Le guide : RANDONNÉES À PIED : Bretagne

Bretagne

Sur le littoral ou dans les terres, les sentiers bretons invitent à la découverte d'un terroir authentique, rude et beau à la fois dans son environnement de roche et de verdure. Ici, le soleil tape rarement trop fort, le vent du large apporte son iode et une petite pluie fine accompagne parfois le randonneur. Mais difficile de ne pas tomber sous le charme de cette atmosphère finalement très attachante...

Les spécialistesHaut de page
Tour de Bretagne à pied avec Compagnie des Sentiers Maritimes

Tour de Bretagne : l'évasion en bord de mer. La Bretagne à son rythme selon vos envies, c'est ce qu'offre Compagnie des Sentiers Maritimes, des séjours inoubliables en toute liberté ! Plus de 2000 km, de Granville au nord à la Roche Bernard au sud, soit 21 circuits de 8 jours le long de la Manche et de l'océan.

Visiter la Bretagne autrement. Sortir du trekking en montagne ou désert, et des destinations de notoriété comme Belle-Ile-en-mer ou Golfe du Morbihan, c'est possible grâce à cette formule ; découvrez ainsi un littoral fait de criques et pointes aux paysages tous différents.

En avant marche pour un Tour de Bretagne. Muni d'un carnet de voyage complet, empruntez des sentiers aux paysages inédits. De Granville à Saint-Malo, traversez les grèves du Mont Saint-Michel et appréciez les îlots sauvages et les grands espaces... En suivant le GR 34, " Sentier des douaniers ", vous serez plongés dans un univers marin comme Erquy et ses splendides falaises de grès roses ou Fort La Latte dominant la Baie de Fresnay... Pour plus d'aventures prenez un bateau pour rejoindre l'une des nombreuses îles accessibles de la côte bretonne. L'agence s'occupant de toute la logistique, notamment le transport des bagages, vous voyagerez " confort ".

Pour plus de renseignements : Compagnie des Sentiers Maritimes - 2a, rue Poullain Duparc, 35000 RENNES. Du lundi au vendredi de 9h à 17h30. Tél : 02 99 78 83 70.

Les circuitsHaut de page
Au pays de BrocéliandeHaut de page

Département : Ille-et-Vilaine (35)

Temps estimé : 1 jour

Saison idéale : d'avril à septembre

Catégorie : facile

Accès : Paimpont

Un voyage au pays des légendes celtiques, c'est ce que vous propose cet itinéraire au coeur de l'immense et belle forêt qui entoure Paimpont. La route principale entre Plélan et le bourg ne manque pas de charme. Ses longues branches forment une voûte, une tonnelle devrait-on dire, d'un si beau vert au printemps et en été et d'un ton or à l'automne. Parmi les monuments et curiosités légendaires, ne manquez pas de visiter l'abbaye de Paimpont de style gothique médiéval. Un peu plus loin se trouve l'étang du Pas-du-Houx. Avec ses 80 hectares, il est le plus grand étang de la forêt de Paimpont, riche en faune et en flore aquatiques. Sur ses rives se font face le château de Brocéliande et le château du Pas-du-Houx du XXe siècle. Au sud de la forêt, découvrez les forges de Paimpont, à proximité d'un lieu légendaire le " Pont de Secret ". Au nord de la forêt, à quelques pas du bourg de Concoret, le château de Comper, considéré jadis comme l'une des plus fortes positions de Haute-Bretagne. Vous enjamberez ses douves asséchées pour découvrir les expositions du Centre arthurien qu'il abrite. De l'histoire à la légende encore, le Grand Etang est associé au lac de la fée Viviane qui cache aux yeux des curieux le château de cristal construit par Merlin pour sa belle élève. A voir aussi le tombeau de Merlin, vestige d'une allée couverte néolithique, pour lequel de nombreuses personnes vouent un culte. A proximité du monument, la fontaine dite " de Jouvence ". La forêt de Brocéliande renferme de très vieux arbres. Le plus célèbre d'entre eux est Guillotin, millénaire et faisant plus de 9 m de circonférence, que l'on vient saluer entre Concoret et Tréhorenteuc. Près du hameau de la " Folle Pensée ", à l'ouest de la forêt, un lieu à la fois pittoresque et modeste de Brocéliande : la fontaine de Barenton, ici même où Merlin rencontra Viviane et dont les eaux auraient le pouvoir de guérir les maladies mentales. Mais attention les enfants, verser cette eau sur le perron de la fontaine déclencherait un orage très violent... Près de Tréhorenteuc toujours, le Val sans Retour, lieu de légendes le plus réputé de la forêt, une vallée encaissée contrastée par ses paysages, creusée profondément dans le schiste rouge et accueillant le Miroir aux Fées. A proximité, le Tombeau du Géant, monument mégalithique constitué de menhirs dressés il y a 5 000 ans. Enigmatique encore le Jardin aux Moines, site spectaculaire de Brocéliande. En dehors de la commune, le château de Trécesson où la Dame blanche hante toujours le domaine.

Belle-Île-en-MerHaut de page

Département : Morbihan (56)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : port de Sauzon

Peinte par Monet, décrite par Flaubert, vantée par Mitterrand (à la fin de sa vie) et, entre autres célébrités, chantée par Laurent Voulzy, Belle-île-en-mer porte fort bien son nom et séduit quiconque y passe ne serait-ce qu'une journée.

C'est ce que nous vous proposons avec cette randonnée qui vous fera découvrir une côte sauvage battue par les vents du large et dont les falaises subissent 365 jours par an l'assaut continuel de l'Atlantique, à une quinzaine de kilomètres de Quiberon. Une côte révélant tour à tour criques et petites plages de sable blanc. En attendant, vous venez d'accoster au port le plus important de l'île, celui du Palais, et vous admirez l'imposante citadelle Vauban. Puis vous gagnez le second port, Sauzon, où débute votre balade... Vous franchissez alors la plage Ster-Vraz par Bortifaouen puis, à travers une lande épaisse, descendez dans la crique ô combien sauvage de Ster-Ouen. Au sommet du versant opposé, vous contemplez, émerveillé, la pointe du Vieux Château, un ancien oppidum celte reconverti en réserve ornithologique. Vous vous rendez ensuite à la grotte (hélas fermée au public) de l'Apothicairerie, via un chemin de terre bordé de bruyères. En gagnant le sud à travers un littoral déchiqueté, vous passez devant le sémaphore d'Er Hastellic. Ce qui vous impressionne ensuite, c'est le Port de Borderun, une crique murée du XVIIe siècle  ! Après, direction Port-Donnant, via un trajet qui alternera des criques profondes et des petits ports, de petites plages encastrées dont certaines barrées par des murs. Plus loin, trois autres ports vous attendent : Port-des-Sonnettes, Port-Puns et Port-Skeul. D'un promontoire avancé au sud du hameau d'Anterre, apparaît ensuite la superbe plage de Port-Donnant généreuse en rouleaux qui réjouissent les body-boarders. Plus loin, se profilent les Aiguilles de Port-Coton, immortalisées par Monet. Du littoral particulièrement sinueux, le regard embrasse l'un des plus beaux sites de l'île. Au détour du sentier, une baie sublime abrite des bateaux de pêcheurs, c'est Port-Goulphar qui s'enorgueillit de posséder l'un des phares les plus puissants du pays. Puis d'autres décors se succèdent, qui mériteraient d'être contemplés de longues heures pour en apprécier toute la beauté : le sémaphore du Talut, la superbe grotte du Talut - accessible uniquement par mer  !  -, la pointe de Bornord avec un magnifique point de vue sur Port-Kérel et sa sublime plage, la crique sauvage de Porh-Roder, le hameau de Kernest qui, à travers landes, fougères et bois, rejoint la route qui s'élève jusqu'au bourg de Bangor fondé au VIe siècle, et dont l'église est l'une des plus anciennes de Bretagne. On peut l'écrire sans risquer d'être démenti : question beautés à contempler, vous n'avez pas perdu votre journée.

Port de Sauzon, à Belle-Île-en-Mer
Port de Sauzon, à Belle-Île-en-Mer
La côte du GoëloHaut de page

Département : Côtes-d'Armor (22), de Saint-Brieuc à Bréhat

Temps estimé : 4 jours - 90 km

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Saint-Brieuc

Ici, on dit que la mer a signé un pacte d'amour avec la terre. Et depuis ce jour, au rythme des marées, elle remonte profondément à l'intérieur des terres, plongeant l'armor - la mer - dans l'argoat - la terre. Terre et mer, tantôt se disputent, tantôt se jurent fidélité, et les lumières, comme pour saluer leur passion, édifient des paysages toujours changeants.

Partagée entre mer et rivière, la côte de Goëlo s'étend sur une trentaine de communes réparties entre Saint-Brieuc, Paimpol et l'île de Bréhat, l'île de Beauté de la côte du nord de Bretagne, séjour préféré des peintres et des rêveurs, lieu onirique aussi célèbre pour ses fleurs que pour sa tranquillité...

Ce beau périple vous plonge au coeur de la baie de Saint-Brieuc et ses immenses plages. Classée Réserve naturelle, elle accueille chaque année plus de quarante mille oiseaux migrateurs. Avant le départ, n'hésitez pas à parcourir le centre historique de la ville qui s'est bâti autour de son église forteresse. Saint-Brieuc étonne par le caractère varié de ses architectures. De la belle cité, vous longez le Gouëdic jusqu'à la pointe du Roselier qui offre au regard un point de vue superbe sur la roche Martin et la baie. L'éperon barré témoigne d'une occupation à l'âge de Fer. Le monument dédié aux péris en mer a été érigé à la fin du XXe siècle. La longue et belle plage des Rosaires laisse rêveur. Laissez-vous subjuguer par la beauté des lumières du crépuscule  ! De Pordic à Saint-Quay-Portrieux, vous serez immergé, pendant plusieurs kilomètres, dans l'atmosphère magique des petits ports côtiers du Goëlo. Sur la pointe de Pordic, vous trouverez non seulement quelques vestiges de son passé, mais profiterez aussi d'un surplomb sur une mer émeraude et d'une vue fabuleuse. Ces paysages ont sans doute également ému nos lointains ancêtres celtes puisqu'ils y vécurent.

Le menhir de Saint-Gilles en atteste encore... Le patrimoine de Saint-Quay-Portrieux - capitale de la coquille Saint-Jacques - est riche de chapelles, calvaires, manoirs et moulins à vent. Du sémaphore - 100 m au-dessus de la mer -, toute la baie de Saint-Brieuc se découvre au regard. Par temps clair, la vue balaie du cap d'Erquy jusqu'à l'archipel de Bréhat !

Autres trésors naturels inoubliables : les falaises de Plouha, puis de l'Anse de Bréhec à l'abbaye de Beauport, se mêlent encore patrimoine naturel et patrimoine culturel. De Paimpol à la pointe de l'Arcouest, défile une côte sauvage aux innombrables îlots. Enfin Bréhat qui exulte, au printemps, sous les couleurs et les parfums floraux.

La presqu'île de CrozonHaut de page

Département : Finistère (29), de Crozon à Camaret-sur-Mer

Temps estimé : 2 jours - 40 km

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Crozon

Entre la rade de Brest et la baie de Douarnenez, la presqu'île de Crozon est de ces destinations qui méritent l'appellation " vaut le voyage " car, forte d'un riche patrimoine militaire et de plages de sable fin, elle présente des falaises abruptes qui se dressent sauvagement au-dessus de la mer d'Iroise. Elle compte aussi - et les randonneurs s'en réjouissent ! - plus de 120 km de côte. La balade proposée longe une partie de celle-ci et part du port de plaisance de Crozon-Morgat, une ville dont la richesse culturelle est reconnue grâce à son Festival du Bout du Monde (Finistère, en breton penn-ar-bed).

A peine êtes-vous en marche que le sentier GR®34 prend de la hauteur sous les pins dominant la mer. Une fois à Saint-Hernot, faites donc un détour par sa chapelle et sa Maison des Minéraux qui expose plus de cinq cents pièces témoignant des richesses géologiques de la presqu'île. A quelques pas, un gîte d'étape renommé vous attend. Puis vient le cap de la Chèvre dont l'aspect sauvage des paysages attire le regard. Les landes s'étendent à perte de vue, parsemées ici et là de plusieurs hameaux dont les maisons fleurent bon la Bretagne avec leurs pierres traditionnelles. Au bout du cap, le panorama s'étend du cap Sizun - pointe du Van, pointe du Raz, baie de Douarnenez -, à la pointe de Pen-Hir, et encore plus loin la pointe Saint-Mathieu et même les îles du Ponant, Ouessant et Molène  ! Sublime vision ! Si le vent du large ne vous fait pas renoncer, l'heure est venue de traverser quelques collines au fond desquelles se trouvent d'immenses plages comme celle de la Palud. Puis apparaît un site peu connu des touristes bien qu'il soit de toute beauté : la pointe de Dinan, alias le " Château de Dinan ", qui ressemble à une énorme masse rocheuse reliée à la pointe par une arche naturelle. Vient ensuite le cap le plus élevé, le plus connu de la presqu'île, et le plus impressionnant : la pointe de PenHir.

Au bout de celle-ci, contemplez les trois énormes rochers qui la prolongent : Pen Glas - la tête verte -, Ar Forc'h - la fourche - et Bern Id - le tas de céréales. Mais le spectacle continue : à l'est, la pointe abrite la magnifique anse de Pen-Hir et à l'ouest, partie plus soumise aux vents, de sublimes falaises rocheuses se jettent dans une mer souvent déchaînée... Enfin vous arrivez à Camaret, là où Crozon ressemble à une île, refuge des vieux langoustiers du début du siècle dernier. Camaret qui offre une digue naturelle particulièrement charmante ornée de deux trésors à contempler sans modération : la tour Vauban et la chapelle Notre-Dame-de-Rocamadour.

La presqu'île de Crozon
La presqu'île de Crozon
Le tour de l'île aux MoinesHaut de page

Département : Morbihan (56)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : Port-Blanc

Avec ses 312 hectares, ses 7 km de long et ses 4 km de large, l'île aux Moines est la plus vaste des îles du golfe. Baptisée la " Perle du golfe ", tellement elle est jolie avec ses ravissantes maisons basses de pêcheurs aux murs blancs, ses hautes demeures de capitaines en belles pierres de taille, ses paysages magnifiques avec des jardinets plantés de mimosas, de camélias, de figuiers, d'eucalyptus..., ses petites collines couvertes de bruyère, son bois d'Amour, sa belle et longue plage. En forme de croix, l'île vous offre de nombreuses promenades à pied ou à bicyclette. Se promener dans les ruelles est un réel plaisir. En prenant la rue des Escaliers vous arrivez au Bindo, puis sur la jolie place du marché où vous trouverez boutiques, restaurants et hôtels. Dans le parc du château du Guerric, admirez à loisir de magnifiques séquoias, érables et chênes centenaires. Les habitants vous conteront l'histoire des pierres à laver du Salzen, une résurgence du passé et un haut lieu de féminité...

Le tour de l'île peut se faire à pied en une journée. Trois circuits sont fléchés au sol, depuis le bourg. Le circuit du Trec'h - 1,8 km aller simple - vous laisse admirer l'église Saint-Michel - Notre-Dame-d'Espérance -, et depuis la Pointe une belle vue sur la pointe d'Arradon et l'île d'Arz. Le circuit de Brouel - 2,5 km - vous fait découvrir chapelle et fontaine, et depuis la Pointe, encore une belle vue sur l'île d'Arz.

Le circuit de Penhap - 4,4 km - vous permet de découvrir des mégalithes, des beaux points de vue sur le golfe du Morbihan, de magnifiques chaumières, des bosquets, et enfin, depuis la pointe de Nioul - à 500 m de Penhap -, une vue étendue sur la presqu'île de Rhuys qui referme le golfe du Morbihan et où il fait bon se balader. Retenez que la pointe du Nioul n'est accessible que par la côte - il est préférable de ne pas y envoyer les enfants. L'île fourmille de sites mégalithiques - comme dans beaucoup d'endroits du golfe -, menhirs, tumulus et cromlech se laissent découvrir au détour des chemins. Vers le hameau de Kergonan, vous verrez un cromlech de 101 m de diamètre - le plus grand de France et le second d'Europe.

Vieille maison au toit de chaume, île aux Moines
Vieille maison au toit de chaume, île aux Moines
Sur la Côte d'Emeraude : le pays de FréhelHaut de page

Département : Côtes-d'Armor (22)

Temps estimé : 1 jour

Saisons idéales : été, printemps, automne

Catégorie : facile

Accès : du parking de la plage du Vieux-Bourg en Pléhérel sur la D34 a

Située au nord de la Bretagne, la côte d'Emeraude est le nom de la partie comprise entre le cap Fréhel et Cancale (Pointe du Grouin). Elle doit son nom qui fait rêver à la couleur - vert émeraude - de la mer à certains endroits. C'est peu dire que les panoramas offerts toute l'année sont superbes. Car il n'y a pas que la mer, bien sûr, il y a aussi les pointes et caps qui s'y avancent, et les rochers qui servirent de refuges aux premiers marins et de protection aux cités comme Saint-Malo. Il y a aussi les plages de sable fin où il fait bon musarder, lire un roman, se baigner ou jouer au ballon. Parmi les plus agréables citons Dinard, Paramé, Sables-d'Or-Les-Pins, Pleneuf-Val-André.

Compris, lui, entre le cap Fréhel et celui d'Erquy, le Pays de Fréhel ne peut que vous emballer avec son bourg (Fréhel), sa station balnéaire (Sables-d'Or-les-Pins), son ancien village de pêcheurs (Pléhérel-Plage), sa baie (de La Fresnaye) et son hameau (La Carquois). Un peu partout, sur ce territoire ayant su préserver son patrimoine architectural et ornithologique, fort médiéval, chapelles, phare, dunes et landes vous conduisent à l'évasion. Quant aux 70 m de falaises surplombant la mer, elles offrent un champ de vision illimité, découvrant toute la Côte jusqu'à Saint-Malo et la baie de Saint-Brieuc et, au loin, les îles de Bréhat.

Ces points évoqués, vous commencerez votre randonnée entre Sables-d'Or-les-Pins et le cap Fréhel. Un sentier parmi les ajoncs et les bruyères vous mènera au fort La Latte, forteresse construite dès le XIVe siècle et qui, en haut de son donjon, offre un panorama permettant d'embrasser toute la Côte d'Emeraude. Au bout d'immenses landes, le cap Fréhel surplombe la mer du haut de ses falaises de grès rouge et de porphyre. A portée de jumelles, sur des îlots, nichent des milliers d'oiseaux marins. Et pour terminer cette randonnée de la manière la plus agréable qui soit, filez ensuite sur les criques et les plages situées derrière les dunes voisines.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis