Le guide : RANDONNÉES À PIED : La Réunion

La Réunion

L'île de la Réunion, c'est le paradis de la randonnée, un site classé au patrimoine mondial de l'Unesco pour la beauté de ses paysages. Un décor enchanteur et une belle expérience pour les sportifs et les moins sportifs. La randonnée en famille est ici possible. A la clé, 1 000 km de sentiers de randonnée.

Les circuitsHaut de page
Au cœur des cirques de la RéunionHaut de page

Département : la Réunion (974)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Grand Ilet

Perdu aux confins du cirque de Salazie, le plus vert des trois cirques de la Réunion, Grand Ilet est devenu pour sa beauté et son calme un lieu de promenade privilégié. C'est également l'un des points de départ de randonnées vers le cirque de Mafate...

La Réunion change de visage au gré des régions que l'on traverse. Mais c'est sans doute à Salazie et dans l'est que l'on s'aperçoit véritablement que l'île baigne sous des latitudes tropicales, son exubérante végétation, ses cascades dévalant le flanc des montagnes rappelant que chaleur et hydrométrie sont les principales composantes de ce type de climat. S'ajoute à cela, un relief extraordinaire, né de l'affaissement progressif d'une montagne de laves, donnant naissance à un cirque dont les remparts escarpés s'élèvent parfois à plus de 1 000 m d'altitude. Salazie est un royaume naturel où l'homme semble y avoir une emprise minimale. Pour comprendre le site, il faut en connaître son histoire qui débute à la fin du XVIIe siècle, avec la colonisation et l'esclavage, période sombre durant laquelle quelques " Marrons " en quête de liberté trouvèrent refuge au milieu de cette jungle impénétrable où seulement une poignée de chasseurs de cabris osaient s'aventurer... Au fur et à mesure du temps, ceux-ci s'enfoncèrent de plus en plus à l'intérieur du cirque, fuyant sans cesse les colons qui investirent bientôt toute la région, jusqu'à Grand Ilet, puis Mafate. Grand Ilet fut relié au reste de l'île par une route en 1963. Jusqu'au XXe siècle, il fallait gagner le Radier de Bras Fleur Jaune, traverser une petite passerelle suspendue, une épaisse végétation et endurer un relief difficile avant d'arriver à la localité. Pourtant, en 1865, Mgr Maupoint fit ériger une église à la paroisse Saint-Martin, premier nom de baptême du village avant d'être vulgarisé par la suite en Grand Ilet. Une minuscule paroisse, ne comptant alors que quelques ouailles, s'apparentant à un monde perdu au centre d'une forêt de bambous et d'arbres majestueux, peuplée d'une colonie de chauves-souris... Un havre fantastique, aux antipodes du tumulte des grandes communes en construction, là où l'eau ne vint jamais à manquer, là où tout semblait pouvoir pousser. Une richesse fabuleuse dont la petite concentration tira profit en s'adonnant aux cultures maraîchères. A l'aube du troisième millénaire et depuis bien des années, Grand Ilet est un haut lieu de promenades et de découvertes pour les touristes toujours plus nombreux et les Réunionnais, sans doute pour la splendeur et la diversité de sa végétation, certainement pour le calme et l'isolement, la sensation de vivre un moment intense et exceptionnel... Au milieu de cette nature bienveillante se dresse l'église du village. Brillante par sa simple beauté, elle n'en est pas moins fière d'être classée aux Monuments historiques. Sur la route départementale menant au village, profitez des superbes points de vue sur la cascade du Voile de la Mariée à Mare-à-Citrons et le belvédère de Mare-à-Vieille-Place. Sur la route forestière menant au col des Boeufs, vues époustouflantes sur le cirque. Ne manquez pas non plus la visite d'Hell Bourg, classé Plus Beau Village de France, avec ses cases créoles rénovées.

"Bé-Maho", un point de vue remarquable sur le cirque de Salazie.
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis