Le guide : PECHE : MIDI-PYRÉNÉES – Lacs et torrents des Pyrénées ariégeoises (09)

MIDI-PYRÉNÉES – Lacs et torrents des Pyrénées ariégeoises (09)

Intégré à la région Midi-Pyrénées, l'Ariège est un département de nature sauvage et de montagne. Lacs et torrents de montagne de première catégorie, larges rivières des Piemonts où abondent la truite. Retenues et cours d'eau de deuxième catégorie, domaine du carnassier et de la carpe... La région offre un réseau exceptionnel pour les pêcheurs sportifs comme pour la pêche en famille. On vous dépose même en hélicoptère pour pêcheur la fario à plus de 2 000 m d'altitude. Une spécialité locale !

Au sud de Toulouse, adossées aux crêtes frontières de l'Espagne et d'Andorre, les Pyrénées ariégeoises forment l'un des ensembles les mieux préservés et les plus attachants des Pyrénées. Créé en 2009, le parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises protège ce terroir riche d'une diversité de patrimoine naturel, culturel et paysager. Ainsi sont protégés et valorisés des biotopes remarquables et de nombreuses espèces endémiques ou menacées : Isard, Gypaète barbu, Desman et Euprocte des Pyrénées, Grand tétras, Lys des Pyrénées, etc. Ce parc est également le siège d'activités humaines (agriculture, artisanat...) dont certaines emblématiques comme le pastoralisme. Ses sites préhistoriques et historiques (grottes ornées de Niaux, Bédeilhac et du Mas-d'Azil, Cité antique de Saint-Lizier...), son histoire, sa culture, son patrimoine bâti et ses paysages en font également un espace reconnu et envié. Des produits de terroir aux saveurs typées y sont également à découvrir.

Pour se rendre en Ariège-Pyrénées, vous aurez plusieurs possibilités :

En voiture : A66 entre Toulouse et Pamiers, puis la N20 direction Foix pour accéder à la Haute-Ariège,
A64 puis la N117 direction Saint-Gaudens pour accéder au Couserans (via Saint-Girons), N113 ou A61 direction Carcassonne pour accéder au pays d'Olmes (via Mirepoix et Lavelanet). Foix est à 1h de Toulouse, 2h30 de Montpellier, 7h de Paris, 1h de Carcassonne, 3h de Bordeaux et 4h de Marseille.

En avion : Air France propose des liaisons quotidiennes avec Strasbourg, Nice, Lille, Rennes, Lyon, Marseille, Nantes. Easy Jet relie Toulouse Blagnac à Paris-Orly. Et Ryanair relie Carcassonne à Bruxelles-Charleroi.

En train : liaisons SNCF quotidiennes : TGV Paris-Montparnasse - Toulouse-Matabiau. Paris-Austerliz - Ax-les-Thermes. Toulouse - Boussens. Boussens - Saint-Girons (liaison autocar SNCF).

TER Toulouse - La Tour-de-Carol (arrêts en gares de Saverdun, Pamiers, Foix, Tarascon sur Ariège, Ax-les-Thermes...).

LES DIFFÉRENTS SPOTSHaut de page

Les 2 500 km de cours d'eau ariégeois sont tous classés, ou presque, en 1e catégorie. Vous êtes ici au royaume de la truite, la fario, mais aussi de l'arc-en-ciel, et dans les lacs, on trouve également le saumon de fontaine, l'omble chevalier, le christivomer... Vous êtes donc au paradis des pêcheurs de truites et des passionnés de mouches. De la montagne sauvage d'Ariège, parsemée de lacs d'altitude, dévalent une multitude de torrents aux eaux vives avec gorges et cascades qui s'assagissent dans la plaine et les piémonts en cours d'eau sinueux. Ainsi donc pour les pêcheurs sportifs comme pour la pêche en famille, pour le lancer léger ou ultra léger, comme pour le toc, l'Ariège recèle des trésors. L'Arac, le Garbet, le Salat et bien d'autres affluents de l'Ariège offrent des sensations inoubliables, mais le plus somptueux reste de pouvoir pêcher dans des lacs à des altitudes dépassant pour certains d'entre eux les 2 000 mètres, dans un écrin de montagne, au coeur d'un parc néturel régional. Dans la plaine, les rivières sages abritent les carnassiers et les amateurs de sandres, carpes, brochets ou aloses se font plaisir.

Le Haut-CouseransHaut de page

La fédération de pêche de l'Ariège, en collaboration avec les AAPPMA de Bethmale et de Massat, a voulu créer une animation particulière à l'étang de Lers et au lac de Bethmale en organisant des parcours en lacs d'altitude accessibles en voiture, alors que les lacs d'Ariège sont généralement atteints après de longues marches d'approches ou (beaucoup moins écolo !) en hélico. Les deux étangs sont ré-empoissonés une fois par semaine en truites ou saumons de fontaine. Les pêcheurs doivent se conformer aux règlements particuliers affichés aux refuges construits auprès de ces lacs. Des aménagements ont été construits et mis à disposition des personnes à mobilité réduite.

L'étang de Lers est situé à 1 214 m d'altitude, à 13 km de Massat en direction de Le Port. A la surface de l'étang se reflètent les élégants sommets du mont Béat ou de Girantes, et apparaît la lherzolite. Cette roche étrange, formée dans les couches profondes de notre terre, a été projetée au grand air par les hasards capricieux de la tectonique. Rares sont les lieux dans le monde où l'on peut l'observer, au point qu'elle en a pris le nom. A proximité, les 700 mètres de profondeur du " gouffre Georges " permettent justement de plonger vers le magma terrestre... L'étang de Lers est ouvert à la pêche du 1er Mai au 30 juin et du 1er au 20 septembre, mercredi, samedi, dimanche et jours feriés et tous les jours du 1er juillet au 31 août.

Le lac ou étang de Bethmale, lui, est situé à 1 035 m d'altitude, à 35 km de Saint-Girons. L'étang de Bethmale est posé à 1 074 m et s'étend sur 1,1ha. Accessible par la route, été comme hiver, ce lac surélevé par une petite digue est très fréquenté. La légende raconte qu'il y a très longtemps vivait cachée au lac de Bethmale une méchante sorcière. Tous les jours, elle faisait des misères aux habitants du village. Un jour de colère, les villageois montèrent vers le col de la Core avec leurs fourches pour se débarrasser d'elle. Prise au piège, la bruche sauta dans le lac en jurant qu'elle ne disparaîtrait jamais. Depuis, sa robe bleu vert, restée au fond, donne au lac ses reflets si particuliers. Bethmale, c'est aussi le nom d'un fameux fromage des Pyrénées au lait de vache à la pâte pressée non cuite. Le lac de Bethmale est ouvert à la pêche du 1er Mai à mi-Septembre.

Les torrents de la vallée sont également très intéressants. Les AAPPMA de la Truite du Haut Salat, la Truite Aulusienne et du Calibat/Oust valorisent le secteur. Le Salat, l'Alet son affluent, le Garbet prennent leurs sources dans des névés semi-permanents. Très poissonneux, ils abondent en truites fario d'une belle combativité que vous poursuivrez toujours plus haut jusqu'au nombreux lacs d'altitude. La taille minimum de capture pour les truites fario, truite arc-en-ciel, omble ou saumon de fontaine est de 20 cm, pour les ombles chevalier de 23 cm et pour les cristivomers de 35 cm.

Deux parcours en no-kill, tous modes de pêche sans ardillon sont proposés. L'un de 600 m sur la rivière Garbet à la Comanie, commune d'Ercé limite amont : fond de la plage de Cla Mourtac limite aval : haut de la plage de Straluze. L'autre de 700 m sur la rivière Garbet à Agnesserre (ancienne réserve) limite amont : lieu-dit l'avalanche limite aval : Pont d'entrée du plateau d'Agnesserre.

L'étang d'Alate est également situé à 1h45 de marche du plateau de Coumebière.

Enfin, un parcours enfants (moins de 18 ans/carte personne mineure obligatoire) est ouvert dans le village d'Aulus les Bains entre le pont du centre équestre Cavalu" et le pont de la route du col de Latrappe, Guzet.

Le DonezanHaut de page

Autre destination pêche montagnarde de rêve, à l'extrême est du département, : le pays du Donezan. Surnommé le Québec ariègeois, celui-ci fourmille d'étangs nichés dans une montagne couverte de forêts et bordée de falaises granitiques. On peut citer les étangs de Balbonne, de Quérigut, de l'Estagnet, du barrage de Noubals, sans oublier le plus célèbre, l'étang du Laurenti, riches en truites fario et saumons de fontaine. Le Donezan c'est aussi des torrents de montagne, ruisseaux aux eaux froides, transparentes et pures, refuge du desman (le rat trompette des Pyrénées) et de truites fario dépassant les 40 cm. Ici les eaux sont toutes classées en première catégorie et vous pouvez pratiquer la pêche aux salmonidés de début mars jusqu'à fin septembre. L'asticot est bien évidemment interdit. La fédération de pêche a mis en place une politique de qualité qui vise à restaurer la souche sauvage de la reine fario. Vous serez mis à contribution pour le suivi. L'APPMA du Donezan s'inscrit dans le cadre de cette préservation du patrimoine piscicole. Elle possède un bassin de grossissement à 1 400 m d'altitude et contribue à aleviner tous les ans, ruisseaux, rivières et étangs. Au toc, à la mouche, à la teigne ou à la cuillère, vous pourrez trouver de la fario, de l'omble chevalier, de l'arc-en-ciel des Bouillouses qui se reproduisent in situ, mais aussi du vairon ou du goujon (Noubals, Rialet).

SE RESTAURERHaut de page
Truite d'Audressein soufflée au La Toudeille, sauce au Sambuc

Audressein est un village de 120 habitants au coeur du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises traversé par le Lez et la Bouigane. On vient y pêcher des truites fario. Cette recette de pays utilise deux autres produits locaux typiques. La Toudeille : un fromage de vache au lait cru authentique au goût fruité avec un arrière goût de noisette, affinée de façon traditionnelle pendant 8 semaines dans les caves de Bethmale. Le Sambuc : une boisson alcoolisée (13,5°), concoctée à base de fleur de sureau, très parfumé, à la couleur ambrée est à recommander avec un foie gras ou des fromages aux goûts prononcés.

Ingrédients pour 2 personnes : 3 truites de 250 g, 150 g d'échalotes ciselées, 50 g carottes en fine brunoise, 55 g de beurre, 200 g de lait, sel, poivre, muscade, 50 g de farine, deux jaunes d'oeufs et les blancs montés en neige, 150 g de fromage La Toudeille, 4 pommes de terre vapeur. Pour la sauce : 15 cl de Sambuc, 200 g de crème fraîche. Garniture : ratatouille de légumes à l'huile d'olive.

Préparation : désarêter les truites par le dos, saler l'intérieur et réserver. Dans une casserole, faire revenir au beurre les carottes, 50 g d'échalotes et les arêtes des truites. Passer au chinois, assaisonner et réserver. Préparer un roux avec le beurre et la farine. Verser sur le roux le lait, assaisonner et ajouter hors du feu le fromage La Toudeille et deux jaunes d'oeufs. Incorporer délicatement les blancs montés. Disposer les truites dans un plat beurré et ajouter le reste d'échalotes. Farcir les truites de la préparation précédente et cuire au four chaud (250°C) pendant 7 à 8 minutes. Pendant ce temps-là, faire chauffer à feu doux le Sambuc avec la crème fraîche en fouettant. Dresser les truites sur plat ou assiette et accompagner de ses légumes et sa sauce.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis