Le Pays du Cognac foisonne de sites historiques et de curiosités naturelles ou culturelles. Tous ces symboles font de ce territoire une destination touristique emblématique de la région, fondée sur une image et des valeurs identitaires fortes : vignoble du cognac connu dans le monde entier, fleuve Charente, églises romanes parfois peintes, logis aux hauts porches, cabanes dans les vignes sans oublier les lieux qui sortent des sentiers battus, au détour d'un chemin ou d'une route. Dans les villages on rencontre souvent une mémoire, prête à raconter des anecdotes et à transmettre une passion : celle de son terroir.

 

Ce qui frappe dès que l'on pénètre dans le Pays du Cognac c'est cet océan de vignes qui s'ouvre. La production de cognac est incontournable dans ce pays. C'est une économie à part entière qui fait vivre la région depuis le XVIIe siècle. L'art du cognac c'est l'art de réaliser la prestigieuse eau-de-vie mais c'est aussi l'art de faire connaître tout ce qui s'exprime dans les divins flacons depuis le raisin en passant par la distillation jusqu'à la mise en bouteille. Parcourir ce pays est aussi le moyen d'appréhender des modes vies différents et un patrimoine souvent méconnu. Pour découvrir le cognac et son terroir, suivez le guide... L'association " Les étapes du cognac " a imaginé et balisé des routes touristiques originales pour raconter cette eau-de-vie, ambassadeur international du département.

 

Cognac, la cité de François Ier

Ville historique et cossue, Cognac est le point de départ idéal pour des excursions. Labellisée Ville d'art et d'histoire, la cité est connue dans le monde entier. En revanche, François Ier et Jean Monnet, tous deux natifs de Cognac, n'y sont pas pour grand-chose. La renommée internationale est évidemment due à cette boisson alcoolisée, autrement nommée " liqueur des dieux ". Tout au long de l'année, des touristes sont attirés par l'eau-de-vie mais aussi par la douceur du fleuve et de la campagne. La ville s'étend des deux côtés de la Charente. La rive droite est occupée par des commerces, des restaurants, une halte de camping-car et un quai où peuvent s'amarrer des bateaux de plaisance. La rive gauche est marquée par le château des Valois où naquit François Ier - devenu en 1795 la maison de cognac du baron Otard -, le parc de François Ier et les grandes maisons de négoce. Souvent établies en bordure des quais de la Charente, elles comportaient un entrepôt au rez-de-chaussée et la partie maison de maître se situait dans les étages supérieurs.

Cognac cache aussi sa richesse derrière les hauts murs de ses chais. Les maisons de négoce ouvrent leurs portes aux touristes pour une approche culturelle mais aussi pour montrer leur savoir-faire à travers des visites guidées. Le choix est souvent cornélien car elles ont toutes leurs spécificités.

 

Une ville au riche patrimoine

Des parcours piétonniers valorisent le patrimoine urbain à travers deux thématiques : le parcours du Roy et le parcours Belle Époque. Toute la famille participe à la promenade, les enfants pourront chercher les totems et panneaux de couleur qui jalonnent la ville pour une chasse aux trésors architecturaux. Dans les ruelles pavées, on remarque l'église Saint-Léger de style roman, des maisons à colombages, des logis anciens, les enseignes d'une échoppe, les frontons sculptés des hôtels particuliers dont le bel hôtel Perrin de Boussac qui abrite le Musée des arts du cognac, et l'hôtel de Rabayne datant du XVIe siècle. La place François Ier offre un cadre " royal " avec des terrasses et des restaurants. Sur la place d'Armes, le marché est inspiré des halles de Baltard.

 

Jarnac, de François Mitterrand aux grandes maisons de cognac

Autre ville connue dans le monde entier : Jarnac. Le cognac est l'un de ses points forts mais il est concurrencé par un homme natif de cette cité : François Mitterrand (1916-1996), ancien président de la République française. On part sur ses traces en commençant par  sa maison natale. On découvre l'histoire de la famille Mitterrand à travers le mobilier et les objets conservés depuis quatre générations, ainsi que de nombreux documents (discours, manuscrits du Président, etc.). Dans le jardin se dressent l'ancien bâtiment de la vinaigrerie familiale, la tonnellerie ainsi que le lavoir.

Le musée François Mitterrand est aménagé dans l'ancien chai à cognac de la maison Bisquit Dubouché. Il avait choisi lui-même cet endroit. Cette salle rassemble des objets offerts par des personnalités du monde entier : rois, reines, présidents, Premiers ministres, ambassadeurs, représentants de collectivités locales... L'autre salle,  c'est la salle des Architectures capitales où sont exposées les maquettes des grands travaux de l'État de 1981 à 1995, de la Bibliothèque nationale de France à l'Opéra-Bastille.

Il sera alors temps de visiterles grandesmaisons de cognac, dont la maison Courvoisier, fournisseur de la cour impériale sous Napoléon Ier. Ce cognac est toujours considéré comme l'un des meilleurs du monde, avec évidemment et sans surprise le buste de Napoléon comme emblème.

 

La Charente au fil des villes et des villages

En Charente, des croisières fluviales sur le cours d'eau éponyme permettent de passer des moments inoubliables en famille. Certains villages ont été marqués par l'importance du commerce fluvial qui se pratiquait sur des gabares. Ces bateaux à fond plat acheminaient jusqu'à la mer le cognac, le papier, le sel, le bois mais aussi les pierres des carrières. Saint-Simon accueillait notamment trois chantiers navals. Une activité fourmillante y régnait, entre le passage des bateaux chargés de marchandises et le travail de construction des gabariers. Aujourd'hui, les traces de cette activité sont encore visibles dans le village grâce à un circuit de découverte agrémenté de panneaux explicatifs.

La campagne charentaise mérite de grandes balades. Dans les villes et les villages on remarque de hauts porches, plus ou moins décorés, seuls éléments visibles de la rue qui cachent des demeures appelées logis. Ces fermes, généralement construites sous le second Empire, marquent la réussite sociale des propriétaires. Cette architecture n'est pas le fruit du hasard. Les viticulteurs avaient le sens de la confidentialité non seulement envers le fisc mais aussi pour préserver leur secret de fabrication du cognac. Les logis forment souvent un quadrilatère qui abrite la maison d'habitation, les chais, la distillerie, l'étable, l'écurie, la blanchisserie, le tout donnant sur la cour. Pigeonniers, fours à pain ou lavoirs sont encore visibles dans certains villages. En parcourant le vignoble on peut encore tomber sur des caburotes, ces petites maisons de pierre disséminées dans les vignes.

 

Entre loisirs et gastronomie

Côté loisirs le Pays du Cognac offre de nombreuses activités. Randonner en pays du Cognac, c'est se donner le choix dans une palette très fournie de paysages entre vignobles, petits bois, collines et points de vue remarquables. Le canoë-kayak a trouvé sa place grâce à des eaux favorables à la pratique de ce sport.

Si le cognac est le produit phare de la région il ne faut pas oublier le pineau, issu d'un mélange de jus de raisin et d'eau-de-vie. Il se décline en rouge, blanc et rosé. On constate depuis plusieurs années qu'apparaissent sur le marché des vins de pays charentais rouges et rosés. Enfin, on ne repart pas sans avoir dégusté du melon charentais, des mojettes (un petit haricot sec qui accompagne de nombreux plats), des grillons charentais réalisés à base d'épaule et de jambon de porc rissolés et confits dans la graisse pendant plusieurs heures puis dégraissés ensuite à la louche, sans oublier les cagouilles à la charentaise, ces petits-gris farcis à la chair à saucisse. Le Pays du Cognac se savoure vraiment dans tous les sens du terme.

 

Infos futées

 

Quand ? On peut venir toute l'année. Les hivers sont relativement doux (5 °C) et pluvieux mais ils ne durent que trois mois. Les étés souvent secs et chauds (25 °C), favorisant parfois les orages de grêle. En revanche l'automne est assez instable, c'est la période des vendanges et les viticulteurs sont peu disponibles. Le printemps est idéal.

 

S'y rendre. En train : TGV depuis Paris-Montparnasse jusqu'à Angoulême (environ 2h30) et ensuite TER jusqu'à Cognac (40 min). En voiture : A 10 depuis Paris et Bordeaux.

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

OFFICE DE TOURISME DE COGNAC - Plus d'informations sur le site

LES ÉTAPES DU COGNAC - Plus d'informations sur le site

PÔLE TERRITORIAL OUEST CHARENTE - PAYS DU COGNAC - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hôtel aux meilleures conditions - Comparez

Comparez les meilleures offres de campings - Comparez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez