Le Périgord, une terre d'histoire et de gastronomie

Le Périgord reste l'une des destinations préférées des Français qui trouvent dans cette région une diversité de paysages, une authenticité encore bien préservée et un art de vivre. Tourisme et gastronomie sont les maître-mots de cette Dordogne qui recense en France le plus grand nombre de richesses patrimoniales, bien préservées et de tout âge. Sur cette terre gourmande, Sarlat-la-Canéda met à l'honneur la truffe chaque année en janvier le temps d'un week-end. Une occasion d'aller se mettre les pieds sous la table dans cette région unique.

 

Son passé remonte jusqu'à la Préhistoire comme en témoignent les grottes et les sites troglodytiques. Si la grotte de Lascaux ne se visite plus depuis très longtemps, Lascaux IV, qui a ouvert fin 2016 est une réplique intégrale de la grotte originale. Les amateurs de vieilles pierres et de tourisme culturel trouveront passionnants les vestiges gallo-romains découverts à Périgueux et à Montcaret, les mille et un châteaux, les abbayes, les églises romanes, les bastides ou les magnifiques dix plus beaux villages de France que compte le département sur un total de quinze en Aquitaine. Ils prendront le temps de visiter les jardins, les musées, les artisans d'art, les parcs à thème et d'assister à une multitude de fêtes, festivals, manifestations culturelles et culinaires.

Par ailleurs, emprunter les nombreux chemins de randonnées dont deux GR 36 et 64, à pied, à vélo ou à cheval dans une nature parfois sauvage, descendre les cours d'eau et rivières en canoë, kayak ou gabarre, ce sont des expériences uniques, à partager en famille, et qui raviront les flâneurs, les curieux ou les sportifs.

 

Un pays aux quatre couleurs

Le Périgord a une autre particularité : il a quatre couleurs. Une sorte de mosaïque de pays individualisés aux caractéristiques bien précises. Chaque couleur définit des terroirs spécifiques. Vert, rouge, noir, blanc... Vert comme  les nombreux cours d'eau de la frange limousine, rouge comme le vin de Bergerac, noir comme les forêts du Sarladais, blanc comme le calcaire de la vallée de l'Isle.

Depuis plusieurs siècles les hommes chérissent cette terre multiple, vivante et étonnante et ils en ont tiré le meilleur. De ce terroir sont nés des métiers, perpétués de génération en génération, et des produits d'exception qui concourent à une gastronomie généreuse : les vins de Bergerac, le foie gras, la truffe, le caviar, les fraises, les noix. Les producteurs, les conserveurs, les tables d'hôtes, les fermes-auberges, les restaurants sont les ambassadeurs d'une richesse gastronomique mondialement connue et reconnue. Périgord rime obligatoirement avec bien manger et bonheur simple. Si la cuisine du Périgord a été inventée en partie par les paysans, elle s'est également forgée dans les châteaux où l'on faisait bombance entre le gibier tué à la chasse, les poissons qui garnissaient les rivières et les vins que les Romains avaient apportés avec eux. Un autre phénomène est apparu depuis de nombreuses années et ne cesse de se développer : ce sont les fermes-auberges. Les agriculteurs ont vu une façon de boucler leur fin de mois en créant ces tables d'hôtes où 70 % des produits servis doivent être issus de l'exploitation. Les prix pratiqués sont souvent inférieurs à ceux des restaurateurs et les quantités parfois gargantuesques...

Cette diversité s'accompagne d'un grand nombre d'hébergements pour tous les budgets et tous les critères de choix : hôtels, chambres d'hôtes, gîtes classiques ou insolites, villages de vacances, résidences de vacances, etc.

 

Sarlat-la-Canéda, la superbe capitale du Périgord Noir

Le Périgord noir est de loin la région la plus fréquentée du département en raison des nombreux sites préhistoriques de renommée mondiale comme Les Eyzies, capitale de la préhistoire. L'une des plus belles approches passe par la rivière Dordogne. Au détour de chaque boucle surgissent comme des sentinelles presque tous les châteaux qui font la renommée du Périgord - Montfort, Beynac, Fayrac, Castelnaud, Les Milandes, Marqueyssac - et les superbes sites comme celui de La Roque-Gageac ou la bastide de Domme. Le Périgord noir a sa capitale, Sarlat. Sarlat-la-Canéda est une étape incontournable lors d'une visite périgourdine. Installée au creux de collines que l'on nomme "  pechs  ", cette ville d'art et d'histoire voit le jour au IXe siècle et se construit autour d'une abbaye bénédictine. Très vite la ville s'enrichit sous l'autorité directe du Saint-Siège de Rome. La guerre de Cent Ans (1337 -1453) et la peste ont de graves conséquences économiques et démographiques. C'est lors de la reconstruction aux XVe et XVIe siècles que la ville se pare de superbes hôtels particuliers. Aujourd'hui Sarlat-la-Canéda est la première ville d'Europe par son nombre de bâtiments classés au m² avec sur 11 ha, 253 immeubles, 18 monuments classés et 59 monuments inscrits. C'est un véritable joyau, témoin des époques médiévales et de la Renaissance, dont les points d'intérêts ne manquent pas. Sarlat-la-Canéda retrouve véritablement son souffle et sa splendeur hors saison, laissant apparaître plus pudiquement ses ruelles étroites, ses cours intérieures, ses hôtels particuliers assimilant toutes les époques (fondations médiévales, étages Renaissance, toitures classiques).

 

La truffe en fête

Un moment agréable pour découvrir ce joyau architectural est la fête de la truffe, organisée tous les ans en janvier. Cette fête, initiée avec l'Académie culinaire du foie gras et de la truffe, donne lieu à un grand marché présentant des truffes fraîches et des produits à base de truffe, ainsi qu'à de nombreuses animations : ateliers pour découvrir toutes les subtilités de la truffe, dégustations, démonstrations de cavage par des chiens dressés sur une truffière installée sur le parvis de la cathédrale, initiation à l'oenologie, remise du Trophée Jean Rougié qui accueille les jeunes talents de la cuisine française. Il est placé sous le contrôle d'un jury prestigieux composé dans son intégralité de Meilleur Ouvrier de France... Dans une ambiance conviviale, une dizaine de chefs sarladais et étoilés jouent le jeu dans une cuisine aménagée pour l'occasion dans la salle de l'Ancien Évêché. Un moment unique. Avis aux gourmands !

 

Infos futées

 

Quand ? On peut se rendre dans le Périgord toute l'année. Pour profiter de la fête de la truffe 2018 de Sarlat-la-Canéda, rendez-vous les 20 et 21 janvier prochains.

 

S'y rendre. En voiture (A20) depuis Paris (distance Paris-Périgueux : 500 km), en train ou en avion, tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son séjour.

COMITE DÉPARTEMENTAL DU TOURISME - Plus d'informations sur le site

OFFICE DE TOURISME DE SARLAT - Plus d'informations sur le site

FÊTE DE LA TRUFFE À SARLAT - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Ailleurs sur le Web

Les dernières Actus

Exposition Studio Monsieur - ...

Cette première exposition de Studio Monsieur à Nontron présente un choix de pièces réalisées avant la résidence. ...
Lire l'article

Fête de la Truffe et Académie...

La Ville de Sarlat et le Groupement des Trufficulteurs du Périgord Noir organisent depuis 7 ans, en janvier, la Fête ...
Lire l'article
Vidéo de voyage
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté