Le guide : RANDONNÉES À PIED : Île-de-France

Île-de-France

On ne pense pas forcèment à l'Ile de France pour randonner, et pourtant les circuits et les biotopes naturels ne manquent pas autour de la capitale, et même intra muros. A commencer par les petites randonnées dans les bois de Boulogne ou de Vincennes ; un peu plus loin, la forêt de Fontainebleau vous attend, les berges de la Marne aussi, et tant d'autres itinéraires de charme... En outre, plusieurs associations existent à Paris, qui vous permettent de marcher à plusieurs. Vous pouvez aussi suivre des circuits à thème dans Paris, des berges de la Seine aux arbres remarquables de la capitale en passant par le Jardin des plantes.

Les circuitsHaut de page
À travers la BrieHaut de page

Département : Seine-et-Marne (77), de Melun à Bombon

Temps estimé : 2 jours - 20 km

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Melun

Jadis limite entre le Royaume de France et les terres des puissants comtes de Champagne, cette partie de la Brie ne manque pas de charme avec ses terres agricoles fertiles, ses vertes vallées, ses villages paisibles. Un passé fastueux avec pour témoins de luxueux châteaux comme Vaux-le-Vicomte, château fort de Blandy-les-Tours, mais aussi églises romanes ou gothiques, collégiale de Champeaux, moulins, lavoirs... Un itinéraire riche en culture et paysages. Une première halte à Melun, ancienne cité romaine construite sur une île, s'impose. De ce lointain passé surgissent encore quelques beaux vestiges. Ne manquez pas la visite de la collégiale Notre-Dame-de-Melun, du prieuré Saint-Sauveur ainsi que des autres quartiers Saint-Aspais, Saint-Liesne, Saint-Barthélémy et Saint-Ambroise. Un peu plus loin, Maincy, charmant et typique village briard aux ruelles étroites, lové à flanc de coteaux de l'Ancoeur. La commune demeure intimement liée, de par son passé, au château Vaux-le-Vicomte, chef-d'oeuvre des débuts du style Louis XIV, dont le parc borde les terres à l'ouest. De nombreux monuments et sites témoignent aujourd'hui de cette époque, église du XIIe siècle, ancienne manufacture de tapisserie royale, couvent des carmélites, moulin à eau, ferme seigneuriale, pont de pierre, maisons typiquement briardes. Plus loin, vous attend Blandy-les-Tours, village bâti autour d'un imposant château fort du XIIe siècle. Du haut de son donjon, profitez de la vue qui vous est offerte sur toute la région. L'église Saint-Maurice mérite le détour tout comme l'authentique broyeur à pommes. Reprenez le chemin à la lisière d'un bois vers le château d'Aunay et le village fortifié de Champeaux où se dresse la collégiale du XIIe siècle. Ne manquez pas de visiter l'intérieur de la très élégante église qui abrite de belles stalles du début XVIe siècle. A travers la campagne vous rejoindrez le petit village de Bombon. Les plus courageux poursuivront jusqu'à Provins, superbe.

Au cœur du parc naturel de la Haute-Vallée de ChevreuseHaut de page

Département : Yvelines (78)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Chevreuses

A une vingtaine de kilomètres seulement de Paris, la Haute-Vallée de Chevreuse demeure l'une des principales régions d'Ile-de-France à dominante rurale. Ses paysages, partie intégrante du grand massif forestier de la forêt de Rambouillet, ont une grande renommée puisqu'ils sont structurés par un éventail remarquable de sites historiques prestigieux, et comportent une pittoresque mosaïque de paysages verdoyants où s'harmonisent massifs forestiers, plateaux agricoles et vallées escarpées. Dans ces vallées coulent paisiblement l'Yvette, la Rémarde et leurs affluents. Parmi les nombreux sentiers, prenez le chemin Jean-Racine reliant Chevreuse à l'abbaye de Port-Royal-des-Champs à Magny-les-Hameaux. Sachez au passage que le poète Jean Racine figure parmi les personnages les plus célèbres de la Haute-Vallée. Le circuit, traversant un paysage rural de toute beauté, rappelle les trajets que l'auteur faisait dans sa jeunesse. Sept bornes reprennent ses vers tout au long du sentier.

Le château de la Madeleine, magnifique forteresse médiévale construite sur les hauteurs de Chevreuse, abrite la Maison du Parc. De son surplomb, il offre un superbe panorama sur la vallée de l'Yvette. Partez des abords boisés du village et du fameux carrefour du Roi-de-Rome où le fils de Napoléon fut remis aux émissaires autrichiens afin d'être exilé après la fin de l'empire en 1814. La nature y est de plus très étonnante, sept chênes y forment un cercle presque parfait. Au bois de Saint-Lambert, une biche légère ou un doux chevreuil. Au moulin de Fauveau, des saules épais. Le hameau de Milon et ses agréables ruisseaux. Tout en longeant le Rhodon, en admirant les troupeaux errants, en écoutant le chant des oiseaux, vous atteindrez l'abbaye de Port-Royal, berceau du jansénisme, ensemble remarquable constitué des ruines d'un monastère, théâtre d'une intense vie religieuse, intellectuelle et politique, du musée des Granges et d'un domaine forestier et paysager. Pour prolonger votre séjour au coeur du parc, partez à la découverte du château de Dampierre, du château de Breteuil, de l'abbaye des Vaux-de-Cernay, sur fond de paysages apaisants.

Forêt de Rambouillet
Forêt de Rambouillet
La route des CrêtesHaut de page

Département : Val-d'Oise (95)

Temps estimé : 1 jour, boucle

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : moyen

Accès : Vétheuil

Une belle randonnée au coeur du parc naturel régional du Vexin français qui réclame de petits mollets entraînés. Vous partirez de Vétheuil, village en partie célèbre grâce à Claude Monet qui y passa quelques années et immortalisa les paysages. La maison où l'artiste a vécu est toujours là. Vétheuil est également remarquable par son église et son escalier impressionnant. C'est ici même que nous vous donnons rendez-vous pour démarrer par une belle grimpette rejoignant le petit village de la Goulée. Forêt et champs se succèdent pour arriver au village de Chérence. Jetez un coup d'oeil sur son église avant de retrouver un petit vallon pénétrant la forêt de la Roche-Guyon. Profitez du beau panorama sur la vallée de l'Epte avant d'emprunter le sentier en pente taillé dans le calcaire surplombant la Roche-Guyon que l'on atteint par le GR®2. Lové dans l'une des boucles de la Seine, la Roche-Guyon est un site unique et remarquable, classé plus Beau Village de France - le seul d'Ile-de-France. La richesse du patrimoine et la qualité des paysages répondent à coup sûr à l'attente des promeneurs. Façonné par l'histoire, du Moyen Age à nos jours, son château marque les esprits. Adossé à la falaise qui l'a enfanté, dominant une boucle de la Seine, il entrecroise avec élégance les styles architecturaux. Son donjon fortifié, curieusement posé sur la colline, domine la vallée. Il est relié à la forteresse du bas par un souterrain taillé en escalier. L'ensemble est harmonieusement enchâssé dans un écrin verdoyant. Ses écuries monumentales vous charmeront et son potager expérimental du siècle des Lumières vous étonnera. Les chérubins peuvent y fêter leur anniversaire ! Du bonheur encore dans les rues anciennes du village, le long des berges de la Seine que l'on va rejoindre pour accéder au sentier des Crêtes qui nous ramènera à Vétheuil. Là encore le spectacle est garanti. Le chemin des Crêtes offre un point de vue sans égal sur les falaises de craie et la vallée de la Seine.

La Vallée aux LoupsHaut de page

Département : Hauts-de-Seine (92)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Châtenay-Malabry

Situé au coeur du val d'Aulnay, le parc de la Vallée aux Loups est un ensemble de parcs et de jardins, des dizaines d'hectares de verdure à arpenter en famille. Le parc, créé au XVIIIe siècle, s'enrichit en 1890 d'espèces botaniques extraordinaires grâce au pépiniériste Croux.

De ses sentiers boisés aux jardins de l'arboretum en passant par la maison de Chateaubriand, cette jolie vallée recèle mille trésors et offre des points de vue remarquables. Découvrez le célèbre ermitage où Chateaubriand entreprit l'écriture de ses mémoires, Mémoires d'outre-tombe. L'auteur façonne la propriété à son goût, faisant édifier un portique soutenu par deux caryatides de marbre blanc. Vous vous baladerez dans le parc arboré, planté par l'écrivain lui-même, qui y voulut un miroir de sa Bretagne natale. Aujourd'hui, propriété du département et lieu de mémoire artistique et culturel, la maison restaurée offre un décor raffiné esprit début XXe siècle.

Le parc boisé, constitué de taillis et de futaies, s'ouvre sur de vastes clairières et des vallons boisés. C'est un endroit privilégié pour la faune et la flore.

Visitez l'arboretum, vaste ensemble agrémenté d'une magnifique pièce d'eau, de nombreuses sources et de fabriques à la mode au XVIIIe siècle. Cinq cents espèces d'arbres et arbustes se répartissent l'espace. Une curiosité que l'on ne peut manquer : le cèdre bleu pleureur de l'Atlas dont la surface au sol atteint 680 m2. Les jardins à thèmes situés tout autour fleurissent de l'ensemble du printemps à la fin de l'été. Ne pas manquer la serre aux convolvulacées, collection nationale regroupant plus de deux cent quarante espèces provenant pour la plupart des pays tropicaux de l'hémisphère Sud, le jardin des hydrangea, le jardin des floraisons divisé en massifs d'une même couleur pour créer un contraste avec les feuillages. Entre le jardin de l'automne flamboyant et le jardin à l'anglaise, admirez le pavillon mauresque en brique, renfermant des peintures et des carrelages orientaux. A proximité, une cascade, une grotte, une fontaine, un pont suspendu, un embarcadère et son kiosque. Le dépaysement est total !

Le Dourdannais en HurepoixHaut de page

Département : Essonne (91), de Dourdan à Sermaise

Temps estimé : 2 jours - 22 km

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Dourdan

Pour tous les randonneurs, sachez que le GR®1 passe par Dourdan, une commune au riche patrimoine architectural qui a bénéficié au cours des siècles de restaurations importantes garantissant aujourd'hui sa qualité. Avant le départ, rendez-vous sur la place du Général-De-Gaulle qui rassemble les principaux monuments  : château du XIIIe siècle, église Saint-Germain-d'Auxerre, grenier à sel, halles et magnifiques hôtels particuliers. Le cadre préservé de Dourdan saura également vous séduire. Sa vaste forêt, jadis forêt de chasse royale, séparée par la vallée de l'Orge, est plantée de chênes, châtaigniers, hêtres, charmes, bouleaux et pins. Ne manquez pas au sud le chêne que l'on nomme le " chêne des Six Frères ", composé de six troncs sur une même cépée !

Cet itinéraire vallonné vous fera découvrir les paysages très variés du Hurepoix ainsi que plusieurs monuments remarquables. Le Hurepoix est un pays de rivières qui serpentent dans des vallées au milieu des ombrages, des prés et des cultures, tandis que des bois couvrent les collines et les coteaux. Il comprend un important réseau de sentiers balisés.

Prenez la vallée de la Rémarde où vous ne manquerez pas à Saint-Cyrsous-Dourdan de faire un petit détour pour contempler la ferme fortifiée des Tourelles, bâtie en 1560. En passant par la butte de Tous Vents, vous gagnerez le château du Marais - XVIIIe siècle - qui se reflète dans un miroir d'eau de 540 m de longueur. Puis, vous quitterez la vallée de la Rémarde en montant dans les Grands Bois du Marais et retrouverez la vallée de l'Orge à Sermaise où vous admirerez sa jolie église rustique.

Les quais de SeineHaut de page

Département : Paris (75)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : jardin des Tuileries

Un parcours insolite des quais de Seine sur un circuit classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine, s'étend gracieusement le jardin des Tuileries, le plus important et le plus ancien jardin à la française de Paris. Un point de départ idéal pour découvrir les voies sur berge. Par la rive droite vous longez le Louvre. Puis les bouquinistes vous plongent dans une ambiance culturelle pour atteindre les abords de l'île de la Cité, nous offrant un beau panorama sur le palais de Justice et l'île Saint-Louis. Prenez le temps d'admirer l'architecture variée des ponts de Paris, sous lesquels péniches et bateaux-mouches glissent paisiblement. En poursuivant sur les quais jusqu'au ministère des Finances, vous atteindrez le parc de Bercy. Après la traversée de la Seine face à la Bibliothèque de France, vous reviendrez par la rive gauche. Admirez le chevet de Notre-Dame, un miracle d'élégance, d'hardiesse, de simplicité, un foisonnement de vie, de lumières, de visages naïfs, touchants, solennels, une ville de pierre, peuplée de démons et de chimères... Un véritable chef-d'oeuvre. Gardez les yeux grands ouverts car c'est au tour maintenant de l'hôtel des Monnaies, édifice du XVIIIe siècle signé par l'architecte Jacques-Denis Antoine. Il abrite toujours la Monnaie de Paris. Plus loin, l'Institut de France, le parlement des Savants, reconnaissable à sa célèbre coupole face au pont des Arts. Toujours sur la rive gauche de la Seine, le musée d'Orsay et en poursuivant l'Assemblée nationale, le musée du Quai-Branly, l'incontournable tour Eiffel. Terminez la balade au parc André-Citroën, oeuvre futuriste, l'un des parcs majeurs réalisés dans la capitale en cette fin de siècle. D'une superficie de 14 hectares, il offre une très belle perspective sur la Seine, et il est le seul, à ce jour, à être ouvert sur le fleuve. Parcourez-le sans modération.

Sur un quai de la Seine
Sur un quai de la Seine
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis