Le guide : VACANCES AVEC OU SANS SON ANIMAL : À la maison – Pension – Famille d'accueil

À la maison – Pension – Famille d'accueil

Il n'est pas toujours possible de voyager avec son animal préféré. Si le lieu de villégiature que vous avez choisi n'accepte pas les animaux, si cette vieille tante à laquelle vous devez rendre visite sur le chemin du retour est allergique aux poils d'animaux, ou encore si vous partez à destination d'un pays lointain ou peu " dog friendly ", il vous faudra trouver une solution de garde pour votre fidèle compagnon durant le temps de vos vacances. Pas toujours possible de le faire garder dans la famille ou chez des amis, voire de trouver un voisin serviable qui se charge de votre compagnon durant votre absence. Il ne vous reste alors que le choix des professionnels de la garde animal ou d'associations qui mettent en relation les particuliers, interface entre propriétaires et gardiens potentiels. Garde à la maison, dans une pension ou chez une famille d'accueil, vous avez le choix des solutions.

À la maisonHaut de page

Avant tout, posez-vous la question : votre compagnon sera-t-il heureux en pension ou préférera-t-il que quelqu'un passe chez vous pour s'occuper de lui ? Alternative : le confier à une famille qui s'en occupera à son propre domicile... Dans tous les cas, un contrat doit être signé entre les deux parties, précisant les obligations de chacun. Vous pourrez indiquer les soins particuliers que vous souhaitez voir prodiguer à votre compagnon, ainsi que les traitements médicaux à lui administrer. Dans la plupart des cas, c'est le propriétaire qui fournit la nourriture pour les chats et pour les chiens, mais aussi la litière pour les chats.

Si votre compagnon est habitué à une présence permanente, il risque de souffrir de la séparation, et à plus forte raison de la solitude. La solution peut alors être dans le dog-sitting ou le cat-sitting. Deux formules sont possibles : quelqu'un passe deux à trois fois par jour chez vous pour s'occuper de lui, ou alors s'installe à domicile pendant toute la durée de vos vacances. Cette second formule a l'avantage d'assurer une présence qui limite les risques de cambriolage.

Les sociétés Ani Senior Services® et Homesitting® proposent de faire garder les animaux à domicile par des personnes retraitées. Les seniors sélectionnés, soucieux du bien-être des animaux, viennent les garder, pour de courtes ou longues durées, tout au long de l'année, partout en France, en Corse, dans les Dom-Tom et dans les pays européens. Les "nounous" arrivent la veille du départ pour faire tranquillement connaissance avec l'animal. Généralement, les retraités s'occupent des animaux et assurent un entretien basique de la maison et du jardin.

Si la formule à la maison avec juste des visites est idéale pour les chats, un chien a besoin de sorties régulières et d'une présence humaine, faute de quoi il s'ennuie et quand un chien s'ennuie... il est capable du pire ! Pour les chats, en revanche, cette solution est idéale. Les chats sont des animaux territoriaux, attachés à leur maison et leurs habitudes, qui n'aiment guère changer d'univers. Une personne passe alors de 1 à 3 fois par jour pour nourrir votre chat et le papouiller. Cette formule est également adaptée aux NAC. De nombreux sites proposent des services de garde à domicile, dans toute la France : Animagora, Gardicanin, Animaute, Animado...

Il existe des pensions canines et/ou félines dans toute la France, et plus particulièrement à proximité des grandes villes. Toutefois, il est préférable de partir à l'avance en quête du lieu idéal qui accueillera votre animal. Il convient, en effet, de visiter plusieurs pensions avant de faire votre choix. Toutes n'ont pas le même niveau de confort. Certaines ont mauvaises réputation. Renseignez-vous auprès des voisins, de la mairie, des animaleries, etc. Prenez conseils auprès de vos amis qui eurent à confier leur compagnon avant vous. Sachez aussi que plus les vacances scolaires approchent, plus les pensions se remplissent. Insistons : n'attendez pas le dernier moment pour vous en occuper !

Une pension doit être propre et ses pensionnaires en bonne santé. En allant sur place, vous vous ferez une opinion. Il est facile de voir si les chiens ou les chats ont l'air heureux ! Il arrive fréquemment que des éleveurs proposent un service de pension. Il faudra dans ce cas que les locaux soient séparés, pour éviter toute contamination entre les animaux. Suivant le niveau de " confort " (et donc de prix le plus souvent !) l'animal disposera d'un simple box individuel ou d'un véritable large espace personnel, avec panier, jeux et espace de détente. Avant de faire votre choix, renseignez-vous sur la politique de la maison : les chiens sont-ils sortis régulièrement de leurs boxes pour se dégourdir les pattes ? A quelle fréquence change-t-on le bac des chats ? Les animaux sont-ils inspectés et papouillés ? Un vétérinaire est-il associé à la pension, à qui l'on peut faire appel en cas de problème ? Quelle est l'alimentation distribuée ?

Pas question de laisser votre animal comme un vulgaire paquet chez un inconnu ! Le dépôt d'un chien ou d'un chat en pension s'accompagne de quelques démarches administratives. La pension n'accepte que les animaux en bonne santé, au minimum vaccinés contre la rage et identifiés. Dans certains cas, elle exige des vaccins autres que la rage ou l'application d'un traitement antiparasitaire. Vous devrez donc fournir la carte d'identification et le carnet de santé ou le passeport de votre animal. En retour, le professionnel de la pension doit vous remettre un document : le contrat de garde. Celui-ci sera signé par les deux parties : vous vous engagez à payer la somme convenue pour le séjour et le pensionneur s'engage à soigner votre animal si nécessaire et à vous le rendre à la fin de sa période de garde. Ce document est indispensable, c'est le seul recours en cas de problème ! Fuyez sans hésiter une pension qui ne proposerait pas ce document à la signature !

Pour que votre compagnon vive au mieux cette période de séparation, pensez à apporter à la pension son panier, sa couverture et ses jouets. Vous pourrez y joindre un vieux pull vous appartenant, afin qu'il se sente en sécurité au milieu d'odeurs familières. Vous pourrez aussi joindre un jeu qui va l'occuper pendant ses moments de solitude. Suivant le niveau de confort de la pension, les attentions prodiguées aux chiens ou aux chats varient grandement. Dans les plus modestes, les soins se cantonnent bien souvent à donner à manger et à nettoyer la cage ou le box. Dans les pensions haut de gamme, on peut aller jusqu'à de longues promenades, des jeux, des séances de toilettage prodiguées par le personnel. Certaines pensions proposent même une petite " remise à niveau " de l'éducation de votre animal ! Vous récupérerez alors un toutou en pleine forme, obéissant, qui rechignera peut être même à quitter ce pays de cocagne ! C'est là le pire que l'on puisse lui souhaiter...

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis