Guide des Ardennes : Histoire

Préhistoire

La première trace humaine dans les Ardennes date de 40 000 ans, comme en attestent des objets découverts à Roc-la-Tour et des vestiges de la plus longue ferme néolithique d'Europe, trouvés à Mairy.

Antiquité

Cinq siècles avant J.-C., les Celtes se répandent sur la région, avant de céder la place aux Romains. Ces derniers construisent des voies, dont le tracé demeure visible, à la campagne, et des habitations dont les ruines sont dévoilées au fil des fouilles.

Moyen Âge

Les civilisations mérovingienne puis carolingienne succèdent à l'époque gallo-romaine. Charlemagne possède deux propriétés dans le département à Douzy et à Attigny. Les Ardennes sont ensuite morcelées en nombreux fiefs d'où émergent deux puissantes familles, les Comtes de Rethel et les Lamarck à Sedan. Charles de Gonzague, issu des premiers, a fondé la célèbre place Ducale de Charleville-Mézières, joyau du XVIIe siècle.

De la Renaissance à la Révolution

Les Ardennes subissent la violence de la guerre de Cent Ans, des guerres de Religion et de la guerre de Trente Ans, comme en témoignent encore aujourd'hui les églises fortifiées de la Thiérache Ardennaise. Parmi les grands conflits européens qui s'y sont déroulé, la bataille de Rocroi demeure l'une des plus célèbres. Condé y remporta, en 1643, une large victoire sur les Espagnols.

De la Révolution au XXIe siècle

En 1840, le département était le second producteur français de fer, tandis qu'à Rethel, l'industrie lainière a été longtemps florissante. De son côté, Sedan, était, sous l'Ancien Régime, l'une des capitales européennes du drap. Mais à partir du milieu du XIXe siècle, les conflits vont se succéder. La guerre franco-allemande de 1870 s'achève sur une défaite de Napoléon III à Sedan, malgré la résistance héroïque des troupes françaises à Bazeilles. L'acte de capitulation est signé au château de Bellevue. En 1914, le département est à nouveau envahi par les Allemands jusqu'à l'Armistice de 1918. Le pays est entièrement détruit et portera pendant longtemps les séquelles de cette sombre époque. L'ennemi est de retour en 1939. Les chars parviennent jusqu'à Sedan et malgré leur résistance, les lignes françaises finissent par céder. Des milliers d'Ardennais quittent le département avant la libération, en 1944. L'après-guerre va s'avérer difficile. La crise fait disparaître l'industrie textile et la métallurgie ardennaise.

De nos jours

Grâce à sa diversité géographique, ses vallées, ses plaines et ses forêts, le plus petit département de la région dispose d'un véritable capital touristique. Festivals, musées et châteaux contribuent également à l'attractivité des Ardennes. L'accessibilité est facilitée par le TGV qui dessert Charleville-Mézières et Sedan. Chaque année, la foire de Sedan attire plusieurs centaines de milliers de personnes.

Adresses Futées des Ardennes

Où ?
Quoi ?
Avis