Le guide touristique GERS GASCOGNE du Petit Futé : Sports et loisirs

Sports et loisirs

Activités sportives, remise en forme thermale, de la balade dans les vignes à la chasse à la palombe en passant par la découverte des étoiles : le Gers propose mille et une façons de se distraire et qui plus est souvent de manière intelligente ! Entre sport régional et thermalisme, c'est l'âme de la Gascogne qui se dévoile à vous, tandis que les paysages vastes et ouverts du département offrent de multiples occasions de se dépenser, tout en profitant de la beauté préservée et authentique des lieux.

Activités de plein airHaut de page
Rugby
Rugby
Le rugby : une passion du Sud-Ouest

Importé par des étudiants toulousains et avec une pratique qui fut largement véhiculée par les enseignants d'Auch, le rugby fait désormais partie de la culture occitane. Ces étudiants, alors amusés par le rebond capricieux de ce drôle de ballon, créèrent le club du FC Auch Gers dès 1897. Chaque village possédera ensuite son équipe et il n'est aujourd'hui pas rare de voir exposées fièrement les photos des champions du ballon ovale dans les cafés des bourgs, villages et villes du département. Même si les joueurs locaux rejoignent souvent les clubs prestigieux d'Agen, de Bordeaux ou Toulouse, le Gers garde sa vocation de vivier de jeunes joueurs et certains clubs conservent leur renommée, comme le FC auscitain, Fleurance, L'Isle-Jourdain et le Lombez-Samatan Club. De nombreux Gersois ont été sélectionneurs du XV de France. C'était le cas de Jacques Fourroux, Jean Trillo, formé à Condom, et de Jean-Claude Skrela, originaire de L'Isle-Jourdain. Sarraute participe lui aussi, aujourd'hui, à l'entraînement de l'équipe de France. Pour les curieux, sachez que les joueurs du FC Auch-Gers possèdent un maillot rouge et que le stade d'Auch a connu deux rencontres internationales du XV de France, en 1990, contre la Roumanie, puis en 1997, avec l'Italie. Pas de doute, depuis son arrivée, le rugby a connu une belle avancée sur le terrain gersois !

Randonnées pédestresHaut de page

S'il est un pays jamais plat, c'est bien le Gers : sa campagne ondulante est un vrai bonheur pour les amateurs de balade au grand air ! Grâce aux multiples visages de ce territoire où la nature compose ses tableaux, aucune sortie ne se ressemble et vous avez le choix entre 300 km de sentiers de promenade et 500 de chemins de grande randonnée. Les GR sont cinq à traverser le département dont la célèbre GR 653 qui fait 900 km dans sa totalité ! En provenance d'Arles, elle rallie le Somport et surtout Saint-Jacques-de-Compostelle, lieu de pèlerinage qui draine des centaines de personnes chaque année. Son entrée dans le Gers se fait par la rose L'Isle-Jourdain et ses 140 km sont un enchantement ponctué de coteaux, collines douces, castelnaus et bastides. On peut encore citer la GR de Pays qui est le meilleur moyen de découvrir le coeur de la Gascogne sur 142 km. Depuis Auch, châteaux, abbayes et villages pittoresques ne manquent pas de charme ! Les différents topo-guides sont disponibles dans les offices de tourisme ou encore les communautés de communes. Cette année, vous pourrez cheminer entre Condom, Gondrin et Lagraulet-du-Gers sur la voie verte de l'Armagnac. Cette ancienne voie ferrée s'étend sur environ 20 kilomètres et elle signe un parcours simplement exceptionnel. Idéale pour les piétons, elle est également ouverte aux cyclistes et pour tous, c'est l'occasion de découvrir le territoire en toute quiétude. Espaces de pique-nique, ouvrages d'art et sites remarquables ponctuent cette balade au coeur de la nature que vous pouvez parcourir dans son intégralité ou non. Dans le même esprit, pour ce qui est des sentiers de petite randonnée et de promenade, vous n'avez que l'embarras du choix tant le Gers regorge de possibilités, typiques suivant la zone que vous découvrez. En Armagnac, 40 promenades et randonnées de 4 à 24 km sont référencées, en Val d'Adour, il s'en trouve 5 de 5 à 13 km, en Lomagne, 24 de 4 à 21 km, en Astarac, 12 de 3 à 20 km et pas moins de 34 chemins de 6 à 21 km sur le secteur Arrats et Save. Castelnau-Barbarens et Lavardens avec son circuit du château méritent aussi que l'on s'y balade sac au dos. Auch permet même une véritable randonnée dans la ville de 2,5 km grâce à son urbanisme sinueux et pentu ! Cette boucle exige du souffle et comprend l'ascension de l'escalier monumental et la découverte de ses pousterles ! Tous ces itinéraires sont répertoriés dans les dépliants disponibles aux OT, notamment " Les sentiers de l'Armagnac " et " Randonnées en Lomagne gersoise ".

Nouveau : le sentier de l'Adour

Ce fleuve prend sa source au pic du Midi et cela explique peut-être son caractère impétueux, jamais soumis : il n'hésite pas à gronder lorsque les neiges fondent et que la pluie gonfle ses eaux. Serpentant le Sud-Ouest qu'il irrigue avec générosité, il est pourtant un partenaire de vie auquel chaque riverain, qui a le bonheur de le voir traverser sa ville ou son village, est profondément attaché. Des sommets mythiques des Hautes-Pyrénées au port de Bayonne, tous vous diront que l'Adour offre des moments volés au paradis et des souvenirs uniques. De cette intense relation faite de pêche, d'agriculture, de paysages où s'apaiser, jouer, profiter du soleil ou admirer la biodiversité, un magnifique projet est né en 2014 : le sentier de l'Adour. Entre Bazet et Barcelone-du-Gers, 83 km de chemins ont été balisés le long des berges du fleuve sur 17 communes. Cette balade au fil de l'eau est exceptionnelle par la variété de ses paysages, traversant bourgs et villages, parsemée de ponts, de digues, de moulins ou de lavoirs, elle permet d'admirer les ouvrages d'art liés à l'usage de l'Adour. Dans le Gers, Gée-Rivière, Saint-Mont, Tarsac et Riscle partagent ces routes magiques accessibles aux marcheurs mais aussi aux VTT et aux chevaux. Crée par le Syndicat mixte de gestion Adour et affluents, le sentier de l'Adour et ses boucles sont à découvrir dans les offices de tourisme ou à la Maison de l'eau.

Randonnées à cheval et à dos d’âneHaut de page

Chose étonnante : le Gers est le premier producteur de chevaux anglo-arabes de France, un cheval qui s'impose dans la course, le saut d'obstacles, le dressage et l'endurance.

Plus tranquille, la randonnée équestre est, en outre, un bon moyen de découvrir ce pays façonné de collines et de bastides sur les pas de d'Artagnan. Plus d'une dizaine de clubs et de fermes équestres vous attendent, faisant du Gers une destination de choix pour les amateurs d'équitation.
Pour les randonneurs équestres, 7 grands parcours, dont deux adaptés aux attelages permettent de découvrir le département au pas des chevaux : circuit " à la découverte des bastides " (2 jours, 57 km, départ de la ferme des Gravelines à Mauvezin), circuit " escapades en Astarac " (2 à 5 jours, entre 65 et 155 km, départ des écuries de la Fenière à Pavie), circuit " randonnées autour de Valence-sur-Baïse " (1 ou 2 jours, entre 28 et 47 km, départ du gîte l'Oustal), circuit " l'escapade d'Antin " (1 à 2 jours, entre 25 et 55 km, départ de L'Isle-de-Noé), circuit " l'escapade des amis randonneurs " (1 jour, 26 km, départ de Mirande), circuit " attelage et chevaux autour du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle " (1 jour, 30 km, départ du domaine de Castagnère à Lanne-Soubiran), circuit " attelage et chevaux, tour du Gers, la route du floc et de l'armagnac " (8 jours, 244 km au départ du domaine de Castagnère).

Encore plus tranquille, l'âne est un compagnon idéal pour transporter au choix : affaires, pique-nique, ou enfants récalcitrants. À Sarrant, l'Azinet propose des balades avec des ânes sellés ou bâtés. L'asinerie d'Embazac, à L'Isle-Jourdain, organise quant à elle des visites de la ferme et des démonstrations de fabrication de savon à base de lait d'ânesse.

Pour les turfistes, les hippodromes d'Auch, Castéra-Verduzan et Eauze sont régulièrement le théâtre de courses hippiques donnant lieu à des paris.

Balades à vélo, cyclotourisme et VTTHaut de page

Des sommets mythiques, il n'y en a point dans le Gers, mais vous pouvez faire confiance à ses petites routes vallonnées qui serpentent la campagne pour vous offrir de splendides balades et vous crever les mollets (plutôt que les roues !). Le conseil départemental valorise l'usage de ce mode de déplacement doux et c'est avec un vrai bonheur que les adeptes du cyclisme ont vu se renforcer des itinéraires sécurisés, recensés et identifiés. Ils sont au nombre de 16, de 44 km à 122 km, et vous les retrouverez dans un cycloguide où chacun est présenté suivant son kilométrage, son dénivelé et son numéro de route. Comme on peut être sportif et fin gourmet, le circuit du foie gras devrait combler les touristes désirant découvrir la Mecque de cette spécialité : Samatan. Sur 64 km, vous découvrez le sud-est du département et surtout ses producteurs qui jalonnent le parcours ! De L'Isle-Jourdain vous ouvrez " les portes de la Gascogne " et cette balade très facile court à travers Gimont et Cologne. Fief de la musique, on roule à Marciac sur " Un air de jazz " et les familles aiment ce circuit facile qui passe par les coteaux et longe Miélan. Quelques côtes sont réputées ardues dans le Gers alors étudiez bien votre balade avant de l'entamer ! Et si la plupart des communes offrent des sentiers adaptés aux cyclistes, on peut féliciter Nogaro qui est décidément la capitale de tout ce qui roule ! Dernier né et pas des moins intéressants, on adore le vélorail de l'Armagnac. Cet engin qui suit l'ancienne voie ferrée, désaffectée, vous permet de parcourir les paysages de ce territoire de façon très ludique ! Idéale pour la famille, cette activité nécessite un bon coup de pédale, car, si vous êtes sur des rails, il faut faire avancer l'engin ! Cinq places et autant de fous rires, deux sportifs qui jouent des mollets pendant que trois contemplateurs profitent de la vue : de mi-juin à mi-septembre, n'hésitez pas à tester ce vélo original.

Précisons qu'il est aussi possible de louer des vélos à assistance électrique (VAE) qui faciliteront la balade et vous permettront de profiter du paysage. Cyclowatt 32, à Auch, Vélowatt location, à Marciac, et la maison d'hôtes Les Angelots, à Condom, proposent des VAE en location à la journée.

BaignadeHaut de page

Au détour d'une forêt ou en plein coeur d'un domaine boisé, vous serez surpris de trouver une étendue de sable fin qui borde le lac ! Si certains déplacent les montagnes, le Gers déplace les bords de mer - ou presque. Ici, les étangs, fort nombreux, offrent de magnifiques cadres et beaucoup sont devenus des bases de loisirs avec activités nautiques mais surtout des baignades autorisées et très souvent surveillées, comme à Castéra-Verduzan, Aignan, Saint-Clar ou encore Thoux-Saint-Cricq. Les bases de loisirs de Solomiac, Gondrin, Lupiac, Aignan, Castelnau-d'Auzan, Cazaubon, Samatan, Saramon, les deux centres aqualudiques de Condom et celui de Mirande, offrent aussi l'espace et les équipements pour passer du bon temps au bord de l'eau. Il en va de même à Estang et à Lectoure dans des clubs de vacances particulièrement attractifs. A noter que les piscines municipales offrent plus que des bassins pour nager ou barboter et se sont équipées de tobbogan, jets d'eau, cascade parapluie ou rivière à contre-courant pour offrir de vrais sites aqualudiques de plein air pour la plupart. Sachez que certains lacs peuvent être fermés pendant un ou plusieurs jours, même pendant l'été, si la turbidité (la transparence) de l'eau est insatisfaisante.

Tourisme fluvialHaut de page

A bord du D'Artagnan, plusieurs types de croisière sont possibles sur la Baïse depuis le port... de Condom ! Gascogne Navigation vous accueille à la capitainerie. Sur cette rivière fascinante aux mille et un visages, parfois sinueux, vous découvrirez les rives secrètes de celle qu'on nommait autrefois la " rivière d'argent ". Sur 65 km environ entre Valence-sur-Baïse et Condom puis vers le Lot-et-Garonne et Buzet-sur-Baïse, vous empruntez la même route que les marchands d'antan ! Vous pouvez également louer de petits bateaux à moteur : très maniables et sans permis, ils promettent des randonnées fluviales plutôt sympas ! Le lac d'Astarac et ses 180 hectares ont été déclarés navigables et, désormais, sur un périmètre de 150 ha, vous pouvez y faire du dériveur, du catamaran ou du canoë-kayak avec la chaîne des Pyrénées en toile de fond. Dégagé à l'ouest, le site est idéal pour les vents dominants et les marins d'eau vraiment douce devraient s'y régaler. Des parcours en canoë-kayak ont également été aménagés sur différents cours d'eau du département. Balades sur la Baïse, le Gers et le lac de Mirande, avec l'Entente auscitaine, ou sur la Baïse avec les Canoës de Beaucaire (www.canoesdebeaucaire.com), ou encore sur la Save et la Gesse avec Canoë en Gascogne (www.canoeengascogne.com).

A découvrir aussi : le club de voile de Thoux et ceux de ski nautique de Cahuzac-sur-Adour et de L'Isle-Jourdain (avec un téléski nautique !).

SpéléologieHaut de page

Le Spéléo Club de Gascogne à Lectoure propose de pratiquer la spéléologie, l'escalade, le canyoning et la via ferrata. C'est l'occasion pour ce club formateur de faire découvrir quelques cavités souterraines remarquables du Gers (grotte de Hongrillon à Marsolan, fontaine de Diane à Lectoure) sites mais aussi de partir en groupe vers les Pyrénées et d'autres destinations propices à ces pratiques qui ne s'improvisent pas. A Auch, on peut aussi se rapprocher d'autres passionnés, ceux du groupe auscitain de spéléologie. Ce sport un peu sombre et humide vit un véritable tournant dans le département puisque, jusqu'ici, seule la grotte de 1,2 km du Sinaï de La Romieu permettait une spéléo verticale... c'était sans compter sur les passionnés du GAS qui ont mis à jour l'an dernier deux grottes majeures et pas n'importe lesquelles ! La plus charismatique de ces cavités est certainement celle de Bazian et c'est Pascal Proust qui l'a " découverte " avec son fils et un membre de l'association dont il est le président. Elle contient une très belle salle de 100 m2 et de 7 mètres de hauteur, ce qui permet enfin d'être debout dans le ventre gersois. Depuis 40 ans, aucune cavité nouvelle n'avait été révélée et, même si son accès reste difficile, c'est une excellente piste pour les amoureux de la spéléo ! Le Sinaï passe ainsi en deuxième position au niveau de la taille et on peut tout de même souligner que les accès restent peu engageants, ils sont réputés pour être " en perte ", c'est-à-dire avec des rivières souterraines et il faut attendre que le ruisseau soit assez bas pour s'y engager car les espaces où seuls quelques centimètres vous permettent de respirer sont longs. Si vous êtes novices, les Hautes-Pyrénées sont moins rudes et présentent de très beaux sites à Nistos et dans les Baronnies où ces associations vont souvent. Il est également intéressant de savoir aussi que des journées nationales de la spéléologie et du canyon sont organisées chaque année en octobre. Une occasion de découvrir pleinement cette activité.

Parcours dans les arbresHaut de page
Parcours aventure dans les arbres
Parcours aventure dans les arbres

Le Gers est aussi à découvrir de branche en branche ! Des associations sont ainsi ouvertes aux plus acrobates. A Pavie, Le Vert en l'Air est un véritable parc acrobatique en forêt. Il se distingue notamment par sa tyrolienne de plus de 160 m de long. Sensations garanties ! Sur ce même site, la pratique de l'équitation ainsi que celle du paintball ont aussi leurs adeptes. A Larroque-sur-l'Osse près de Condom, au bois de Lian, c'est l'association Grimper'haut qui permet de pratiquer cette activité, accessible à tous, avec des ateliers de grimpe ou des ateliers au sol et une sensibilisation à l'environnement. Ces activités sont accessibles à tous, avec une séance d'initiation pour se familiariser.

Avec à leur disposition sept parcours, dont trois 18 trous (à Auch-Embats, à Eauze-Guinlet et au château de Pallane à Tillac), les golfeurs peuvent varier les plaisirs. Certains prennent la semaine pour venir se mesurer à ces parcours aux tracés et aux reliefs bien différents, à raison d'un par jour. Avec leurs 9 trous respectifs, L'Isle-Jourdain, Fleurance, Lombez et Masseube constituent les autres destinations des golfeurs gersois. Chaque club est doté d'un club-house accueillant et convivial avec possibilité de restauration sur place et pratique des prix abordables. À noter que les fervents de mini-golf trouveront leur bonheur dans de nombreuses bases de loisir du département. Un swin-golf - version simplifiée du golf, avec un seul club et en terrain naturel - est accessible en été à Plaisance-du-Gers.

Chasse, pêche et natureHaut de page

Avec 12 000 chasseurs, 506 associations dédiées à cette activité et 14 spécialisées, la chasse - malgré un recul à cause d'une moyenne d'âge élevée - reste bien vivace dans le département qui, de par sa situation environnementale, offre de très nombreux terrains propices. Rare loisir où l'on doit passer un permis avant de le pratiquer, elle demeure évidemment très réglementée, même si vous n'utilisez pas d'armes mais des chiens. Durant la période décidée par arrêté préfectoral, elle n'est autorisée que le jour, soit une heure avant le lever du soleil et une heure après le coucher. Dans les bois, les marais, les multiples étendues de nature semi-sauvages, vous trouverez de très nombreux gibiers : pigeon ramier et colombin, tourterelle turque, alouette des champs, bécasse, cailles des bois, merle noir et grive, oie et canard... La terre n'offre pas moins de possibilités avec des sangliers, des renards, des blaireaux, des ragondins mais aussi des cerfs et des daims. Afin de favoriser la protection et le repeuplement du gibier, la chasse au tir et au vol peut être encadrée suivant certaines espèces comme le lapin et la perdrix, dont la chasse n'est permise que le mercredi et le dimanche. Les domaines à proposer des séjours sur ce thème sont nombreux, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de la fédération. Chasse à courre, à cor et à cri, en palombière, aux filets ou vénerie : la Gascogne vous ouvre sa nature fabuleuse où, si certains animaux sont considérés comme nuisibles, d'autres sont farouchement protégés.

Canne à pêche
Canne à pêche

Muni de votre carte de pêche, vous disposez dans le Gers d'un terrain de jeu de 1 729 km de cours d'eau classés en deuxième catégorie, de 54 km en première et de 57 plans d'eau pour une surface de 13 000 m2 ! Connaisseurs, vous l'avez deviné sans mal : le département n'est pas une destination truite. Des lâchers de salmonidés, 1 150 kg de truites fario et 1 500 de truites arc-en-ciel, enrichissent pourtant l'offre cette année. Territoire du poisson blanc et des carnassiers, vous vous attaquerez ici à la carpe comme à Miélan, au sandre à Lupiac, au black-bass à Condom, mais aussi au gardon et au brochet. La pêche aux écrevisses à pattes grêles est autorisée du 11 mars au 17 septembre 2017 et, attention, celle des écrevisses aux pattes blanches strictement interdite toute l'année, c'est une espèce protégée. Vous trouverez de nombreux gardes-pêche aux abords des principaux sites, leur rôle est primordial pour ne pas commettre d'impair. Comme il est difficile d'une manière générale de pêcher sans connaître les poissons et leur milieu de vie, des Ateliers Pêche Nature vous ouvrent leurs portes sur tout le territoire, de Auch à Mirande en passant par Masseube. Ces APN proposent aux jeunes et aux novices de tout âge de découvrir les différentes techniques de pêche ou même de les approfondir. Vous trouverez également dans le Gers des parcours labellisés, ces sites bénéficient d'aménagements pour pratiquer dans les meilleures conditions, que ce soit pour de la pêche détente en famille ou pour des pêcheurs confirmés sur des sites dits remarquables. Entre les plans d'eau et les rivières, le Gers est une destination de choix pour les pêcheurs de tout profil et n'oubliez pas que le 1er dimanche de juin est la Journée nationale de la pêche : des animations ont lieu partout sur le territoire gascon ! Conseil futé pour tout savoir sur les poissons, les périodes d'ouverture, où acheter sa carte et connaître les meilleurs spots : www.gers-peche.com.

OrnithologieHaut de page

Moineau, rouge-gorge, pinson, mésange, merle, corneille, choucas, perdrix, faisan, hirondelle, héron cendré et héron garde-boeuf, fauvette, caille, grive, bécasse, palombe, aigrette, geai, pivert, pie, circaète, faucon, crécelle, buses variables, épervier, milan noir, cormoran : cet inventaire déjà long n'est pas exhaustif. Le loriot, le busard cendré, la pie-grièche à tête rousse, l'aigle botté, la chouette chevêche le complète - en partie. D'autant que le département est situé sur un important couloir de migration, ce qui en fait un lieu d'observation privilégié. Un salon avicole et ornithologique se tient depuis 2006 à Seissan (mi-février). L'observatoire ornithologique du lac de Saint-Jean (68 ha), à Peyrusse-Vieille, monté sur pilotis et équipé de nombreuses lucarnes, permet une parfaite observation des oiseaux. Ici, le plus grand silence est recommandé pour assurer la tranquillité de la faune. Ce site remarquable confirme la diversité de la faune à plumes en Gascogne. Si vous souhaitez observer les oiseaux, les filmer, les photographier, les recenser en groupe et au contact de personnes très férues d'ornithologie, on vous recommande de vous rapprocher du groupe ornithologique gersois (www.latchourre.fr), ainsi que du centre permanent d'initiatives pour l'environnement (www.cpie32.org).

AstronomieHaut de page

A Mauroux, petit village non loin de Fleurance, des passionnés d'astronomie s'aperçurent qu'à la nuit tombée, l'observation des astres était facilitée par l'absence de toute pollution lumineuse à la ronde. Ce fut le départ d'une belle aventure. La ferme des étoiles de Mauroux, belle bâtisse ancienne où l'on peut séjourner, puis le superbe hameau aux étoiles de construction récente à Fleurance, ont fait de ce coin du Gers un petit pays où l'on vit... la tête dans les étoiles. C'est vrai notamment début août lorsque plus de 10 000 personnes viennent participer au festival d'astronomie de Fleurance. Véritable fête de la Terre et du ciel, cette manifestation avec ses prestigieux invités, savants et astronomes de prestige, propose à tous, jeunes et moins jeunes, néophytes ou pas, de se rencontrer, d'échanger, de partager des connaissances ou des interrogations. Des conférences tous publics, des ateliers ludiques, des cycles de formation tous niveaux, des soirées d'observation du ciel avec les outils les plus performants, font toute la richesse culturelle et scientifique de cette manifestation, tellement ouverte à tous que les 4-17 ans ne sont pas oubliés puisque le festival astro-jeunes, animé du même esprit leur est destiné.

Pour tous renseignements : www.fermedesetoiles.com

Dans les airsHaut de page
Baptêmes de l’airHaut de page

Envie de grands espaces ? Soif de liberté ? Offrez-vous un baptême de l'air... Le Gers compte quelques aéro-clubs permettant une première approche de la navigation aérienne. Citons l'Aéro-Club gascon d'Auch qui accueille des passionnés d'aéronautique et de vol moteur pouvant y apprendre et pratiquer l'art du pilotage, l'Aéro-Club mirandais de Berdoues qui dispense des exercices pour maîtriser l'avion en toute circonstance (décollage, atterrissage, vol en palier et pannes de moteur), Survol Gascogne à Condom (aérodrome d'Herret) et l'Aéro-Club du Bas-Armagnac à Nogaro, avec là encore des vols d'initiation en avion, planeur ou hélicoptère. Plus insolite : les montgolfières à Lectoure. À offrir ou pour s'octroyer un moment de plaisir, le baptême de l'air ouvre de nouveaux horizons !

MontgolfièreHaut de page

Le région du Gers, aux paysages bucoliques et sereins, au relief si spécifique, peut aussi s'apprécier depuis les hauteurs. Deux clubs permettent ainsi de prendre de l'altitude et d'admirer, parmi les vallons, les plaines et les petits plateaux gascons, les plus beaux sites du département. A Lectoure, Montgolfières de Gascogne propose une échappée belle dans des nacelles de deux à quatre passagers, tandis que la société Pyrénées Montgolfière, basée à Auch, dispose d'une flotte de 3 000 m3 pouvant transporter jusqu'à 14 passagers. Avec ses sensations uniques et sa communion avec la nature, le vol en montgolfière offre des moments inoubliables pour une découverte de la région tout en douceur et pleine de rêves d'évasion.

Parapente – deltaplaneHaut de page

Installée au bord du lac de Saint-Blancard, le plus grand du Gers avec plus de 8 km de long, la société Passion'Ailes dirigée par José Ortega, ancien champion du monde de paramoteur, permet sur site et ailleurs, notamment dans les Pyrénées toutes proches, de pratiquer le parapente avec le meilleur matériel et l'encadrement le plus professionnel qui soit. Ce champion multi-médaillé, originaire d'un village voisin, a brillé aussi au niveau international en ULM et en deltaplane.

Renseignements : www.passion-ailes.com

Autre manière de prendre l'air, le vol en ULM peut se pratiquer depuis de nombreux sites du département. L'aérodrome d'Herret à Condom propose des initiations à ce type de vol. L'ULM Club Air Lomagne à Marsolan est dédié à cette activité, tout comme l'ULM Club Armagnac à Maupas où des moniteurs assurent la formation au pilotage d'ULM multiaxes. Passion'Ailes, avec son site privilégié à Saint-Blancard, permet également de découvrir ce petit aéronef motorisé. Notez que certains clubs sont aussi orientés vers les planeurs : le Centre Vélivole d'Auch, le MACH (Model Air Club herretois) à Condom et l'Aéro-Club du Bas-Armagnac à Nogaro.

Chute-libreHaut de page

De mars à novembre, Parachutisme Occitan propose, à partir de l'aérodrome du Herret à Condom, de vous faire connaître la sensation inoubliable d'un grand saut dans le vide. Avec un parachutiste professionnel, en toute sécurité, vous ne ferez qu'un le temps d'un saut en tandem. Emotions fortes garanties lorsque, après un vol d'une vingtaine de minutes qui vous aura hissé à 3 000 m d'altitude, vous giclerez de l'avion pour un vol libre dans le vide à 200 km/h jusqu'à l'instant où la toile s'ouvrira à une altitude de 1 500 m environ... Autres émotions, moins violentes, plus contemplatives alors, le temps de revenir sur terre. En prime, vous pouvez vous offrir le reportage photographié ou filmé, de ce moment fort - très fort.

Sports à sensationHaut de page
Sports d'eaux-vivesHaut de page

Si la pratique du canoë-kayak est possible sur de nombreux plans d'eau gersois, elle l'est aussi sur plusieurs rivières. Par exemple, sur la Baïse, à Beaucaire, joli village qui offre toutes les possibilités de le découvrir et de le pratiquer seul ou sur des embarcations pour deux ou trois personnes. Au village, un plan incliné de 14 m parfaitement étudié permet une mise à l'eau ludique. Autre point de départ voisin, le moulin de Bonas, propose pour tous, chevronnés ou débutants, le plaisir de glisser au fil de l'eau tout en profitant de la nature. Toujours sur la Baïse, à Mirande, tous les niveaux pourront s'exercer, avec un plan d'eau calme pour l'initiation et des descentes au choix, entre Berdoues-Mirande et Mirande-L'Isle-de-Noé. Une adresse utile : le comité départemental de canoë-kayak à Mirande.

Aussi réputée que celle de Beaucaire, la base de Sabaillan permet de naviguer sur la Gesse et sur la Save. La balade familiale, là encore au plus près de la faune et de la flore bordant ces deux rivières, peut durer jusqu'à 5 heures. Depuis Plaisance-du-Gers, avec les membres du club local, vous embarquerez à la découverte de l'Arros. Depuis L'Isle-Jourdain, c'est sur la Save que deux parcours, l'un de 6 km, l'autre de 8 km, vous permettront de passer du bon temps au fil de l'eau.
Si vous préférez les rames de l'aviron aux pagaies du canoë, à Auch, le club local vous permettra de ramer sur le Gers. Mais c'est à Cazaubon, sur le lac de l'Uby que le sport aviron a son QG gersois. Même l'équipe de France vient y préparer des rendez-vous internationaux. Très actif, le club local qui compte de nombreux licenciés, vous réservera le meilleur accueil.

Sports mécaniquesHaut de page

Le circuit de Nogaro, ouvert toute l'année, porte le nom de Paul Armagnac, un pilote gersois qui avait travaillé à cette réalisation et qui trouva la mort en course, à Montlhéry, en 1962. Chaque année, ce circuit de 3 636 m de long, accueille des manifestations d'envergure comme les Coupes de Pâques pour des courses automobiles de monoplaces et de berlines. C'est l'événement phare de la saison qui rassemble plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. A l'automne, le Paul-Armagnac est aussi le théâtre d'un grand prix pour véhicules de course historiques. Plusieurs autres meetings auto sont organisés ainsi qu'une manche du championnat de France de moto. Le sport camion est également à l'honneur, en juin, avec une manche de la Coupe d'Europe. Mais l'activité du circuit est assurée aussi par des journées d'essais (sportifs ou industriels) ainsi que des stages de pilotage qui s'adressent à tout le monde. On y vient pour améliorer, en toute sécurité, sa conduite de tous les jours ou pour apprendre les rudiments de la conduite sportive, en toute sécurité, et en profitant d'un encadrement professionnel. Le circuit est, en outre, le siège de l'association sportive et motocycliste Armagnac-Bigorre, qui licencie plus de 2 000 pratiquants des sports mécaniques (auto et moto) venus de toute la France. À l'occasion des journées club qui leur sont réservées, ils animent le site avec passion et enthousiasme.

A Auch, Quad Concept, professionnel des sports mécaniques également présent à Tarbes, Toulouse et Agen, organise quant à lui des randonnées en quads trial et homologués. Diverses activités sont également proposées pour les groupes.

Enfin, Espace Aventure, à Termes-d'Armagnac, offre un très bel espace naturel privé dédié à l'événementiel et aux loisirs motorisés. 4x4, quad, karting cross, 2 chevaux cross, scooter des mers, etc., font partie des nombreuses activités accessibles aux amateurs.

Bien-être et remise en formeHaut de page
ThermalismeHaut de page

Le thermalisme - utilisation de l'eau minérale naturelle à des fins thérapeutiques - remonte à l'époque gallo-romaine. De nos jours, environ 20 000 curistes viennent chaque année sur prescription médicale ou par convenance personnelle profiter des bienfaits des eaux thermales dans l'une ou l'autre des trois stations gersoises : Barbotan, Castéra-Verduzan et Lectoure. Première station de l'ancienne région Midi-Pyrénées et sixième station française, Barbotan-les-Thermes, qui appartient à La Chaîne thermale du Soleil, en attire plus de 15 000 sur la commune de Cazaubon. Elle possède deux richesses thermales naturelles, les eaux et les boues, parfaitement adaptées au traitement des affections rhumatologiques et phlébologiques. Dans ces eaux faiblement minéralisées, on trouve du soufre, du calcium, du magnésium, de la silice et du plancton thermal. Elles émergent à 36,6 °C et sont dispensées dans les soins à 33 °C et 35 °C. Les boues sont composées d'une tourbe végéto-minérale, sulfurée, extraite de tourbières voisines où agit une eau thermale semblable à celle de Barbotan. Dès l'occupation romaine, Barbotan (Borvo alors, du nom d'une divinité celtique des eaux thermales) était réputé pour la qualité de ses thermes. Plus près de nous, Montaigne, Richelieu et Henri IV y sont venus en cure et c'est en 1843 que le premier établissement thermal digne de ce nom y a été construit.
À Castéra-Verduzan aussi, les premiers curistes furent les Romains. L'eau castéroise, calcique mais aussi riche d'un soufre idéal comme antiseptique et anti-inflammatoire et du magnésium reconnu comme régulateur du système neurovégétatif, soigne des pathologies différentes : les affections digestives, les maladies du métabolisme comme le diabète, l'hypercholestérolémie ou le surpoids ainsi que les affections de la muqueuse bucco-linguale, telles que l'échauffement des gencives ou l'aphtose. Les cures y sont de 3 semaines et après une longue interruption, l'activité thermale castéroise a été relancée en l'an 2000 par le conseil général du Gers avec, en prime, un espace détente et bien-être avec SPA et soins très complet. C'est aussi sous l'impulsion de l'exécutif départemental que Lectoure a accédé au thermalisme en 2003. Car, quelques années plus tôt, à l'occasion d'un forage pour faire jaillir de l'eau potable, l'eau ainsi découverte révéla des qualités thérapeutiques pour traiter les affections rhumatismales et les séquelles de traumatismes ostéo-articulaires. Installés dans l'ancien hôtel de Goulard, demeure classée du XVIIIe siècle, les thermes de Lectoure bénéficient d'un cadre exceptionnel.

Balnéothérapie – SPAHaut de page

Si elle est la première du département et la sixième de France, la station du célèbre centre de Barbotan-les-Thermes dispose également d'un SPA de haute qualité qui se déploie dans un espace de 400 m2, aux doux décors de pierres blondes et d'émaux. Sa piscine tout en mosaïques est équipée de bains bouillonnants et de jets sous-marins qui forment un ensemble aqualudique très complet et surtout splendide. Dans ce cadre harmonieux, une toute nouvelle activité de relaxation aquatique est proposée ainsi que des ateliers pour vaincre l'aquaphobie. Elles viennent enrichir les cours d'aquagym et d'aquabike déjà en place et un institut de beauté complète ces installations, avec plus de quinze massages et soins exclusifs délivrés dans une lumière tamisée, idéale pour profiter de ces rituels relaxants. La particularité de la piscine détente de Castéra-Verduzan est sans conteste son eau puisqu'elle est de source thermale, à peine modifiée, ce qui est assez rare. Vous conjuguez donc plaisirs aquatiques et vertus thérapeutiques dans un espace ludique avec jets d'eau, cols-de-cygne, bain bouillonnant mais aussi un accès au hammam et au sauna. Pour une quiétude maximale l'accès est réservé à 30 personnes et le site, très complet, propose également des soins beauté, bien-être, qui vont des modelages simples en passant par ceux aux pierres chaudes ou les célèbres californiens. Aquagym, aquabike, cours de natation et bébé nageur complètent les lieux, splendides avec leurs deux terrasses, une intérieure et l'autre ouverte sur son cadre verdoyant : réputée depuis l'époque gallo-romaine, la source de la Renaissance, riche en calcium, magnésium et soufre continue d'offrir le meilleur aux curistes mais aussi un moment de bonheur revigorant aux amoureux de la sérénité. À Lectoure, c'est la magnifique demeure classée du XVIIIe siècle, l'hôtel de Goulard, qui vous accueille. Pierres d'origine, création architecturale audacieuse et équipements modernes : voilà le mariage incroyable pour savourer des soins beauté sur mesure, corps et visage, ou un moment de détente dans le grand bassin agrémenté de nombreux jeux d'eau, de nage à contre-courant mais aussi d'un sauna 6 places et d'un sublime hammam sous coupole avec éclairage zénithal. Dans la bastide de Marciac, La Source, centre de remise en forme, propose 2h30 de bien-être avec trois modules au choix parmi les cinq à disposition dans son espace détente (piscine de relaxation, sauna, hammam, bain bouillonnant, hydromassage). Ouvert toute l'année, il permet d'évacuer les tensions dès que l'envie se présente. Célèbre pour sa terre fertile et son ciel découvert, le Gers partage ses eaux avec une générosité qu'on ne soupçonnait pas avant d'y avoir plongé !

Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté