En 1715, Adam Stenger fondait la verrerie du Hochberg, site sur lequel se trouve aujourd'hui le musée Lalique. De nombreux bâtiments construits entre 1715 et 1868, date de l'extinction du dernier four de la verrerie, sont aujourd'hui encore visibles. D'autres ont disparu et des fouilles archéologiques menées par le Pôle d'Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR) en 2003 ont permis de mieux les comprendre. Pour les 300 ans du Hochberg, le musée Lalique invite à la découverte de la vie des verriers, leur travail et ce qui fait la particularité de cette verrerie...
Accès libre. Exposition sur les grilles du musée.
Site : http://www.musee-lalique.com