Guide de l'Aube : Nature

Géographie
Climat

Températures moyennes : 2 °C en janvier, 20 °C en juillet, en moyenne 11 °C.

Ensoleillement : entre 1 700 et 1 800 heures par an.

Précipitations : 580 mm en 2011.

Vent : en deçà de la moyenne nationale.

Relief

Paysages caractéristiques : plaines et plateaux, collines et vignobles au sud.

Cours d'eau et vallées : la Seine arrive par Mussy-sur-Seine au sud du département et traverse le département de l'Aube pour en ressortir au-delà de Nogent-sur-Seine.

Plaines : la plaine champenoise commence au nord de Troyes et s'étend sur toute la partie nord du département. Amateur de pommes de terre, de betterave, d'éolienne et de cerfs-volants, vous êtes chez vous !

Géologie : champagne crayeuse, humide, pouilleuse ou calcaire. Les agriculteurs ne s'y trompent pas. Le sol est une éponge naturelle dans l'ensemble du bassin arcisien.

Forêts et bois : la forêt d'Orient qui borde le lac fait partie d'un territoire de 70 000 hectares classé parc naturel régional depuis 1970.

Lacs : ils sont nombreux dans l'Aube. Lac du Temple, lac Amance ou d'Orient ces lacs réservoirs de la forêt d'Orient sont utilisés comme régulateurs des débits fluviaux de la Seine. Situés à une vingtaine de kilomètres de Troyes, le pays des grands lacs de l'Aube sont autant de sites préservés et de promenades à ne pas manquer. Le lac d'Orient a été mis en service en 1966, complété depuis 1990-1991 par le réservoir Aube qui comprend le lac Amance et le lac du Temple permettant, selon l'époque, de réduire des crues ou de renforcer le débit du fleuve et de son affluent.

Littoral

Mer, océan

Côtes

Plages

Îles et archipels

Ports

Faune et flore

Dame nature a été généreuse avec l'Aube. Les grues cendrées, les sangliers, les chevreuils et autres hérons, sans oublier les truites, carpes et les batraciens que l'on protège pour éviter l'accident de voiture fatal. Tout ce petit monde fait partie du territoire local. Les grues annoncent l'arrivée du printemps quand elles reviennent en " V " sur les bords du lac d'Orient. A l'approche de l'automne, place aux chevreuils, cerfs et sangliers. Ils constituent un gibier foisonnant pour les nombreux chasseurs. Les promeneurs avisés en ont forcément aperçu au détour d'un chemin. Avant la chasse, la cueillette des champignons est un sport local qui se pratique de plus en plus. Pour terminer ce joli tableau sauvage, les couleurs du vignoble : il passe du vert au jaune, du jaune à l'orange puis rouge et marron. Splendide !

On n'oublie pas les zones de réserves naturelles, paradis de prairies humides et arbres multi-centenaires. D'ailleurs certains ne s'y trompent pas. Les photographes animaliers ou de paysages. Ils poussent comme des champignons.

Faune

Les animaux présents dans l'Aube sont à la fois communs et facilement visibles. Protégés par des réserves naturelles, admirés à la longue vue par les amateurs d'oiseaux migrateurs. Mais aussi chassés par les nombreux amateurs, le gibier de type chevreuil ou sangliers fait parfois du tort aux cultures. Il s'agit donc de le réguler. Enfin, quelques parcs proposent de les admirer de près. Notre préféré étant l'Espace Faune de la Forêt d'Orient ouvert de mars à octobre près de Mesnil-Saint-Père.

Mammifères : cerfs, chevreuil, sangliers.

Oiseaux : grues, hérons, canards, oies sauvages, cygnes, migrateurs...

Poissons : carpes, truites, brochets, perches.

Flore

Arbres : Entre Vosnon et Nogent-en-Othe. Notre préféré se situe à Jully-sur-Sarce. Près de la ferme de Chanceron sur la route qui relie Jully à Rumilly-les-Vaudes. On y tient à quatre dans son tronc creux, selon les corpulences... Avec une petite fenêtre naturelle, ce chêne ne ressemble à aucun autre. Et il peut se vanter d'avoir vu s'écouler cinq siècles d'Histoire, et d'histoires secrètes...

Fleurs et plantes rares : Les pelouses calcaires de Champagne-Ardenne abritent une flore exceptionnelle, dont de très nombreuses espèces d'orchidées.

Parcs et réserves naturelles

Trésor vert de l'Aube, le parc naturel régional de la forêt d'Orient s'étend sur 70 000 hectares pour 50 communes. Une nature protégée, paisible et riche. On y trouve le calme des lacs (celui d'Amance, de 500 hectares, est réservé au motonautisme), des ports et plages agréables (Dienville, Géraudot, Mesnil-Saint-Père), des bases de loisirs ainsi qu'un espace faune permettant d'approcher les animaux. Quant à la réserve de la forêt d'Orient, à ne pas confondre avec le Parc naturel régional (dominante ornithologique), elle abrite les oiseaux migrateurs. Mais certaines zones de ce sanctuaire ne sont pas ouvertes au public.

Parcs animaliers

L'Espace Faune de la forêt d'Orient est situé sur une presqu'île de 89 ha du Lac d'Orient, entre Mesnil-Saint-Père et la Maison du Parc. Il faut rouler lentement et regarder à gauche pour le trouver en sortant de la plage de Mesnil-Saint-Père. Un espace privilégié qui permet de découvrir les mammifères peuplant les massifs forestiers aujourd'hui et autrefois. Avec un peu de patience et un certain silence vous découvrez, à partir des trois observatoires en lisière de bois, cerfs, chevreuils et sangliers ainsi que le tarpan, l'auroch et l'élan. Vivant en semi-liberté dans leur milieu naturel, les animaux se laissent observer plus facilement en fin de journée. De nouveaux enclos réaménagés vous permettent d'observer les trois nouvelles espèces venues côtoyer cerfs, chevreuils et sangliers... comme autrefois... Le Bison d'Europe voisine donc avec l'Auroch, aujourd'hui reconstitué par croisements successifs d'espèces bovines ayant conservé ses caractéristiques morphologiques, le Tarpan, cheval frère du Konik Polski, autre herbivore ayant peuplé les steppes européennes et l'Elan d'Europe encore présent dans le Nord de l'Europe et de l'Amérique. Ainsi l'Espace Faune de la Forêt d'Orient présente au public les " brouteurs " en semi-liberté, d'hier et d'aujourd'hui, sans oublier la faune et la flore sauvages locales, tels le petit peuple des mares, la multitude ailée de la réserve naturelle, les arbres de nos forêts... Une véritable arche de Noé au coeur du Parc...

Plus près de Troyes, à La Chapelle-Saint-Luc, le parc de Fouchy est prisé des habitants de l'agglomération troyenne. On s'y régale à chaque saison. Des poules aux chèvres, des lapins, hamsters et oiseaux, un âne, toute la basse-cour y est représentée ou presque. Un havre de paix pas si loin du centre. Les enfants peuvent s'y épanouir grâce à un sympathique parcours parsemé de totems en bois et de jeux. Les sportifs apprécieront le parcours santé.

Autre site à visiter pour les férus de nature et de grands espaces. Le domaine Saint-Victor à Soulaines-Dhuys. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30. Haute saison : le week-end de 10h12 à 14h18. Ce parc gratuit présente une faune et une flore remarquable, de nombreuses espèces animales et végétales dont certaines sont menacées, rares et/ou protégées. Sur 8 hectares qui leur sont réservés le long de la route départementale, une vingtaine de daims pâturent tranquillement. Pour les découvrir en toute discrétion, il suffit d'emprunter le chemin de randonnée balisé qui traverse le domaine, un observatoire est installé. Autrefois lieu de promenade dominicale des villageois de Soulaines-Dhuys, le parc du domaine de Saint-Victor est toujours apprécié pour ses espaces verts agréables, constitués de plantations ornementales et forestières et pour sa " rivière anglaise " autorisant les balades au fil de l'eau. Il dispose d'un arboretum qui présente plus de 60 essences originales, mais également d'un poulailler, d'une serre tropicale et d'un potager.

Jardins

La ville de Troyes, classée 4 fleurs depuis 2010, a mis en place avec succès ses jardins médiévaux, qui mettent en valeur le patrimoine floral et horticole. Dans le jardin des Teinturiers du Vauluisant, vous découvrirez ces plantes qui servaient de pigments naturels aux teinturiers, ou les plantes médicinales dans le jardin de l'Apothicairerie. Une manière atypique de se replonger dans les jardins, d'autant que chaque année, un nouveau naît dans la ville. Il est moins heureux de savoir que le jardin des innocents, médiéval, près de l'église Sainte-Madeleine a accueilli les petits anges dont on ne souhaitait pas assumer la naissance. Le temps passe...

Autre jardin à découvrir dans l'Aube, à Pargues. Situé là encore au pied d'une église classée monument historique et récemment rénovée, ce jardin privé est composé de parterres de rosiers entourés de buis. Plus loin une mixed border met en évidence la collection de vivaces et de roses anciennes. Derrière la maison de la propriétaire, le petit jardin autour d'une mare donne une impression plus libre et plus sauvage.

Renseignements : ✆ 03 25 40 18 10 ou par mail : [email protected] - Ouvert sur rendez-vous du 15 avril au 15 octobre, bourse aux plantes le 3e dimanche d'avril et d'octobre. Journées du patrimoine et Rendez-vous aux jardins.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un train
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs
À lire aussi :

Découverte du pays Les immanquables |

Histoire & culture Patrimoine et traditions | Sports et loisirs | Festivals et manifestations |

Autre Nature | Histoire | L'Aube gourmande | Hébergement |

Galerie Photos Photos

Adresses Futées de l'Aube

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .