" Il n'y a plus que la Patagonie, la Patagonie, qui convienne à mon immense tristesse. " (Blaise Cendrars).

La Patagonie, c'est le bout du monde. Une impression de finis terrae, au bord des abîmes opalins de l'Antarctique. Terre chimérique et imaginaire que se partagent pourtant le Chili et l'Argentine, pour le meilleur (rarement) et pour le pire (souvent). Officiellement, on considère qu'elle commence au sud de Puerto Montt au Chili et au sud du río Negro en Argentine. Plus ou moins au sud du 40e parallèle, jusqu'au cap Horn. Pour des raisons d'ordre pratique, nous incluons également l'Araucanie et les régions chiliennes des Lacs et des Fleuves. D'un côté de la cordillère des Andes, les terres luxuriantes, exubérantes et pluvieuses du Pacifique ; de l'autre, la steppe infinie qui s'étire jusqu'à l'océan Atlantique. Pas vraiment de divisions entre les peuples, malgré les grands mots de ceux qui gèrent la carte géographique depuis les capitales. Ainsi, le Sud chilien n'a été relié à son propre pays que dans les années 1980, avec la construction de la Route australe ; il était jadis (et cela est encore vrai aujourd'hui) bien plus aisé pour les habitants de commercer avec les voisins transandins. Pourtant, les frontières du Grand Sud ont toujours fait l'objet de débats interminables entre les Etats. Quand l'imaginaire dépasse les réalités économiques... La Patagonie, c'est comme une colonne vertébrale déplacée, comme si les mythes eux aussi devaient être équivoques, capricieux et chancelants. Comme si toute l'histoire de cette région - allégorique - ne pouvait composer avec la raison et devait forcément livrer son lot d'incertitudes, égarer les sens.

La Patagonie, au-delà des rêves et des fantasmes, c'est aussi l'histoire (bien concrète hélas !) de l'un des plus terribles génocides humains. L'anéantissement de plusieurs peuples. Comme si notre imaginaire (logique et raisonnable) ne pouvait que prendre racine dans la mythification de ces terres immenses et venteuses. Comme si nos fantasmes ne pouvaient s'exprimer que dans la disparition de certaines formes de réalité.

Rappelez-vous alors ces mots de Jean Raspail : " Ayant sollicité un ordre de mission du ministère de l'Instruction publique, Jean de Liniers s'était entendu répondre "que la Patagonie n'existait pas, que c'était un pays purement chimérique"... ".

L'équipe de rédaction

Remerciements. Merci à toutes celles et tous ceux qui ont su me guider lors de ce périple aux nombreuses tribulations. Merci particulièrement à Thomas Poussard (Private Tours Chili). Merci aussi et surtout à Tom Haywood pour tout son soutien et son optimisme.

Les lieux incontournables de la Région des Fleuves et des Lacs

Organiser son voyage dans la Région des Fleuves et des Lacs

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de la Région des Fleuves et des Lacs

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Découvrir la Région des Fleuves et des Lacs

Les plus de la Patagonie

Sur le lac Villarrica Arnaud BONNEFOY Une cuisine du terroir savoureuse La Patagonie est aussi un voyage gastronomique. Fruits de mer abondants, bon marché et délicieux au Chili, parrilladas (viandes à la braise), cerf ou sanglier en Argentine (à Bariloche notamment)... Et pourquoi ne pas goûter aux centollas (crabes géants) à Punta Arenas ou Ushuaia ? Le mouton patagon, le saumon ou la truite sont des enchantements pour les papilles gustatives. Les végétariens, dans cette région sans pommes ni tomates, trouveront hélas le régime un peu... lourd ! Des légendes fascinantes ...
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .