Le guide : PECHE : POITOU-CHARENTES – La Sèvre Niortaise (79)

POITOU-CHARENTES – La Sèvre Niortaise (79)

En voiture : depuis l'A83 : sorties 9 et 11, de l'A10 (depuis Paris) : sorties 32 ou 33. Quelques distances : Niort-Paris/408 km, Niort-Bordeaux/180 km, Niort-Nantes/150 km, Niort-Poitiers/74 km, Niort-La Rochelle/66 km, Niort-Angoulême/115 km.

En train : TGV Paris-la Rochelle, deux arrêts possibles en gare de Niort ou de Mauzé-sur-le-Mignon.

En avion : les aéroports les plus proches sont ceux de La Rochelle ou de Poitiers. Niort est doté d'un aérodrome.

Le plan écolo-futé : les transports en commun. En été, les transports de l'agglomération niortaise (TAN) étendent leurs offres pour rapprocher les 29 communes du territoire de la vallée de la Sèvre niortaise. La ligne maraîchine dessert le Marais poitevin durant toute la saison, tous les jours y compris les jours fériés, ainsi que les week-end de septembre. Aller-retour depuis la gare de Niort (en correspondance avec les horaires de train), via la Place de la Brèche pour rejoindre Saint-Hilaire-la-Palud, en desservant Magné, Coulon, Sansais, Le Vanneau-Irleau, Arçais. Le véhicule est équipé pour transporter des vélos (8 en tout, service sur réservation). Les tickets sont en vente auprès du conducteur (1,20 € aller et aller-retour : 2 €).

LES DIFFÉRENTS SPOTSHaut de page

La Sèvre Niortaise est un fleuve côtier qui prend sa source près de Sepvret dans les Deux-Sèvres, traverse Niort, puis descend dans le marais poitevin dont elle forme la principale artère hydraulique, pour finir par se jeter dans l'océan Atlantique dans l'anse de l'Aiguillon en face de l'île de Ré. La longueur de son cours est de 158 km. A l'aval de Niort, la Sèvre Niortaise et ses affluents forment un domaine navigable de plus de 100 km, organisé en sept biefs qui s'étagent de l'écluse de Comporté (Niort) à celle du Brault, au débouché dans la baie de L'Aiguillon.

La Sèvre Niortaise est aussi connue pour arroser la Venise verte du marais poitevin, marais mouillé et

deuxième zone humide de France après la Camargue. Cette magnifique région de marais est née du mariage de la terre et de l'eau, mais aussi du travail forcené des hommes. Comme une véritable cathédrale de verdure avec son lacis de chemins d'eau recouverts l'été d'un grand tapis de lentilles vertes et peuplés d'une riche flore et faune sauvages. Son histoire vous est contée par les bateliers des embarcadères poussant avec leur longue perche (la pigouille) la baruqe traditionnelle à fond plat (la plate) au travers d'un rideau de frênes têtards et de peupliers et le long des cabanes, ces fermes à fleur d'eau ou accrochées à flanc de coteau. La balade se poursuit à pied, à vélo ou à cheval sur les chemins de terre. Quant aux pêcheurs, ils bénéficient de cet environnement extraordinaire et de la richesse piscicole des cours d'eau.

L'action pour la mise en valeur éco-touristique du marais mouillé a été saluée par la remise en 2009 par le ministère de l'Ecologie du label Grand Site de France au Parc Inter-régional du Marais Poitevin qui rejoint ainsi d'autres sites de prestige (le pont du Gard, la montagne Sainte-Victoire, le Puy-de-Dôme...). En 2010, le marais a été estampillé Destination européenne d'exception dans le cadre du concours EDEN piloté par la commission européenne.

Nature et Pêche : 150 ha pour vous

Voici un concept original qui séduit les pêcheurs. Ici, tout est organisé pour leur bonheur ! Et bien entendu celui des poissons ! Ce centre de nature et de pêche, nommé Pescalis, met à disposition de ses visiteurs une nature préservée. Les zones humides du domaine développent une végétation luxuriante où cohabitent en harmonie oiseaux, batraciens, insectes et poissons. Pour garantir une pêche authentique, la qualité des eaux est drastiquement préservée. Aucun traitement chimique n'est employé sur le site, tout est entretenu mécaniquement. De plus, en fonction des attentes de chaque espèce, des habitats spécifiques, des zones de reproduction, des zones d'hivernage, etc. ont été aménagées. Votre pêche est enrichie par la mise en place de postes poissons (blocs de granits, éboulis, haies et arbres noyés, herbiers aquatiques). Le domaine abrite plusieurs sites de pêche en étangs, permettant la pratique de toutes les techniques de pêche, toute l'année, et la capture des principales espèces " nobles " de poissons (carnassiers, carpes, salmonidés, black-bass, esturgeons, etc.). Au programme : pêche de nuit, prêt de matériel, pontons handicapés, école de pêche pour les petits et les grands, compétitions, attractions avec des champions. Chaque pêcheur, qu'il soit débutant ou professionnel, peut composer sa journée, son week-end ou sa semaine de pêche à sa convenance. En arrivant à Pescalis, il découvre le domaine pêchable et en fonction de ses envies et de son budget, il sélectionne les plans d'eau qu'il souhaite découvrir.

Parcours No Kill

Une première pour le département des Deux-Sevres ! Dans le cadre du développement du tourisme pêche et pour répondre aux attentes des pêcheurs sportifs, un parcours a été mis en oeuvre par l'AAPPMA locale de Coulon La Coulonnaise avec le soutien administratif et financier de la Fédération de Pêche. Ce parcours dit " de graciation black-bass " a fait l'objet d'un arrêté préfectoral chaque saison depuis 2010. Celui-ci est situé sur la Sèvre Niortaise, classée en domaine public de 2e catégorie et représente un linéaire de 5 km entre les Ecluses de Marais Pin et de la Sotterie. (largeur moyenne : 22 m pour une profondeur moyenne de 3 m)

Ce parcours est facile d'accès. En voiture : accès sur la berge gauche de Marais Pin et droite de Coulon à la Sotterie. A pied : accès sur les deux berges. En bateau : mise à l'eau existante dans le bourg de Coulon

Le parcours abrite une bonne population de poissons blancs et de carnassiers. Une mise en charge exceptionnelle en black-bass a été réalisée en novembre 2010 par la fédération.

Réglementation : le pêcheur doit être détenteur d'un permis en règle pour l'année, la remise à l'eau des black-bass est obligatoire, tous les modes de pêche sont autorisés en respectant la réglementation en vigueur sur ce cours d'eau classé en domaine public, 2e catégorie.

Parcours carpe de nuit

Trois parcours carpe de nuit sur la Sevre niortaise.

Sur 410 mètres de la rive gauche de la Sèvre Niortaise, entre un point situé à 50 mètres en aval de la chaussée du moulin de la Fenouillère et la chaussée du moulin de l'Epron, sur la commune de Saint-Martin-de-Saint-Maixent, appartenant à la fédération.

Sur la rive gauche de la Sèvre Niortaise, et sur une longueur de 100 mètres à partir du terrain de camping des Etrées, commune de La Crèche.

Sur les rives droite et gauche des lots N° 1, 2, 3, 4, 5, 8, 9, 10, 11, 12, 39 (bras de Sevreau), 41 (contour d'Auzeille) et 42 (bief Minet et bief de la Taillée), situés sur le domaine public de la Sèvre Niortaise géré par l'AAPPMA la Gaule Niortaise.

En amont de NiortHaut de page

En aval de la chaussée de Mursay, le long de belles rives ombragées, le pêcheur en bateau peut rencontrer de superbes poissons : carpes, brochets, sandres, perches, tanches, chevesnes, gardons, anguilles et même parfois... une belle truite. La pêche du bord est rarement adaptée car les accès aux berges sont difficiles et la rivière est classé dans le domaine privé jusque dans le centre de Niort.

Niort en villeHaut de page

Les pêcheurs font partie du paysage urbain de Niort. Ils s'alignent sur les quais, au pied du donjon, près du marché, sur le parcours spécialement aménagé pour y organiser de grandes compétitions de pêche. Sur la rive droite en face du Parc des Expositions, sous les grands platanes sont installés des tables et des bancs pour le "pique-nique", ainsi qu'un ponton pour les pêcheurs handicapés, un second étant aménagé 800 mètres plus loin, près du pont Willy Brandt. Vous pouvez également tenter votre chance quelques kilomètres plus bas à la Roussille et la Tiffardière. Une promenade en empruntant le sentier de la Coulée Verte vous fera découvrir la belle rivière qui arrose Niort.

En aval de NiortHaut de page

C'est plus de 100 km de rivières et de canaux qui font l'attrait du Marais Poitevin et qui enchanteront les pêcheurs les plus exigeants. De nombreuses variétés de poissons peuplent ces eaux parmi les plus poissonneuses du pays. Le black-bass y est très présent et attire de plus en plus d'adeptes de la pêche aux leurres artificiels. L'écrevisse de Louisiane est également prolifique plus particulièrement en juin et juillet dans le réseau hydraulique secondaire. Les accès aux berges sont faciles et les terrains pour le camping ne manquent pas, il en est de même des restaurants (dont certains ont une grande réputation gastronomique) ; des gîtes et des fermes-auberges qui accueillent les pêcheurs de passage.

SE RESTAURERHaut de page
Terrine d’anguille et de brochet à l’aneth

Voici la recette de Phillippe Miard, de l'Auberge de la Roussille, à Niort.

Ingrédients (6 personnes) : 500 g (+200 g) de filets d'anguilles, demandez à votre poissonnier de retirer les arêtes, 150 g de filets de brochet, 60 g de mie en pain blanc frais, 3 blancs d'oeuf, 20 g d'aneth, 10 g de beurre, 1 échalote moyenne émincée, 15 cl de crème fleurette (+1 cuillère à soupe), sel et poivre du moulin.

Procédure : pour la farce de la terrine, pelez et émincez l'échalote. Lavez et ciselez l'aneth. Faites suer l'échalote dans le beurre. Coupez le pain en lamelles. Retirez la croûte. Fouettez légèrement le blanc d'oeuf avec la cuillère à soupe de crème fraîche. Plongez la mie de pain dans le mélange crémeux. Coupez les filets de brochet en lanières en vérifiant qu'il n'y ait pas d'arêtes. Dans le bol à mixeur, mélanger le pain crémeux aux lanières de brochet. Salez et poivrez. Donnez un tour de mixeur. Versez progressivement le reste de crème fraîche liquide en donnant un tour chaque fois. Réservez la mousse légère et brillante. Chemisez le moule à terrine avec du papier d'aluminium. Sur le plan de travail, aplatissez 500 g d'anguille fraîche avec un poids en lui donnant la dimension de la terrine. Egalisez les bords à l'aide d'un couteau ou de ciseaux. Répartissez la moitié d'aneth ciselée sur la chair d'anguille. Coupez les filets d'anguille restants en petit dès. Mélangez-les à la mousse légère. Incorporez les restes d'aneth. Disposez les filets d'anguille (coté peau vers l'extérieur) dans la terrine. Garnissez la terrine de mousse légère et de dés d'anguilles restants. Allumez le four à 80°C (th1). Enfournez la terrine d'anguille/brochet en la plaçant dans un bain marie (plaque du four remplie d'eau très chaude). Laissez la terrine cuire pendant 40 à 45 minutes. Vérifiez la cuisson (le coeur doit rester moelleux) quand la terrine d'anguille brochet est cuite, sortez-la. Faites la refroidir. Au moment de servir : retirez le papier aluminium. Conseil : vous pouvez préparer la terrine anguille brochet la veille, elle se coupe alors plus facilement.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis