide thématique Petit Futé FRANCE À MOTO : Du plateau de Millevaches à la Dordogne

Du plateau de Millevaches à la Dordogne

Le plateau de Millevaches occupe la partie orientale des monts du Limousin, eux-mêmes appartenant au Massif central. Il s'étend sur la majeure partie de la Corrèze à une altitude moyenne de 600 m. Son point le plus élevé est le mont Bessou (976 m), au nord de Meymac. Le paysage est composé de nombreux lacs, de tourbières, dont celle de Longéroux, au nord-ouest du circuit, de landes sèches à bruyères, de forêts et de prairies. Il est donc très vert... et le climat relativement humide. Il est préférable de préparer votre randonnée en incluant vos affaires de pluie ! A la sortie du Parc naturel du plateau de Millevaches, Ussel constitue la plus grande ville du parcours. Suivez la D45 pour atteindre la Dordogne à Bort-les-Orgues. Allez jeter un oeil au château de Val avant de reprendre la route qui longe les gorges via les curiosités que sont les Orgues et le site de Saint-Nazaire, près de Saint-Julien-près-Bort, qui offre un très beau panorama sur le confluent de la Dordogne et de la Diège. Faite ensuite, si vous le souhaitez, le tour du lac de la Triouzoune. Continuez votre route par la belle route des Ajustants jusqu'au barrage de l'Aigle, dit également " barrage des Résistants " et construit de 1941 à 1945. Le retour vers Meymac s'effectue par Egletons, sur un itinéraire moins intéressant mais assez rapide.

Du plateau de Millevaches à la Dordogne
Du plateau de Millevaches à la Dordogne
Bort-les-OrguesHaut de page
Le lac et le barrage de Bort-les-Orgues

Le lac de Bort est un lac de retenue de 1 072 ha, à l'immense capacité (477 millions de m3), ce qui le place en seconde position des lacs français, après celui de Serre-Ponçon. Il mesure 21 km de long, jusqu'à 1 km de largeur et atteint, par endroits, une profondeur de 110 m. Il est alimenté par la Dordogne et une dérivation de la Rhue. On peut le parcourir en bateau et visiter l'usine hydroélectrique d'EDF. Le belvédère des Aubazines, aménagé sur la D979, à 2 km du barrage, donne une vue imprenable sur le lac, le barrage et le château de Val. La construction du lac et du barrage s'est étalé de 1942 à 1951 et a imposé l'inondation de trois villages (Port-Dieu, Mialet et Singles).

SérandonHaut de page
La route des Ajustants

C'est à Sérandon que commence la route touristique des Ajustants, taillée à flanc de rocher, et qui longe la Dordogne sur sept kilomètres. Le nom de cette route vient du verbe occitan "ajostar", qui signifie assembler, réunir, et désigne le confluent de la Triouzoune et de la Dordogne, que vous traverserez à l'issue du tracé.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté