Guide de la Mayenne : Nature

Géographie
Climat

La Mayenne, grâce à la proximité de la Manche et de l'océan Atlantique, possède un climat océanique. Le temps est souvent humide avec des températures régulières et modérées.

Températures moyennes : les températures se situent entre 2 et 5 °C l'hiver et 20 °C l'été. L'année 2012 a cependant vu des records de températures avec -20 °C en février et 40 °C en août.

Ensoleillement : en 2013, le département a connu 1 750 heures d'ensoleillement contre 1 819 heures sur l'ensemble du territoire français. Cela équivaut à 73 jours de soleil sur l'année. La Mayenne se place à la 45e position des départements les plus ensoleillés.

Précipitations : avec 791 millimètres de pluie tombée en 2013 contre une moyenne de 895 millimètres en France, la Mayenne est le 59e département le plus pluvieux.

Vent : est-sud-est.

Relief

L'ensemble du territoire de la Mayenne se situe dans le Massif Armoricain, à 150 mètres au-dessus du niveau de la mer. On y retrouve le Mont des Avaloirs, le point culminant du Grand Ouest, à 417 mètres de hauteur. Cependant, le département possède dans l'ensemble un relief peu marqué, rythmé par des collines arrondies et peu profondes. Il est composé à 80 % de terres agricoles.

Paysages caractéristiques : malgré cette uniformité, l'Atlas des Paysages de Mayenne recense tout de même six unités paysagères : les " Marches de Bretagne ", caractérisées par des collines bocagères humides et fortement domestiquées, les " Collines du Maine " avec ses paysages boisés au relief plus marqué, le " Coeur de la Mayenne " qui rassemble l'ensemble de l'activité humaine autour des vallées et des étangs, le " Pays de l'Erve " au paysage calcaire plat entrecoupé de rivières et de vallées encaissées, le " Pays Ardoisier " au relief très marqué par ses barres boisées orientées est-ouest, et enfin le " Haut Anjou Mayennais " et ses grandes étendues aux couleurs changeant suivant les saisons.

Cours d'eau et vallées : la Mayenne est une rivière longue de 202 km qui prend sa source sur la commune de Lalacelle dans l'Orne, au pied des Avaloirs. Alimentée par neuf affluents (l'Aisne, l'Aron, la Colmont, l'Ernée, la Jouanne, l'Oudon, l'Ouette, la Varenne et le Vicoin), elle traverse le département du nord au sud, jusqu'à rejoindre la Maine puis la Loire.

Grottes et gouffres : à l'est du département, la rivière l'Erve a creusé une vallée encaissée qu'on appelle " Canyon de Saulges ". Au sommet des plateaux qui l'encadrent, s'est développée une érosion de type karstique où on recense notamment une vingtaine de grottes : la Grotte à Margot, la Grotte de Rochefort, ou encore la grotte ornée fermée au public, Mayenne-Science.

Ce site exceptionnel protégé a la particularité d'avoir été occupé par l'Homme de la préhistoire à l'époque moderne.

Géologie : le sous-sol Mayennais s'est formé au Paléozoïque ou ère primaire, grâce à l'activité volcanique, et a ensuite été recouvert de formations tertiaires diverses, avec notamment, pour la majeure partie du sous-sol, des schistes précambriens. La moitié nord du département est surtout constituée de grès du Silurien, et grâce à quelques anciens terrains éruptifs, on trouve du gneiss et du granite. Au centre, la Mayenne est marquée par le bassin sédimentaire de Laval datant du Carbonifère et du Dévonien. Celui-ci est composé de schistes et de calcaires carbonifères formant des couches plissées. Enfin, les vallées fluviales autour de Château-Gontier, Evron, Gorron..., contiennent des alluvions déposées pendant l'ère tertiaire, notamment du gravier.

Forêts et bois : les forêts occupent plus de 35 000 hectares soit 8 % de la superficie de ce département, et sont surtout présentent au nord-est, près du Mont des Avaloirs et de la chaîne des Coëvrons. La Mayenne possède de grandes étendues de forêts comme la forêt de Concise, la forêt de Mayenne ou la forêt de Charnie, et une seule forêt domaniale publique : la forêt de Bellebranches et ses 140 hectares. Les plantations forestières sont composées de 58 % de futaies, de 32 % de taillis sous futaies, et de 10 % de taillis.

Littoral

Mer, océan

Côtes

Plages

Îles et archipels

Ports

Faune et flore
Faune

La Mayenne préserve en son sein 63 espèces de mammifères, 280 espèces d'oiseaux (dont 130 espèces nicheuses), 16 espèces d'amphibiens, 11 espèces de reptiles et plusieurs milliers d'espèces d'insectes. Chacune d'entre elles évolue dans un milieu naturel particulier. Les forêts par exemple, abritent une faune très diverse : le chevreuil, le pic mar, la barbastelle d'Europe (une espèce protégée de chauve-souris à la coloration noirâtre), ou encore la salamandre tachetée, qui a été longtemps pourchassée pour les croyances qu'elle suscitait.

Dans les bocages, on trouve le blaireau d'Europe, la chevêche d'Athéna, la couleuvre d'Esculape, la reinette verte. Dans les landes : la fauvette pitchou, l'engoulevent d'Europe (un oiseau migrateur) ou encore l'argiope (une araignée à l'abdomen rayé de jaune et de noir).

Les grottes et les falaises cachent de petits animaux comme le pédolyte ponctué (un amphibien à la peau tachetée de vert), le maure (un papillon nocturne), et le murin à oreilles échancrées (une petite chauve-souris protégée).

Les pelouses sèches sont un refuge pour de nombreuses espèces de reptiles et de papillons comme l'azuré du serpolet, la vipère aspic, ou encore l'ophrys abeille et l'oedipode turquoise (un criquet aux ailes bleues).

Les tourbières, caractérisées par une très forte teneur en matière organique, préservent elle aussi un bon nombre d'espèces comme le miroir (un papillon aux grandes taches blanches cerclées de noir), le sympetrum noir (une petite libellule protégée dans les Pays de la Loire), et le lézard vivipare.

Les villes et villages connaissent aussi leur lot de vie animale avec le hérisson d'Europe, l'hirondelle de la fenêtre, le choucas des tours...

Et enfin, les rivières abritent la loutre d'Europe, l'anguille, le martin-pêcheur et la couleuvre à collier, et les étangs, la gallinule poule d'eau, le triton crêté et l'aeschne bleue (une grande libellule dévoreuse d'insectes).

Flore

Le département de la Mayenne a une superficie de 517 063 hectares. Les milieux naturels couvrent 13,1 % du territoire, soit 68 270 hectares d'espaces boisés, de tourbières, de landes, de pelouses sèches, de grottes et de cours d'eau. On y dénombre pas moins de 1 445 espèces de plantes.

Les tourbières, dont le sol est humide en permanence et riche en matière organique, donnent vie à des espèces végétales rares comme la narthécie des marais et le lycopode inondé (une espèce apparentée à la fougère), carnivores comme le rossolis à feuilles rondes et la grassette commune, et vénéneuses comme le fritillaire pintade.

Les forêts sont essentiellement peuplées de feuillus, à 86 %, avec notamment beaucoup de chênes pédonculés, de châtaigniers, et de hêtres, et ensuite de résineux, à 14 %. On y trouve aussi un grand nombre de champignons comme l'amanite tue-mouche.

On trouve dans les espaces bocagers différentes espèces comme l'ancolie commune, une plante herbacée considérée aphrodisiaque au moyen âge.

Les landes donnent vie à la bruyère à quatre angles et à l'ajonc marin, quand les pelouses sèches abritent l'orchis bouffon.

Autrement, les rivières sont propices à la naissance de l'iris des marais et à l'isopyre faux pigamon (une plante vénéneuse protégée), et les étangs à la renoncule pelletée et au sagittaire flèche d'eau.

On trouve aussi dans les villes le platane et la linaire cymbalaire (une plante rampante surnommée " ruine de Rome "). Et dans les grottes, le platanthère verdâtre (orchidée aux grandes feuilles verdâtres) et le géranium luisant.

Parcs et réserves naturelles
Les parcs et réserves naturelles

Le Parc Naturel Régional Normandie-Maine a été créé le 23 octobre 1975. Il s'étend sur 257 214 hectares et 164 communes de l'Orne, de la Mayenne, de la Manche et de la Sarthe. Il est jalonné de 27 sites appartenant au réseau de " Monts et de Marches " comme la cluse et la vallée d'Ambrières-les-Vallées, les châteaux forts de Lassay-les-Châteaux ou encore le Belvédère des Avaloirs.

La Réserve Naturelle Régionale des landes et tourbière des Egoutelles se situe sur la commune de Villepail au nord-est du département, sur un site de deux hectares. Cette ancienne carrière de grès armoricain donne aujourd'hui vie à une flore riche et peu ordinaire, et abrite une grande diversité d'espèces animales.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées de la Mayenne

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.