Le guide : RANDONNÉES À PIED : Martinique

Martinique

L'île de la Martinique se prête bien à la randonnée, qu'il s'agisse de longer le littoral ou d'escalader la montagne Pelée. Durant la saison humide, de juillet à novembre, il est toujours utile de consulter au préalable le bulletin météo. Mieux vaut prévoir des marches en bordure de mer et dans le sud. Qui dit pluie, dit souvent boue, et sentiers glissants, voire très glissants, équipez-vous donc en conséquence. En outre, les glissements de terrain sont fréquents, et un simple gué peut en moins d'une heure se transformer en torrent. Vous êtes prévenu ! La saison sèche, de février à mai, est évidemment la meilleure période pour la marche, mais n'oubliez pas l'eau à boire, la crème solaire, un bon chapeau et des chaussures montantes, surtout pour l'ascension de la montagne Pelée. Il est alors également possible d'arpenter les sentiers à l'intérieur des terres, souvent difficile d'accès en saison de pluie. De retour, vous aurez bien mérité un ti-punch !

Les circuitsHaut de page
Sur le littoral de la MartiniqueHaut de page

Département : Martinique (972)

Temps estimé : 1 jour

Saison idéale : de juin à novembre

Catégorie : facile

Accès : l'Anse Caritan, sortie sud du bourg de Sainte-Anne

Loin du froid de la métropole, en Martinique, c'est l'été toute l'année, ou presque. Cette balade vous fait découvrir une des plus belles zones littorales de la Martinique. Au départ de l'Anse Caritan, le sentier longe la presqu'île de Sainte-Anne et vous mène de plages de rêve en plages de rêve, jusqu'à la baie des Anglais. En une dizaine de kilomètres, vous passez des eaux tranquilles du sud Caraïbe à celles plus agitées de la côte atlantique. D'entrée, le ton est donné. Sable fin, eaux turquoise, vue magnifique sur la Passe du Marin, ombre généreuse des résiniers et cocotiers... le bonheur. De là, sous le couvert des arbres, le sentier vous guide jusqu'à la pointe Dunkerque, et une très belle plage, souvent déserte, l'Anse Meunier. Pour atteindre la Grande Anse des Salines, vous longerez d'anciens marais salants et une autre belle plage, la Petite Anse des Salines. Réputée pour son cadre paradisiaque, la Grande Anse des Salines ne démérite pas. Sa superbe bande de sable doré en arc de cercle et ses rangées de cocotiers invitent à poser son hamac. Seul inconvénient, vous ne serez pas seul. A l'extrémité de la plage, le sentier emprunte un passage étroit entre l'étang des Salines et la plage de Grande-Terre. Le paysage se fait désertique. A partir de la pointe d'Enfer, la côte se découpe, les vagues sont nombreuses, les alizés soufflent. Vous venez d'atteindre le littoral atlantique. La balade continue vers la baie des Anglais, à travers la Savane des Pétrifications et sa végétation silicifiée. De-ci de-là, quelques bouquets de cactus s'épanouissent le long des falaises. Cette forêt fut recouverte par les coulées de lave d'un ancien volcan situé un peu plus au nord. Elle offre aujourd'hui un paysage lunaire. Pas très loin, l'Anse Trabaud, ses belles vagues, ses surfers et ses bodyboarders. La pointe Baham marque l'entrée de la baie des Anglais. Au large, les îlets Hardy, Percé, Poirier sont le refuge de très nombreuses espèces d'oiseaux marins - frégates, sternes, puffins... L'intérieur de la baie est, lui, bordé de mangroves. A retenir, de la Grande Anse des Salines à la baie des Anglais, les arbres sont rarissimes pour ne pas dire inexistants. Le couvre-chef sera donc de rigueur !

Plage d'Anse des Salines
Plage d'Anse des Salines
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis