Le guide : FRANCE À MOTO : Virée dans l'Oise

Virée dans l'Oise

Circuit 21
Circuit 21

A partir de Paris, prendre l'A1 et sortir à Saint-Witz (sortie n° 7) qui est un des points d'accès au Parc régional Oise-Pays de France. A Ermenonville, prendre la direction de la Mer de Sable où vous bifurquerez sur la droite. Longer l'abbaye de Chaalis par les petites routes pour rejoindre Senlis, à voir pour son centre-ville ancien et sa cathédrale gothique. En chemin, vous passerez devant le château de Raray, qui fut un des lieux de tournage de La Belle et la Bête de Jean Cocteau. Rejoindre ensuite Creil que vous traverserez rapidement pour gagner Melo, à partir d'où la route devient beaucoup plus agréable. Traversez la forêt de Hez-Froidemont avant d'atteindre les champs à l'est de Beauvais. Prenez le temps d'aller voir sa cathédrale. La boucle ouest du circuit vous ramène à Gisors, capitale du Vexin normand et ancienne ville médiévale enveloppée de la légende mystérieuse du trésor des Templiers. A partir de L'Isle-Adam, prévoyez du temps pour les nombreuses visites ou points d'arrêt qui ponctuent votre route et dont l'abbaye de Royaumont, fondée par Saint Louis, et le château de Chantilly sont les immanquables. A Coye-la-Ville, faites un détour par les étangs de Commelles avant de regagner Saint-Witz par la très jolie route boisée reliant Pontarme à Mortefontaine et qui contourne par le nord le Parc Astérix.

Dans l'Oise
Dans l'Oise
ErmenonvilleHaut de page

Le nom d'Ermenonville est indissociable de Jean-Jacques Rousseau, qui fut inhumé en 1778, dans le parc qui porte aujourd'hui son nom, avant que sa dépouille ne soit transférée au Panthéon. Ermenonville, c'est aussi un centre-ville agréable à voir, un château (transformé en hôtel), et, à trois 3 km de là, la mer de sable et l'abbaye de Chaalis.

Fontaine-ChaalisHaut de page

Senlis fut occupée par les Romains vers l'an III, qui la renommèrent Augustomagus et la protégèrent d'une épaisse muraille. La ville fut ensuite évangélisée au milieu du IVe siècle. Au XIIe siècle, sa position entre Paris et les Flandres favorise son développement. Tous les rois de France, d'Hugues Capet (qui s'y fit proclamer roi) à Charles X, y séjournèrent. En 1173, Louis VII accorde une charte communale à la ville. La cité continue de s'étendre. Un second rempart est édifié par Philippe Auguste pour protéger les faubourgs de la cité. Cette enceinte de près de 40 ha abritera ce qui s'impose aujourd'hui comme un prestigieux patrimoine : la cathédrale, l'abbaye Saint-Vincent (école privée) et le prieuré Saint-Maurice, entre autres.

Senlis offre de beaux vestiges de remparts gallo-romains.
Senlis offre de beaux vestiges de remparts gallo-romains.
BeauvaisHaut de page

Moins courue que Chantilly ou Senlis, la préfecture de l'Oise n'en mérite pas moins le coup d'oeil pour sa cathédrale mais aussi son ancien palais épiscopal. On peut découvrir dans le centre-ville des maisons construites au XVIe siècle, rescapées des bombardements allemands de 1940, reconnaissables à leurs pans de bois et à leurs étages en encorbellement. Chaque année, en juin, Beauvais célèbre la victoire que lui offrit Jeanne Hachette, en 1472, lorsqu'elle prit la tête de la résistance face aux 80 000 hommes de Charles le Téméraire qui assiégeaient la ville. A savoir également que Beauvais abrite l'une des manufactures nationales dédiées à la tapisserie.

Maison Art Nouveau
Maison Art Nouveau

Porte de la Normandie et capitale du Vexin normand, étape Gisors dispose d'un patrimoine bien conservé, tels son château, célèbre pour la légende des Templiers, mais aussi ses maisons médiévales à colombages ou l'église Saint-Gervais-Saint-Protais. Monet, Pissarro et Sisley ont trouvé ici l'inspiration, tout comme Picasso ou encore Dado, dont on peut admirer une fresque dans la chapelle de la Léproserie.

L'isle-AdamHaut de page

L'Isle-Adam a acquis au XIXe siècle une belle réputation de station touristique et balnéaire. Son charme attira de nombreuses personnalités comme Balzac qui la désigna comme la matérialisation d'un paradis terrestre. Il est vrai que L'Isle-Adam séduit par la qualité de son patrimoine architectural, omniprésent des bords de l'Oise jusqu'au centre historique.

Asnières-sur-OiseHaut de page
ChantillyHaut de page

Au coeur d'un massif forestier de plus de 6 000 ha, Chantilly jouit d'une renommée mondiale. Au Moyen Age, sous l'impulsion des seigneurs de Senlis, un premier château est bâti. C'est à cet endroit que le connétable de Montmorency fera construire une splendide demeure au XVIe siècle. De 1660 à 1689, la ville s'étend. Le Pavillon de Manse sort de terre, tandis que Le Nôtre embellit le parc du château. L'industrie de la dentelle commence à se développer. Au XIXe siècle, Chantilly devient une ville de garnison, puis une cité industrielle grâce au succès de sa porcelaine. C'est à cette période que l'équitation fait son apparition (premières courses en 1833, pistes de l'hippodrome en 1846). Aujourd'hui, Chantilly est le premier centre d'entraînement de chevaux de courses en Europe. En centre-ville, faites un détour par l'église Notre-Dame, la porte Richard-Lenoir et l'hôtel de Condé.

Coye-la-forêtHaut de page

Couverte sur les deux tiers par des bois, la commune bénéficie d'un environnement privilégié. Dans le centre, découvrez deux lavoirs anciens qui bordent la Thève. Une visite des étangs de Commelle, ponctuée d'une halte au château de la Reine Blanche qui se trouve sur les rives, s'impose ensuite.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis