Guide des Yvelines : Économie

Ressources naturelles

En plein coeur de la vallée de la Seine, les Yvelines comptent de nombreuses carrières, une aubaine notamment pour Paris, véritable ogre consommateur de pierre, au gré de son édification et de ses remaniement, du pavage aux immeubles en passant par les égouts, notamment au XIXe siècle avec les grands travaux coordonnés par le baron Haussmann. Les carrières des Yvelines furent exploitées principalement du XVIIIe au XXe siècle pour leurs gisements riches en pierre calcaire, en argile, en craie, en gypse, en marne (roche composée de calcaire et d'argile) ou de pierres meulières. Certaines de ces ressources sont encore exploitées de nos jours, comme le calcaire nécessaire à la fabrication de ciment. On utilisait ces différents matériaux pour la construction, la fabrication de meules, de plâtre (fabriqué à partir de gypse), de briques, de tuiles ou de poteries (grâce à l'argile). Ces gisements calcaires servirent également pour des champignonnières creusées à même la roche. Ainsi cultivait-on les fameux champignons de Paris ! On peut encore visiter certaines de ces cathédrales de pierre désormais abandonnées, notamment à Carrières-sur-Seine. Si des gravières et des sablières sont encore exploitées pour le bâtiment, celles qui sont désaffectées ont été comblées ou ont servi à la formation de plans d'eau pour des bases de loisirs, des bassins d'aviron ou des ports de plaisance. Parmi les autres ressources naturelles du département, le bois, même si la majeure partie des massifs forestiers sont protégés.

Environnement et énergies

Situées aux portes de Paris, les Yvelines bénéficient de 80 % d'espaces naturels, 600 km de cours d'eau, 70 000 ha de terrains boisés et un important patrimoine végétal à préserver. Consciente de cette richesse et de ses enjeux écologiques, la politique départementale des Yvelines a mis en place depuis les années 1990 un important programme de protection des espaces naturels : recensement, aménagement et préservation du territoire sont au centre de ce dispositif. Désormais, chaque projet immobilier est susceptible d'essuyer un refus, le Conseil général du département ayant le droit de préempter sur les espaces naturels désignés dans un périmètre bien défini, soit près de 35 000 ha de zones protégées. Fidèle à sa politique tournée vers le renouvellement durable, les Yvelines encouragent les constructions d'éco-quartiers, les énergies propres ou la multiplication des transports en communs, une programmation qui s'accélère avec la mise en place du réseau de circulation du Grand Paris. Le département oeuvre activement pour la préservation de ses cours d'eau par des programmes de dépollution des eaux usées et la gestion des eaux pluviales en secteur urbain. Les Yvelines ont mis en place une politique de préservation, afin que chacun de ses habitants agisse de façon éco-responsable et citoyenne dans l'intérêt des générations futures. Il encourage notamment à composter ses déchets verts, distribue gratuitement des composteurs et redistribue aux habitants du compost pour leur jardin, et organise des réunions de formation pour sensibiliser aux pratiques responsables.

Agriculture

Avec 89 000 ha de terres arables, soit 29 % du territoire, les Yvelines est le plus grand département agricole de tout l'ouest de l'Île-de-France. À elle seule, l'agriculture représente 1,6 % des emplois dans le département. Ses 952 exploitations cultivent principalement des céréales (blé et orge), qui représentent 58 % de la production agricole. Puis vient ensuite la culture des oléagineux (18 %) et, à très petite échelle, celle des pois protéagineux plutôt destinés à l'alimentation du bétail, mais aussi des fèves et des laitues. Les grandes cultures occupent 65 % du territoire agricole, quand 7 % des terres sont en jachère. À côté de cela, les Yvelines sont également reconnues pour leurs cultures maraîchères (cresson et persil, cultures classées parmi les premières au rang national), puis pour l'horticulture (vivaces, plantes à massifs), la floriculture (azalées, plantes en pots) et l'arboriculture. Ces dernières années, l'agriculture biologique a le vent en poupe dans les Yvelines, et compte plusieurs dizaines d'exploitations, le chiffre progressant régulièrement. Parallèlement, la mise en place de vente en circuit cours connaît un nouvel essor ; vente directe et paniers de légumes correspondent à ce nouveau désir de connaître l'origine de ses produits, de bénéficier de produit de meilleure qualité, et enfin de privilégier l'agriculture locale en consommant responsable.

Industries

L'industrie dans les Yvelines compte environ 2 800 établissements et plus de 80 000 salariés sur trois pôles de concentration majeurs : la vallée de la Seine, la zone industrielle de Vélizy-Villacoublay, et la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, avec Trappes et Elancourt. On y retrouve de grands groupes, comme PSA, Renault, Mercedes, Dassault ou Airbus : les Yvelines sont engagées à présent dans les évolutions accélérées du XXIe siècle. Mais on retiendra surtout que les Yvelines est le premier département automobile de France avec 45 000 salariés et 150 entreprises dans ce secteur. Des sites d'assemblage majeurs et les deux principaux centres de R&D des deux grands constructeurs français y sont implantés. À Vélizy-Villacoublay, Poissy, Flins et Guyancourt, PSA, qui est la plus grosse entreprise du département, et Renault inventent les véhicules de demain, entourés d'un réseau très complet de sous-traitants et de bureaux d'études qui développent, produisent et innovent.

Tertiaire

Le dynamisme économique du deuxième département agricole de l'Ile-de-France se traduit notamment par l'essor des secteurs de pointe et des activités tertiaires. On notera encore la présence d'importants centres de recherches, que ce soit dans le domaine numérique, automobile (Valéo) ou agronomique (Secobra, INRA). La présence de grands groupes comme Bouygues ou Dassault Electronique rend le département particulièrement attractif. Grâce à ses réseaux routiers, autoroutiers et ferroviaires, ses aérodromes d'affaires et ses voies navigables, le département est facilement accessible depuis la capitale ou les autres régions. De plus en plus de jeunes ménages de cadres s'installent dans cette région, naguère principalement agricole, mais où le secteur tertiaire est à présent largement prépondérant, représentant près des trois quarts des emplois dans le département. Véritable " poumon économique ", les Yvelines constituent aujourd'hui l'un des pôles majeurs de la recherche et de l'innovation technologique en Île-de-France. En témoigne la vitalité de la zone de Vélizy, mais aussi le campus du plateau de Saclay, à cheval sur l'Essonne et les Yvelines. Véritable Silicon Valley francilienne, elle regroupe de nombreux centres de recherche privés et des établissements d'enseignement supérieur.

Tourisme

Le département n'en oublie pas sa prestigieuse histoire, dont il conserve et préserve un précieux patrimoine naturel, culturel et surtout artistique. Devenu destination touristique de premier ordre, le " 78 " s'enorgueillit donc de la richesse de ses paysages, de l'éclat de sa lumière, qui firent sa renommée à travers les toiles de nombreux peintres inspirés, à commencer par Claude Monet et Auguste Renoir, les plus célèbres résidents du pays des Impressionnistes. La " Route historique des maisons d'écrivains " rappelle les souvenirs d'auteurs talentueux de textes aujourd'hui encore enseignés, comme Alexandre Dumas, Louis Aragon, Maurice Maeterlinck, Émile Zola, tandis que d'autres maisons-musées - celles de Claude Debussy, de Maurice Ravel - interpellent de concert en musique... Sans oublier les villes royales, les demeures historiques, les châteaux et monuments classés qui font l'émerveillement des visiteurs du monde entier, et attirent chaque année des millions de visiteurs (près de 8 millions de visiteurs sur l'ensemble du site du château de Versailles l'année passée). Le principal attrait des Yvelines, présenté étrangement comme " le plus british " des départements français - vraisemblablement si l'on considère la "culture" anglaise sous l'angle d'une douceur de vivre - est à l'évidence le rare équilibre qu'elles savent offrir entre leurs 70 000 ha de forêts, un patrimoine historique et culturel d'une grande richesse, un art de vivre à la française, et un réel dynamisme économique.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Ecotourisme
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées des Yvelines

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour de 2 nuits pour 2 personnes à Nancy !

Profitez d'un week-end de prestige à Nancy !