Guide

Sports et loisirs

Puisque la Lozère est considérée, à juste titre, comme le pays des mille sources, on ne saurait ici se passer des plaisirs de l'eau. Abondante, elle se fait tantôt mutine et ludique, tantôt bienfaisante. Les pêcheurs se réjouiront de la présence majoritaire de truites et de vairons dans les cours d'eau lozériens. Les véliplanchistes eux se régaleront sur les lacs de Naussac ou celui de Villefort. Les visiteurs en quête de détente et de repos seront comblés par les stations thermales de ce territoire géologique chargé en minéraux.

En hiver, les stations de ski ouvrent leurs domaines et proposent toutes les activités que la neige permet, la convivialité en plus. Les sportifs amateurs de pleine nature ou de sensations fortes ne seront pas en reste avec de nombreuses opportunités de randonnées pédestres sur les chemins de grande randonnée du département, de promenades à cheval ou en âne, à moto, de cyclotourisme, de sports aéronautiques ou encore d'escalade, de spéléologie. Ici, à part la plongée sous-marine (et encore, à Saint-Chély-d'Apcher Atlantie propose l'initiation de nage avec palmes !), toutes les activités sont possibles !

Activités de plein air

Les loisirs sportifs (randonnée y compris) représentent une part de plus en plus importante dans l'activité touristique de la Lozère. Se dépenser au grand air, voilà une autre façon de profiter des grands espaces et de la nature sauvage de la Lozère. Si la plupart de ces activités peuvent se pratiquer en toute autonomie, faire appel aux accompagnateurs et moniteurs spécialisés, aux prestataires de services locaux, apporte une plus-value indéniable : la sécurité dans la pratique de l'activité mais aussi un échange de connaissances sur le milieu naturel, la culture régionale, le patrimoine, la société, etc.

Randonnées pédestres

Près de 2 000 km de sentiers sont balisés sur l'ensemble du département, ceci uniquement pour le réseau des GR ; il faut y ajouter une multitude de chemins de petites randonnées. Les plus fréquentés sont naturellement le GR6, qui traverse les Causses et l'Aubrac, et le GR7, venu du Massif central, qui file vers les Pyrénées par le mont Aigoual, le causse du Larzac et le Haut Languedoc. Le réseau est particulièrement dense et bien signalé dans des secteurs où les collectivités locales ont misé sur la pratique des loisirs de pleine nature, notamment dans le périmètre du Parc national des Cévennes. Deux itinéraires "  mythiques  " traversent le département, le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle qui parcourt La Margeride et l'Aubrac, et le chemin de Stevenson qui sillonne l'est du département, de Langogne aux Cévennes. Un peu moins connus, la Regordane qui relie le Puy-en-Velay à Saint-Gilles (Gard) et passe par Langogne et Villefort sur un sentier millénaire, le chemin de Saint-Guilhem, de Nasbinals à Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault), qui traverse Aubrac, les Causses et Gorges du Tarn, un tronçon magique entre Saint-Rome-de-Dolan et Le Rozier).

Un dépliant consacré aux randonnées est édité par le comité départemental du tourisme, voici une petite liste des randonnées à faire en Lozère, associations de marcheurs, offices de tourisme en proposent beaucoup d'autres !

GR de pays : Tours en Margeride.

GR65 : Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

GR43 : Grande draille de La Margeride.

GR de pays : Tour des Monts d'Aubrac.

GR66 : Tour du Mont Aigoual.

GR68 : Tour du Mont-Lozère (Causse Méjean, Causse de Sauveterre).

GRP : Vallées Cévenoles.

GR Saint-Guilhem-le-Désert : Le Chemin de Saint-Guilhem-le-Désert.

De Notre-Dame-des-Pauvres à Aubrac à Saint-Guilhem-le-Désert.

GR4 : Des gorges de l'Ardèche à La Margeride.

GR70 : Le chemin de Stevenson.

GR72 : Du Pilat aux Cévennes.

GRP : Tour du Chassezac.

GR44 : Des gorges de l'Ardèche à La Margeride.

GR67 : Tour en Pays Cévenols.

GR 700 : Le chemin de Régordane.

Très en vogue, la course d'orientation trouve en Lozère un terrain idéal. Six espaces sont mis en place dans le département et trois clubs la pratiquent.

Azimut Gévaudan à Marvejols : ✆ 04 66 48 29 79

Mende Orientation : ✆ 04 66 65 39 79

X-Trail la Canourgue : ✆ 06 70 03 85 59

Pour plus d'informations, le comité départemental de course d'orientation répondra à vos questions : ✆ 04 66 65 39 79.

Autre façon de marcher, la marche nordique permet de moins solliciter les articulations du genou par l'utilisation de bâtons en mouvements amples similaires à l'allure du ski de fond. A Grèzes, Patrick Lafond anime l'association qui propose des sorties régulières, ainsi qu'un festival, la Nordique du Gévaudan, se déroulant chaque année dans un lieu différent, avec des courses de niveaux différents, conférences et stands d'équipementiers. Contact : 06 78 81 75 79

Activité sportive des geeks, le géocaching existe aussi en lozère. Pas moins de 318 caches, dont un bon nombre dans les gorges du Tarn et plus de 10 au Mas-de-la-Barque, nouvelle station de pleine nature, qui en profite pour proposer un sentier d'interprétation géocaché ! Tous à vos GPS ! !

Il existe aussi sur tout le département des associations qui proposent des randonnées à thème : randos gourmandes, randos nature en compagnie de naturalistes, cani-rando en compagnie de chiens de traîneau... Renseignez-vous auprès de l'Office de Tourisme de votre lieu de résidence.

Drailles et chemins camisards en Cévennes

Cette association basée au château de Cauvel a créé deux itinéraires autour de l'histoire des camisards, protestants cévenols qui se révoltèrent suite aux persécutions dont ils firent l'objet après la révocation de l'Edit de Nantes. Le premier, " le chemin camisard ", est une boucle de 130 km (7 à 9 jours de marche) partant de Saint-Jean-du-Gard, et traversant Saint-Etienne-Vallée Française, Barre des Cévennes, Le Pont-de-Montvert, Saint-André-de-Lancize, Mialet, autant de hauts lieux de l'histoire protestante cévenole. Le second itinéraire reprend les 5 premières étapes du chemin camisard pour rejoindre Die (330 km), et fait partie du grand tracé " Sur les pas des huguenots depuis les Cévennes " rejoignant l'Allemagne (3 000 km au total), qui retrace l'exil des protestants cévenols vers la Suisse et l'Allemagne pour fuir les persécutions, circuit reconnu itinéraire culturel du Conseil de l'Europe.

L'association regroupe les hébergeurs, prestataires et collectivités, afin de diffuser et promouvoir ce pan important de la culture et de l'histoire cévenole.

Renseignements : www.chemins-camisards-cevennes.com

Contact : contact@chemins-camisards-cevennes.com

Randonnées à cheval et à dos d’âne

Parfois le balisage est commun avec les pistes pédestres. La randonnée à cheval est une pratique en pleine expansion. De nombreux professionnels proposent des randonnées accompagnées, de la demi-journée à la rando de plusieurs jours. L'association des cavaliers randonneurs de Lozère regroupe quant à elle une quarantaine de pratiquants, organisant régulièrement des randonnées. Elle était à l'initiative de la course d'endurance de Chanac aujourd'hui en sommeil, et a créé un sympathique parcours d'endurance en Margeride en 2017.

Contact : Cathy Bouniol 06 07 54 99 32

Quant aux randonnées avec un âne, de tradition dans les Cévennes - Stevenson oblige - elles se développent dans toute la Lozère. Pour les plus jeunes, la plupart des centres équestres disposent de poneys, loués également de l'heure à la demi-journée, pour de sympathiques balades.

Balades à vélo, cyclotourisme et VTT

Le "  Tour de la Lozère  " cyclotouriste

Proposé par le cyclo-club mendois et labellisé par la Fédération française de cyclotourisme, cette randonnée de près de 600 km et de 9 600 m de dénivelé au total, permettra à tous les cyclotouristes de découvrir le magnifique département de la Lozère à travers toutes ses régions naturelles et en six étapes : de Mende à Langogne pour remonter la vallée du Lot puis suivre celle de l'Allier ; de Langogne au Malzieu-Ville à travers la Margeride ; du Malzieu-Ville à Saint-Germain-du-Teil en parcourant les paysages de l'Aubrac ; de Saint-Germain-du-Teil à Lanuéjols entre gorges et causses ; de Lanuéjols au pont de Burgen à travers les Cévennes (avec les 1 567 m de l'Aigoual, plus haut sommet du Tour) ; du pont de Burgen à Mende en franchissant le mont Lozère. Au final, une somptueuse balade, qui montre bien l'importance du " tourisme " dans le mot " cyclotourisme ". Le principe est simple : dès l'inscription, vous recevrez un carnet de route (avec une documentation détaillée) que vous devrez faire viser par les commerçants indiqués, ou valider par des photos du vélo devant le site ou le panneau indicateur du lieu de contrôle. L'originalité de cette épreuve réside dans le fait qu'elle peut être accomplie en 6 jours consécutifs (catégorie randonneur) ou sans délai de temps, en fonction de vos disponibilités de vacances ou de week-end (catégorie cyclotouriste).

Naturellement, le participant est libre de choisir son point de départ et le sens du parcours. Un diplôme sera délivré gratuitement après homologation de la randonnée.

Renseignements : tourlozere@cycloclubmendois.fr

Contact des clubs en Lozère

Cyclo club mendois : ✆ 04 66 49 06 96.

Les cyclos du Malpas La Canourgue : ✆ 04 66 48 08 14.

Les cyclos de Haute Lozère Sait Chély d'Apcher Contact : ✆ 04 66 31 34 68.

Cyclo club marvejolais : ✆ 04 66 65 16 30.

Vélo en Cévennes

Cartes, informations pratiques, plus de 220 ascensions sont possibles et tous les cols des incontournables aux plus "secrets". Avec la possibilité de télécharger les documents sur le site Internet remarquablement bien fait !

Se renseigner sur www.veloencevennes.free.fr

Des accompagnateurs VTT

Loz'air randonnées : ✆ 04 66 48 67 02.

La Calade : ✆ 06 74 59 64 67.

Camino Bike et Electrips, séjours VTT à assistance électrique : ✆ 06 47 13 30 39.

Association Chalen : ✆ 04 66 48 20 21.

Orientation Nature : ✆ 06 83 55 30 49.

Cévennes Evasion : ✆ 04 66 45 18 31.

Gévaudathlon 2018 à Marvejols

Mêlant course d'orientation, VTT, canoë, trail, le Gévaudathlon nécessite qualités physiques et mentales. Petit changement cette année : au Gévaudathlon, raid long sur 3 jours par équipe de 2 avec assistance, a été ajoutée la possibilité de raid à la journée (samedi) par équipe de 2 sans assistance. Ce sera donc les 10, 11 et 12 mai 2018 à Marvejols, avec prologue en nocturne le jeudi soir..

Site Internet : www.gevaudathlon.com

Contact organisateurs : info@gevaudathlon.com

La Lozère à VTT

GTMC : le retour !

2018 voit (enfin) le grand retour de la Grande Traversée du Massif Central, qui relie le Morvan à Agde.

Ce circuit qui traverse entre autres la Margeride du nord au sud fera le bonheur des VTTistes, avec ou sans assistance électrique. Balisage, circuits de liaison, tout est prêt pour la renaissance de ce tracé mythique dès le printemps 2018.

Un topoguide complet

L'éditeur marseillais VTopo a édité un guide de randonnées VTT à travers la Lozère : 62 circuits tous niveaux et tous publics pour pédaler dans les plus beaux coins du département (19,95 €) à trouver en librairie, dans certains offices de tourisme et en ligne sur www.vtopo.fr/vtt-lozere.html. Possibilité de téléchargement (payant) des traces sous format gpx.

Spéléologie

Au pays de l'Aven Armand et de Dargilan, pas de séjour sans s'essayer à la spéléo. Tranquilles, sportifs, organisateurs de séjour complet, d'initiation, les prestataires qui suivent sauront répondre à vos attentes :

Tourisme actif Fabien Salles à Florac : ✆ 06 83 41 73 08.

Cévennes Evasion Bertrand Leloup et Philippe Blanchet à Florac : ✆ 04 66 45 18 31.

Lozère Nature Thibault Barbier Sainte Enimie : ✆ 06 99 40 80 79

Retrouvez-les en détail dans la rubrique Loisirs des communes concernées.

Avec ses 1 829 cavité référencées, ses 73 licenciés sur 3 clubs, la spéléologie est particulièrement active en Lozère. Le club de Chanac qui abrite l'école départementale de spéléo est le club le plus actif de France avec des sorties en semaine et chaque week-end (le samedi et un dimanche sur 2). Le comité départemental de spéléologie propose aussi aux élèves du lycée Peytavin, à travers un projet pédagogique sportif et scientifique de découvrir cette discipline transversale qui fait autant appel aux muscles qu'à l'intelligence : de la plongée à la cartographie ou à l'hydrogéologie, on peut spécialiser selon ses goûts. Sous les Causses, du petit trou à la cavité de plusieurs kilomètres de développement sur plusieurs niveaux, les découvertes continuent chaque année et avec elles des explorations passionnantes qui en apprennent toujours plus sur les dessous du département. Pour en savoir plus, le dernier bulletin du club départemental est une véritable bible recensant les galeries et décrivant les " expéditions "... Une véritable invitation à voyager au centre de la Terre.

Club départemental de Spéléologie Maison des sports, Rue du faubourg Montbel, 48000 Mende

Contact téléphonique :

✆ 06 75 77 07 47 (Président Pierre Lemaître)

✆ 06 81 04 77 84 (Secrétariat, Alain Jacquet)

Parcours dans les arbres

Très prisée par petits et grands, cette activité allie le plaisir du contact avec la nature à celui des sensations, de l'aventure et des acrobaties. Quatre grands parcs en Lozère où la pratiquer en toute sécurité :

Du haut des arbres à la Canourgue : ✆ 04 66 49 37 92.

Les tortues branchées à Florac : ✆ 06 33 90 31 36.

Mimat Aventure Mende : ✆ 04 66 45 00 24.

Rondin Parc au lac de Naussac : ✆ 04 66 69 50 46.

Alpinisme, escalade et via-ferrata

Escalade

La Lozère offre quelques belles falaises aux amateurs d'escalade, notamment dans les gorges du Tarn ou de la Jonte, mais aussi sur les gorges du Chassezac, qui a vu l'apparition de plusieurs sites équipés sous l'impulsion des collectivités locales. Un guide recensant la quinzaine de sites de grimpe (environs 500 voies !) de la Lozère est édité par le comité départemental de la montagne et de l'escalade, à demander au ✆ 04 66 65 24 10.

Via Ferrata

Six via Ferrata ont été créées en Lozère depuis 2011. On peut les parcourir à Mende, Villefort, Le Malzieu, La Canourgue, Rousses, Florac. Chacune dispose au minimum de deux parcours de difficultés différentes et peuvent se faire en liberté ou accompagnés par un moniteur diplômé, ce qui est particulièrement conseillé aux débutants. La location du matériel est proposée sur place.

Golf

Golf des Gorges du Tarn à La Canourgue, 18 trous, par 71, 5452 m, 560 m d'altitude.

Contact : ✆ 04 66 32 84 00.

Golf de la Garde-Guérin, à 8 km de Villefort route de Prévenchères, la Garde Guérin 9 trous, par 32, 1864 m, 850 m d'altitude.

Contact : ✆ 04 66 46 91 90 ou ✆ 06 72 17 35 64.

Golf du Domaine de Barre, route de Mende Langogne 9 trous, par 36, 2650m, 999m d'altitude

Contact : ✆ 04 66 46 08 37.

Chasse, pêche et nature
Chasse

Ici pas de village sans sa société de chasse ou presque, il en existe 150, et la traque du gros gibier est le sport local, mais d'autres modes de chasse existent. La plupart des sociétés de chasse acceptent un nombre limité de personnes ou d'invitation à la journée pour les chasseurs ne relevant pas de leur territoire. La fédération départementale peut mettre leur liste à disposition. Elle organise aussi occasionnellement des sorties avec les non chasseurs pour combattre les idées reçues et rétablir un dialogue souvent fragile, notamment en période de cueillettes de champignons ! Les chasseurs qui doivent veiller aux règles de sécurité pour tous. La fédération organise des formations en ce sens, alors que promeneurs et cueilleurs ne connaissent pas toujours ces recommandations... La fédération informe également sur les réglementations.

Contact : ✆ 04 66 65 75 85

Pour les passionnés de bécasse, l'association des Bécassiers de Lozère.

Contacter Guy Maurin au Monestier : ✆ 04 66 32 75 59 ainsi que Stéphane Cournac au club national des Bécassiers : ✆ 06 85 74 57 76.

L'association sportive des chasseurs à l'arc de Lozère s'attache à former les personnes souhaitant s'initier ou se perfectionner à la chasse à l'arc. Ce mode de chasse requiert le traditionnel permis de chasser et une journée de formation spécifique.

Contacter Olivier Ribot : ✆ 06 64 89 89 04

Parc d'entraînement des chiens d'arrêt d'Aurelles sur la commune de Châteauneuf-de-Randon, sur 40 hectares, c'est l'endroit idéal pour entraîner ou dresser ses chiens : à la demi-journée sur réservation (tarifs : 20 € pour 1 chien à 50 € pour 6 chiens au maximum.

Contacter Denis Guérin : ✆ 04 66 47 70 18

Elevage d'Inos au Massegros. Sur 2 ha, Erik Lucas élève avec passion perdrix rouges et grises, cailles des blés, faisans communs, anglais, obscurs, chinois, faisans vénérés et paons bleus et peut aussi prodiguer les meilleurs conseils de repeuplement de territoires de chasse. Pour la chasse ou pour le plaisir d'avoir une volière, il est en plus d'un accueil très sympathique. Tarifs sur demande au ✆ 04 66 48 81 93.

Pêche

La Lozère est à la pêche ce que la Sologne est à la chasse et Montélimar au nougat ! Placées bout à bout, ses rivières couvriraient la distance de Paris à Moscou (et même 300 km plus loin), soit 2 800 km. Ces 500 cours d'eau alimentent à la fois la Garonne, la Loire et le Rhône alors que 12 lacs (de 0,5 ha à 1050 ha) et 17 rivières sont répertoriés pour la pêche. Toutes ces rivières, ces ruisseaux et ces lacs permettent la pêche la plus sportive qui soit, tant pour les néophytes que pour les pêcheurs chevronnés. Certains lacs, tels ceux de Barrandon, Saint-Léger-du-Malzieu et Bonnecombe dans le bassin de la Garonne, ainsi que l'étang de la Bastide dans le bassin de la Loire offrent exclusivement des parcours de pêche à la truite. Les lacs de l'Aubrac, des Salhiens, de Saint-Andéol, Born, Souverols sont tous classés en première catégorie ; on peut y trouver des truites fario, dont la pigmentation tourne au jaune vif et qui est si poétiquement surnommée " le poisson qui prend le soleil ", mais aussi des brochets, des perches, des chevesnes et des vairons.

Bien que certaines d'entre elles soient plus adaptées à un type d'environnement, toutes les techniques de pêche sont praticables sur l'ensemble de ces sites (pêche au toc, à la surprise, à l'ultraléger, à la mouche sèche, aux leurres artificiels...). Les rivières sont majoritairement classées en première catégorie.

Le Lot, premier cours d'eau de la Lozère par ordre d'importance, est composé d'une population d'ombres communs pour l'essentiel. On peut également y trouver des chevesnes et des vandoises en quantité intéressante.

Plus au sud, la Jonte, petit ruisseau à sa source, grossit progressivement ; ce milieu s'avère favorable à l'épanouissement de la truite fario à laquelle se mêlent vairons, goujons et quelques brochets.

Le Bès, à proximité du lac de Salhens, offre un paysage étonnamment verdoyant et fleuri.

Idem pour la Truyère qui fait son chemin dans un paysage de jonquilles, de collines boisées de pins sylvestres. Les passionnés de pêche ne seront pas déçus : une grande quantité de vairons, de goujons et de chevesnes, dans la partie basse de la rivière, mêlés à une population de truites autochtones, avec la truite fario.

L'Allier regroupe des truites à robe pailletée, de gros ombres mâles, vairons, goujons, chabots, gros barbeaux, ainsi que chevesnes et vandoises. D'autres rivières de la région se distinguent, à commencer par le Tarn : cette rivière de gorges, l'une des plus belles d'Europe, compte de très gros barbeaux méditerranéens, une faune aquatique très riche dans l'ensemble et une qualité de l'eau, un environnement favorable au développement de poissons tels que les vairons, les goujons, les chabots...

La Colagne, pour les pêcheurs plus patients, jouit auprès des moucheurs d'une bonne réputation (truites, goujons, vairons, chevesnes).

L'Altier, prenant sa source sous le sommet de Finels, est adapté à l'apprentissage et à la maîtrise de la pêche au fouet en nymphe à vue.

Le Chapeauroux peut se vanter d'être l'une des rares rivières françaises à abriter à la fois le saumon, la truite et l'ombre.

Les gardons cévenols enfin comprennent trois cours d'eau, tous classés en première catégorie, principalement des truites fario.

Parcours no kill (sans tuer)

Développés à l'initiative des AAPPMA locales, ces parcours visent à concilier la pratique de la pêche et l'établissement de ce que ces associations nomment " une zone sanctuaire ". Pêcher pour le plaisir, capturer sans tuer et remettre à l'eau un superbe " poisson qui prend le soleil " par exemple, c'est ce qui se pratique dans certaines zones de la Truyère, la Colagne, la Rimeize, du Lot et du Tarn, ainsi qu'au lac de Charpal, plus grand lac no-kill de France. Les parcours no-kill imposent des règles strictes : le matériel des pêcheurs reste le même, mais ils doivent limer les ardillons de leurs hameçons et le panier de pêche est interdit. Une fois capturées, les proies sont remises à l'eau en prenant bien soin de ne pas les blesser.

Lac de Naussac, nouveautés 2016 :

Pêche du brochet : une seule canne autorisée.

Nombre de prises autorisées : une seule par jour et par pêcheur (idem pour le sandre).

Taille de capture autorisée : 60 cm ! sandre 50 cm !

Classé grand lac intérieur, le plan d'eau bénéficie d'une réglementation spécifique avec une ouverture du 13 février au 31 décembre :

- truites fario du 12 mars au 18 septembre.

- Brochet du 1er mai au 31 décembre.

- Sandre du 1er juin au 31 décembre.

- Autres poissons du 13 février au 31 décembre.

Lac de Villefort

Le lac de Bayard-Villefort est classé " Grand Lac Intérieur de Montagne : 1e catégorie ". Il offre un potentiel salmonicole de premier plan. Particulièrement intéressant pour la pêche en barque avec ses criques et de nombreux coins inaccessibles du bord.

Réglementations, carte hydronomique... retrouvez toutes les informations pour pêcher en toute sérénité sur : www.lozerepeche.com

Un pour tous, tous pour un !

Cela pourrait être la devise des guides qui se sont associés pour former la Compagnie des guides de pêche. Professionnels passionnés, ils ont rédigé une charte de bonnes pratiques garantissant aux pêcheurs faisant appel à leurs services la qualité professionnelle, les connaissances du milieu, la sécurité, la tarification transparente. Depuis 2013, ils proposent un nouveau service de partage d'informations sur les conditions de pêche en rivières et lacs de Lozère (niveau, température, turbidité...), ainsi qu'un agenda annuel présentant les principales dates : ouvertures et fermetures, salons et manifestations diverses, concours, compétitions, stages, séjours et voyages. Ce service est relayé par les détaillants d'articles de pêche et hébergeurs partenaires, ainsi que sur leur site Internet. A l'occasion, ils testent de nouveaux parcours no-kill créés par l'AAPPMA, comme celui du Malzieu mis en place par la joyeuse Gaule Barrabande... des Petits Futés de la pêche en quelque sorte !

Renseignements : www.guides-de-peche.fr‎

Contacts des guides de pêche :

- Jean-Baptiste Radurier (gorges du Tarn et de la Jonte) : ✆ 06 47 48 99 47.

- Stéphane Faudon (Chanac) : ✆ 06 72 94 64 80.

- Sébastien Cabane (Le Born) : ✆ 06 87 28 83 61.

- Jérôme Bouard (Saint-Jean-la-Fouillouse) : ✆ 06 83 55 07 40.
- Michel Gimenez (Villefort) : ✆ 07 86 18 74 73

- Pierre-Alain Caussignac (Saint-Pierre-des-Tripiers) : ✆ 06 21 07 05 33

- Cédric Galéote (Montrodat) : ✆ 06 75 33 98 47

- Rémi Vernier (Pont-de-Montvert) : ✆ 06 68 16 11 51

- Aurélien Perez (Cultures) : ✆ 06 41 03 34 18

- Damien Rochefort (Aumont-Aubrac) : ✆ 06 20 06 05 66

Ornithologie

Si les vautours ont été réintroduits dans les gorges de la Jonte, nombre d'oiseaux ont élu domicile dans le ciel lozérien. Pour les oiseaux de proie, diurnes et nocturnes, migrateurs, les habitats sont variés dans le département. Forêts, cours d'eau, bosquets abritent une faune aviaire d'une très grande diversité. L'association lozérienne pour l'étude et la protection de l'environnement en fait régulièrement l'inventaire et propose en été quelques sorties d'observation sur le terrain.

lozere.alepe.over-blog.com

Contact : ✆ 04 66 47 09 97.

Dans les airs
Baptêmes de l’air

Anniversaire ou célébrations en tous genres, le baptême de l'air est un cadeau original à (s') offrir. En Lozère, trois aérodromes en proposent : à Mende- Brenoux avec le club aéronautique et l'association Vélivole (en planeur), à Langogne-Lespéron (en ULM), à Hures la Parade (aérodrome Florac-Ste-Enimie) avec Chanet Vol à voile.

Montgolfière

Les montgolfières des Causses proposent des survols des Causses, de l'Aubrac ou de la Margeride, avec collation à l'arrivée.

✆ 06 62 40 90 33

Voir à Chanac et ses environs.

Parapente – deltaplane

Deux clubs proposent cette activité, en Lozère, sous forme des stages d'été sur des sites sécurisés, encadrés par des pilotes qualifiés.

Vole et Glisse à Chanac : ✆ 06 82 20 53 01.

Les ailes des Trucs Lozériens à Mende : ✆ 04 66 94 07 64.

ULM

Installé à l'aérodrome de Mende-Brenoux, ULM Lozère propose de nombreuses prestations, du baptême d'ULM à l'apprentissage du pilotage. Voir à Mende - activités sportives et de loisirs.

Saut à l’élastique

Le 107, c'est le nom d'un saut vertigineux, au cirque des Baumes, un saut sécurisé de 107 m, encadré par une équipe sérieuse. Voir dans la partie " De lieux en lieux " - Sainte-Enimie - La Malène.

Sports d’hiver
Ski

Six sites lozériens offrent un domaine tracé allant de 10 à 70 km. Par bon enneigement, les randonneurs pourraient traverser le département de part en part sur plus d'une centaine de kilomètres sans quitter les skis de fond. Plateau des Bouviers, crêtes du pic Finiels, Laubert, un total de 300 km de pistes et d'itinéraires nordiques s'offrent aux amateurs de neige, sans compter les circuits pour raquettes, le ski-joëring, les pistes de luge et autres balades avec chiens de traîneau. Des paysages superbes entourent les petites stations villageoises qui misent sur la qualité de l'accueil. Le ski alpin se concentre sur quelques stations qui, il faut bien le reconnaître, ont parfois du mal à fonctionner malgré les canons à neige. L'Aubrac (à Sainte-Urcize-en-Aveyron), le mont Lozère (Le Bleymard), l'Aigoual (Prat-Peyrot) sont de petites stations qui attirent principalement une clientèle locale. Le Mas de la Barque au-dessus de Villefort, la station du Fer à cheval à Nasbinals et les Bouviers à St-Denis en Margeride ont dû diversifier leurs activités pour accueillir des loisirs sportifs toute l'année et moins dépendre de l'enneigement et des caprices du climat. Une réflexion qui se poursuit sur d'autres stations, comme au Mont Lozère où un Pôle de pleine nature est en train de se mettre en place pour valoriser les différentes activités à faire sur ce site on ne peut plus propice aux activités de plein air.

Randonnées en raquette

On peut trouver pistes et locations de raquettes dans toutes les stations de ski de Lozère. Pour ceux qui sont équipés, les associations de randonneurs organisent régulièrement des sorties en hiver. Les sentiers classiques, pourvu qu'ils soient en altitude, peuvent se pratiquer avec les raquettes.

Balades en traîneau

On peut trouver des balades en traîneau tiré par des chiens dans quelques stations de ski, comme le Mas de la Barque, le Fer à Cheval à Nasbinals et aux Bouviers, et certains prestataires en organisent aussi en été en kart, vélo ou trottinette.

Mais la balade à traîneau se fait aussi derrière des chevaux, en hiver au Parc des bisons ! Et c'est magique !

Sports à sensation
Sports nautiques
Les sports nautiques sur le lac de Naussac

Au nord du département, le barrage de Naussac a donné naissance à un immense lac, à proximité de Langogne. Cette petite mer intérieure se laisse découvrir depuis ses rives et où l'on pratique à loisir la randonnée, à pied, à cheval ou à VTT. Dès que le soleil le permet, deux bases aquatiques invitent tout amateur à faire de l'eau son terrain de jeu : planche à voile, dériveur, catamaran, optimist, canoë-kayak, raft... Il serait bien étonnant que l'on ne trouve embarcation à sa mesure. Et pour vaincre les dernières hésitations, reste l'école de voile qui assure l'initiation et le perfectionnement. Mais il est toujours possible de farnienter sur les plages...

Sports d'eaux-vives

Le canoë-kayak

A partir d'Ispagnac, de Sainte-Enimie et de La Malène, plusieurs formules parcourent le fil de l'eau, entre 5 km et 40 km. Le maniement de l'embarcation est à la portée de tout un chacun, et l'encadrement qualifié prévoit le chemin du retour par la route. Dans de bonnes conditions de sécurité, on s'embarque donc pour deux heures, une demi-journée ou même deux jours passés au ras de l'eau.

La descente en barque des gorges du Tarn

Sur le même site, les bateliers de La Malène rappellent qu'au début du siècle la route n'existait pas et que les barques étaient le seul moyen de communication de la vallée. Reprenant les gestes anciens et les barques traditionnelles, neuf bateliers offrent à leurs passagers une vue imprenable sur un parcours de 8 km, à un endroit resserré des gorges. Ce qui permet de porter un oeil attentif sur la faune, la flore, puis de se laisser émerveiller par les hautes falaises.

Sports mécaniques

La patrie du Trèfle Lozérien est un superbe terrain de jeu pour les motos tout terrain ! Les amateurs de grimpettes et de passages techniques seront comblés ! Pour des balades en toute sécurité et sur les sentiers autorisés - il y en a suffisamment pour ne pas avoir à passer dans les zones protégées. L'idéal est de s'adresser à des guides chevronnés :

Alain Frézal à La Canourgue : ✆ 04 66 32 87 55 - ✆ 06 73 39 07 65. C'est le spécialiste des gorges du Tarn, où il trace pour le Trèfle. Il prend en balade à la journée les groupes de 2 à 8 personnes, prix sur demande (compter entre 40 € et 50 € par personne). Mais il peut vous organiser un circuit sur mesure, y compris sur plusieurs jours.

Sébastien Beaufils à Montrodat : ✆ 06 88 49 45 82. Educateur moto/quad, il propose des balades à moto sur Chanac, Mende, Charpal, mais aussi Aumont et Bonnecombe. Compter 75 € pour la moto, 180 € en quad (location du véhicule compris). Pour se perfectionner dans la pratique de l'enduro, il organise des stages sur mesure. Parmi ses nombreuses prestations, l'initiation au quad pour les plus jeunes, sur son terrain spécialement aménagé, et la location de quads et SSV.

Bruno Peluhet à Mende : ✆ 06 30 90 45 48. Responsable des randonnées pour le moto club lozérien, il connaît les sentiers comme sa poche ! Toute l'année, sauf en juillet et août, il propose des sorties à la journée (45 € par personne) mais aussi des randonnées de 2 jours à la carte.

Il est possible également de s'adresser aux clubs affiliés à la FFM :

AMCA Auroux, pour les amoureux de motos anciennes organise des rassemblements de motos anciennes : ✆ 04 66 69 11 20.

Moto verte de Haute Lozère à Langogne : ✆ 04 68 24 874 98.

Moto Club Saint Chély (qui organise le Barrab'Enduro en septembre) : ✆ 06 87 94 30 04.

Route 48 : la Lozère à moto, naturellement !

Avec sa variété des paysages, la diversité de ses milieux naturels, et ses petites routes de montagne offrant de belles courbes, le département est un terrain de jeux idéal pour les motards. La route 48, itinéraire de découverte du département à moto, fait la synthèse de la quinzaine de circuits proposés par le comité départemental du tourisme à l'adresse des motards : au départ de Mende une longue boucle de 287 km traverse l'ensemble des zones naturelles : Vallée du Lot, Cévennes, Gorges du Tarn, Aubrac, Margeride n'auront plus de secrets pour vous. Pont-de-Montvert, Sainte-Enimie, La Canourgue, Nasbinals, Aumont-Aubrac, Saint-Chély-d'Apcher, Saint-Alban-sur-Limangnole, et Châteauneuf-de-Randon, à chaque étape le dépaysement est garanti. On peut ensuite entrer dans les détails en parcourant les autres circuits : Des Cévennes à La Margeride, chaque région naturelle a ainsi un ou plusieurs circuits, de 111 à 276 km avec les hébergements assurant l'accueil des motards selon des critères spécifiques : disposer d'un garage et/ou d'un parking fermé et sécurisé, être en mesure de renseigner le client en lui conseillant des itinéraires, fournir des portants et des cintres solides pour étendre les combinaisons... et en option, mettre à disposition des outils pour assurer l'entretien de base des motos, ou encore proposer la réalisation de pique-niques à emporter. Un road-book téléchargeable (et en version papier, distribués dans les Offices de Tourisme et les hébergements) et une page totalement dédiée aux motards, sur le site du comité départemental de la Lozère permettent d'organiser parfaitement son séjour, en mentionnant sur chaque circuit les sites à visiter... et les garages spécialisés en cas de bobo mécanique.

Pour avoir toutes les informations en détail, tapez sur votre moteur de recherche préféré : www.lozere-tourisme.com/moto, c'est une vraie mine d'infos rien que pour vous, avec de plus les traces, à télécharger sur GPS ou smartphone, en.kml ou.gpx !

Il ne vous reste plus qu'à enfourcher ensuite votre bécane, et à vous la Lozère !

Bien-être et remise en forme
Thermalisme

Aux deux extrémités du département, l'eau lozérienne est bienfaitrice et soulage maux divers, tout comme elle sait se faire accueillante pour le thermalisme. A Bagnols-les-Bains, dans la vallée du Lot, une source sort des contreforts du mont Lozère à 41,5 °C ; les Romains, grands connaisseurs, avaient déjà constaté ses bienfaits et depuis les thermes se sont largement modernisés.Grâce au soufre contenu dans l'eau, les bains d'eau traitent les affections ORL et rhumatismales, mais s'ouvrent aussi aux cures " plaisir ". Le centre de remise en forme donne accès aux bains, douches, séances d'Aquagym, massages... Des soins bienfaisants dont on profite à la journée ou en séjour. La petite station s'occupe ensuite de tous les loisirs.

En plein Aubrac, à la limite de l'Aveyron, la Chaldette est alimentée par une eau chaude (35 °C) issue des volcans, qui l'ont lentement chargée en minéraux et rendue bénéfique pour le traitement de problèmes ORL et digestifs. Là encore, les bienfaits sont généreusement partagés entre la partie curative et la partie détente de la station. Celle-ci a, parmi ses avantages, son immersion totale dans la nature à laquelle un bâtiment moderne signé de l'architecte J.-M. Wilmotte rend justice. Sauna, bain bouillonnant, salle de gym, massages...

À lire aussi :

Découverte du pays | Sports et loisirs

Infos pratiques

Histoire & culture

Galerie Photos | Vidéos

Préparer son voyage dans la Lozère

Adresse Futé de la Lozère

Où ?
Quoi ?
À découvrir sur le Petit Futé
Ailleurs sur le web
Avis