Le guide : TOUR DU MONDE : FORMALITÉS

Guide

FORMALITÉS

<p>Chute d'eau de Guanacaste, au Costa Rica.</p>

Chute d'eau de Guanacaste, au Costa Rica.

Le Tibre à Rome avec le dôme de la Basilique Saint-Pierre au fond.
Le Tibre à Rome avec le dôme de la Basilique Saint-Pierre au fond.
PasseportHaut de page
ObtentionHaut de page

Tous les passeports délivrés actuellement en France sont désormais biométriques. Ils comportent votre photo, vos empreintes digitales et une puce sécurisée. Sachez que depuis le début de l'année 2012 il n'est plus possible de réaliser vos photos d'identité en mairie.

Toute personne majeure qui souhaite obtenir un passeport doit donc se présenter en personne à la mairie (ou à une autorité consulaire si vous êtes à l'étranger) avec sa carte d'identité sécurisée (plastifiée), un justificatif de domicile - photocopies et originaux pour les deux -, le formulaire de demande rempli en ligne et imprimé ou rempli sur place un timbre fiscal de 86 € et deux photographies identiques datant de moins de 6 mois (de face, sans sourire). Après un délai variable (environ trois semaines), vous devrez également récupérer votre passeport en personne. Le renouvellement se fait suivant la même démarche. Un passeport peut être délivré en urgence uniquement dans certains cas (raisons humanitaires, décès d'un membre de la famille à l'étranger) qui, a priori, ne concernent pas les voyageurs.

Notez que les enfants (de 0 à 18 ans) doivent posséder un passeport personnel. Les démarches sont similaires, le parent ou tuteur (muni de sa carte d'identité) doit accompagner l'enfant à la mairie pour le dépôt de la demande et le retrait.

Durée de validitéHaut de page

Un passeport est valable dix ans. Attention, les passeports enfant sont valables seulement cinq ans. On sera vigilant en partant en voyage car, selon les pays que l'on traverse, la durée de validité de notre passeport déterminera celle de notre séjour : nombre de pays demandent expressément que le passeport soit valable au moins six mois après la sortie du territoire, donc pensez bien à éviter de partir dans sa dernière année de fonctionnement, sous peine de vous voir reconduit à la frontière.

Changer son passeport encore en cours de validité. Dans le cas où vous auriez rempli toutes les pages de votre passeport (oui, cela peut aller vite avec la taille grandissante de certains visas) et que ce dernier est toujours valable, un passeport vierge vous sera remis. Vous serez exonéré du timbre fiscal, en revanche le reste des formalités reste à reproduire. La démarche est la même pour un changement d'adresse ou d'état civil.

Peut-on avoir deux passeports ?

En principe, il n'est pas possible de détenir plusieurs passeports français. Toutefois, un second passeport peut exceptionnellement être délivré dans 2 situations : si votre passeport est immobilisé pendant une période de voyage, par exemple, le passeport peut être conservé par le consulat pour une demande de visa alors que vous en avez besoin pour voyager, ou si le passeport risque de faire apparaître des destinations incompatibles - certains pays n'acceptent pas l'entrée sur le territoire de personnes ayant voyagé dans d'autres pays précis ; la présence d'un visa antérieur sur le passeport pouvant empêcher un nouveau voyage, il est alors possible d'obtenir un second passeport.

Scanner et photocopier ses documents d’identitéHaut de page

Avant de partir, pensez à photocopier tous les documents que vous emportez avec vous. Vous emporterez un exemplaire de chaque document et laisserez l'autre à quelqu'un en France. En cas de perte ou de vol, les démarches de renouvellement seront ainsi beaucoup plus simples auprès des autorités consulaires. Vous pouvez également conserver des copies sur le site Internet officiel (mon.service-public.fr). Il vous suffit de créer un compte et de scanner toutes vos pièces d'identité et autres documents importants dans l'espace confidentiel.

Une astuce en plus : lorsque vous entrez dans un pays, photocopiez la page de votre visa avec le tampon d'entrée et conservez ce papier dans un endroit différent de votre passeport. Si vous perdez votre passeport, les formalités pour ressortir du pays seront facilitées.

AssurancesHaut de page

Ne négligez pas cette section, s'assurer fait partie des indispensables avant de partir pour un long voyage. L'absence d'assurance ou un contrat mal adapté peuvent transformer le rêve en cauchemar. Avant toute chose, vérifiez si votre carte de crédit possède une assurance et, si oui, de quel type ? Plusieurs cartes proposent une assurance annulation (en cas d'impossibilité de voyager) et une assurance rapatriement. Sachez toutefois que la plupart de ces assurances couvrent leur titulaire pour une durée déterminée, généralement de trois mois au maximum.

Si vous comptez partir plus longtemps, il vous faut alors contracter une assurance spéciale car, en cas de soins médicaux urgents et imprévus, vous devrez régler les frais sur place et certains pays pratiquent des coûts prohibitifs.

Quelques conseils en préambuleHaut de page

De nombreuses prestations. Voyagistes, assureurs, secteur bancaire et même employeurs : les prestataires sont aujourd'hui très nombreux et la qualité des produits proposés varie considérablement d'une enseigne à une autre. Pour bénéficier de la meilleure protection au prix le plus attractif, demandez des devis et faites jouer la concurrence.

Se renseigner. Quelques sites Internet peuvent être utiles dans ces démarches comme celui de la Fédération française des sociétés d'assurances (www.ffsa.fr), qui saura vous aiguiller selon vos besoins, ou le portail de l'Administration française (www.service-public.fr) pour toute question relative aux démarches à entreprendre.

Les points à étudier. En général, les contrats proposent un certain nombre de garanties identiques. Lisez bien les modalités d'exclusion, le nombre de garanties, le montant des franchises, le coût, les plafonds d'assurance et la durée du contrat. On peut souvent rallonger la durée de son contrat, ou bien y ajouter des options. Par exemple, les contrats bagages comprennent normalement la perte, le vol et les dommages lors du transport (vérifiez toutefois le montant de la franchise), mais ils n'assurent que rarement les objets de valeur et le matériel électronique. Il vous faudra alors contracter une assurance spécifique. Idem, si vous pratiquez un sport particulier, il ne sera pas couvert par l'assurance généraliste. Visez donc les assurances complémentaires. Un mot d'ordre donc : comparez !

Panorama des prestatairesHaut de page

Voyagistes. Ils ont développé leurs propres gammes d'assurance et ne manqueront pas de vous les proposer. Le premier avantage est celui de la simplicité. Pas besoin de courir après une police d'assurance. L'offre est faite pour s'adapter à la destination choisie et prend normalement en compte toutes les spécificités de celle-ci. Mais ces formules sont habituellement plus onéreuses que les prestations équivalentes proposées par des assureurs privés. C'est pourquoi il est plus judicieux de faire appel à son apériteur habituel si l'on dispose de temps et que l'on recherche le meilleur prix.

Assureurs. Les contrats souscrits à l'année comme l'assurance responsabilité civile couvrent parfois les risques liés au voyage. Il est important de connaître la portée de cette protection qui vous évitera peut-être d'avoir à souscrire un nouvel engagement. Dans le cas contraire, des produits spécifiques pourront vous être proposés à un coût généralement moindre. Les mutuelles couvrent également quelques risques liés au voyage. Il en est ainsi de certaines couvertures maladie qui incluent une protection concernant par exemple tout ce qui touche à des prestations médicales.

Employeurs. C'est une piste largement méconnue mais qui peut s'avérer payante. Les plus généreux accordent en effet à leurs employés quelques garanties applicables à l'étranger. Pensez à vérifier votre contrat de travail ou la convention collective en vigueur dans votre entreprise. Certains avantages non négligeables peuvent s'y cacher.

Cartes bancaires. Moyen de paiement privilégié par les Français, la carte bancaire permet également à ses détenteurs de bénéficier d'une assurance plus ou moins étendue. Visa®, MasterCard®, American Express®,  toutes incluent une couverture spécifique qui varie selon le modèle de carte possédé. Responsabilité civile à l'étranger, aide juridique, avance des fonds, remboursement des frais médicaux : les prestations couvrent aussi bien les volets assurance (garanties contractuelles) qu'assistance (aide technique, juridique, etc.). Les cartes bancaires haut de gamme de type Gold® ou Visa Premier® permettent aisément de se passer d'assurance complémentaire. Ces services attachés à la carte peuvent donc se révéler d'un grand secours, l'étendue des prestations ne dépendant que de l'abonnement choisi. Il est néanmoins impératif de vérifier la liste des pays couverts, tous ne donnant pas droit aux mêmes prestations. De plus, certaines cartes bancaires assurent non seulement leurs titulaires mais aussi leurs proches parents lorsqu'ils voyagent ensemble, voire séparément. Pensez cependant à vérifier la date de validité de votre carte car l'expiration de celle-ci vous laisserait sans recours.

Avec le billet d'avion, on vous proposera une assurance, elle n'est pas utile si vous en avez déjà contracté une auprès d'un assureur particulier. Si votre voyage se limite à l'Europe, vous pourrez utiliser la carte européenne d'assurance maladie, qui atteste de vos droits à l'Assurance maladie et permet la prise en charge de vos soins en Europe. Pour obtenir votre carte, adressez-vous à votre caisse d'Assurance maladie au moins deux semaines avant votre départ. Précision utile : beaucoup pensent qu'il est nécessaire de régler son billet d'avion à l'aide de sa carte bancaire pour bénéficier de l'ensemble de ces avantages. Cette règle ne s'applique en fait qu'à la garantie annulation du billet de transport - si elle est prévue au contrat - et ne concerne que l'assurance, en aucun cas l'assistance. Les autres services, indépendants les uns des autres, ne nécessitent pas de répondre à cette condition afin de pouvoir être actionnés.

Enfin, si en France vous restez de toute manière affilié à la CPAM, vous n'avez en revanche pas besoin de conserver votre mutuelle durant votre voyage.

Consultez la prestation assurance et assistance de votre carte bancaire

Si vous possédez une carte bancaire Visa® ou MasterCard®, vous bénéficiez automatiquement d'une assurance médicale et d'une assistance rapatriement sanitaire valables pour tout déplacement à l'étranger de moins de 90 jours (le paiement de votre voyage avec la carte n'est pas nécessaire pour être couvert, la simple détention d'une carte valide vous assure une couverture). Renseignez-vous auprès de votre banque et vérifiez attentivement le montant global de la couverture et des franchises ainsi que les conditions de prise en charge et les clauses d'exclusion.

Une assurance spéciale pour les PVtistes

Les PVTistes partent vivre à l'étranger pendant une durée plus ou moins longue, en général un an, et sont finalement sédentaires - en comparaison avec les " tourdumondistes ". Or, ils ne sont pas non plus considérés comme expatriés. Ils doivent donc se rattacher à une assurance spéciale PVT, qui couvre complètement leur situation. Notez qu'il est obligatoire de présenter une preuve d'assurance lorsqu'on fait une demande de visa Vacances-Travail. Tous les assureurs proposent désormais une assurance spéciale PVT. Le site pvtistes.net publie régulièrement des tableaux comparatifs qu'il peut être intéressant de consulter.

Contrats d'assuranceHaut de page

Assurance maladie. Elle concerne les éventuels frais médicaux que pourrait engendrer une hospitalisation sur place, ou tout simplement une consultation médicale. C'est une assurance complémentaire à celle que vous conservez en France (CPAM ou équivalent). Le mieux est qu'elle prenne en charge les frais dès le premier centime dépensé, c'est-à-dire directement et sans franchise. Attention, souvent ces assurances fonctionnent dans des établissements agréés. Certaines interventions doivent être acceptées par l'assureur avant d'être effectuées (radios, séances de kiné, etc.).

Assurance prévoyance et responsabilité individuelle. Elle verse des prestations en cas de survenance du risque comme le ferait une assurance-santé qui rembourse les frais en cas de besoin. En revanche, dans le cas d'une prévoyance, les prestations peuvent prendre bien d'autres formes. L'objectif le plus fréquent est de compenser les baisses de revenus qui surviennent à la suite de divers événements. Par exemple, à la suite d'un accident, un foyer peut se retrouver sans ressources. La prévoyance prend alors la forme de versements réguliers, qui viennent compenser ce manque. Et ce mode peut concerner des accidents aussi variés que la maladie, le décès (la famille est alors bénéficiaire) ou l'invalidité.

Assurance responsabilité civile à l'étranger. Elle permet de se prémunir contre les dommages que l'on peut causer et couvre les conséquences pécuniaires consécutives à des dommages corporels ou matériels, causés à autrui lorsque vous vous déplacez pendant votre voyage.

Assurance voyage. Elle est généralement assurée par votre carte bancaire, si vous avez payé le voyage avec. Toutefois, si vous avez prévu de beaucoup utiliser les transports pendant votre TDM, c'est une prestation intéressante, notamment si elle contient la garantie annulation (voir plus bas).

Les options les plus courantesHaut de page

En plus de l'assurance globale proposée, chaque assureur peut ajouter une ou plusieurs options en fonction de vos besoins.

Extension maladie. En fonction de votre situation personnelle, vous pouvez obtenir des extensions maternité, dentaire, optique, soins pré et post-natal, etc.

Extension prévoyance avec l'accident lié au voyage : une option à envisager. Elle permet d'être indemnisé en cas d'accident corporel, notamment s'il résulte de l'accident une invalidité permanente ou un décès. D'éventuels travaux d'aménagement du domicile peuvent être pris en charge.

Extension prévoyance avec la garantie sports et loisirs, si vous pratiquez une activité en particulier (kitesurf, parapente, plongée, etc.). Cela permettra de vous assurer en cas d'accident pendant vos loisirs, tant sur le plan des frais médicaux que sur le plan du remboursement de votre équipement. Notez que la plongée sous-marine pose souvent problème et nécessite des assurances spécifiques.

Extension voyage avec la garantie annulation : l'une des options les plus utiles. Elle offre la possibilité à un voyageur défaillant d'annuler tout ou partie de son voyage pour l'une des raisons mentionnées au contrat. Ce type de garantie peut couvrir toutes sortes d'annulations : billet d'avion, séjour, location... Cela évite ainsi d'avoir à pâtir d'un événement imprévu en devant régler des pénalités bien souvent exorbitantes. Le remboursement est la plupart du temps conditionné à la survenance d'une maladie ou d'un accident grave, au décès du voyageur ayant contracté l'assurance ou à celui d'un membre de sa famille. L'attestation d'un médecin assermenté doit alors être fournie. Elle s'étend également à d'autres cas comme un licenciement économique, des dommages graves à son habitation ou son véhicule, ou encore à un refus de visa des autorités locales. Moyennant une surtaxe, il est également possible d'élargir sa couverture à d'autres motifs comme la modification de ses congés ou des examens de rattrapage. Les prix pouvant atteindre 5 % du montant global du séjour, il est donc important de bien vérifier les conditions de mise en oeuvre qui peuvent réserver quelques surprises. Dernier conseil : s'assurer que l'indemnité prévue en cas d'annulation couvre bien l'intégralité du coût du voyage.

Extension voyage avec la garantie vol et agression est une autre option de l'assurance voyage. Si vous faites l'objet d'une agression au cours d'une mission, vous pouvez être indemnisé en cas de détérioration de vos effets personnels. On peut également vous rembourser le coût de remplacement de vos clés ou papiers d'identité volés. Notez qu'il est parfois recommandé de souscrire à des offres plus spécifiques afin de parer à toute éventualité. L'assurance contre le vol en est un bon exemple. Les plafonds pour ce type d'incident se révèlent généralement trop faibles pour couvrir les biens perdus et les franchises peuvent finir par vous décourager. Pour tout ce qui est matériel photo ou vidéo, il peut donc être intéressant de choisir une couverture spécifique garantissant un remboursement à hauteur des frais engagés.

Extension voyage avec la garantie bagages et effets personnels. En moyenne, 16 passagers sur 1 000 ne trouvent pas leurs bagages sur le tapis à l'arrivée. Si vous faites partie de ces malchanceux, rendez-vous au comptoir de votre compagnie pour déclarer l'absence de vos bagages. Pour que votre demande soit recevable, vous devez réagir dans les 21 jours suivant la perte. La compagnie vous remettra un formulaire qu'il faudra renvoyer en lettre recommandée avec accusé de réception à son service clientèle ou litiges bagages. Vous récupérerez le plus souvent vos valises au bout de quelques jours. Dans tous les cas, la compagnie est seule responsable et devra vous indemniser si vous ne revoyez pas la couleur de vos biens (ou si certains biens manquent à l'intérieur de votre bagage). Le plafond de remboursement est fixé à 20 € par kilo ou à une indemnisation forfaitaire de 1 200 €. Si vous considérez que la valeur de vos affaires dépasse ces plafonds, il est fortement conseillé de le préciser à votre compagnie au moment de l'enregistrement (le plafond sera augmenté moyennant finance) ou de souscrire à une assurance bagages. A noter que les bagages à main sont sous votre responsabilité et non sous celle de la compagnie.

Les assureursHaut de page
AVA

Nous listons ici les assureurs principaux spécialisés dans l'assurance à l'étranger et présentons des tarifs, à titre indicatif, sur un an. Votre propre assurance peut aussi avoir des options, qu'il vous faudra détailler directement.

Les formalités de douane ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Certaines destinations sont très à cheval sur l'alcool, les cigarettes ou divers produits que, dans d'autres, vous pourrez introduire sans problème. Il est donc nécessaire de se renseigner auparavant sur les procédures propres à chaque pays avant de prendre votre avion.

Vous n'avez pas besoin de déclarerHaut de page

A votre retour en France d'une destination située hors de l'Union européenne, vous pouvez transporter avec vous des marchandises achetées ou qui vous ont été offertes dans un pays tiers, sans avoir de déclaration à effectuer, ni de droits et taxes à payer. La valeur de ces marchandises ne doit pas excéder, selon les cas de figure :

Voyageur de moins de 15 ans (quel que soit le mode de transport) : 150 €.

Voyageur de 15 ans et plus, utilisant un mode de transport autre que aérien et maritime : 300 €.

Voyageur de 15 ans et plus, utilisant un mode de transport aérien et maritime : 430 €.

Attention : aucune de ces sommes ne peut être cumulée par différentes personnes pour bénéficier d'une franchise plus importante pour un même objet (par exemple, un couple ne peut pas demander à bénéficier de la franchise pour un appareil d'une valeur de 850 €).

Vous devez déclarerHaut de page

Si vous voyagez avec 10 000 € de devises ou plus, vous devez impérativement les déclarer en douane et, si vous transportez des objets d'origine étrangère, munissez-vous des factures ou des quittances de paiement des droits de douane : on peut vous les demander pour prouver que vous êtes en règle.

Certains produits sont soumis à l'inspection phytosanitaire (végétaux, animaux, parties d'animaux, etc.).

Certains produits sont libres de droits de douane jusqu'à une certaine quantité. Au-delà de celle-ci, ils doivent être déclarés. Vous acquitterez alors les taxes normalement exigibles. Les franchises ne sont pas cumulatives. Cela signifie que si vous choisissez de ramener du tabac, vous pouvez acheter 200 cigarettes ou 50 cigares (soit 250 g de tabac), mais pas les deux. Contactez la douane pour en savoir plus.

Avis