Le guide : FRANCE À MOTO : De la Vézère aux Monédières

De la Vézère aux Monédières

Un coup de coeur particulier pour ce circuit corrézien qui donne l'occasion de plusieurs haltes ou visites remarquables. Alors que la partie nord-est, où se situe le massif des Monédières, est progressivement occupée par les landes et les tourbières, le pays de Tulle, au sud, offre un paysage de vallées encaissées, avec de nombreux cours d'eau appréciés des pêcheurs. Au départ d'Uzerche, prenez la direction de Treignac par la D3, en longeant la Vézère. Cette dernière prend sa source sur le plateau de Millevaches et traverse la partie ouest de ce tracé, avant d'être rejointe par la Corrèze, à Brive-la-Gaillarde, puis de finir sa course dans la Dordogne, à une centaine de kilomètres de là. Après avoir contourné les Monédières via le col des Géants et la très jolie D32, vous pourrez bifurquer de l'itinéraire à Chaumeil ou Saint-Augustin pour rejoindre Sarran, fief de la famille Chirac (Bernadette Chirac y est adjointe au maire et le couple y possède un château), c'est également là que vous trouverez le plus haut sommet des Monédières : le puy de Sarran (919 m), moins visité que son rival touristique, le Suc-au-May (908 m). Peu avant Tulle, arrêtez-vous à Gimel-les-Cascades pour visiter le village et allez voir les chutes de la Montane. Passé Tulle, où vous pourrez prendre une pause agréable, c'est à partir d'Allassac, au sud-ouest du circuit, que nous vous conseillons d'aller jeter un oeil sur les gorges de la Vézère. Le site de La Roche, à seulement quelques kilomètres de la ville par la D9, offre un panorama magnifique. Remontez ensuite vers Uzerche en n'omettant pas de vous arrêter à Arnac-Pompadour, réputée pour son haras et son château.

De la Vézère aux Monédières
De la Vézère aux Monédières
TravassacHaut de page

A Travassac, vous pouvez quitter l'itinéraire principal pour rejoindre le site des ardoisières de Travassac, très intéressant à visiter.

Arnac-PompadourHaut de page
A voir / A faireHaut de page
Le domaine de Pompadour

C'est en 1745 que Louis XIV offrit à sa favorite, madame Lenormand d'Etiolles née Jeanne-Antoinette Poisson, plus connue sous le nom de Madame de Pompadour, le château qui allait devenir l'un des plus prestigieux haras de France.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis