Le guide : PECHE : Irlande

Irlande

Ne pas se fier aux couleurs du drapeau irlandais : vert, blanc, orange. L'Irlande est verte, certes, elle est verte d'herbe grasse. Mais plutôt verte et bleue alors : bleue pour la mer, les rivières et les lacs. Et s'il fallait citer une autre couleur, ce serait le gris... Le gris du ciel qui se reflète dans la mer... grise. Mais non, c'est pour rire ! Il fait beau parfois en Irlande ! Ceci dit, le symbolisme du drapeau irlandais est tout à fait respectable. Il signifie la réconciliation, arborant conjointement le vert du mouvement catholique de libération nationale et la couleur orange (maison d'Orange) du protestantisme anglais. Le blanc entre les deux signifie la paix. On retiendra surtout le vert, le magnifique vert des prairies où broutent les moutons. Tapis verts qui descendent vers la mer en pente douce jusqu'à la fracture d'une falaise. Mais pour les pêcheurs, l'Irlande, c'est avant tout une île, donc un paradis de la pêche. Pêche en mer, mais aussi pêche en rivière dans un cadre bucolique et sauvage. Dans la campagne, vous ne croiserez pas grand monde : il y a plus de moutons que d'Irlandais, mais encore plus de poissons que de moutons !

La compagnie aérienne irlandaise low cost Aer Lingus (www.aerlingus.com) est tout indiquée pour rejoindre l'Irlande. Prix imbattables (à partir de 85 € A/R et parfois moins lors de certaines promotions !), gentillesse du personnel de bord, ponctualité. Cette compagnie a bonne réputation et ceci, à juste titre. Au départ de Paris, vous avez le choix d'arriver à Dublin ou à Cork. Vol également pour Dublin de province, au départ de Lyon, Marseille, Bordeaux, Nice, etc. De Dublin, vous pouvez facilement rejoindre en bus vos spots de pêche, ou vous en approcher, en Irlande du sud, comme en Irlande du nord. Vous pouvez aussi louer une voiture à l'aéroport, mais attention à la conduite à gauche !

À savoir

Pour vous rendre en Irlande, si vous êtes originaire d'un pays de l'union européenne, pas besoin de visa. Un passeport ou une carte d'identité (voire un permis de conduire) suffit.

LES DIFFÉRENTS SPOTSHaut de page

L'Irlande est l'une des destinations favorites en Europe pour la pêche. A juste titre. L'incroyable variété et qualité de ses sites lui confèrent une réputation jalousée. La taille de l'île est modeste : 500 km de long sur 300 km de large. Mais avec un rapport de 1/35 d'eau et de terre, on a l'impression que quel que soit l'endroit où l'on se trouve, il y a un spot idéal pour la pêche. Même le climat est fait pour le pêcheur, avec des étés tempérés, des hivers doux et une pluie modérée toute l'année. Réchauffé par la dérive nord-atlantique, qui baigne les côtes du sud-ouest, le climat est plus doux que ne laisserait supposer la situation géographique de l'île. Il en résulte un fabuleux mélange de poissons d'eau froide et d'eau chaude, capables d'émoustiller le plus expert des pêcheurs comme le pêcheur du dimanche.

Réglementation pour la pêche au sud et au nord

En Irlande du Nord, comme au sud de l'île, dans la République d'Irlande, un permis est obligatoire pour le saumon et la truite de mer. La pêche sportive en mer ne nécessite pas de permis. Si une licence n'est pas exigée pour la truite, le brochet et les espèces de poisson blanc en République d'Irlande, elle est obligatoire en Irlande du Nord. Dans certaines zones de pêche à la truite et au poisson blanc, un permis local peut également être demandé. La préservation du saumon, de la truite de mer et de rivière, du bar et du brochet fait l'objet d'une législation sujette à des modifications régulières. Il convient de se renseigner auprès de l'office central des pêcheries et de l'office de tourisme d'Irlande du nord pour connaître les dernières réglementations en vigueur. Si vous partez avec un guide ou/et un tour opérator, tout sera organisé en règle et vous ne prendez pas le risque de vous retrouvez en infraction !

Pêche aux blancs et aux carnassiersHaut de page

En Irlande, la pêche aux poissons blancs et aux carnassiers est gratuite presque partout ! Prises superbes, accueil chaleureux et histoires légendaires garanties. Étonnamment, l'Irlande possède certainement les eaux les moins pêchées d'Europe. Il n'y a pas de saison de pêche, si bien qu'on peut y pêcher toute l'année. Des étangs protégés aux vastes étendues des grands lacs, des rivières rapides aux canaux tranquilles, l'Irlande recèle une variété illimitée de sites pour la pêche aux blancs. Les eaux de l'intérieur des terres ont conservé leur qualité dans un environnement qui reste essentiellement rural. Avec tant d'espace, le pêcheur a souvent la berge à lui tout seul. Et il n'est pas rare de vous retrouver au bord d'un lac, sans un autre pêcheur en vue.

Les lacs et les rivières les plus réputés sont le Shannon, l'Erne (Fermanagh) et la Bann inférieure (Londonderry). Dans un décor spectaculaire, leurs eaux poissonneuses permettent souvent de grosses prises qui peuvent dépasser les 50 kg. Le Canal Movanagher, le Canal Portna, et le Lough Beg sont d'excellents endroits pour la pêche aux blancs le long de la rivière Bann Inférieure (Lower River Bann). Vous apprécierez également les grands lacs du pays, comme Lough Ree (Fermanagh), Lough Derg (Clare), Lough Ramor (Cavan), Inniscarra Lake (Cork), Upper et Lower Lough Erne (Fermanagh), et l'étonnant réseau des rivières et affluents qui les entourent. Pour les fans de concours, il existe de nombreux festivals, comme celui de Portumna (Galway), Ballinasloe (Galway), Edenderry (Kildare), Prosperous (Kildare), Carrick-on-Shannon (Leitrim) et Cavan pour n'en citer que quelques-uns.

En Irlande du Nord, essayez le Lough Erne inférieur et supérieur pour la brème et Fairy Water (Tyrone) pour le gardon. Pour le spécialiste en quête de prises-record, on recommande particulièrement le Royal Canal à Mullingar pour ses tanches et ses carpes, la Barrow (Wexford) pour ses perches, et la Bann inférieure pour ses espèces hybrides brème-gardon. Killykeen sur Lough Oughter, Hope Castle sur Lough Muckno (comté de Monaghan) et Lustybeg (comté de Fermanagh) sur le Lough Erne inférieur, offrent des sites merveilleux et des équipements de loisir pour toute la famille.

Pêche au saumon et à la truiteHaut de page

La pêche sportive est une activité ancestrale en Irlande, remise sans cesse au goût du jour par la technologie moderne, mais profondément ancrée dans la tradition et le folklore local. La poursuite du saumon, de la truite et de la truite de mer fait l'objet d'une véritable vénération dans la culture irlandaise. Lacs et rivières offrent des sites de classe internationale pour la pêche de poissons indigènes quasiment uniques. La pêche du saumon et de la truite peut se pratiquer de nombreuses manières. Elle est accessible, à un prix raisonnable, dans un grand nombre de rivières et de lacs aux eaux claires, demeurées intactes. Une bonne connaissance des lieux et des pratiques est la condition première pour une pêche fructueuse sur un lac irlandais. Novices ou expérimentés, les pêcheurs auront intérêt à rechercher les services d'un guide local, au moins les premiers jours. Celui-ci fournira les conseils indispensables sur les meilleures mouches, le bon matériel et les sites de la région.

Le saumon de l'Atlantique est un poisson élégant et musclé, fortement prisé en Irlande. Le saumon de printemps, d'un poids moyen de 4 kg, se prend à partir de janvier dans les rivières comme la Drowes, qui se jette dans la baie de Donegal Bay. Il peut également se pêcher dans certains lacs, comme Lough Currane, près de Waterville, dans le comté du Kerry, à partir de février. Le saumon d'été, qu'on appelle aussi grilse, pèse environ 2 kg. Il est particulièrement abondant dans les eaux de la Moy, de la Blackwater et de la Foyle. Cette dernière est l'un des premiers sites producteurs de saumon sauvage en Europe, avec des milliers de poissons pêchés à la ligne chaque année, depuis les grilses de 1 à 3 kg jusqu'aux saumons de 7 kg. Le très convoité saumon de l'Atlantique peut être attrapé sur la Bann Inférieure (Lower River Bann). Carnroe est l'un des meilleurs coins car les saumons s'y rassemblent dans les eaux peu profondes en été.

La truite de mer se trouve dans plusieurs rivières comme la Boyne, l'estuaire de la Moy Estuary et un grand nombre de lacs, tel Lough Currane (Kerry). Elle offre une pêche particulièrement fructueuse pour les adeptes de la pêche à la mouche. Son poids varie entre 0,5 kg et 4 kg.

La truite fario abonde dans les rivières et les lacs irlandais. Dans les rivières calcaires comme la Boyne et la Suir, elle peut peser de 0,5kg à 2kg. Dans les lacs calcaires tels Ennell, Owel, Sheelin, Ree ou Derg, son poids n'excède pas généralement 3kg, tandis que dans certains des grands lacs - Corrib, Mask ou Erne - des truites ferox de 7 kg sont prises régulièrement. Les espèces indigènes comme la dollaghan, la sonaghan, la gillaroo et la ferox peuvent se prendre dans Lough Melvin and Lough Neagh.

En Irlande, la pêche au saumon et à la truite peut se pratiquer avec toutes les techniques autorisées légalement (vers, lancer, etc.), toutefois, la pratique traditionnelle reste la pêche à la mouche. La saison des mouches de mai, des moucherons chironomes et des sedges est propice à des parties de pêche à la truite exceptionnelles sur de nombreux lacs et rivières irlandais.

Pêche au brochetHaut de page

Le brochet est un poisson qui fascine le spécialiste comme l'amateur, car il nous surprend ! On ne sait jamais vraiment quand ce gros poisson se laissera prendre au leurre ou à l'appât. Le puissant brochet est une proie formidable, véritable défi pour les pêcheurs, même les plus avertis. On raconte de multiples histoires sur le terrible brochet irlandais, dont certaines sont devenues de vraies légendes. Néanmoins, il n'est pas insensé de penser que les eaux irlandaises cachent encore des poissons beaucoup plus gros que ceux pêchés jusqu'ici. Si bien qu'un pêcheur, au milieu d'un des grands lacs irlandais ou sur les berges d'une rivière calme aux eaux profondes, a certainement plus de chance que nulle part ailleurs de sortir une prise fantastique.

Les grands lacs, comme Loughs Erne, Derravarragh, Ree ou Derg (comtés de Fermanagh, Westmeath et Donegal) sont de bonnes entrées en matière, offrant de nombreux sites de pêche gratuits. Certains lacs plus petits, comme Lough Ramor à Virginia, dans le comté de Cavan, ou Lough Beg à Bellaghy, dans le comté de Londonderry, sont également des sites intéressants. Des sorties en bateau sur les lacs plus paisibles, comme Macnean dans le comté de Fermanagh, Muckno dans le comté de Monaghan et les lacs du système de la Dromore dans le comté de Cavan, peuvent s'avérer fructueuses. Pour des spécimens de plus de 9 km, le Shannon, l'Erne, la Suck, la Barrow, l'Inny et la Bann offrent des sites parmi les meilleurs et les plus accessibles toute l'année. La pêche à la mouche devient une méthode de plus en plus utilisée pour le brochet, procurant des moments intenses pour des prises de toute taille.
A Dublin, on peut pêcher le brochet le long des canaux, le Grand et le Royal, sur le Canal de la Barrow Canal à Carlow et le Newry Canal dans le comté de Down.

Pour les fans de brochets

La région des lacs, à cheval sur la république d'Irlande et l'Irlande du nord, abrite de magnifiques plans d'eau pour le brochet. Vous pouvez pêcher sans problème de part et d'autre de la frontière en sachant toutefois qu'au nord vous devez être titulaire d'un permis de pêche. Vous êtes au coeur de l'Irlande sauvage. Des lacs à perte de vue offre de belles émotions aux amateurs de carnassiers, brochets et sandres confondus. Il n'y a pas de période de fermeture, mais néanmoins des créneaux de prédilection. Le printemps et l'automne sont les deux pôles phares de cette pêche. De la mi-mars à la fin-mai, et du début septembre à la mi-novembre, vous trouverez le brochet abondamment et en très grande forme. Les techniques les plus employées sont les pêches aux leurres, au lancer ou à la traîne en bateau, le poisson mort manié, le poisson mort posé au fonds. Le jig, qui vient de faire son apparition semble promis à un bel avenir. Mais comme pour la pêche aux poissons blancs, la pêche des carnassiers aux poissons vivant est formellement interdite.

Pêche en merHaut de page

Les mers qui baignent l'Irlande sont très généreuses. On peut y espérer toute sorte de prises, du mulet de quelques grammes au thon géant de plus de 400 kg ! Sur les côtes sud et ouest, la dérive nord-atlantique vient réchauffer les eaux plus froides de l'Arctique. Des espèces sub-tropicales, comme le baliste, le rouget-barbet et la dorade royale côtoient ainsi les poissons d'eau froide, comme la morue, la morue bleue et l'églefin, offrant au pêcheur un choix de prises remarquable et des moments de pêche grandioses. Plus au nord, dans les eaux froides de l'Atlantique, on trouve d'autres espèces comme le lieu jaune, la raie bouclée et le bar - que rêver de mieux !

En Irlande, la pêche au bord est source de plaisirs variés tout au long de l'année. Au printemps : pêche du bar dans les rouleaux puissants de la côte du sud-ouest. Au coeur de l'été, on cherchera le mulet dans les eaux tranquilles des estuaires du sud. En hiver : pêche de la morue sur une plage du littoral escarpé de l'est.

La pêche en bateau offre de belles possibilités de prendre quelques gros poissons qui peuplent les mers irlandaises. Requin-hâ de 25 kg, requin bleu de 50 kg et pocheteau gris de 90 kg ne sont que quelques exemples des prises les plus fréquentes. Sauf pour les pêcheurs de gros expérimentés et équipés, l'idéal est de partir sur un bateau charter que proposent les organismes spécialisés de Kilmore Quay, Cork Harbour, Kinsale et Westport sur les côtes sud et ouest, ou Portrush, Portstewart et Ballycastle sur la côte nord. Les épaves qui jonchent les fonds au large des côtes nord et sud, vestiges des deux guerres mondiales, abritent d'importantes colonies de morues, morues bleues, congres, lingues et lieu jaune. C'est là que les plus belles prises-record ont été enregistrées par le passé, et certainement là aussi qu'elles le seront à l'avenir. Les meilleurs endroits sont accessibles depuis Courtmacsherry, Schull et Castletownbere dans le comté de Cork, et Downings et Culdaff dans le Donegal. La pêche en petit bateau se développe sur toute la côte irlandaise et le plaisir d'être le seul maître à bord un jour de belle prise n'a certainement pas son pareil. Des festivals se déroulent chaque année à Rosslare et Cork Harbour.

Pour l'adepte de la pêche au bord doté d'un instinct d'explorateur, il existe toujours des terres vierges sur les magnifiques péninsules du sud-ouest, Beara, Iveragh et Dingle, réservant des parties de pêche de premier ordre depuis les rochers et les plages, dans un décor naturel grandiose. La pêche à la mouche en eau salée pour la truite de mer, le bar, le lieu jaune et le maquereau connaît une popularité croissante. Elle peut se pratiquer presque partout. Essayez les estuaires de la Boyne, de la Cloghane/Brandon, du Shannon et la côte de Wexford. Au sud-est, dans la rade de Cork, la spectaculaire côté du comté de Clare est considéré comme un haut lieu de la pêche du bar en Europe. Les poissons y sont nombreux et de toute évidence, encore peu accoutumés aux leurres.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis