Guide de la Sarthe : Histoire

Préhistoire

Le territoire sarthois a gardé quelques traces de nos ancêtres les premiers hommes dont notamment 28 dolmens et 46 menhirs. Certains s'apparentent à la période du Néolithique, ou plusieurs mégalithes furent édifiés, comme le dolmen de la pierre couverte de Vaas, celui de Lhomme ou de Duneau. Plusieurs habitats néolithiques ont également été découverts près de Gréez-sur-Roc, Vivoin ou Auvers-le-Hamon, ainsi que des haches de pierre polie au Mans.

Antiquité

A partir du Ve siècle avant J.-C., un peuple gaulois, les Aulerques Cénomans, s'est installé sur le territoire actuel de la Sarthe. Il aura pour capitale, Vindunum, qu'on appellera plus tard Le Mans. Les Aulerques Cénomans iront au nombre de 5 000 délivrer Alésia. Après la conquête de la Gaule, leur territoire sera rattaché à la Gaule Lyonnaise et sera au centre d'un important réseau de voies romaines vers les grandes cités des peuples voisins.

On peut admirer aujourd'hui plusieurs vestiges de la période gallo-romaine comme l'enceinte du Mans, qui a été édifiée sous Dioclétien entre 270 et 310 afin de résister aux invasions barbares qui troubleront la Pax Romana, ou encore, sur le site archéologique de Cherré, un théâtre, un forum, des thermes ou même un aqueduc.

Moyen-âge

Du Ve siècle au XIIIe siècle, le Maine suscite nombreuses jalousies et rivalités entre têtes couronnées, hommes d'église et seigneurs locaux.

C'est tout d'abord Clovis qui fit assassiner en 510, Rignomer, l'un de ses parents, qui s'était installé au Ve siècle au Mans avec une colonie de Francs. Ceux-ci assurèrent leur domination grâce aux évêques, le Christianisme étant apparu dès le IVe siècle par les voies romaines, qui firent construire de nombreux édifices religieux.

A partir de 840, c'est au tour des fils de Louis Le Pieu de se disputer le territoire avant que les Vikings ne l'envahissent en 865 et en 875.

Du Xe au Xe, comtes et évêques pendront le relai avant qu'une intrigue entre Angevins et Normands ne fasse entrer en scène, Guillaume Le Conquérant. Celui-ci se lancera à la conquête du Maine et prendra le Mans en 1063 pour y asseoir son fils, Robert Courteheuse. Les seigneurs locaux reprirent ensuite le pouvoir et rattachèrent le Maine à l'Anjou. Geoffroy Le Bel, né en 1113, fut le créateur de la dynastie Plantagenêt. Son fils, Henri II, fut couronné roi d'Angleterre en 1154. Au début du XIIIe siècle, Philippe Auguste confisquera le comté et le donnera en douaire à Bérengère de Navarre, veuve de Richard Coeur-de-Lion. Elle créera l'abbaye de l'Epau et mourra au Mans.

Le Comté du Maine sera ensuite rattaché à la couronne en 1328, lorsque Philippe le Valois devint roi de France et sera particulièrement touché par la Guerre de Cent Ans qui opposa de 1137 à 1453 la dynastie des Plantagenêt à celle des Valois, et à travers elles, le royaume de France et celui 0d'Angleterre.

De la Renaissance à la Révolution

A cette période, le Mans voit naître plusieurs personnalités comme les poètes, membre de la Pléiade, Jacques Peletier du Mans et Nicolas Denisot, mais aussi Jacques Tahureau, Robert Garnier, et le naturaliste Pierre Belon.

A cette époque, la province du Maine fut marquée par les guerres de religion qui opposent catholiques et protestants Ces derniers, menés par le lieutenant de police Jean de Vignolles, s'empareront du Mans en avril 1562 et tiendront la ville durant trois mois. La Ligue Catholique sera ensuite très présente. Henri IV prendra la ville le 2 décembre 1589, puis la Ferté-Bernard en mai 1590.

Au XVIIe siècle, la province du Maine sera intégrée avec celle d'Anjou et de Touraine à la généralité de Tours. L'élection du Mans rassemblait 344 paroisses.

De la Révolution au XXIe siècle

Après les troubles de la Grande Peur durant l'été 1789, le département de la Sarthe fut créé en 1790, suite à la séparation en deux de la province du Maine : le Haut-Maine (la Sarthe) et le Bas-Maine (la Mayenne).

En 1793, la Sarthe vit arriver l'armée vendéenne, qui entra au Mans et amènera les combats dans les murs de la ville. En 1799, l'Armée Royale du Maine reprend le Mans des mains des 12 000 insurgés venus de Sarthe et de Mayenne avant de l'abandonner quelques jours plus tard pour le Bourg de Ballée (Mayenne).

L'Empire mettra fin, pour un temps, aux insurrections. En 1808, Napoléon Ier décide de transférer le Prytanée militaire de Saint-Cyr dans les locaux de l'ancien collège des Jésuites de la Flèche, fondé par Henri IV.

Après la chute de l'empereur à la bataille de Waterloo, en 1815, le département est occupé par les troupes prussiennes pendant près de deux mois.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Ecotourisme
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb
  • Assurance voyage

Adresses Futées de la Sarthe

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour de 2 nuits pour 2 personnes à Nancy !

Profitez d'un week-end de prestige à Nancy !